RDC: c'est avec faste que Vital Kamerhe, le directeur de cabinet du nouveau président Félix Tshisekedi s'est marié le 12 février dernier à Hamida Shatur, membre d’une famille indienne installée dans le pays
NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

«Nous assistons à la naissance d'une nouvelle cellule terroriste au Burkina Faso»


«Nous assistons à la naissance d'une nouvelle cellule terroriste au Burkina Faso»
Lors des funérailles, le 31 août 2018, de sept soldats tués par l’explosion d’un engin artisanal contre leur véhicule à Pama, dans l’est du Burkina Faso. | PHOTO: STR / AFP
Selon le chercheur Mahamoudou Savadogo, des groupes profitant de l'absence de l'Etat pour s'implanter dans le pays, confronté à des attaques régulières.
 
La situation sécuritaire au Burkina Faso s'est détériorée ces derniers mois. Après le nord du pays, la région de l'Est est désormais la cible d'attaques régulières. Depuis le début de l'année, une quinzaine d'associés ont été inscrits dans les provinces de la Kompienga et du Gourma. Mardi 28 août à pama, l'explosion d'un engin artisanal contre un véhicule de gendarmerie à la mort de sept soldats. L'identité des assaillants reste inconnue, mais, au ministère de l'intérieur, sur s'inquiète de la présence d'individu venus de pays voisins et dont l'objectif n'est pas d'implanter des bases terroristes.
Mahamoudou Savadogo, ancien gendarme devenu chercheur à l'Université de Ouagadougou et au Centre de recherches pour le développement international (CRDI), analyse l'émergence de ce qu'il qualifie de «nouvelle cellule terroriste».
 
Assistons-nous à la constitution d'un nouveau front dans la région de l'Est?
 
Mahamoudou Savadogo La situation se dégrade de jour en jour et devient inquiétante. Il n'y a pas encore de revendication terroriste, mais quand on analyse les incidents, il s'agirait d'un seul et même groupe. Il faut rappeler que des mouvements d'individus suspects ont été repérés près de la frontière avec le Niger il y a quelques mois. Certains militants de l'islamique au grand sahara [EIGS], traqués par les forces maliennes et françaises au Mali, se sont repliés dans le Burkina, le maillon faible de la sous-région.
 
On voit que la cellule utilise la même stratégie que les djihadistes des pays voisins: elle s'est inspirée des chefs influents des communautés locales. Ses dirigeants a des fils de dignitaires de la région, radicalisés après un séjour au Mali pour étudier le Coran. Le mode opératoire prouve qu'il s'agit d'individualiser parfaitement le terrain et la forêt, donc natifs de la région et expérimentés dans l'art de la guerre.
 
Nous assistons à la naissance d'une cellule terroriste de l'Est qui devrait donner un nom ou s'affilier à d'autres groupes. Dans la composition, des éléments préoccupants ont été rapportés. En août, les individus aux traits étrangers brandissant un drapeau des écoles islamiques ont été aperçus, et qu'ils ont déjà été sélectionnés par des hommes non identifiés dans une autre localité.
 
Comment ces groupes-ils réussissent à s'implanter dans l'Est?
 
L'Est est une région forestière, frontalière et peu peuplée. Elle est difficile à trouver pour les forces de sécurité, les ressources et les moyens matériels sur place. Comme dans le nord du pays, ces groupes profitent de l'absence de l'Etat pour s'implanter et infiltrer la population, qui est assez pauvre. Ces individus pointent le manque de soutien des autorités ou l'injuste répartition des concessions de chasse dans les années 1990, qui ont provoqué une frustration chez les habitants, traditionnellement chasseurs et pêcheurs.
 
Les forces de sécurité ont sous-estimé la menace dans l'Est. Pour les autres, elles s'appuyaient sur les groupes d'autodéfense pour lutter contre les délinquants régionaux. La collaboration with a koglweogo, a milice local very active qui dispose de bonnes sources de renseignements, a d'ailleurs permis de baisser les taux de criminalité dans la région à son plus plus les niveaux de base entre 2015 et 2017. Désormais, certaines questions s'imposent : ces milices vont-elles se lancer dans la lutte contre le terrorisme ou se cantonner à leur rôle traditionnel de lutte contre le banditisme?
 
Aujourd'hui, les koglweogo n'osent pas s'opposer directement à ces groupes, dont les leaders sont très influents. S'attaquer à leurs fils, ces «princes» radicalisés, signifierait de perdre leur soutien et le soutien des chefs traditionnels. Le tandem forces de sécurité-milices commence à s'essouffler face à l'émergence d'une nouvelle menace terroriste. L'armée va devoir revoir sa stratégie.
 
Quel serait l'objectif de ces groupes?
 
Frontalière du Togo, du Bénin et du Niger, la région de l'Est est la propriété des mouvements et des activités des groupes terroristes. S'y installateur permet de mettre à disposition la main sur les couloirs de trafics: braconnage, armes, ivoire et drogue. En outre, en ouvrant un nouveau front dans l'Est, ces éléments visaient à mettre en œuvre la stratégie de la force conjointe du G5 Sahel regroupant le Mali, le Burkina Faso, le Niger, la Mauritanie et le Tchad. On ne s'attendait pas à des attaques dans cette partie du pays. L'absence de troupes du G5 Sahel et le manque de patrouille côté burkinabé expliquent le repli de l'EIGS dans cette zone.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles
Ven 15 Février 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Principal pourvoyeur de financement des infrastructures sur le continent, la Chine paraît en position de force concernant les négociations avec les gouvernements africains. Sauf que certains d'entre eux s'en sortent mieux.   « On ne négocie pas avec ... Lire la suite >

Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari

Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari
Ven 15 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Pour battre son challenger du PDP, Atiku Abubakar, le président Buhari devra s'expliquer sur nombre de chantiers annoncés comme prioritaires et sur lesquels les résultats n'ont pas été probants.   19 décembre 2018. Trois mois avant le... Lire la suite >

Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire

Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire
Lun 11 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, a une santé extrêmement précaire, multipliant les séjours hospitaliers, notamment en France, depuis plus de dix ans.   Dimanche, l'agence officielle APS a annoncé que M. Bouteflika... Lire la suite >

Mali: démonstration de force des religieux contre la "dépravation des moeurs" et la malgouvernance

Mali: démonstration de force des religieux contre la
Lun 11 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Société

Devant une foule de 60.000 personnes, des dirigeants religieux maliens ont réclamé dimanche à Bamako la fin de la malgouvernance et de la "dépravation des moeurs", appelant au départ du Premier ministre auquel ils reprochent notamment une approche laxiste... Lire la suite >

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie
Jeu 07 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Selon le rapport 2018 de Transparency International, le continent est la région du monde où la corruption est la plus forte, notamment dans les régimes autoritaires.   Rouge, désespérément rouge. Année après année, lorsqu’on... Lire la suite >

Tchad: 11 ans après, le parti de l'opposant Ibni Saleh veut la "vérité" sur sa disparition

Tchad: 11 ans après, le parti de l'opposant Ibni Saleh veut la
Mar 05 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le parti politique de l'opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu il y a onze ans, a organisé comme chaque année une commémoration en son honneur et réclamé la "vérité" et la "clarté" sur sa disparition, selon... Lire la suite >

Election en RDC: Joseph Kabila sous la pression de ses voisins

Election en RDC: Joseph Kabila sous la pression de ses voisins
Mar 05 Février 2019 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Tout au long du processus électoral en RDC, de dialogues en reports, les pays de la région ont maintenu la pression sur Joseph Kabila pour qu’il renonce à son troisième mandat, jugé trop dangereux. Pendant ces deux années, la crise politique et ses ... Lire la suite >

« Le débat récurrent sur le franc CFA finit par écorner l’image et l’honneur de la France »

« Le débat récurrent sur le franc CFA finit par écorner l’image et l’honneur de la France »
Jeu 31 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Pour l’universitaire Alfred Babo, en rompant avec la monnaie africaine, la France mettrait enfin les chefs d’Etats du continent face à leurs responsabilités.   Tribune. Le débat sur le franc CFA a refait surface ces dernières semaines. Des personnalités... Lire la suite >

Gabon: remaniement du gouvernement, deux semaines après la prestation de serment de l'ancien

Gabon: remaniement du gouvernement, deux semaines après la prestation de serment de l'ancien
Jeu 31 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le gouvernement gabonais a été remanié mercredi avec en particulier un changement à la tête du ministère de la Défense, a annoncé la présidence deux semaines après la prestation de serment du précédent cabinet et sur... Lire la suite >

Un Camerounais sur six a besoin d’une aide alimentaire, selon l’ONU

Un Camerounais sur six a besoin d’une aide alimentaire, selon l’ONU
Sam 26 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Le pays est confronté à plusieurs crises. Le conflit qui oppose l’armée aux séparatistes anglophones a déplacé 437 000 personnes, dont 32 000 ont fui au Nigeria voisin.   La crise dans les régions anglophones du Cameroun, où... Lire la suite >

Racisme dans le football : les joueurs africains appellent à plus de sévérité

Racisme dans le football : les joueurs africains appellent à plus de sévérité
Sam 26 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Sports

Chants, insultes, cris de singe, jets de banane… Dans les stades européens, les actes racistes perdurent, comme en Italie où le laxisme demeure la règle.   L’image la plus choquante de ces dernières semaines n’est pas venue de n’importe... Lire la suite >

Une précampagne présidentielle sous tension au Sénégal

Une précampagne présidentielle sous tension au Sénégal
Jeu 24 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Seuls quatre candidats sont autorisés à affronter le chef de l’Etat sortant, Macky Sall, au scrutin de février.   L’écrémage électoral annoncé aura donc bien eu lieu. A un mois du premier tour de l’élection présidentielle,... Lire la suite >

De "l'argent frais" pour le G5 Sahel (Sidikou)

De
Jeu 24 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

De "l'argent frais" devrait parvenir au G5 Sahel pour faire progresser ses projets de développement et relancer les opérations de sa force militaire antijihadiste, qui ont repris le 15 janvier, selon le secrétaire permanent de l'organisation Maman Sambo Sidikou.   "Nous... Lire la suite >

Benyamin Nétanyahou au Tchad : les enjeux d’une visite inédite

Benyamin Nétanyahou au Tchad : les enjeux d’une visite inédite
Lun 21 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Après avoir accueilli le président tchadien fin novembre 2018 en Israël, le premier ministre israélien devrait être reçu par Idriss Déby à N’Djamena le 20 janvier.   Promesse tenue. Après une visite sans précédent... Lire la suite >

Un passage éclair d'Ali Bongo au Gabon et toujours des doutes

Un passage éclair d'Ali Bongo au Gabon et toujours des doutes
Lun 21 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Il est venu quelques heures et est aussitôt reparti poursuivre sa convalescence à Rabat: le passage éclair à Libreville le 15 janvier du président gabonais Ali Bongo Ondimba, affaibli par un AVC, n'a pas dissipé les doutes sur ses capacités à... Lire la suite >

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir
Jeu 17 Jan 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

À partir de quand un président absent pour raisons médicales est-il vraiment empêché ? Quid de la vacance qui déclenche une procédure prévue dans les constitutions ? Les cas de l'Algérie et du Gabon en illustrent l'approche sur... Lire la suite >

ACTUALITE

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles
Ven 15 Février 2019 | Source: http://afrique.lepoint.fr
Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari
Ven 15 Février 2019 | Source: lemonde.fr
Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire
Lun 11 Février 2019 | Source: slateafrique.com
Plus d'Actualité | Cliquez ici

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS