NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

"Que les médiocres dégagent": Mgr Monsengwo, la bête noire de Kabila


L'archevêque de Kinshasa Laurent Monsengwo, figure de la puissante Eglise congolaise et du Vatican, ressort la carte du défi frontal au pouvoir en ce début d'année 2018 cruciale pour la République démocratique du Congo, un an après la médiation de l'épiscopat dans la crise liée au maintien du président Joseph Kabila.
 
"Il est temps que les médiocres dégagent", "barbarie", "mensonge systémique", "brutalités policières"...: il a suffi de quelques mots bien sentis en 48 heures pour que Mgr Monsengwo, 78 ans, fasse honneur à sa réputation d'opposant numéro un. D'autant que les appels à manifester de l'opposition politique ont sonné creux fin 2017 face à l'interdiction et la dispersion systématique de tout rassemblement.
 
L'archevêque de Kinshasa, une capitale d'environ 10 millions d'habitants et plus de 130 paroisses, est la figure de proue de l'Eglise romaine dans un pays de quelque 80 millions d'habitants très majoritairement catholiques malgré la prolifération des Eglises évangéliques dite du "réveil" (dont certains avancent qu'elles soutiennent le président Kabila).
 
Puissant à Kinshasa, le prélat congolais pèse lourd aussi à Rome. Elevé au rang de cardinal par Benoît XVI, Mgr Monsengwo représente l'Afrique dans le collège des neuf cardinaux nommés par le pape François pour travailler sur la réforme de la Curie.
 
Le Vatican lui a apporté son soutien après ses déclarations fracassantes. A Kinshasa, le nonce apostolique, Luis Mariano Montemayor, un Argentin proche du pape, a aussi dénoncé "la réaction disproportionnée des forces de sécurité congolaises" face à la marche des catholiques du 31 janvier.
 
Dans un premier temps, Mgr Monsengwo n'avait pas commenté cet appel de laïcs proches de l'Eglise à une marche pour demander au président Kabila de déclarer publiquement qu'il quitterait bien le pouvoir. 
 
La réponse des forces de sécurité (au moins cinq morts, 134 paroisses encerclés, cinq messes interrompues..., d'après la nonciature) semble avoir réveillé une profonde colère chez cet homme de taille moyenne, qui lit ses homélies à voix basse entrecoupée de longs silences.
 
Communiqué souhaitant la fin du "mensonge systémique" et que "les médiocres dégagent", interview à radio Vatican, messe du 4 janvier à la mémoire des martyrs de l'indépendance, qu'il compare "aux morts d'aujourd'hui" victimes des "brutalités policières"...: ses prises de position ont suscité une mise en garde du gouvernement frisant la menace de poursuites.
 
"Monseigneur Laurent Monsengwo a tenu des propos injurieux à l'endroit des dirigeants du pays ainsi que des forces de l'ordre", a indiqué vendredi un compte-rendu du Conseil des ministres.
 
- Un 'Desmond Tutu congolais' -
 
Archevêque de Kinshasa depuis 2007, Laurent Monsengwo s'inscrit dans l'histoire de l'Église du Congo, engagée depuis l'indépendance (1960) dans les questions de société, selon le père Léon de Saint-Moulin, jésuite et historien du Congo.
 
Noël 2016 déjà. Le président Kabila n'a pas organisé d'élections alors que son deuxième et dernier mandat a pris fin le 20 décembre, provoquant des manifestations étouffées dans le sang en septembre et décembre.
 
"Il est révolu le temps où l'on cherchait à conserver le pouvoir par les armes, en tuant son peuple. Celui qui respecte la Constitution n'a rien à craindre de la justice", glisse le cardinal pendant la messe de minuit entre deux citations tirées des Evangiles.
 
Quelques jours plus tard, pour enrayer la violence, le puissant épiscopat congolais parraine un accord majorité-opposition prévoyant des élections en décembre 2017 au plus tard.
 
Des élections finalement reportées au 23 décembre 2018. Mgr Monsengwo s'est-il senti floué? La conférence épiscopale fait en tous cas savoir qu'elle regrette ce report et demande au président Kabila de déclarer publiquement qu'il ne sera pas candidat à sa propre succession.
 
En 2011, le cardinal avait déjà contesté la réélection du jeune chef de l'Etat, en estimant que les résultats de la présidentielle n'étaient "conformes ni à la Vérité, ni à la Justice".
 
A l'époque du président Kabila père (Laurent-Désiré, 1997-2001), alors archevêque de Kisangani, Mgr Monsengwo se montre déjà critique envers le nouveau pouvoir. Pendant les guerres de 1998-2003 qui ravage l'est de l'ex-Zaïre, il doit à un moment quitter cette grande ville de l'est de la RDC, théâtre d'une guerre entre forces du Rwanda et de l'Ouganda.
 
Son parcours politique a commencé sous la dictature du maréchal Mobutu (1965-1997), qui a entretenu des relations ambivalentes avec l'Eglise, entre interdiction des noms chrétiens et accueil du pape Jean-Paul II en 1980.
 
Déjà figure morale et populaire, Laurent Monsengwo a pu apparaître dans les années 90 comme le Desmond Tutu congolais en prenant la tête de la Conférence nationale souveraine supposée libéraliser le pouvoir, puis d'une sorte de Parlement de transition, avant d'être écarté. 
 
Un quart de siècle plus tard, cet homme polyglotte, proche du président du Congo-Brazzaville Denis Sassou Nguesso, se trouve plus que jamais au centre du jeu en cette année 2018 de toutes les attentes.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

« Non, M. Macron, les Africains qui meurent en Méditerranée ne sont pas issus de la classe moyenne »

« Non, M. Macron, les Africains qui meurent en Méditerranée ne sont pas issus de la classe moyenne »
Ven 20 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Notre chroniqueur dénonce la vision du président français, biaisée par une représentation erronée de l’Afrique.   Chronique. En marge de sa visite au Nigeria, Emmanuel Macron a accordé une interview à l’animateur Claudy... Lire la suite >

La guerre est déclarée pour prendre la tête de la Francophonie

La guerre est déclarée pour prendre la tête de la Francophonie
Ven 20 Juil 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

La Francophonie est entrée en campagne pour choisir la personnalité qui va la diriger durant les quatre prochaines années. La France et le Canada, les deux puissances dominantes de l’organisation francophone, ont chacune choisi leur championne et s’apprêtent... Lire la suite >

Côte d'Ivoire - RHDP : une « unification » en trompe-l'œil ?

Côte d'Ivoire - RHDP : une « unification » en trompe-l'œil ?
Jeu 19 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Au-delà des tensions qui assaillent le nouveau Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dans un attelage « unifié », de nombreuses questions en suspens.   Le président ivoirien Alassane Ouattara en rêvait... Lire la suite >

REPORTAGE / A N’Djamena, la souffrance muette des « fonctionnaires de la rue de 40 »

REPORTAGE / A N’Djamena, la souffrance muette des « fonctionnaires de la rue de 40 »
Jeu 19 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Chaque année, des milliers de jeunes Tchadiennes « montent » à la capitale en quête d’une vie meilleure et se retrouvent exploitées comme domestiques.   En cette soirée brumeuse de juillet à N’Djamena, capitale du Tchad,... Lire la suite >

Togo : ce nouveau port de Lomé dont les pêcheurs ne veulent pas

Togo : ce nouveau port de Lomé dont les pêcheurs ne veulent pas
Dim 15 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

En raison de l'érosion des côtes qu'elle entraîne, la construction du nouveau port de Lomé apparaît comme une menace pour les pêcheurs de la région. Son ouverture est pourtant prévue l'année prochaine.   Les problèmes... Lire la suite >

« Dans l’affaire du bombardement de Bouaké, les juges passent. Maître Jean Balan reste »

« Dans l’affaire du bombardement de Bouaké, les juges passent. Maître Jean Balan reste »
Dim 15 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Notre chroniqueur revient sur le combat contre la raison d’Etat de l’avocat qui tente de faire éclater la vérité sur le raid meurtrier de l’armée ivoirienne en 2004.   Chronique. Depuis quatorze longues années, un homme seul, ou presque,... Lire la suite >

« En évitant de rencontrer les élus nigérians, Emmanuel Macron a mis en exergue leur échec »

« En évitant de rencontrer les élus nigérians, Emmanuel Macron a mis en exergue leur échec »
Jeu 12 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Notre chroniqueur décrypte le récent voyage au Nigeria du président français, où la priorité a été donnée aux rencontres avec les entrepreneurs et le monde de la culture.     Chronique. Les hommes politiques nigérians... Lire la suite >

Nigeria: le parti au pouvoir affirme son soutien

Nigeria: le parti au pouvoir affirme son soutien
Mer 11 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le parti au pouvoir au Nigeria, le All Progressives Congress (APC), a assuré qu'il resterait soudé derrière le président Muhammadu Buhari, sous le feu des critiques, en pleine course pour la présidentielle de février 2019.   Plus de 30 partis,... Lire la suite >

La Belgique se débarrasse de son ivoire, mais la réglementation n'est pas sans faille

La Belgique se débarrasse de son ivoire, mais la réglementation n'est pas sans faille
Mer 11 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

La Belgique récupère les encombrants souvenirs d'une époque révolue: une grande campagne a été lancée dans le royaume pour se débarrasser d'objets en ivoire, dont le commerce est sévèrement encadré en Europe -- mais... Lire la suite >

Sida : vers un vaccin contre le VIH ?

Sida : vers un vaccin contre le VIH ?
Lun 09 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Un test grandeur nature de ce vaccin expérimental est lancé sur 2 600 femmes en Afrique australe. Les résultats sont attendus en 2021 ou 2022.   La communauté scientifique du monde entier travaille sur un vaccin contre le VIH. Samedi 7 juillet, des chercheurs... Lire la suite >

Au Maroc, des migrants survivent dans une décharge en rêvant d'Europe

Au Maroc, des migrants survivent dans une décharge en rêvant d'Europe
Lun 09 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Société

Dans une décharge à ciel ouvert, à l'abri des regards des estivants qui bronzent sur la côte marocaine, de jeunes migrants survivent dans les immondices, rongés par la honte et la misère, en rêvant de l'Europe, juste en face.   Accroupi... Lire la suite >

L’horizon électoral de Karim Wade au Sénégal s’obscurcit

L’horizon électoral de Karim Wade au Sénégal s’obscurcit
Ven 06 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le fils de l’ex-président sénégalais n’est pas autorisé à concourir pour la présidentielle de 2019. Son parti conteste ce rejet et en appelle à une manifestation le 13 juillet.   Le retour de Karim Wade au Sénégal... Lire la suite >

Organisation internationale pour les migrations : vous avez dit contradictions ?

Organisation internationale pour les migrations : vous avez dit contradictions ?
Ven 06 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

L'OIM fonctionnerait-elle comme un prestataire de services dans la gestion des migrations ? Deux spécialistes interrogent le fonctionnement de l'organisation mondiale.   Le 29 juin a eu lieu l'élection du nouveau directeur de l'Organisation internationale... Lire la suite >

Procès du putsch au Burkina: le général Diendéré mis en cause

Procès du putsch au Burkina: le général Diendéré mis en cause
Jeu 05 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le général Gilbert Diendéré, l'un des cerveaux présumés du coup d'État manqué de 2015 au Burkina Faso, a été mis en cause pour la première fois depuis l'ouverture du procès par un co-accusé.   Le... Lire la suite >

Karim Keïta : « Le Mali n'a aucune raison de ne pas tenir ces élections »

Karim Keïta : « Le Mali n'a aucune raison de ne pas tenir ces élections »
Jeu 05 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

TRIBUNE. Le député et président de la commission Défense et Sécurité de l'Assemblée nationale du Mali, répond point par point à son homologue français Jean-Jacques Bridey (LREM) qui a estimé, lundi, que le « pouvoir... Lire la suite >

Bombardement de Bouaké en 2004 : vers l’ouverture d’un procès en France

Bombardement de Bouaké en 2004 : vers l’ouverture d’un procès en France
Mer 04 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dix personnes avaient été tuées dans un raid de l’armée ivoirienne. Mediapart a révélé les conclusions du parquet qui pointent les entraves de Paris dans l’enquête.   Quatorze ans après les faits, le bombardement... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS