NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

En Mauritanie, 2018 commence par une dévaluation qui ne dit pas son nom


En Mauritanie, 2018 commence par une dévaluation qui ne dit pas son nom
Les prix à la consommation sont en hausse depuis plusieurs mois. | PHOTO: FINBARR O'REILLY / REUTERS
Avec la mise en circulation de nouveaux billets, la valeur de la monnaie a été divisée par dix. Mais les autorités minimisent l’opération.
 
Debout sur un trottoir du marché de Nouakchott, le cambiste Nejib Ould Sidi se frotte les mains : la demande de devises explose en Mauritanie depuis l’annonce de la mise en circulation de nouveaux billets de la monnaie nationale, l’ouguiya. A partir de ce 1er janvier 2018, dix ouguiyas deviennent un ouguiya. Et à l’approche de la date fatidique, « l’activité a quintuplé », indique le changeur.
 
Depuis l’annonce de cette mesure le 28 novembre, jour de la fête nationale, par le président Mohamed Ould Abdel Aziz, « les gens se ruent sur le dollar et l’euro, qu’ils achètent et gardent chez eux », ajoute-t-il. Un chef de bureau de change au marché central confirme une « flambée » de l’euro et du dollar, qui ont augmenté « de 3,5 % en une semaine ».
 
« Les gens thésaurisaient l’ouguiya. Maintenant qu’ils sont obligés de s’en débarrasser, ils achètent et conservent les devises dans le coffre-fort de leur domicile », explique un autre cambiste.
 
Avant même l’annonce de la mise en circulation des nouveaux billets, la monnaie mauritanienne s’était dépréciée ces derniers mois au marché noir face à l’euro et au dollar, mais la tendance s’est encore aggravée depuis.
 
« Le pouvoir d’achat ne s’en ressentira pas »
 
Un commerçant du marché central de Nouakchott, Mohamed Heyin, estime cependant que « les prix vont baisser » progressivement grâce à l’introduction de ces nouveaux billets. « Auparavant, on te disait 10 000 ou 20 000 [ouguiyas] pour un produit. Désormais, on te dira 800 ou 700. C’est plus logique pour éviter l’inflation. »
 
Début décembre, le gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie (BCM), Abdel Aziz Ould Dahi, a démenti les rumeurs de « dévaluation » assurant que l’ouguiya « conserverait sa valeur et que le pouvoir d’achat des citoyens ne s’en ressentirait pas ».
 
Les prix à la consommation sont en hausse depuis plusieurs mois. Ainsi, le riz thaïlandais, très prisé par les ménages mauritaniens, est passé de 300 à 350 ouguiyas le kilo (de 0,70 à 0,82 euro), et la bouteille de lait d’un demi-litre, de 250 à 300 ouguiyas. Le ciment et le fer à béton ont également connu des augmentations de 10 % à 12 %.
 
Files d’attente
 
La mise en circulation du nouvel ouguiya a obligé de nombreuses banques à ouvrir exceptionnellement le 1er janvier. Des files d’attente de clients, chéquier en main, se sont formées devant plusieurs agences.
 
Les institutions bancaires sont contraintes de reprendre tous leurs logiciels, les chéquiers, et de reconfigurer leurs guichets automatiques pour les mettre en conformité avec la nouvelle monnaie.
 
Dans les rues, les personnes déjà servies examinaient les billets fabriqués en polymère, les tournant et les retournant, contemplant leurs couleurs vives et testant leur solidité tant vantée par la BCM.
 
Les ouguiyas neufs étaient disponibles dès minuit dans certains distributeurs automatiques. Ainsi, à la Banque populaire de Mauritanie (BPM), « on avait par exemple à l’agence de Tevragh Zeina [un quartier de Nouakchott] une vingtaine de clients qui étaient là à minuit », a indiqué à l’AFP la directrice marketing, Mariem Khayar. Au-delà du besoin d’espèces, « il y avait aussi beaucoup de curiosité pour toucher enfin cette nouvelle monnaie », a-t-elle estimé.
 
« Vague de blanchiment d’argent »
 
Selon des spécialistes, ce changement aura le mérite de réinjecter dans le système bancaire des liquidités thésaurisées par des personnes travaillant au noir ou craignant de dévoiler leurs fonds d’origine frauduleuse.
 
« Les devises aussi bien que l’immobilier et autres valeurs refuges bénéficieront de cette vague de blanchiment d’argent qui accompagnera l’opération », estime l’économiste Isselmou Ould Mohamed.
 
Au moment de l’annonce, le 28 novembre, le président Ould Abdel Aziz affirmait que cette réforme permettrait « à l’ouguiya de reprendre sa place dans les transactions financières, de protéger le pouvoir d’achat du citoyen et de réduire la quantité de la monnaie en circulation ».
 
Les anciens billets et pièces seront retirés selon un calendrier établi par la BCM, en commençant par les plus gros : le billet de 5 000 ouguiyas d’ici le 31 janvier, ceux de 2 000 et 1 000 respectivement un et deux mois plus tard, et les plus petites coupures d’ici juin.
 
En 2004, la Mauritanie avait remplacé tous les billets en circulation depuis 1974.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Tchad - Issa Doubragne : « Poser les bases d'une refondation de notre pays »

Tchad - Issa Doubragne : « Poser les bases d'une refondation de notre pays »
Mar 01 Mai 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ENTRETIEN. En pleine négociation avec le FMI et la Banque mondiale, le ministre tchadien de l'Économie et de la Planification du développement s'est confié au Point Afrique.   Fraîchement nommé au poste de ministre de l'Économie... Lire la suite >

Hery Rajaonarimampianina : « Quitter le pouvoir, ce serait trahir le peuple malgache »

Hery Rajaonarimampianina : « Quitter le pouvoir, ce serait trahir le peuple malgache »
Mar 01 Mai 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le chef de l’Etat, contesté dans la rue par des manifestants qui réclament sa démission, a répondu aux questions du « Monde Afrique ».   Alors qu’une élection présidentielle doit avoir lieu fin 2018, Madagascar connaît... Lire la suite >

Les jeunes Tchadiens partis combattre au Yémen victimes d'une escroquerie?

Les jeunes Tchadiens partis combattre au Yémen victimes d'une escroquerie?
Lun 30 Avr 2018 | Source : rfi.fr ... | dans Autres Actus

Des centaines de jeunes civils de tribus arabes ou parlant l'arabe, originaires des zones frontalières entre le Tchad, le Niger et la Libye sont enrôlés pour combattre au Yémen. Des recruteurs appartenant à des sociétés de sécurité... Lire la suite >

Le long combat des militants africains pour décoloniser les rues de Berlin

Le long combat des militants africains pour décoloniser les rues de Berlin
Lun 30 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Depuis quarante ans, des associations effectuent un travail de sensibilisation pour faire redécouvrir le passé colonial allemand, peu connu.   Rue du Togo, du Cameroun ou encore du Ghana : au détour d’une dizaine d’artères, l’Afrique surgit... Lire la suite >

Avant Bolloré, d'autres grands patrons français mis en cause par la justice

Avant Bolloré, d'autres grands patrons français mis en cause par la justice
Sam 28 Avr 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Avant Vincent Bolloré mis en examen mercredi pour "corruption" dans l'affaire des ports africains, plusieurs grands patrons français ont été mis en cause dans le cadre des activités de leur groupe au cours des quinze dernières années.   -... Lire la suite >

Nigeria - Violences : « Le président Buhari n'a pas tenu sa promesse »

Nigeria - Violences : « Le président Buhari n'a pas tenu sa promesse »
Sam 28 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

À un an de l'élection présidentielle, le chef de l'État nigérian élu sur la promesse de mettre fin aux attaques du groupe Boko Haram va devoir s'expliquer devant le Parlement.   Le Parlement du Nigeria a donc fini par convoquer le... Lire la suite >

Cameroun : l’Eglise appelée à intervenir auprès des acteurs de la crise anglophone

Cameroun : l’Eglise appelée à intervenir auprès des acteurs de la crise anglophone
Ven 27 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’International Crisis Group estime que l’institution catholique est le seul acteur à même de « promouvoir le dialogue » entre les insurgés et le gouvernement.   L’Eglise catholique devrait jouer un rôle de médiateur dans... Lire la suite >

Ce qu'est le groupe Bolloré en Afrique

Ce qu'est le groupe Bolloré en Afrique
Ven 27 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Concessionnaire de ports, opérateur de lignes ferroviaires et actionnaire de sociétés agricoles, le groupe français Bolloré est incontournable dans les circuits économiques du continent où il est présent dans pas moins de 46 pays.     Que... Lire la suite >

Ports africains: Vincent Bolloré mis en examen pour «corruption»

Ports africains: Vincent Bolloré mis en examen pour «corruption»
Jeu 26 Avr 2018 | Source : rfi.fr ... | dans Autres Actus

L'homme d'affaires français Vincent Bolloré a été inculpé mercredi soir à Paris de « corruption d'agent étranger », de « complicité d'abus de confiance » et de « faux et usage de faux », dans... Lire la suite >

Patrice Talon : « C’est ma volonté de réformer le Bénin qui irrite la classe politique, rien d’autre »

Patrice Talon : « C’est ma volonté de réformer le Bénin qui irrite la classe politique, rien d’autre »
Jeu 26 Avr 2018 | dans Politique

Dans une interview au « Monde Afrique » et TV5 Monde, l’homme d’affaires devenu président dément tout conflit d’intérêts.   Fringant dans un costume européen griffé, tel un sapeur brazzavillois, les cheveux coupés... Lire la suite >

Vincent Bolloré placé en garde à vue dans l’affaire des concessions portuaires en Afrique

Vincent Bolloré placé en garde à vue dans l’affaire des concessions portuaires en Afrique
Mer 25 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Selon les informations du « Monde », le milliardaire est entendu dans une enquête sur des soupçons de corruption autour de l’attribution de concessions portuaires à son groupe, au Togo et en Guinée.   Il aurait sans doute préféré... Lire la suite >

Mauritanie : « Esclave », l'injure qu'il faut désormais éviter

Mauritanie : « Esclave », l'injure qu'il faut désormais éviter
Mer 25 Avr 2018 | dans Société

Dans la lutte contre l'esclavage et tout ce qui s'en rapproche, les autorités mauritaniennes s'inscrivent sur une orbite de fermeté. Illustration avec les premières condamnations de personnes ayant traité d'autres d'« esclaves ».   Trois... Lire la suite >

Face aux attaques djihadistes, les enseignants du nord du Burkina ont « peur d’aller en classe »

Face aux attaques djihadistes, les enseignants du nord du Burkina ont « peur d’aller en classe »
Lun 23 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Le 12 avril, une élève a été tuée et un instituteur enlevé lors d’un raid contre une école dans la province du Soum.   « La peur est là tous les jours, on peut être attaqué à tout moment », ... Lire la suite >

Afrique du Sud: le long chemin pour traîner Jacob Zuma devant les tribunaux

Afrique du Sud: le long chemin pour traîner Jacob Zuma devant les tribunaux
Lun 23 Avr 2018 | Source : rfi.fr ... | dans Autres Actus

Le procès de l'ancien président Jacob Zuma pour des faits de corruption relatifs à un contrat d’armement avec le Français Thales dans les années 1990 s’est ouvert début avril en Afrique du Sud avant d'être reporté. Alexandra... Lire la suite >

RD Congo - Nationalité : au-delà du cas Katumbi, un chantier déterminant pour l'avenir

RD Congo - Nationalité : au-delà du cas Katumbi, un chantier déterminant pour l'avenir
Dim 22 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Cruciale dans le contexte d'un pays instable comme la RDC, la question de la nationalité n'en est pas moins instrumentalisée. Désormais au centre du débat, elle pourrait disqualifier nombre de personnalités politiques et créer une nouvelle... Lire la suite >

Tentative de "coup d'Etat" en Guinée équatoriale: Malabo déplore un "manque de solidarité en Afrique"

Tentative de
Dim 22 Avr 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema a déploré le "manque" de "solidarité en Afrique" en réponse à une question sur la tentative de "coup d'Etat" que Malabo a affirmé avoir déjoué... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Université Charles-Louis De...Montesquieu Abidjan / Grandes Conférences Royales - 7è édition
Sam 14 Avr 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS