NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Les jeunes Tchadiens partis combattre au Yémen victimes d'une escroquerie?


Les jeunes Tchadiens partis combattre au Yémen victimes d'une escroquerie?
La ville yéménite de Saada, touchée par les bombardements, le 6 janvier 2018. | PHOTO: REUTERS/Naif Rahma TPX IMAGES OF THE DAY
Des centaines de jeunes civils de tribus arabes ou parlant l'arabe, originaires des zones frontalières entre le Tchad, le Niger et la Libye sont enrôlés pour combattre au Yémen. Des recruteurs appartenant à des sociétés de sécurité basées aux Emirats Arabes Unis viennent à la rencontre des chefs de tribu de ces régions et promettent aux jeunes, pauvres et marginalisés, des salaires mensuels qui varient entre 900 et 3 000 dollars. Ils signent des contrats pour être agents de sécurité mais sont envoyés à la guerre à leur insu.
Le phénomène est étendu et touche même des Tchadiens résidant à Sebha, dans le sud libyen. Selon nos informations, des dizaines de jeunes Tchadiens ont été recrutés dans cette ville pour aller combattre au Yémen.
 
La coalition qui mène une guerre contre les Houthis au Yémen peine à trouver des soldats pour les combats terrestres. Le Soudan, seul pays à avoir envoyé des forces sur le terrain depuis 2015, est réticent à en renvoyer de nouvelles.
 
Des recruteurs, en accord tacite avec les autorités locales, sillonnent le Tchad, le Niger et le Sud libyen. Ils embauchent des jeunes, leur proposant des contrats civils de sécurité dans le Golfe pour sécuriser, disent-ils, la Mecque, des champs pétroliers ou encore des palais présidentiels.
 
« Ils te séduisent avec de l'argent »
 
Chérif Djako, un activiste tchadien basé à Paris, affirme que ces jeunes hommes sont, sans le savoir, enrôlés pour combattre. « Ils sont allés chercher des jeunes partout pour aller aux Emirats pour travailler comme membres de la sécurité civile mais, dès qu'ils sont arrivés aux Emirats, ils ont immédiatement été envoyés comme mercenaires pour faire la guerre contre les Yéménites », raconte t-il.
 
Selon plusieurs sources, ces mercenaires malgré eux sont choisis parce qu'ils ont le type arabe et parlent cette langue. Une fois sur place, ils sont habillés en treillis émirati et présentés au Yémen comme membres de cette armée après de courtes périodes d'entraînement.
 
Mohamad Zein Ibrahim est un militant de la société civile. Il mène une campagne sur les réseaux sociaux contre ces recrutements. « Ils te séduisent avec l'argent, explique-t-il. Ils ne te parlent pas directement d'un recrutement militaire, mais tu dois fuir ces gens-là. Sois sûr qu'ils vont t'envoyer directement au Yémen. Tu vas mourir au Yémen. Vous devez refuser cet argent. Éloignez-vous de ces gens ». Certains de ces jeunes, recrutés à la va-vite, rentrent aussitôt chez eux, sauvés par leur apparence, trop africaine.
 
« Campagne de dénigrement »
 
De son côté, le gouvernement tchadien a réagi aux informations de la presse arabe relayée par RFI faisant état de la présence de mercenaires tchadiens aux côtés des troupes de la coalition contre le terrorisme, présidée par l'Arabie saoudite.
 
« Le président du Tchad, Idriss Déby Itno, a effectivement pris part à la cérémonie marquant la fin de la maoeuvre militaire aux côtés de ses pairs chefs d'Etat africains et d'Asie, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ahmad Makaïla. Il n'a en aucune manière signé un quelconque accord avec qui que ce soit. Les 44 soldats ayant participé à cette manoeuvre militaire sont tous de retour au Tchad aussitôt l'exercice terminé. Une vidéo montrant des soldats répétant en vue de leur participation au défilé du 15 avril est utilisée à dessein comme une preuve pour étayer cette accusation mensongère ».
 
« Le Tchad est un pays de droit et ne saurait s'engager sur des bases obscures et illégales, a-t-il encore martelé. Le ministère des Affaires étrangères regrette et dénonce vivement le relais et l'amplification faite à cette grotesque accusation qui a tout l'air d'une campagne de dénigrement ».

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Gabon : victime d’un AVC, Ali Bongo demeure hospitalisé en Arabie saoudite

Gabon : victime d’un AVC, Ali Bongo demeure hospitalisé en Arabie saoudite
Jeu 08 Nov 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Depuis cette défaillance, un triumvirat aurait été mis en place à Libreville pour assurer la continuité de l’Etat.   Comment se porte Ali Bongo ? Les questions sur l’état de santé de leur président agitent les Gabonais... Lire la suite >

Cameroun: en cinq jours, 90 élèves enlevés puis libérés

Cameroun: en cinq jours, 90 élèves enlevés puis libérés
Jeu 08 Nov 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Un total de 90 élèves ont été enlevés puis libérés, dans deux enlèvements distincts, en cinq jours dans le même établissement scolaire de la région du Nord-Ouest du Cameroun théâtre de troubles indépendantistes,... Lire la suite >

Gabon - Laurence Ndong : «  Il faut rompre avec le cycle des élections truquées  »

Gabon - Laurence Ndong : «  Il faut rompre avec le cycle des élections truquées  »
Mer 07 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ENTRETIEN. Alors que le Gabon est en plein questionnement politique, économique et social, Laurence Ndong, mobilisée autour de l'idée d'une meilleure équité et justice dans le pays, s'est confiée au Point Afrique.   Avoir observé... Lire la suite >

Massacre de Thiaroye : « Monsieur Macron, réhabilitez la mémoire des tirailleurs sénégalais »

Massacre de Thiaroye : « Monsieur Macron, réhabilitez la mémoire des tirailleurs sénégalais »
Mer 07 Nov 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Fils d’un tirailleur tué le 1er décembre 1944, Biram Senghor en appelle au président français pour faire toute la lumière sur le drame.   Tribune. Monsieur le Président,   Agé de 80 ans et au soir de ma vie, je viens... Lire la suite >

RD Congo : ce « coup » que préparent Kabila et Tshisekedi

RD Congo : ce « coup » que préparent Kabila et Tshisekedi
Mar 23 Oct 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Aussi surréaliste que cela puisse paraître, les deux hommes politiques mènent des tractations pour crédibiliser le processus électoral et se partager le «  gâteau postélectoral  ».   Alors que le 23 décembre... Lire la suite >

Comment la France entend se ressaisir en Afrique

Comment la France entend se ressaisir en Afrique
Mar 23 Oct 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ANALYSE. « Ambition Africa », manifestation organisée en cette fin d'octobre, se veut une étape importante dans la volonté de reconquête française de marchés en Afrique. Et cela commence par une approche lucide des réalités du... Lire la suite >

Le Burkina Faso désormais sur la carte du djihadisme

Le Burkina Faso désormais sur la carte du djihadisme
Lun 22 Oct 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Trois attentats d’ampleur perpétrés à Ouagadougou, des attaques dans le nord du pays et désormais à l’est, le Burkina est devenu la cible régulière des islamistes armés.   « Comment en est-on arrivé là... Lire la suite >

Ce Cameroun que Paul Biya veut continuer à présider

Ce Cameroun que Paul Biya veut continuer à présider
Lun 22 Oct 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Alors que les turbulences secouent la présidentielle, où en est vraiment le Cameroun, économiquement et politiquement ? Éléments de réponse.   Alors que le Cameroun avait lancé en même temps plusieurs projets d'infrastructures... Lire la suite >

Elections en RDC: nouvelle concertation, pas de consensus

Elections en RDC: nouvelle concertation, pas de consensus
Ven 12 Oct 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

La "machine à voter" et le fichier électoral, deux écueils à deux mois et demi des élections en République démocratique du Congo, ont nourri mercredi une nouvelle réunion entre la commission électorale et les candidats à... Lire la suite >

Un jeune milliardaire enlevé

Un jeune milliardaire enlevé
Ven 12 Oct 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'homme considéré comme le plus jeune milliardaire du continent africain, le businessman tanzanien Mohammed Dewji, a été enlevé jeudi par des hommes armés à Dar es Salaam, ont indiqué des sources officielles.   Dirigeant à... Lire la suite >

Présidentielle au Cameroun : plusieurs partis d’opposition dénoncent des « fraudes »

Présidentielle au Cameroun : plusieurs partis d’opposition dénoncent des « fraudes »
Mer 10 Oct 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Après la surprise causée par l’annonce de Maurice Kamto de sa victoire le lendemain du scrutin, des candidats font le décompte d’« anomalies » et préparent des recours.   Ce ne sont que quelques phrases, mais elles pourraient changer... Lire la suite >

Les Burkinabés de plus en plus inquiets face aux attaques récurrentes aux confins du pays

Les Burkinabés de plus en plus inquiets face aux attaques récurrentes aux confins du pays
Mer 10 Oct 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En deux semaines, une vingtaine de membres des forces de sécurité ont été tués dans le nord et l’est du Burkina Faso.   Samedi 6 octobre, Ouagadougou bruissait de rumeurs sur la mort d’un soldat de la force « Barkhane » dans ... Lire la suite >

Mali : quand les serviteurs de la justice se rebiffent

Mali : quand les serviteurs de la justice se rebiffent
Ven 05 Oct 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Face au manque de moyens qui va jusqu'à menacer leur sécurité, les magistrats maliens ont décidé de répliquer en réclamant l'application des accords signés avec le gouvernement. Plus que jamais, la situation est grave.   Depuis... Lire la suite >

« La faiblesse du dossier contre Laurent Gbagbo a fait un tort considérable à la crédibilité de la CPI »

« La faiblesse du dossier contre Laurent Gbagbo a fait un tort considérable à la crédibilité de la CPI »
Ven 05 Oct 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Pour notre chroniqueur, le bureau du procureur de la Cour pénale internationale a échoué à convaincre de la culpabilité de l’ex-président ivoirien, dont le procès reprend.   Chronique. Le 11 avril 2011, Laurent Gbagbo était... Lire la suite >

Mali - Nord : là où insécurité et terrorisme rôdent

Mali - Nord : là où insécurité et terrorisme rôdent
Sam 29 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Une nouvelle flambée de violences a fait 35 morts en une semaine. La France a largué 120 parachutistes de Barkhane pour accompagner l'action des autres forces sur le terrain.   Le décompte a été rendu public par le ministère de la Sécurité... Lire la suite >

Neuf ans après le massacre du 28 septembre à Conakry, « il faut mettre fin à l’impunité totale »

Neuf ans après le massacre du 28 septembre à Conakry, « il faut mettre fin à l’impunité totale »
Sam 29 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Des organisations guinéennes et internationales de défense des droits humains appellent à l’organisation du procès sans délai.   Tribune. Personne n’a encore été jugé en Guinée pour le massacre du Stade du 28-Septembre... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS