NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

En Angola, le fils de l’ex-président Dos Santos limogé du fonds d’investissement souverain


En Angola, le fils de l’ex-président Dos Santos limogé du fonds d’investissement souverain
L’ancien président de l’Angola José Eduardo dos Santos (à gauche) et son successeur Joao Lourenço (à droite) à Luanda le 19 août 2017 lors de la campagne électorale présidentielle. | PHOTO: MARCO LONGARI/AFP
Depuis sa prise de fonction en septembre 2017, le président Joao Lourenço a commencé à démanteler l’empire politico-financier bâti par son prédécesseur.
 
Le président angolais Joao Lourenço a démis de ses fonctions le fils de l’ancien chef de l’Etat José Eduardo dos Santos qui était à la tête du fonds d’investissement souverain du pays, a annoncé, mercredi soir 10 janvier, la présidence. José Filomeno dos Santos a été remplacé par un ancien ministre des finances, Carlos Alberto Lopes.
 
Le fils de l’ex-président, surnommé « Zenu », avait été mis en cause dans le scandale des « Paradise Papers ». Le fonds aurait versé des dizaines de millions de dollars à un homme d’affaires proche de Zenu, Jean-Claude Bastos de Morais, pour gérer cette entité.
 
 
Comme de nombreuses puissances pétrolières, l’Angola a mis en place un fonds pour investir les revenus de l’or noir. Lancé en 2011, il était alors doté de 5 milliards de dollars.
 
Depuis qu’il a pris ses fonctions en septembre 2017, Joao Lourenço, dauphin désigné par José Eduardo dos Santos, a commencé à démanteler pièce par pièce l’empire politico-financier bâti par son prédécesseur, au pouvoir pendant trente-huit ans.
 
Des mouvements de fonds jugés suspects
 
Il a ainsi congédié plusieurs patrons des institutions ou secteurs les plus sensibles du pays (Banque centrale, pétrole, industrie du diamant, médias), tous des fidèles de l’ancien président.
 
La fille dos Santos, Isabel, classée femme la plus riche d’Afrique par le magazine américain Forbes, a été évincée en novembre 2017 de la présidence de la compagnie pétrolière nationale Sonangol. Depuis, la compagnie a indiqué enquêter sur des mouvements de fonds jugés suspects ordonnés par la femme d’affaires.
 
 
Son époux, Sindika Dokolo, n’a pas échappé au grand ménage organisé par le président. La Société publique angolaise de commercialisation des diamants (Sodiam) s’est retirée du capital du bijoutier suisse de Grisogono, dont est actionnaire le mari d’Isabel dos Santos.
 
José Eduardo dos Santos, qui est resté le patron du parti du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), a déploré en décembre 2017 des décisions à ses yeux trop « radicales ». Lundi 8 janvier, à l’occasion d’une conférence de presse pour ses cent jours au pouvoir, Joao Lourenço lui a répondu en niant toute « tension » avec son prédécesseur.
 
Lors de sa campagne, Joao Lourenço avait promis d’éradiquer la corruption et de relancer l’économie du pays, en panne depuis la chute des cours du pétrole, sa principale ressource, en 2014.
 
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

RDC - Thierry Nlandu : « Les marches se poursuivront. Nous irons jusqu'au bout ! »

RDC - Thierry Nlandu : « Les marches se poursuivront. Nous irons jusqu'au bout ! »
Jeu 04 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ENTRETIEN. Malgré la répression de Joseph Kabila, les populations ne lâcheront rien, dit en substance Thierry Nlandu, professeur à l'université de Kinshasa et membre du comité laïque de coordination.   La tension est montée d'un... Lire la suite >

En Mauritanie, 2018 commence par une dévaluation qui ne dit pas son nom

En Mauritanie, 2018 commence par une dévaluation qui ne dit pas son nom
Mer 03 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Avec la mise en circulation de nouveaux billets, la valeur de la monnaie a été divisée par dix. Mais les autorités minimisent l’opération.   Debout sur un trottoir du marché de Nouakchott, le cambiste Nejib Ould Sidi se frotte les mains... Lire la suite >

Ouganda: suppression de la limite d'âge pour la présidence

Ouganda: suppression de la limite d'âge pour la présidence
Mer 03 Jan 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

Le chef de l'État ougandais Yoweri Museveni, 73 ans et au pouvoir depuis 1986, a ratifié le 27 décembre la loi supprimant la limite d'âge pour devenir président, qui lui permet d'être à nouveau candidat en 2021, a-t-on appris mardi de source... Lire la suite >

Le président malien annonce une loi d'entente nationale

Le président malien annonce une loi d'entente nationale
Mar 02 Jan 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

Le gouvernement malien va proposer une loi "d'entente nationale" exemptant de poursuites "tous ceux impliqués dans une rébellion armée", à condition qu'ils n'aient "pas de sang sur les mains", a annoncé le président... Lire la suite >

Liberia : mais qui est Jewel Howard Taylor, la nouvelle vice-présidente ?

Liberia : mais qui est Jewel Howard Taylor, la nouvelle vice-présidente ?
Lun 01 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

PORTRAIT. Aux côtés de George Weah, il faudra désormais compter avec l'ex-femme de Charles Taylor, dont le passé trouble ne cesse de refaire surface.   Beaucoup de Libériens s'attendaient à ce qu'elle descende elle-même dans ... Lire la suite >

« Le retour d’ATT est une nouvelle imposture malienne »

« Le retour d’ATT est une nouvelle imposture malienne »
Dim 31 Déc 2017 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Pour notre chroniqueur, les hommes politiques à Bamako se complaisent dans un consensus mou qui nuit à la démocratie.   Le retour à Bamako d’Amadou Toumani Touré (ATT) fut le cadeau de Noël offert aux Maliens par leur président, Ibrahim... Lire la suite >

Mais où est passée l'épouse de Béchir Saleh condamnée pour « esclavage domestique » ?

Mais où est passée l'épouse de Béchir Saleh condamnée pour « esclavage domestique » ?
Dim 31 Déc 2017 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Épouse de l'ex-directeur de cabinet de Kadhafi, Kafa Kachour n'a toujours pas payé les 222 500 euros auxquels l'a condamnée en mai 2015 le tribunal des prud'hommes d'Oyonnax, dans l'Ain.   Béchir Saleh, 71 ans, est bien vivant. Installé... Lire la suite >

« En Ethiopie, la question des “nationalités” est devenue explosive »

« En Ethiopie, la question des “nationalités” est devenue explosive »
Sam 30 Déc 2017 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Spécialiste de la Corne de l’Afrique, René Lefort décrypte les enjeux de pouvoir qui sous-tendent les conflits entre Oromo, Somali, Amhara et Tigréens.   En Ethiopie, fédération de neuf régions ethniques, un mécanisme redoutable... Lire la suite >

Ethiopie: Teddy Afro, le chanteur que le gouvernement voudrait museler

Ethiopie: Teddy Afro, le chanteur que le gouvernement voudrait museler
Sam 30 Déc 2017 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Cela fait plus de trois ans que le chanteur le plus populaire d'Éthiopie n'a plus donné de concert dans son pays. Au fil des ans, la voix de Teddy Afro est devenue aussi insupportable aux oreilles des autorités qu'elle est douce à celles de ses fans.   Adulé... Lire la suite >

« Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie »

« Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie »
Ven 29 Déc 2017 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Inspiré par l’arrestation au Cameroun de l’écrivain Patrice Nganang puis son expulsion, le philosophe Achille Mbembe s’interroge sur la place de l’intellectuel dans le champ politique, les moyens de résister à une dictature et comment imaginer le... Lire la suite >

Mauritanie - Biram Dah Abeid : « La loi fondamentale sacralise un code négrier »

Mauritanie - Biram Dah Abeid : « La loi fondamentale sacralise un code négrier »
Ven 29 Déc 2017 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ENTRETIEN. Figure emblématique de la lutte contre l'esclavage en Mauritanie, Biram Dah Abeid témoigne d'une pratique qui subsiste sous plusieurs formes.   L'esclavage en Mauritanie ? Une vaste question qui revient régulièrement sur le devant de... Lire la suite >

Tchad : ce combat du quotidien à N'Djaména

Tchad : ce combat du quotidien à N'Djaména
Jeu 28 Déc 2017 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

REPORTAGE. Alors que le pays tourne au ralenti du fait de la chute des cours du pétrole, les habitants de N'Djaména se serrent la ceinture.   « On se défend. » Ces quelques mots résonnent sans cesse dans les rues poussiéreuses de N'Djaména.... Lire la suite >

Liberia - Philip Taylor : « La politique, je l'ai dans le sang »

Liberia - Philip Taylor : « La politique, je l'ai dans le sang »
Jeu 28 Déc 2017 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

PORTRAIT. Quand au Liberia, on est le fils de Charles Taylor, l'ex-président emprisonné par le Tribunal pénal de la Sierra Leone, et de Jewel Howard-Taylor, on n'est pas n'importe qui. C'est le cas de Philip Taylor, que nous avons rencontré.   Pantalon... Lire la suite >

« Les pays les plus pauvres sont les grands oubliés de l’aide française au développement »

 « Les pays les plus pauvres sont les grands oubliés de l’aide française au développement »
Lun 25 Déc 2017 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Spécialistes du développement, Olivier Lafourcade et Serge Michailof critiquent une politique d’aide opaque et inadaptée, notamment en Afrique.   Depuis longtemps, des parlementaires et diverses personnalités se plaignent de l’opacité de... Lire la suite >

Esclavage en Libye : « Les responsables sont les dictateurs africains et les impérialistes occidentaux »

 Esclavage en Libye : « Les responsables sont les dictateurs africains et les impérialistes occidentaux »
Lun 25 Déc 2017 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Pour notre chroniqueur, l’indignation face au « racisme » ne doit pas faire oublier les causes politiques et économiques du trafic des êtres humains.   L’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty International vient de publier... Lire la suite >

Quand le Mali, grand corps malade, se pose en « protecteur » de la France

Quand le Mali, grand corps malade, se pose en « protecteur » de la France
Dim 24 Déc 2017 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Notre chroniqueuse démonte la rhétorique d’Ibrahim Boubacar Keïta, président d’un pays menacé de disparition sans l’intervention de Paris.   Ainsi donc, le Mali protégerait l’Europe du péril ? Je lis : « Que... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

LYNAYS-Concepteur de solutions énergétiques
Jeu 26 Oct 2017 | dans: Objectif Développement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS