NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

« La dette n’est pas un problème chinois, c’est un problème africain »


« La dette n’est pas un problème chinois, c’est un problème africain »
Le président chinois Xi Jinping (au centre), entouré des chefs d’Etat africains, lors du Forum sur la coopération sino-africaine, à Pékin, le 3 septembre 2018. | PHOTO: HOW HWEE YOUNG / AFP
Pour Jean-Louis Billon, ancien ministre du commerce de Côte d’Ivoire, « le vrai sujet n’est pas le niveau de la dette mais sa soutenabilité ».
 
Tribune. Comment souvent lorsque l’on parle de la Chine en Afrique, les clichés, les raccourcis et les procès d’intention ne sont jamais bien loin sous couvert d’un légitime débat sur cette nouvelle donne sino-africaine. La dette ne fait pas exception. L’annonce à la fin de la 7e édition du Forum sur la coopération sino-africaine d’une promesse par Pékin de 60 milliards de dollars (51 milliards d’euros) pour le développement de l’Afrique a autant réjoui les futurs récipiendaires qu’inquiété les plus sceptiques sur l’influence économique croissante de la Chine en Afrique. Un sujet épineux tant par sa complexité technique que par sa dimension politique très sensible.
 
Selon Masood Ahmed, président du cercle de réflexion Center for Global Development, la part de la Chine a désormais dépassé le total de celles du Club de Paris, de la Banque mondiale et de toutes les banques régionales de développement dans la dette des pays pauvres entre 2013 et 2016. D’après le China Africa Research Initiative, laboratoire de recherche hébergé par l’Université Johns Hopkins, au moins 132 milliards de dollars ont été empruntés par les Etats africains depuis 2000.
 
Risque de surendettement
Plusieurs voix en Afrique commencent à s’élever sur les dangers de cette dépendance croissante vis-à-vis de Pékin. Un parallèle commence à être fait entre la situation de certains pays africains et celles de pays d’Asie du Sud-Est, certains analystes parlant de « diplomatie de la dette piégeuse » ou de « piège de la dette ».
 
Fin août, le premier ministre malaisien, Mahatir Mohamad, a fait sensation en annonçant l’annulation de trois projets conclus avec la Chine d’un montant total de quelque 22 milliards de dollars. Craignant une « nouvelle version du colonialisme », le premier ministre a justifié ces annulations en expliquant que son pays ne pourrait rembourser de telles sommes avec le contexte budgétaire actuel.
 
Au même moment, le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, fait face à une fronde de l’opposition au Parlement concernant un financement chinois de 2 milliards de dollars contre des produits raffinés de bauxite. L’opposition a choisi de saisir le Fonds monétaire international (FMI) pour bénéficier de son expertise sur l’impact de ce marché sur la dette ghanéenne.
 
Mais si la Chine peut faire figure de coupable idéal, notre attention devrait en réalité se porter sur les vrais responsables de la gestion de la dette qui sont uniquement nos gouvernements. Il est trop facile de se dérober en accusant des puissances étrangères ou des institutions internationales sans se demander d’abord si la bonne gouvernance et une gestion rigoureuse des finances publiques sont à l’œuvre chez nous.
 
Or, aujourd’hui, l’histoire se répète : le FMI tire la sonnette d’alarme sur le risque de surendettement pour certains Etats africains. Selon l’institution de Washington, quinze pays d’Afrique subsaharienne sont en situation de surendettement ou en phase de l’être. Un terrible échec pour nous Africains si nous devons passer les prochaines années à faire face à une nouvelle crise de la dette plutôt que d’envisager des investissements d’avenir pour la jeunesse et le développement de nos économies.
 
Fléau de l’évasion fiscale
L’argument fallacieux par excellence est de comparer les niveaux de dettes des pays occidentaux, plus élevés que les nôtres, et ceux des pays africains. Deux différences fondamentales ne permettent pas cette comparaison. D’abord la faible capacité de mobilisation des recettes fiscales des Etats africains compte tenu du poids de l’économie informelle, ainsi que l’incapacité de nos administrations à enrayer le fléau de l’évasion fiscale. Puis les écarts importants entre les taux auxquels les pays occidentaux et les pays africains empruntent, révélateurs du niveau de perception du risque par les investisseurs. Le vrai sujet n’est donc pas le niveau de la dette mais sa soutenabilité, qui est particulière à chaque pays en fonction de sa capacité à lever des impôts ou à abaisser ses dépenses, de sa stabilité économique et politique.
 
Aujourd’hui, le compte n’y est pas. Fin 2017, la dette publique moyenne en Afrique subsaharienne s’élevait à 46 % du PIB selon le FMI, soit près du double de son niveau de 2010. Si la Côte d’Ivoire a vu sa dette baisser au sortir de la crise, celle-ci est à présent en hausse. Malgré les importants progrès réalisés, les pays africains possèdent toujours le ratio recettes-PIB le plus faible au niveau mondial.
 
En parallèle, la transition pour de nombreux pays africains trop dépendants des matières premières vers des économies diversifiées est loin d’être réalisée, les exposant aux moindres soubresauts des marchés internationaux. Pour remédier à ces faiblesses, de nombreuses réformes sont nécessaires : une meilleure gouvernance des finances publiques, l’amélioration de la performance fiscale, le renforcement de notre attractivité auprès des investisseurs étrangers et l’accélération de la diversification de nos économies.
 
La dette est un excellent outil pour financer le développement des pays africains à condition qu’elle ne devienne pas un poids grevant le budget des Etats et sapant la souveraineté de nos nations. Les dirigeants africains doivent avoir en permanence à l’esprit qu’il est nécessaire d’articuler une vision stratégique du développement avec la soutenabilité de la dette. Une articulation indispensable pour permettre aux pays africains d’être réellement indépendants économiquement et politiquement.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Syrie: frappes de la coalition contre le groupe EI

Syrie: frappes de la coalition contre le groupe EI
Mar 23 Sep 2014 | Source : RFI ... | dans Politique

L'armée américaine et des pays partenaires ont lancé cette nuit des raids aériens contre les positions de l'organisation État islamique en Syrie. Plusieurs pays arabes sont engagés aux côtés des Etats-Unis dans ces opérations qui... Lire la suite >

C. Samba Panza:«Comment organiser des élections dans un Etat délabré?»

C. Samba Panza:«Comment organiser des élections dans un Etat délabré?»
Lun 22 Sep 2014 | Source : RFI ... | dans Politique

Catherine Samba Panza, la présidente centrafricaine, était à Washington vendredi, avant de se rendre à l’Assemblée générale des Nations unies à New York. Comme l'Autorité nationale des élections l’avait laissé... Lire la suite >

Kenya: un an après, hommage aux victimes de l'attaque du Westgate

Kenya: un an après, hommage aux victimes de l'attaque du Westgate
Dim 21 Sep 2014 | Source : Reuben KYAMA | AFP ... | dans Société

"Nous ne sommes qu'un", proclament des banderoles: des milliers de Kényans ont rendu dimanche un hommage ému aux 67 victimes de l'attaque du centre commercial Westgate, perpétrée il y a un an à Nairobi par des islamistes liés aux shebab ... Lire la suite >

Un traitement expérimental contre Ebola va être testé en Guinée au mois de novembre

Un traitement expérimental contre Ebola va être testé en Guinée au mois de novembre
Dim 21 Sep 2014 | Source : Francetv info ... | dans Société

Une soixantaine de patients en Guinée, atteints du virus Ebola, vont bénéficier d'un traitement expérimental japonais, le favipiravir, au mois de novembre, a révélé le journal Le Monde, samedi 20 septembre. Il n'existe aujourd'hui aucun... Lire la suite >

Ebola: un jeune Guinéen clandestin en France ne sera pas expulsé

Ebola: un jeune Guinéen clandestin en France ne sera pas expulsé
Sam 20 Sep 2014 | Source : RFI ... | dans Société

La justice française vient d'annuler l'arrêté préfectoral d'expulsion d'un jeune Guinéen clandestin en raison de l'épidémie d'Ebola qui sévit actuellement dans son pays d'origine.   La décision ... Lire la suite >

France: Nicolas Sarkozy candidat à la présidence de l'UMP

France: Nicolas Sarkozy candidat à la présidence de l'UMP
Ven 19 Sep 2014 | Source : RFI ... | dans Politique

Selon un proche de Nicolas Sarkozy, l'annonce devait se faire sous la forme d'un message sur les réseaux sociaux. Et c'est effectivement ce qu'il s'est passé. Vendredi 19 septembre, sur son compte Facebook, l'ancien chef de l'Etat a finalement annoncé... Lire la suite >

Ebola: l’infirmière française de MSF sous traitements expérimentaux

Ebola: l’infirmière française de MSF sous traitements expérimentaux
Ven 19 Sep 2014 | Source : RFI ... | dans Société

L'infirmière française contaminée par le virus Ebola au Liberia est arrivée en France dans la nuit de jeudi à vendredi. Elle a été transportée à l'hôpital Bégin de Saint-Mandé pour être soignée.... Lire la suite >

Sarkozy : pourquoi il revient

Sarkozy : pourquoi il revient
Mer 17 Sep 2014 | Source : lepoint.fr ... | dans Politique

  L'ancien président annoncera dans les prochains jours son retour dans l'arène politique. "Le Point" vous dévoile ses petits secrets et grandes stratégies.   Le 6 mai 2012, dans son dernier discours de président de ... Lire la suite >

Une Française contaminée par le virus Ebola

Une Française contaminée par le virus Ebola
Mer 17 Sep 2014 | Source : liberation.fr ... | dans Société

Cette volontaire de Médecins sans Frontières va être rapatriée du Libéria, l'un des pays les plus durement touché par l'épidémie. Plus de 2 460 personnes sont mortes depuis le début de l'année. La volontaire française... Lire la suite >

Gabon - Ali Bongo Ondimba :

 Gabon - Ali Bongo Ondimba :
Mer 17 Sep 2014 | Source : jeuneafrique.com ... | dans Politique

Bilan, gouvernement, réformes, opposition, présidentielle 2016, corruption, Centrafrique, France... Cinq ans après son élection, le chef de l'État gabonais s'explique. Libreville, fin août. Difficile, dès la sortie de l'avion, d'échapper... Lire la suite >

Libye : très cher Seif el-Islam Kadhafi, butin de guerre et trésor vivant

Libye : très cher Seif el-Islam Kadhafi, butin de guerre et trésor vivant
Lun 15 Sep 2014 | Source : jeuneafrique.com ... | dans Politique

Détenu au secret depuis fin 2011, l'ex-dauphin du "Guide" représente pour ses geôliers un trésor de guerre inestimable. Que lorgnent avec convoitise toutes les factions rivales.   L e 19 novembre 2011, jour de sa capture dans les sables des environs... Lire la suite >

Ebola: Obama veut 88 millions de dollars pour lutter contre le virus en Afrique

Ebola: Obama veut 88 millions de dollars pour lutter contre le virus en Afrique
Lun 15 Sep 2014 | Source : AFP ... | dans Société

Le président Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars (68 millions d'euros) pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'ouest, a rapporté lundi le Wall Street Journal.   M. Obama doit préciser... Lire la suite >

Football : où aura lieu la Coupe d’Afrique des nations 2017 ?

Football : où aura lieu la Coupe d’Afrique des nations 2017 ?
Lun 15 Sep 2014 | Source : RFI ... | dans Sports

La Confédération africaine de football va devoir trouver un nouveau pays hôte pour la Coupe d’Afrique des nations 2017. La Libye s’est en effet désistée pour des raisons sécuritaires.   Plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest... Lire la suite >

EI: mobilisation générale après l’exécution d’un nouvel otage

EI: mobilisation générale après l’exécution d’un nouvel otage
Lun 15 Sep 2014 | Source : RFI ... | dans Diplomatie

« Nous sommes aux côtés de la Grande-Bretagne » a déclaré Barack Obama après l’annonce de l’exécution par l’organisation jihadiste EI d’un Britannique. La mort de David Haines ne fera que renforcer la détermination... Lire la suite >

Coalition contre EI: «Washington viole la souveraineté des Etats»

Coalition contre EI: «Washington viole la souveraineté des Etats»
Sam 13 Sep 2014 | Source : RFI ... | dans Diplomatie

L'Iran, principal allié régional de la Syrie, accuse les Etats-Unis, certains pays européens ainsi que l'Arabie Saoudite et le Qatar, de financer et armer les groupes rebelles syriens, favorisant ainsi, selon Téhéran, l'émergence de groupes jihadistes... Lire la suite >

Mistral : essais en mer du "Vladivostok", les marins russes à bord

Mistral : essais en mer du
Sam 13 Sep 2014 | Source : Le Point ... | dans Société

Le navire Vladivostok, premier des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) Mistral commandés par la Russie à la France, dont la livraison est suspendue à la crise ukrainienne, a appareillé tôt samedi matin pour une sortie en mer depuis Saint-Nazaire... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

ACTE Côte d'Ivoire / Le 10e anniversaire célébré dans la ferveur
Lun 02 Sep 2019 | dans: Objectif Développement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS