NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Gabon : victime d’un AVC, Ali Bongo demeure hospitalisé en Arabie saoudite


Gabon : victime d’un AVC, Ali Bongo demeure hospitalisé en Arabie saoudite
Le président gabonais, Ali Bongo ,à Johannesburg, le 27 juillet 2018. | PHOTO: MIKE HUTCHINGS / AFP
Depuis cette défaillance, un triumvirat aurait été mis en place à Libreville pour assurer la continuité de l’Etat.
 
Comment se porte Ali Bongo ? Les questions sur l’état de santé de leur président agitent les Gabonais depuis près de deux semaines. Dans ce petit Etat pétrolier d’Afrique centrale, ceux qui savent en disent le moins possible, observent une omerta de circonstance, pendant que tous les autres spéculent.
 
Cependant, selon plusieurs sources dignes de foi, Ali Bongo, 59 ans, a subi un accident vasculaire cérébral (AVC) peu de temps après son arrivée à Riyad, le mercredi 24 octobre. Quelle en est la gravité ? Quelles en seront les éventuelles séquelles ? Il est encore trop tôt pour le dire. « Il a été opéré pour nettoyer le saignement et maintenu en coma artificiel. Pour l’instant, on attend », relate, sous couvert d’anonymat, une personnalité familière du Palais du bord de mer à Libreville.
 
Dimanche 28 octobre, alors que tout le Gabon bruissait de rumeurs, le porte-parole de la présidence avait rompu le silence en évoquant lors d’une intervention télévisée « un malaise » consécutif à « une fatigue sévère due à une très forte activité ces derniers mois ».
 
Ike Ngouoni ajoutait alors que M. Bongo « va mieux et se repose en ce moment même à l’hôpital du roi Fayçal, entouré de sa famille et de certains de ses collaborateurs ». Depuis, le silence radio est redevenu de rigueur.
 
Visite de Mohammed Ben Salman
En dépit des rumeurs sur un transfert médicalisé vers l’Europe, Ali Bongo demeure hospitalisé dans la capitale saoudienne, où le prince héritier Mohammed Ben Salman lui a rendu visite le lendemain de son admission.
 
Alors que la deuxième édition de la conférence Future Investment Initiative, à Riyad, subissait une vague de désistements à la suite des révélations sur l’affaire du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, Ali Bongo avait maintenu sa présence à ce « Davos du désert » – la seule d’un chef d’Etat africain, avec celle du Sénégalais Macky Sall – pour officiellement « vendre la destination Gabon et attirer ainsi davantage d’investisseurs ».
 
Deux semaines plus tard, il n’est plus question de cela à Libreville. Alors que personne ne semble en mesure de déterminer si le président reviendra aux affaires et, si tel est le cas, quand ce retour aura lieu, il est déjà acquis que le chef de l’Etat n’assistera pas, dimanche 11 novembre en France, aux cérémonies du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale, où il était attendu.
 
Selon La Lettre du continent, publication spécialisée et généralement bien informée sur les arcanes des présidences africaines, depuis cette « défaillance », une « troïka » a été mise en place pour assurer la continuité de l’Etat. Celle-ci serait composée du colonel Frédéric Bongo, le directeur général des services spéciaux de la Garde républicaine et demi-frère du président, de Brice Laccruche Alihanga, le directeur de cabinet présidentiel, et enfin de Marie-Madeleine Mborantsuo, la présidente de la Cour constitutionnelle.
 
« Il n’y a pas de vacance du pouvoir »
Si le premier serait chargé de veiller sur la sécurité du pays et des intérêts de la famille Bongo et le deuxième de la gestion des affaires courantes, la troisième personnalité de ce triumvirat joue un rôle essentiel. En effet, c’est elle qui détient le droit de décréter une vacance du pouvoir et ainsi de provoquer une transition en théorie dirigée par la présidente du Sénat.
 
Contactée par Le Monde Afrique, Marie-Madeleine Mborantsuo se garde bien, pour l’heure, de valider un tel scénario. « En l’état, il n’y a pas d’empêchement définitif ou de vacance du pouvoir. Les institutions fonctionnent normalement et aucune procédure particulière n’a été mise en place pour l’instant », assure la présidente de la Cour constitutionnelle. Reste que, selon une bonne source, dans le climat actuel, des ministres se sont récemment vu interdire de sortir du territoire, sauf autorisation expresse.
 
Dans ce contexte d’incertitudes, après des mois de mutisme, Jean Ping, le principal opposant du pays, est réapparu publiquement samedi pour « un discours à la nation », dans lequel il invite ses compatriotes au « rassemblement ». « Il y a des moments, dans la vie d’un pays, où tous les enfants d’une même nation doivent transcender leurs clivages », a martelé celui qui se considère toujours comme « le président élu » par les Gabonais, sans évoquer un instant la santé d’Ali Bongo.
 
« Alors que l’on était dans un scénario d’apaisement, cet accident de santé vient rebattre les cartes du jeu politique gabonais, analyse un observateur étranger sous couvert d’anonymat. Cette situation provoque des flottements aussi bien dans le camp du pouvoir que dans celui de l’opposition, avec des personnalités très pressées de profiter de ce vide. »

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Algérie : Abdelaziz Bouteflika serait « sous menace vitale permanente »

Algérie : Abdelaziz Bouteflika serait « sous menace vitale permanente »
Jeu 07 Mar 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Selon « La Tribune de Genève », en raison d'une dégradation de ses fonctions neurologiques, le président algérien risque d'ingérer des aliments ou des liquides dans les poumons.   Sous le titre « Bouteflika nécessite... Lire la suite >

RDC: l'opposant Martin Fayulu renonce

RDC: l'opposant Martin Fayulu renonce
Jeu 07 Mar 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'opposant et candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre en République démocratique du Congo, Martin Fayulu, a annoncé mercredi à l'AFP qu'il ne siègera pas comme député, se considérant comme "président... Lire la suite >

Election présidentielle au Sénégal : confusion générale à l’heure des premiers résultats

Election présidentielle au Sénégal : confusion générale à l’heure des premiers résultats
Mar 26 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le premier ministre a désigné le président sortant Macky Sall vainqueur, sans prendre la peine d’attendre les résultats officiels.   C’était une journée de vote paisible dont rien ne laissait présager l’achèvement... Lire la suite >

Elections au Nigeria : dans l’attente des résultats, les deux clans se disent vainqueurs

Elections au Nigeria : dans l’attente des résultats, les deux clans se disent vainqueurs
Mar 26 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Outre leur président, les Nigérians étaient appelés samedi à désigner 360 députés et 109 sénateurs.   Le comptage des voix entre les deux favoris de la présidentielle au Nigeria, le chef de l’Etat sortant, Muhammadu... Lire la suite >

Présidentielle du Nigeria : et maintenant, place au décompte des voix !

Présidentielle du Nigeria : et maintenant, place au décompte des voix !
Lun 25 Février 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

C'est dans un calme relatif, malgré seize personnes tuées dans des violences ainsi que des bureaux de vote saccagés dans quelques États, que les membres de la Commission électorale se sont mis au travail pour cette phase décisive de l'élection.   Ce... Lire la suite >

RDC: un mois après, Tshisekedi

RDC: un mois après, Tshisekedi
Lun 25 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

Un mois après son investiture, le nouveau président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi reste à la merci de son prédécesseur Joseph Kabila, maître du jeu politique grâce à ses majorités à ... Lire la suite >

A Tombouctou, les réfugiés maliens qui reviennent croisent ceux qui partent

A Tombouctou, les réfugiés maliens qui reviennent croisent ceux qui partent
Ven 22 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Plus de 2 300 Maliens sont rentrés dans la région en 2018, pendant que d’autres continuent de s’enfuir. Le pays accueille aussi des Burkinabés et des Nigériens.   Assis sur son tapis face à ses rangées de bracelets et colliers en ... Lire la suite >

Camp Boiro : l'Auschwitz des Guinéens

Camp Boiro : l'Auschwitz des Guinéens
Ven 22 Février 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Société

COMPTE RENDU. Ces Mémoires d'une rescapée de la dictature de Sékou Touré relatées par Maïmouna Bâ Maréga révèlent toute la cruauté du premier président de la Guinée ainsi que l'horreur de son système.   «... Lire la suite >

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro en orbite pour 2020 ?

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro en orbite pour 2020 ?
Mer 20 Février 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Avec la mise sur pied du Comité politique qu'il qualifie lui-même d'« outil », Guillaume Soro, libéré de sa charge de président de l'Assemblée nationale, pose les bases à partir desquelles il va affronter la tempête politique... Lire la suite >

En Côte d’Ivoire, les divisions politiques inquiètent

En Côte d’Ivoire, les divisions politiques inquiètent
Lun 18 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

La coalition formée pour chasser Gbagbo a explosé face aux ambitions de ses leaders pour l’élection présidentielle de 2020.   Depuis les salons climatisés de l’hôtel Ivoire, la vue sur la lagune permet d’imaginer toutes les opportunités... Lire la suite >

Sénégal : Macky Sall vers un coup K.O. ?

Sénégal : Macky Sall vers un coup K.O. ?
Lun 18 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Une victoire à l'issue du premier tour, voilà ce que vise le président sortant à l'élection du 24 février. Et si l'opposition, plutôt clairsemée, lui permettait de gagner ce pari.   Dans un pays friand de débat... Lire la suite >

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles
Ven 15 Février 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Principal pourvoyeur de financement des infrastructures sur le continent, la Chine paraît en position de force concernant les négociations avec les gouvernements africains. Sauf que certains d'entre eux s'en sortent mieux.   « On ne négocie pas avec ... Lire la suite >

Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari

Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari
Ven 15 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Pour battre son challenger du PDP, Atiku Abubakar, le président Buhari devra s'expliquer sur nombre de chantiers annoncés comme prioritaires et sur lesquels les résultats n'ont pas été probants.   19 décembre 2018. Trois mois avant le... Lire la suite >

Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire

Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire
Lun 11 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, a une santé extrêmement précaire, multipliant les séjours hospitaliers, notamment en France, depuis plus de dix ans.   Dimanche, l'agence officielle APS a annoncé que M. Bouteflika... Lire la suite >

Mali: démonstration de force des religieux contre la "dépravation des moeurs" et la malgouvernance

Mali: démonstration de force des religieux contre la
Lun 11 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Société

Devant une foule de 60.000 personnes, des dirigeants religieux maliens ont réclamé dimanche à Bamako la fin de la malgouvernance et de la "dépravation des moeurs", appelant au départ du Premier ministre auquel ils reprochent notamment une approche laxiste... Lire la suite >

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie
Jeu 07 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Selon le rapport 2018 de Transparency International, le continent est la région du monde où la corruption est la plus forte, notamment dans les régimes autoritaires.   Rouge, désespérément rouge. Année après année, lorsqu’on... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

ACTE Côte d'Ivoire / Le 10e anniversaire célébré dans la ferveur
Lun 02 Sep 2019 | dans: Objectif Développement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS