Côte d'Ivoire: pour le politologue Sylvain N'Guessan, "il y a une réelle volonté d'alliance" entre le PDCI et le FPI toutes tendances confondues
NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

« Le tri des migrants devrait davantage intéresser nos dirigeants que la dernière outrance de Trump »


« Le tri des migrants devrait davantage intéresser nos dirigeants que la dernière outrance de Trump »
Des migrants clandestins à Tripoli, en Libye, le 16 décembre 2017. | PHOTO: MAHMUD TURKIA/AFP
Pour notre chroniqueur, la polémique sur les « pays de merde » ne doit pas masquer le véritable enjeu : les politiques migratoires des Etats-Unis et de l’Europe.
 
Chronique. Après les Noirs, les musulmans, les Latinos, les femmes, les homosexuels, les parents de soldats américains et les joueurs noirs de la National Football League (NFL), Trump a insulté les Haïtiens et les Africains. Banal fait divers. Les délires de ce président outrancier, de même que l’indignation des leaders africains, ne me touchent pas. Au contraire, j’ai l’impression d’observer des gamins dans une cour de récréation.
 
Donald Trump pense ce qu’il veut. Si nos présidents n’ont pas mieux à faire que de se focaliser sur des propos tenus lors d’une réunion à Washington, tant pis pour nous. Mais avec cette polémique sur les « pays de merde », nous risquons de passer sous silence le débat de fond qui a trait actuellement au tri des migrants que certains pays veulent pratiquer.
 
« Plus loin »
 
Chaque pays a le droit de déterminer les ressorts de sa politique migratoire et de choisir ainsi entre les migrants « de merde » et les migrants acceptables. Si Donald Trump veut des immigrés scandinaves et pas issus de « pays de merde », Emmanuel Macron, lui, préfère un tri basé sur la nature de la migration en allant, selon le Défenseur des droits Jacques Toubon, « plus loin que tous ses prédécesseurs ».
 
La France met en place un arsenal répressif inédit, avec notamment la circulaire du 12 décembre 2017 qui institutionnalise, dans les centres d’hébergement d’urgence, l’envoi d’équipes mobiles pour effectuer le tri entre les « bons » et les « mauvais » migrants, c’est-à-dire entre migrants économiques et réfugiés ayant fui les conflits chez eux.
 
 
Le tollé que cette décision a provoqué chez les grandes associations de défense des migrants qui dénoncent l’organisation de tri dans des lieux censés être des espaces d’accueil et d’hébergement inconditionnels de personnes en situation de détresse.
Pour M. Toubon, « cette situation est en défaut avec les droits fondamentaux » de son pays, tandis que l’écrivain Jean-Marie Gustave Le Clézio évoque dans L’Obs un « déni d’humanité insupportable ». Face à ces critiques, le président français assume et appelle à « se garder des faux bons sentiments ».
 
Ce tri des migrants devrait davantage intéresser nos dirigeants que la dernière outrance de Trump. Les tweets, communiqués et lettres de protestation ne servent à rien si nous laissons l’Occident, sur la question migratoire, légiférer concernant nos concitoyens, parfois au mépris de toute dignité humaine.
 
Principe de non-ingérence
 
Nous sommes des pays pourvoyeurs de migrants sur leurs sols mais continuons à subir sans broncher les politiques migratoires de plus en plus dures, voire inhumaines de nations puissantes. La responsabilité de l’Union européenne (UE) dans le drame des esclaves en Libye, avec notamment l’accord de février 2016 entre l’Italie et le gouvernement libyen, dénoncé par Amnesty international en vue de stopper les flux de migrants vers l’Europe, est indéniable.
 
Tout ceci devrait nous pousser à rompre plus souvent avec le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats tiers. Nous devons être davantage audibles quand l’Europe et les Etats-Unis légifèrent sur la migration. Jusque-là, les associations de défense des droits humains ou celles de migrants demeurent seules en première ligne. A quand des prises de parole fortes de nos leaders ou à l’échelle de l’Union africaine ? D’autant que ni l’Europe ni l’Amérique ne se sont jamais gênées pour se mêler de nos problèmes internes, qu’il s’agisse de nos conflits ou de nos élections, voire pour envoyer leurs soldats chez nous.
 
 
Sur le sujet de la migration, nous ne pouvons plus subir les décisions de Bruxelles ou de Washington sans rien dire, comme ce fut le cas avec de nombreux instruments comme l’immigration choisie, la directive retour, etc.
Mais le spectacle du pouvoir prend le pas sur le débat de fond. Ceux qui doivent agir se muent en commentateurs plus ou moins maladroits, aux dépens de ceux que la misère a poussés sur les routes de l’exil. Nos dirigeants ne pensent l’immigration que de deux manières : la gestion de l’immigration clandestine souvent meurtrière sous-traitée à l’Europe ; puis une diaspora uniquement appréhendée sous l’angle des transferts d’argent au pays. Encore un manque flagrant d’imagination politique que ne cachent pas les récentes sorties don-quichottesques en réponse à Trump.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Le caoutchouc ne fait plus recette en Côte d'Ivoire, 1er producteur africain

Le caoutchouc ne fait plus recette en Côte d'Ivoire, 1er producteur africain
Mar 14 Aoû 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

"On ne s'y retrouve plus, on n'a rien!" s'écrie un planteur d'hévéas en Côte d'Ivoire, premier producteur africain de caoutchouc: en dix ans, les hévéaculteurs ont vu leurs revenus divisés par cinq, victimes d'une surproduction... Lire la suite >

Présidentielle au Mali : forte abstention, violences et suspicions

Présidentielle au Mali : forte abstention, violences et suspicions
Mar 14 Aoû 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Les Maliens ont répondu aux abonnés absents au second tour de la présidentielle de dimanche. Un scrutin a priori entaché de nombreux soupçons de fraudes et même de violences avec la mort d'un président de bureau de vote dans le nord du pays.   Le... Lire la suite >

RD Congo : qui est Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin de Kabila ?

RD Congo : qui est Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin de Kabila ?
Jeu 09 Aoû 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Après des mois de suspense, le président Joseph Kabila a choisi Ramazani Shadary pour représenter le pouvoir à l'élection présidentielle du 23 décembre.   Le président congolais Joseph Kabila a mis fin à un suspense devenu... Lire la suite >

Cameroun : « Le chef de l’Etat a peur de la mort, c’est pour ça qu’il s’accroche »

Cameroun : « Le chef de l’Etat a peur de la mort, c’est pour ça qu’il s’accroche »
Jeu 09 Aoû 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans une tribune, l’écrivain Michel Tagne Foko réagit à la décision de Paul Biya, 85 ans, de se représenter à l’élection présidentielle en octobre.   Tribune. On parlait du Cameroun. De la décision du chef de ... Lire la suite >

Au Sénégal, les avocats de Khalifa Sall se retirent du procès en appel

Au Sénégal, les avocats de Khalifa Sall se retirent du procès en appel
Ven 27 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

La défense du maire de Dakar a quitté le prétoire jusqu’à la fin de la procédure pour protester contre « un procès politique et le non-respect des droits » de leur client.   Un rebondissement, encore un, dans un procès... Lire la suite >

Lassy King Massassy : « Le Mali, une démocratie qui marche à cloche-pied »

Lassy King Massassy : « Le Mali, une démocratie qui marche à cloche-pied »
Ven 27 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Culture

ENTRETIEN. Comptant parmi les artistes les plus prolifiques de la scène malienne, Lassy King Massassy, musicien et photographe, a partagé avec Le Point Afrique son regard sur son pays.   Choisir comme nom d'artiste Lassy King Massassy, c'est déjà rappeler... Lire la suite >

Général Guibert : « Au Mali, il faut faire converger les stratégies militaire et de développement »

Général Guibert : « Au Mali, il faut faire converger les stratégies militaire et de développement »
Jeu 26 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le commandant de la force française « Barkhane » dresse le bilan de sa mission à la veille d’un scrutin présidentiel sous haute tension.   Après un an passé à la tête de l’opération « Barkhane »,... Lire la suite >

Migrations : le New Deal du Parlement européen

Migrations : le New Deal du Parlement européen
Jeu 26 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Sous la houlette de son président Antonio Tajani, le Parlement européen prend résolument le pli d'une solution globale pour décourager les migrations en s'appuyant notamment sur le volet économique. Illustration au Niger.   « En apportant... Lire la suite >

Nigeria: 15 sénateurs font défection du parti au pouvoir

Nigeria: 15 sénateurs font défection du parti au pouvoir
Mer 25 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Quinze sénateurs nigérians ont fait défection du parti au pouvoir du président Muhammadu Buhari, confronté à de graves dissensions internes à un peu plus de six mois de la présidentielle, a annoncé mardi le président du Sénat... Lire la suite >

Nouveau bras de fer entre le président angolais et Isabel dos Santos

Nouveau bras de fer entre le président angolais et Isabel dos Santos
Mer 25 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Joao Lourenço a abrogé en juin une concession accordée à la société de la fille de l’ex-président angolais pour la construction d’un port en eaux profondes.   La femme d’affaires et fille de l’ex-président... Lire la suite >

N'Djamena accuse Amnesty de "saper les efforts" du gouvernement tchadien

N'Djamena accuse Amnesty de
Mar 24 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le Tchad a qualifié d'"accusations graves" destinés à "saper les efforts" des autorités, le contenu du rapport d'Amnesty international qui avait dénoncé mi-juillet  "un lien étroit" entre mesures d'austérité... Lire la suite >

Manifestations interdites à Conakry contre la hausse du prix du carburant

Manifestations interdites à Conakry contre la hausse du prix du carburant
Mar 24 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Depuis début juillet, des manifestations ont lieu régulièrement en Guinée pour protester contre des mesures d’austérité.   A coups de canon à eau et de gaz lacrymogènes, la police guinéenne a dispersé, lundi ... Lire la suite >

Présidentielle en Côte d'Ivoire : Guillaume Soro va "réfléchir"

Présidentielle en Côte d'Ivoire : Guillaume Soro va
Dim 22 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

Le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire Guillaume Soro a déclaré dans un entretien à RFI et France 24 qu'il allait "réfléchir" à se présenter à la prochaine élection présidentielle... Lire la suite >

Dans le "Far-East" guinéen, appât de l'or et conflits villageois font des ravages

Dans le
Dim 22 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Plus de 300 fusillades, au moins 23 tués en six mois: l'extrême nord-est de la Guinée, dont le sous-sol regorge d'or et où les armes prolifèrent, est l'endroit "le plus dangereux" du pays, ont indiqué vendredi des sources sécuritaire... Lire la suite >

« Non, M. Macron, les Africains qui meurent en Méditerranée ne sont pas issus de la classe moyenne »

« Non, M. Macron, les Africains qui meurent en Méditerranée ne sont pas issus de la classe moyenne »
Ven 20 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Notre chroniqueur dénonce la vision du président français, biaisée par une représentation erronée de l’Afrique.   Chronique. En marge de sa visite au Nigeria, Emmanuel Macron a accordé une interview à l’animateur Claudy... Lire la suite >

La guerre est déclarée pour prendre la tête de la Francophonie

La guerre est déclarée pour prendre la tête de la Francophonie
Ven 20 Juil 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

La Francophonie est entrée en campagne pour choisir la personnalité qui va la diriger durant les quatre prochaines années. La France et le Canada, les deux puissances dominantes de l’organisation francophone, ont chacune choisi leur championne et s’apprêtent... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS