NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

« En évitant de rencontrer les élus nigérians, Emmanuel Macron a mis en exergue leur échec »


« En évitant de rencontrer les élus nigérians, Emmanuel Macron a mis en exergue leur échec »
Le président français Emmanuel Macron au New Afrika shrine de Lagos avec le musicien nigérian Femi Kuti (à gauche) et le chanteur sénégalais Youssou N’Dour. | PHOTO: LUDOVIC MARIN / AFP
Notre chroniqueur décrypte le récent voyage au Nigeria du président français, où la priorité a été donnée aux rencontres avec les entrepreneurs et le monde de la culture.
 
 
Chronique. Les hommes politiques nigérians n’avaient jamais vu cela. Pour eux, la visite d’Emmanuel Macron, les 3 et 4 juillet, fut aussi impalpable qu’un mirage. Et pour cause, tout a été calculé pour éviter des rencontres avec les représentants politiques. Un puissant sénateur confie ainsi avoir eu le sentiment d’assister à une « visite privée », davantage qu’à un traditionnel séjour d’un président d’une puissance occidentale.
 
Un discours devant le Congrès (Assemblée et Sénat réunis), privilège rare au Nigeria – Bill Clinton et Jacob Zuma ayant été les deux derniers invités – avait été un temps envisagé par la diplomatie française. L’idée avait même été accueillie chaleureusement par le président du Sénat, Bukola Saraki. Cependant Emmanuel Macron, qui a appris à connaître le Nigeria en 2002 lors de son stage de l’ENA à l’ambassade de France d’Abuja, a choisi de limiter au strict minimum les contacts avec les figures politiques locales, véritables machines de guerre pour gagner les élections et faire fructifier leurs affaires, mais souvent très éloignées des préoccupations de leurs citoyens.
 
Outre le passage obligé auprès du président Muhammadu Buhari pour discuter de la sécurité du Sahel et de la lutte contre Boko Haram, l’un des rares succès de l’occupant d’Aso Rock depuis trois ans, ainsi que les échanges avec le gouverneur de Lagos Akinwunmi Ambode, aucun élu de haut niveau n’a été visité par le chef de l’Etat français.
 
Bouillonnante société civile
 
Quel message Emmanuel Macron a-t-il voulu faire passer par ce choix ? Considérant que le changement du Nigeria, pays classé 148e plus corrompu sur 180 par Transparency international, ne passera pas par ses hommes politiques actuels, M. Macron a privilégié le contact avec une bouillonnante société civile et une nouvelle génération d’hommes d’affaires en train d’éclore à Lagos.
 
Le président a ainsi pris soin de rencontrer de jeunes entrepreneurs lors d’échanges modérés par l’homme d’affaires nigérian Tony Elumelu, habitué aux séjours parisiens. Les participants ont pu directement poser leurs questions à l’hôte d’un soir sur des thèmes aussi divers que le business, les migrations vers l’Europe, le rôle de la France pour aider le Nigeria, ou son parcours jusqu’à sa conquête de l’Elysée à 39 ans.
 
Le milieu culturel a également été à l’honneur avec une soirée au New Afrika Shrine, le club fondé par le créateur de l’afrobeat Fela Kuti et repris par son fils Femi Kuti, et l’inauguration de l’Alliance française, financée en grande partie par l’un des hommes les plus riches du pays, le patron du groupe pétrolier Conoil, Mike Adenuga. Enfin, le milieu sportif n’a pas été oublié avec la rencontre d’étudiants au lycée français de Lagos pour présenter un partenariat entre l’Agence française de développement (AFD, partenaire du Monde Afrique) et la NBA afin de construire des terrains de basket et promouvoir des formations sportives destinées à plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest.
 
Echec complet de la gouvernance
 
L’aisance d’Emmanuel Macron en anglais et ses réponses mettant constamment en valeur la nécessité de trouver des modèles locaux pour mieux éviter de suivre ceux venant de l’Occident a évidemment eu une forte résonance chez les jeunes nigérians. Le président français sait trop bien l’importance de flatter la fibre patriotique nigériane et combien le logiciel colonial britannique n’a plus d’importance pour le pays le plus peuplé d’Afrique (190 millions d’habitants). Le Nigeria est totalement décomplexé par rapport à Londres, devenue au fil des années, pour les plus aisés, un lieu pour y poursuivre ses études ou faire ses achats, mais plus une capitale capable d’influer sur les décisions politiques de son ancienne colonie. Le décalage avec certains pays d’Afrique francophone dont le regard est toujours aimanté vers Paris est patent.
 
Le discours de M. Macron a ainsi été parfaitement calibré pour toucher cette jeunesse connectée, dont une partie voyage en Afrique et au-delà, qui a accès aux crédits grâce à un système bancaire parmi les plus dynamiques du continent ou recevant des bourses de la part des dizaines de milliardaires locaux.
 
En somme, en évitant soigneusement de rencontrer les élus, le voyage d’Emmanuel Macron a mis en exergue, sans le dire explicitement, l’échec complet de la gouvernance du pouvoir politique nigérian. En effet, les Nigérians qui réussissent le font bien souvent malgré l’Etat et non grâce à la puissance publique.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Au Togo, une campagne électorale à nouveau sous tension

Au Togo, une campagne électorale à nouveau sous tension
Ven 14 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En toile de fond des législatives du 20 décembre boycottées par l’opposition, apparaît la présidentielle de 2020 et la question de la possibilité du chef de l’Etat de se représenter.   Au Togo, depuis plus de cinquante ans se... Lire la suite >

Coopération avec l'Afrique : l'administration Trump serre la vis

Coopération avec l'Afrique : l'administration Trump serre la vis
Ven 14 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Dans leur logique de contenir tous les multilatéralismes, les États-Unis viennent, par la voix de John Bolton, d'exprimer leur volonté d'opérer des coupes dans leur participation aux missions de paix de l'ONU mais aussi aux différentes aides dont bénéficiait... Lire la suite >

De Reims à Conakry, le retour forcé et les rêves avortés de Mouminy

De Reims à Conakry, le retour forcé et les rêves avortés de Mouminy
Mar 11 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Alors qu’un pacte migratoire vient d’être adopté à Marrakech, ce jeune homme, arrivé en France à 16 ans, a été expulsé en Guinée et contraint d’interrompre ses études.   Du paysage qui défile... Lire la suite >

Ghana : ce projet de cathédrale qui met à mal la laïcité

Ghana : ce projet de cathédrale qui met à mal la laïcité
Mar 11 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

L'annonce de la construction d'une cathédrale nationale avait été faite en 2017 lors du 60e anniversaire de l'indépendance. Un an après, l'imbrication entre pouvoir et religion suscite la polémique.   La symbolique est forte. ... Lire la suite >

Sénégal : un second tour à prévoir pour la présidentielle ?

Sénégal : un second tour à prévoir pour la présidentielle ?
Jeu 06 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Sur la base d'un sondage de l'institut Stat Info publié lundi 3 décembre, tout n'est pas encore gagné pour un K.-O. en faveur de Macky Sall, qui fait pourtant la course en tête.   Après avoir investi son candidat en grande pompe, samedi 1er... Lire la suite >

Les « gilets jaunes » vus d’Afrique : entre humour, craintes et espoirs

Les « gilets jaunes » vus d’Afrique : entre humour, craintes et espoirs
Jeu 06 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Sur un continent habitué aux mouvements de colère comme aux ingérences françaises, les internautes observent les événements avec une pointe de dérision.   Dakar, Bamako, Tunis ou Abidjan… Les images de la France insurgée ... Lire la suite >

Tchad - Idriss Déby en Israël : les vraies raisons d'un voyage inattendu

Tchad - Idriss Déby en Israël : les vraies raisons d'un voyage inattendu
Mar 04 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Qu'est-ce qui a bien pu conduire le président tchadien à effectuer sa visite en Israël alors que son pays soutient la cause palestinienne ? Éléments de réponse.   Le voyage du président tchadien en Israël, qualifié... Lire la suite >

Nigeria/corruption: demande de mandat d'arrêt contre une ex-ministre du Pétrole

Nigeria/corruption: demande de mandat d'arrêt contre une ex-ministre du Pétrole
Mar 04 Déc 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'agence anti-corruption du Nigeria va lancer un mandat d'arrêt contre l'ex-ministre du Pétrole Diezani Alison-Madueke, actuellement poursuivie au Royaume-Uni, afin qu'elle soit jugée dans son pays pour le détournement présumé de millions de... Lire la suite >

Un an après le discours de Macron à Ouagadougou, la politique africaine de la France a-t-elle changé ?

Un an après le discours de Macron à Ouagadougou, la politique africaine de la France a-t-elle changé ?
Jeu 29 Nov 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Sécurité, aide, migrations, réconciliation des mémoires… passage en revue des mesures prises par le président après ses promesses du 28 novembre 2017.   Ce fut une séquence risquée, dans « un amphithéâtre... Lire la suite >

La banque russe VTB prête par "erreur" 10,5 milliards d'euros

La banque russe VTB prête par
Jeu 29 Nov 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

Le deuxième groupe bancaire russe, VTB, a attribué par erreur un prêt de plus de 800 milliards de roubles (10,5 milliards d'euros) à la Centrafrique, a fait savoir la banque en réponse aux révélations de plusieurs médias.   "Il... Lire la suite >

Éthiopie : une ancienne opposante à la tête de la Commission électorale

Éthiopie : une ancienne opposante à la tête de la Commission électorale
Sam 24 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

La vague de féminisation du pouvoir éthiopien se poursuit avec la nomination de Birtukan Mideksa à la tête de la Commission électorale. Elle est attendue dans la préparation des prochaines élections en 2020.   Figure charismatique de l'opposition... Lire la suite >

RD Congo - Alain Shekomba : « On s'achemine vers des élections qui ne régleront pas la crise de légitimité »

RD Congo - Alain Shekomba : « On s'achemine vers des élections qui ne régleront pas la crise de légitimité »
Sam 24 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

ENTRETIEN. La campagne électorale a officiellement débuté ce jeudi 22 novembre dans un climat de division et de tension autour de la machine à voter. Alain Shekomba s'est confié au Point Afrique sur cette question loin d'être réglée.   Le... Lire la suite >

Elections en RDC: le dauphin de Kabila, Ramazani, présente son programme

Elections en RDC: le dauphin de Kabila, Ramazani, présente son programme
Mer 21 Nov 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

Le candidat du président sortant de la RDC Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, a promis lundi 86 milliards de dollars pour le développement du pays sur cinq ans, en présentant son programme pour l'élection présidentielle prévue le 23 décembre.   "Moi... Lire la suite >

Étudiants africains en France : ce qui va changer

Étudiants africains en France : ce qui va changer
Mer 21 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Hausse des frais d'inscription, bourses, visas facilités... Le gouvernement français veut attirer toujours plus d'étudiants étrangers, mais change de paradigme.   Édouard Philippe, le Premier ministre français, a beau citer Alain Mabanckou,... Lire la suite >

Union africaine : plus de pragmatisme et d'indépendance ?

Union africaine : plus de pragmatisme et d'indépendance ?
Lun 19 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Diplomatie

C'est une forte volonté de réformer l'Union africaine qui a marqué la présidence du Rwandais Paul Kagame. Qu'en restera-t-il à l'issue de ce sommet d'Addis-Abeba ouvert ce samedi ?   Il reste peu de temps au président rwandais... Lire la suite >

Mali : quelle sécurité pour Gao ?

Mali : quelle sécurité pour Gao ?
Lun 19 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Alors que la ville de Gao est surmilitarisée, les attentats continuent d'y sévir. Celui survenu lundi dernier conduit à s'interroger sur les inacceptables failles de son dispositif de sécurité.   Une très puissante déflagration.... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS