NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Sénégal : la Casamance va-t-elle à nouveau s'enflammer ?


Sénégal : la Casamance va-t-elle à nouveau s'enflammer ?
Des soldats sénégalais sur un terrain d'opérations. | PHOTO: APS
La question mérite d'être posée après l'attaque perpétrée ce samedi à Boffa et attribuée à des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC). Bilan : 13 morts et 7 blessés au moins.
PAR MALICK DIAWARA
 
C'est peu de dire que cette attaque contrarie et le président Macky Sall et ceux qui, parmi les membres du MFDC, souhaitent la paix dans cette région. En tout cas, le président sénégalais a immédiatement réagi et a ordonné que les auteurs de l'attaque soient « recherchés et traduits en justice ». Par suite, il a immédiatement « convoqué le Conseil national de sécurité pour instruire les forces de défense et de sécurité, activement engagées dans cette partie de la Basse Casamance, pour que force reste à la loi », indique un communiqué du gouvernement cité par l'Agence de presse sénégalaise (APS). Il faut dire que ces faits sont d'autant plus graves, qu'au-delà des victimes à déplorer, ils brisent des années d'accalmie dans cette région du Sud où une rébellion a éclaté il y a 35 ans, et interviennent une semaine après l'appel du président de la République, Macky Sall, « pour une paix définitive en Casamance, sans vainqueur ni vaincu ». 
 
Que s'est-il vraiment passé à Boffa ? 
 
Selon le gouvernement, « ce samedi, vers 16 h 30, des membres de la population de l'arrondissement de Niaguis, dans le département de Ziguinchor, parties dans la forêt de Borofaye, ont fait l'objet d'une attaque armée d'une rare barbarie » qui a occasionné « la mort de 13 jeunes hommes dont dix par balles, deux par armes blanches et un brûlé » et entraîné la blessure par balle de 7 personnes dont une grièvement. Partis en brousse à la recherche de bois, ils auraient dépassé la zone tampon séparant les positions de l'armée sénégalaise de celles des combattants du MFDC, mouvement combattant pour l'indépendance de la Casamance depuis 1982. C'est alors que, selon le colonel Abdoul Ndiaye de la Direction de l'Information et des relations publiques des armées, « ils ont été capturés par des hommes armés dans la forêt de Boffa, située dans les environs de la commune de Boutoupa Camaracounda, avant d'être exécutés ». Actuellement, les corps sans vie se trouvent à la morgue de l'hôpital régional de Ziguinchor, où ont également été acheminés les six blessés graves pour des soins. Selon l'APS, de nombreux parents se sont rendus dans l'établissement pour s'enquérir de la situation de leurs enfants. Plusieurs autorités locales, dont le maire de Boutoupa Camaracounda, ainsi que diverses autres personnalités sont également venues aux nouvelles. 
 
La colère des autorités
 
« Cet acte délibéré contre des civils sans défense ne saurait être interprété autrement qu'un acte désespéré de forces sans ambition autre que la violence gratuite, au moment où la paix se consolide chaque jour davantage dans la partie sud du pays », indiqué le gouvernement cité par l'Agence de presse sénégalaise (APS). Dès hier (samedi 6 janvier), il était prévu qu'une délégation ministérielle se rende sur place « pour évaluer la situation sécuritaire et présenter en même temps les condoléances de la Nation aux familles éprouvées ». Dans le même communiqué, le gouvernement « demande aux populations de la région de ne point céder à la peur et réitère son engagement à faire régner l'ordre et la sécurité sur l'ensemble du territoire national ». 
 
Retrouver les auteurs de l'attaque
 
En attendant de se remettre du choc de ce grave événement, les autorités sénégalaises ont déployé l'armée avec d'importants moyens pour retrouver les auteurs de l'attaque, indique la Direction de l'information et des relations publiques des armées (DIRPA). « Des moyens sont mis en œuvre pour capturer, neutraliser et faire juger » la quinzaine d'assaillants, a assuré son directeur, le colonel Abdoul Ndiaye, sur les ondes de la radio privée Sud FM. D'ores et déjà, la gendarmerie a ouvert une enquête pour faire la lumière sur cette attaque aussi tragique qu'inattendue.
 
Un coup dur au lendemain d'un geste fort d'apaisement
 
En tout cas, cette attaque tombe d'autant plus mal qu'elle survient au lendemain de la libération de deux combattants du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) détenus dans un cantonnement militaire. Ils ont été libérés par l'Armée à la suite d'une médiation initiée par la communauté de Saint Egidio de Rome entre l'État du Sénégal et les combattants du MFDC. Ces deux éléments du MFDC appartiendraient au camp de Salif Sadio. Selon RFI, ils ont été libérés suite à un accord signé à Rome en décembre dernier entre l'État du Sénégal et la communauté Saint Egidio. Après cette attaque de Boffa, la dynamique d'accord de paix est-elle compromise pour autant ? Le résultat des enquêtes et la détermination des uns et des autres ne manqueront pas de déterminer la suite des événements en Casamance. 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Un ex-chef de guerre libérien condamné

Un ex-chef de guerre libérien condamné
Sam 21 Avr 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Un ancien chef de guerre libérien, immigré aux Etats-Unis après avoir caché son passé meurtrier, a été condamné jeudi à 30 ans de prison à Philadelphie, un jugement inédit lié à la guerre civile dans ce pays... Lire la suite >

AFRIQUE ÉCONOMIE PodcastFinancement des partis politiques (série 4/5): l'argent de l'étranger

AFRIQUE ÉCONOMIE PodcastFinancement des partis politiques (série 4/5): l'argent de l'étranger
Ven 20 Avr 2018 | Source : rfi.fr ... | dans Economie

Toute cette semaine Afrique économie se penche sur une question cruciale, l’économie des partis politiques africains. L'argent étant le nerf de la guerre, comment se finance l’action politique ? Par quels mécanismes publics ou privés ? Quatrième... Lire la suite >

Au Niger, le campus de Niamey fermé après des violences

Au Niger, le campus de Niamey fermé après des violences
Ven 20 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Les étudiants protestent notamment contre l’exclusion de cinq de leurs camarades de l’université en mars.   Le campus universitaire de Niamey, le plus important du Niger, a été fermé mercredi 18 avril « jusqu’à nouvel ... Lire la suite >

Togo : l'économie dégringole sous les coups de la crise socio-politique

Togo : l'économie dégringole sous les coups de la crise socio-politique
Jeu 19 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Un sondage de la Chambre de commerce et d'industrie du Togo éclaire en chiffres l'impact de la situation qui y prévaut depuis août 2017.   Jusqu'à présent, aucun chiffre ne venait corroborer ceux qui circulaient sur les réseaux sociaux... Lire la suite >

Le président nigérian en route pour un deuxième mandat malgré un bilan en demi-teinte

Le président nigérian en route pour un deuxième mandat malgré un bilan en demi-teinte
Jeu 19 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Faute de successeur crédible, les dirigeants du parti au pouvoir se rangent majoritairement derrière Muhammadu Buhari.   Alors que Muhammadu Buhari a récemment multiplié les visites aux quatre coins du Nigeria, d’aucuns le soupçonnaient de venir... Lire la suite >

RDC: le chargé d'affaires du Nigeria délogé de sa résidence

RDC: le chargé d'affaires du Nigeria délogé de sa résidence
Mar 17 Avr 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le chargé d'affaires du Nigeria a été délogé de sa résidence à Kinshasa en raison d'une querelle foncière qui dure depuis plusieurs années, a rapporté dimanche la radio onusienne Okapi.   Le chargé d'affaires... Lire la suite >

Le paludisme, tueur au quotidien

Le paludisme, tueur au quotidien
Mar 17 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Lire la suite >

Total, le Congo, le FMI et le « fonds vautour » : l’histoire d’un montage offshore

Total, le Congo, le FMI et le « fonds vautour » : l’histoire d’un montage offshore
Jeu 12 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Des documents issus des « Paradise Papers » révèlent comment le pétrolier français a aidé l’Etat africain à berner le FMI.   Un Etat endetté cherchant des financements, une compagnie pétrolière cherchant... Lire la suite >

Sierra Leone : Julius Maada Bio remet de l'ordre

Sierra Leone : Julius Maada Bio remet de l'ordre
Mer 11 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

« Cleaning Day » pour la population, strict respect des horaires pour les fonctionnaires : le nouveau président a d'ores et déjà pris des mesures qui frappent les esprits.   Les fonctionnaires dans la ligne de mire de Julius Maada Bio. Le nouveau ... Lire la suite >

RDC : l’ONU travaille à « convaincre Kinshasa qu’il n’est pas en guerre avec son peuple »

RDC : l’ONU travaille à « convaincre Kinshasa qu’il n’est pas en guerre avec son peuple »
Mar 10 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Leila Zerrougui, nouvelle cheffe de la Monusco, insiste sur l’importance de la tenue d’élections « crédibles » en République démocratique du Congo le 23 décembre.   La République démocratique du Congo (RDC) traverse... Lire la suite >

L’armée malienne soupçonnée d’« exécutions sommaires »

L’armée malienne soupçonnée d’« exécutions sommaires »
Mar 10 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Les forces maliennes affirment que 14 « suspects terroristes » auraient été tués « suite à une présumée tentative d’évasion ».   Une association peule et des proches de quatorze suspects tués pendant... Lire la suite >

Au Ghana, le président dément l’installation d’une base militaire américaine

Au Ghana, le président dément l’installation d’une base militaire américaine
Lun 09 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Des centaines de personnes étaient descendues dans la rue pour protester contre un accord passé entre Washington et Accra en 2017.   Au cœur d’une polémique qui enflamme le Ghana, le président Nana Akufo-Addo a assuré dans un discours retransmis... Lire la suite >

Mgr Jean-Paul Vesco : « On nous ment quand on nous dit que la religion est une frontière »

Mgr Jean-Paul Vesco : « On nous ment quand on nous dit que la religion est une frontière »
Lun 09 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ENTRETIEN. Alors que le Vatican souhaite que la cérémonie de béatification des moines de Tibhirine ait lieu en Algérie, les mots de l'évêque d'Oran ont une résonance particulière.   Il porte un insigne aux couleurs du drapeau... Lire la suite >

Sierra Leone : le chef de l'opposition déclaré président, mais son adversaire refuse le verdict

Sierra Leone : le chef de l'opposition déclaré président, mais son adversaire refuse le verdict
Ven 06 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

« Nous contestons les résultats et nous prendrons les actions judiciaires pour les corriger », a déclaré Samura Kamara, candidat malheureux du parti au pouvoir.   Le candidat du principal parti de l'opposition en Sierra Leone, Julius Maada Bio, a ... Lire la suite >

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence
Ven 06 Avr 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

C'est l'un de ces personnages sulfureux que l'on croise au hasard des pages des romans noirs, au bar d'un grand hôtel. Eminences grises, entremetteurs voire hommes de main, ils naviguent dans l'ombre des puissants, aux frontières de la loi.   Ajay Sooklal... Lire la suite >

ENQUÊTE / En RDC, les religieux ne croient plus en Joseph Kabila

ENQUÊTE / En RDC, les religieux ne croient plus en Joseph Kabila
Jeu 05 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Alors que l’Eglise catholique s’est affirmée comme la première force d’opposition, musulmans et protestants prennent à leur tour leurs distances avec le régime.   A Kinshasa plus qu’ailleurs, les cultes proposés par les innombrables... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Université Charles-Louis De...Montesquieu Abidjan / Grandes Conférences Royales - 7è édition
Sam 14 Avr 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS