NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Cameroun : une filiale du groupe Bolloré condamnée dans une catastrophe ferroviaire


Cameroun : une filiale du groupe Bolloré condamnée dans une catastrophe ferroviaire
Le 21 octobre 2016, après le déraillement d’un train à Eseka, dans le centre du Cameroun. | PHOTO: STRINGER / AFP
Camerail et onze actuels et anciens employés sont reconnus coupables d’« homicide involontaire » dans la catastrophe d’Eseka, qui avait fait 79 morts en 2016.
 
 
Il est 11 h 38, mercredi 26 septembre au tribunal de première instance d’Eseka, petite commune située entre Douala et Yaoundé et dont le nom est désormais attaché à la catastrophe ferroviaire qui avait fait, selon le bilan officiel, 79 morts et plus de 600 blessés le 21 octobre 2016. A peine assis sur son siège, le juge Marcel Ndigui Ndigui prononce son verdict.
Cameroon Railways (Camrail), entreprise contrôlée à hauteur de 77,4 % par le groupe français Bolloré, ainsi que onze de ses anciens et actuels employés sont reconnus coupables d’« homicide involontaire » et d’« activités dangereuses ». Trois prévenus sont en revanche acquittés.
 
« Un jour historique »
 
Deux ans après l’accident ferroviaire le plus meurtrier survenu au Cameroun et un an après l’ouverture de ce procès, les avocats des ayants droit et des rescapés du déraillement du train Intercity 152, qui dénonçaient régulièrement l’« attitude dilatoire » du groupe Bolloré, peuvent enfin exprimer leur joie.
 
« C’est un jour historique. Après le temps des pleurs, il est temps d’espérer », réagit, ému, Me Massi Ngakele, l’un des représentants des victimes. Un autre, Me Guy Alain Tougoua, loue le juge pour sa décision « courageuse » et lui demande d’accorder aux victimes 152 milliards de francs CFA (près de 232 millions d’euros) d’indemnités.
 
« Nous sommes malheureux parce que la société Camrail est déclarée civilement responsable, réagit pour sa part Me Emmanuel Massoda, l’un des avocats de la compagnie ferroviaire. Nous sommes malheureux parce que nous avons souhaité dès le départ que l’opinion camerounaise et internationale soit édifiée sur les causes de l’accident survenu à Eseka. » Le 23 mai 2017, la commission d’enquête formée par les autorités au lendemain du déraillement avait conclu à « la responsabilité, à titre principal, du transporteur, la société Camrail ».
 
Un autre avocat de l’entreprise, Me Serge Zangue, dresse l’état du processus d’indemnisation, qui aura été, selon lui, « l’un des plus crédibles au monde » : ce « processus […] est dans une phase quasi terminale », plaide-t-il, sous les rires de ses confrères des parties civiles.
 
Dans le box des prévenus, seul l’actuel directeur général de la société, Pascal Miny, est présent. Les quatorze autres accusés, dont les noms sont affichés sur le mur extérieur de la salle d’audience, sont absents. Au moins deux d’entre eux – dont Mathias Lewis Yedna, le conducteur du train, sont en fuite, selon les avocats des victimes. « Il faut leur appliquer les peines les plus sévères. […] Monsieur le président, vous avez tous les moyens de les rattraper », assure Me Tougoua, avant de retourner s’asseoir.
 
Mandat d’arrêt
 
Après plusieurs heures de suspension, le juge prononce finalement les peines aux environs de 19 heures. Elles vont de trois mois de prison avec sursis à cinq ans d’emprisonnement ferme. Didier Vandenbon, l’ancien directeur général de la société, est condamné à six mois de prison avec sursis et à une amende de 600 000 francs CFA.
 
Cinq ans et trois ans d’emprisonnement sont prononcés respectivement à l’encontre de Mathias Yedna, le conducteur du train, et Fru Valentine, le chef de la sécurité de Camrail à Yaoundé à l’époque du drame. Un mandat d’arrêt est lancé contre eux. La compagnie ferroviaire est condamnée à payer une amende de 500 000 francs CFA.
 
Si les conseils des victimes se réjouissent de ces condamnations, ils se disent unanimement insatisfaits des indemnisations – même s’ils réclamaient des montants très différents, entre 2 et 152 milliards de francs CFA. « Nous pensons que ce juge a manqué de courage », maugrée Me Guy Olivier Moteng, quand son confrère Guy Alain Tougoua promet qu’il va « s’opposer à cette décision » afin d’obtenir « les 152 milliards que nous réclamons pour nos victimes ». Les avocats de Camrail ont quant à eux annoncé qu’ils allaient faire appel du jugement.
 
Blessée à la jambe et aux deux bras lors du déraillement et encore victime aujourd’hui « d’atroces cauchemars », Céline a « trop crié » de joie lorsqu’elle a appris, depuis Douala, la capitale économique, la condamnation de Camrail. « Je ne pensais pas que le puissant Bolloré pouvait être condamné, s’étonne la jeune femme, jointe par téléphone. Maintenant, je pense que ces grosses entreprises doivent comprendre que la vie des pauvres gens comme nous est aussi importante. »

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir
Jeu 17 Jan 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

À partir de quand un président absent pour raisons médicales est-il vraiment empêché ? Quid de la vacance qui déclenche une procédure prévue dans les constitutions ? Les cas de l'Algérie et du Gabon en illustrent l'approche sur... Lire la suite >

Gbagbo acquitté, et après?

Gbagbo acquitté, et après?
Jeu 17 Jan 2019 | Source : lexpress.fr ... | dans Autres Actus

La Cour pénale internationale a ordonné la libération de l'ex-président ivoirien. Victoire pour les siens et pour l'impunité.   Coup de tonnerre dans un ciel pas vraiment serein. Ni demi-mesure, ni cote mal taillée : ce mardi matin, les... Lire la suite >

En contestant les résultats de la présidentielle en RDC, « Jean-Yves Le Drian a été maladroit »

En contestant les résultats de la présidentielle en RDC, « Jean-Yves Le Drian a été maladroit »
Sam 12 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Diplomatie

Pour notre journaliste Joan Tilouine, le chef de la diplomatie française « va à contresens de l’histoire et de l’évolution du continent africain ».     Notre journaliste Joan Tilouine a répondu aux questions des internautes... Lire la suite >

Côte d'Ivoire: l'ex-président Bédié pourrait se présenter

Côte d'Ivoire: l'ex-président Bédié pourrait se présenter
Sam 12 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié n'écarte pas l'idée de se présenter à l'élection présidentielle de 2020, éventuellement allié avec l'ancien chef rebelle Guillaume Soro ou avec le parti de... Lire la suite >

Elections en RDC : le pays retient son souffle, les yeux tournés vers l’Eglise

Elections en RDC : le pays retient son souffle, les yeux tournés vers l’Eglise
Lun 07 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans l’attente des résultats, la Conférence épiscopale du Congo a annoncé connaître le nom du vainqueur de la présidentielle.   e Kempinski est l’un des plus beaux hôtels de Kinshasa. Entre la terrasse du bar et le fleuve Congo,... Lire la suite >

Consulat bloqué à Paris pour faire libérer des prisonniers enfermés au Mali

Consulat bloqué à Paris pour faire libérer des prisonniers enfermés au Mali
Lun 07 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Diplomatie

Après 14 jours de fermeture, le consulat malien a rouvert ce vendredi malgré la colère d’une partie de la communauté malienne de France après des emprisonnements au Mali.   Il est 10 heures vendredi 4 janvier. Après deux semaines de blocage,... Lire la suite >

Élections en RDC : un fauteuil pour deux

Élections en RDC : un fauteuil pour deux
Ven 04 Jan 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Candidat désigné par Joseph Kabila, Emmanuel Shadary pourrait devenir le futur président de la République démocratique du Congo. En attendant le retour de son mentor ?   Retardées pendant deux ans, prévues le 23 décembre 2018, et... Lire la suite >

Sénégal: l'ex-maire de Dakar voit la présidentielle s'éloigner mais ne renonce pas

Sénégal: l'ex-maire de Dakar voit la présidentielle s'éloigner mais ne renonce pas
Ven 04 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'opposant sénégalais et ex-maire de Dakar Khalifa Sall a vu jeudi ses chances de participer à l'élection présidentielle fortement réduites avec le rejet de son pourvoi en cassation contre sa condamnation pour escroquerie, mais ses partisans assurent... Lire la suite >

Entre faux djihadistes et faux dozos, les civils piégés dans le centre du Mali

Entre faux djihadistes et faux dozos, les civils piégés dans le centre du Mali
Jeu 03 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Les amalgames associant Peuls et terroristes d’un côté, chasseurs traditionnels et miliciens de l’autre, créent une dangereuse polarisation autour des identités locales.   Dans le centre du centre du Mali, le terme « djihadiste » est... Lire la suite >

L’impact du trafic de drogue dans le conflit du Nord-Mali

L’impact du trafic de drogue dans le conflit du Nord-Mali
Jeu 03 Jan 2019 | Source : RFI ... | dans Société

Dans le nord Mali, la plupart des groupes armés dépendent aujourd’hui financièrement et logistiquement du narcotrafic. Le trafic de drogue y est en plein essor et crée des rivalités et des affrontements entre les forces en présence, ce qui engendre ... Lire la suite >

Élections en RD Congo : un si long chemin

Élections en RD Congo : un si long chemin
Lun 31 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Alors que le président Kabila a voté très tôt ce 30 décembre, l'atmosphère était loin d'être sereine à la veille de ce scrutin capital. Retour sur les événements et constats majeurs notés ici et là.   Après... Lire la suite >

Au Mali, l’influence du président du Haut Conseil islamique dépasse le cadre des mosquées

Au Mali, l’influence du président du Haut Conseil islamique dépasse le cadre des mosquées
Lun 31 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Mahmoud Dicko vient d’obtenir la suspension d’un projet éducatif qu’il accusait de valoriser l’homosexualité.   Pour lui, l’un ne va jamais sans l’autre. L’islam et le Mali, la religion et la politique. Depuis plus de dix ans qu’il... Lire la suite >

La RDC se prépare à voter dans un climat tendu

La RDC se prépare à voter dans un climat tendu
Sam 29 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Report des scrutins dans plusieurs régions, contestation de l’opposition, refus d’observateurs occidentaux : la tension monte à l’approche des élections censées se tenir dimanche.   Le silence est un art dans lequel excelle Joseph Kabila.... Lire la suite >

Gabon: résultat des législatives proclamés, le gouvernement cesse ses fonctions

Gabon: résultat des législatives proclamés, le gouvernement cesse ses fonctions
Sam 29 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La Cour constitutionnelle du Gabon a proclamé les résultats des législatives d'octobre dans la nuit de jeudi à vendredi, entraînant la fin des fonctions du gouvernement d'un pays dont le président, Ali Bongo Ondimba, est absent depuis plus de deux ... Lire la suite >

RDC : les Églises font bloc contre le report des élections

RDC : les Églises font bloc contre le report des élections
Ven 28 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Église catholique et Église luthérienne ont choisi de cheminer ensemble pour la tenue d'élections libres, transparentes, crédibles et apaisées après celles chaotiques de 2011.   Le samedi 29 décembre 2018,... Lire la suite >

Mali: en descendant le fleuve Niger, vers les sources de la violence

Mali: en descendant le fleuve Niger, vers les sources de la violence
Ven 28 Déc 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Au Mali, rejoindre Tombouctou en bateau permet d'éviter les mauvaises rencontres d'un trajet par la route. Mais les riverains du fleuve Niger, exposés eux aussi à la menace des bandits ou des jihadistes, dénoncent des conditions de vie précaires.   A... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS