NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Les « gilets jaunes » vus d’Afrique : entre humour, craintes et espoirs


Les « gilets jaunes » vus d’Afrique : entre humour, craintes et espoirs
Reflet de « gilets jaunes » dans le casque d’un sapeur-pompier à Antibes, le 1er décembre 2018. | PHOTO: Eric Gaillard / REUTERS
Sur un continent habitué aux mouvements de colère comme aux ingérences françaises, les internautes observent les événements avec une pointe de dérision.
 
Dakar, Bamako, Tunis ou Abidjan… Les images de la France insurgée – les fameux « gilets jaunes » – tournent en boucle sur les réseaux sociaux africains. Images et commentaires qu’Edith Brou observe depuis la Côte d’Ivoire, où elle est installée. Pour cette figure de la blogosphère ouest-africaine, collaboratrice du Monde Afrique, « le soutien aux manifestants n’est pas totalement acquis ». Selon son analyse des réseaux, les internautes estiment que « les Français se plaignent pour peu alors qu’ils vivent dans un environnement où la plupart des conditions sont réunies, quand les Africains vivent des réalités quotidiennes beaucoup plus difficiles ».
 
La situation française suscite même parfois une pointe de crainte, qu’elle observe sous la plume d’un professeur d’université ivoirien pour qui « la réussite de la mobilisation grâce aux réseaux sociaux est un potentiel danger pour nous en Afrique ». « Nos chefs d’Etat vont visser encore plus l’accès aux réseaux sociaux pour étouffer toute possibilité d’expression en dehors des voies classiques », écrit-il.
 
Plus globalement, les internautes se saisissent aussi de ces événements pour sourire un peu et tacler la France. A Bamako, des messages humoristiques circulent sur WhatsApp. « Bamako suit avec une attention particulière la crise qui sévit à Paris, appelle les différentes parties au respect des valeurs de liberté d’expression et condamne les actes de violence. Nous appelons les différentes parties à la retenue et au dialogue », signait un Malien, le week-end dernier, provoquant l’hilarité. « Sinon, nous allons intervenir militairement », a même répondu un autre, lundi soir. Un ton diplomatique plein d’humour qui n’est pas sans rappeler les messages, cette fois-ci authentiques, envoyés par la France aux autorités de Bamako lors des différentes crises qui ont secoué le Mali dernièrement.
 
 
Sonia Roe O'Anyeng
@PurpleInyah
 La situation en France est inquiétante!😑! Mais la communauté international attend quoi pour intervenir? Wandafull😂! Si c'était en Afrique, les français seraient déja entrain de sauter partout comme le popcorn..wooo guerre civile wooo interventions😕 #Minalmi #GiletsJaunes
 
De même, à Ouagadougou, une directrice d’agence de communication manifeste un sentiment d’étonnement à l’idée que « ceux qui veulent nous corriger et nous surveiller ne sont pas du tout en mesure de le faire chez eux ».
 
« C’est fini Paris »
 
A Tunis aussi, cet épisode est replacé dans une perspective historique et réveille quelques rancœurs. Une partie des Tunisiens gardent en effet une certaine amertume de la couverture des attentats de 2015 au Bardo, à Sousse et à Tunis par les médias étrangers, notamment français, à qui ils reprochaient d’être trop alarmistes. « C’est fini Paris », ont publié certains internautes, avec en arrière-plan des images de pneus brûlés sur les Champs-Elysées. Une référence au titre d’un article de Libération en 2015, « C’est fini la Tunisie, c’est fini le tourisme », qui avait fait polémique (il s’agissait en réalité d’une citation d’un guide touristique local).
 
D’autres internautes renvoient eux à 2011, lorsque Michèle Alliot-Marie, alors ministre des affaires étrangères de Nicolas Sarkozy, avait proposé de fournir au gouvernement de Ben Ali le savoir-faire de la France en matière de maintien de l’ordre. Et proposent à leur tour l’expertise tunisienne en matière de répression des manifestations… Par ailleurs, dans les palais de plusieurs capitales africaines, certains s’étonnent de la « mollesse » des autorités : « En France, vous n’avez ni armée, ni police pour dégager tout ça ? Qu’ils rafalent ces imbéciles et tout rentrera dans l’ordre », propose ainsi un conseiller d’un président ami de Paris.
 
En Algérie, le mouvement des « gilets jaunes » est suivi avec un mélange de surprise et d’admiration. Beaucoup d’internautes relèvent, en pensant à la léthargie algérienne, cette capacité qu’ont eue des Français anonymes de dépasser les cadres politiques pour s’exprimer. Achour Mihoubi, architecte et blogueur, l’exprime en notant l’usage inattendu d’un gilet qui sert d’habitude aux conducteurs tombés en panne. « User de cette camisole pour exprimer un cri de détresse poussé par de larges franges de la population est un coup de génie tant symbolique que mobilisateur. Un coup de com' pour identifier un mal profond renversant de simplicité et de limpidité et qui peut mettre un pays sens dessus dessous », écrit-il.
 
Coupé-décalé
 
Dans ce pays aux liens forts avec la France, le mouvement est suivi avec intensité dans la presse. Même le très officiel El Moudjahid a consacré un éditorial, sous le titre de « Jacquerie française ? », à ce « mouvement populaire des “indignés” en action dans toute la France » et dont « l’exaspération » face à l’absence de réponse « remet en cause de fond en comble l’ordre existant ». Pour le journal El Watan, « Emmanuel Macron doit se départir de son intransigeance, montrer qu’il a entendu le message de ras-le-bol des défavorisés ».
 
Et un internaute camerounais, Cabrol Bamou, doctorant en philosophie politique à l’université de Dschang, de rappeler, via le compte WhatsApp du Monde Afrique, qu’« il ne serait pas excessif de dire que le peuple de France parle à l’Afrique » et qu’« il importe que l’Afrique tire les leçons de cette crise. Pour les politiques : qu’ils sachent que le peuple n’est jamais acquis définitivement, qu’il n’est morose et terne que de manière sporadique. […] Au peuple africain : il importe de savoir qu’un mouvement peut se mettre sur pied sans avoir besoin de l’onction d’une quelconque élite. Il importe pour les Africains de savoir que la cause commune est largement supérieure aux petits arrangements réduits à notre stricte individualité. »
 
Et pour terminer sur une note musicale, le mouvement de contestation français a désormais un hymne version coupé-décalé : le morceau « Gilet jaune », du rappeur toulousain Kopp Johnson, qui cumule plus de 3,5 millions de vues sur YouTube.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles
Ven 15 Février 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Principal pourvoyeur de financement des infrastructures sur le continent, la Chine paraît en position de force concernant les négociations avec les gouvernements africains. Sauf que certains d'entre eux s'en sortent mieux.   « On ne négocie pas avec ... Lire la suite >

Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari

Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari
Ven 15 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Pour battre son challenger du PDP, Atiku Abubakar, le président Buhari devra s'expliquer sur nombre de chantiers annoncés comme prioritaires et sur lesquels les résultats n'ont pas été probants.   19 décembre 2018. Trois mois avant le... Lire la suite >

Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire

Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire
Lun 11 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, a une santé extrêmement précaire, multipliant les séjours hospitaliers, notamment en France, depuis plus de dix ans.   Dimanche, l'agence officielle APS a annoncé que M. Bouteflika... Lire la suite >

Mali: démonstration de force des religieux contre la "dépravation des moeurs" et la malgouvernance

Mali: démonstration de force des religieux contre la
Lun 11 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Société

Devant une foule de 60.000 personnes, des dirigeants religieux maliens ont réclamé dimanche à Bamako la fin de la malgouvernance et de la "dépravation des moeurs", appelant au départ du Premier ministre auquel ils reprochent notamment une approche laxiste... Lire la suite >

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie
Jeu 07 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Selon le rapport 2018 de Transparency International, le continent est la région du monde où la corruption est la plus forte, notamment dans les régimes autoritaires.   Rouge, désespérément rouge. Année après année, lorsqu’on... Lire la suite >

Tchad: 11 ans après, le parti de l'opposant Ibni Saleh veut la "vérité" sur sa disparition

Tchad: 11 ans après, le parti de l'opposant Ibni Saleh veut la
Mar 05 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le parti politique de l'opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu il y a onze ans, a organisé comme chaque année une commémoration en son honneur et réclamé la "vérité" et la "clarté" sur sa disparition, selon... Lire la suite >

Election en RDC: Joseph Kabila sous la pression de ses voisins

Election en RDC: Joseph Kabila sous la pression de ses voisins
Mar 05 Février 2019 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Tout au long du processus électoral en RDC, de dialogues en reports, les pays de la région ont maintenu la pression sur Joseph Kabila pour qu’il renonce à son troisième mandat, jugé trop dangereux. Pendant ces deux années, la crise politique et ses ... Lire la suite >

« Le débat récurrent sur le franc CFA finit par écorner l’image et l’honneur de la France »

« Le débat récurrent sur le franc CFA finit par écorner l’image et l’honneur de la France »
Jeu 31 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Pour l’universitaire Alfred Babo, en rompant avec la monnaie africaine, la France mettrait enfin les chefs d’Etats du continent face à leurs responsabilités.   Tribune. Le débat sur le franc CFA a refait surface ces dernières semaines. Des personnalités... Lire la suite >

Gabon: remaniement du gouvernement, deux semaines après la prestation de serment de l'ancien

Gabon: remaniement du gouvernement, deux semaines après la prestation de serment de l'ancien
Jeu 31 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le gouvernement gabonais a été remanié mercredi avec en particulier un changement à la tête du ministère de la Défense, a annoncé la présidence deux semaines après la prestation de serment du précédent cabinet et sur... Lire la suite >

Un Camerounais sur six a besoin d’une aide alimentaire, selon l’ONU

Un Camerounais sur six a besoin d’une aide alimentaire, selon l’ONU
Sam 26 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Le pays est confronté à plusieurs crises. Le conflit qui oppose l’armée aux séparatistes anglophones a déplacé 437 000 personnes, dont 32 000 ont fui au Nigeria voisin.   La crise dans les régions anglophones du Cameroun, où... Lire la suite >

Racisme dans le football : les joueurs africains appellent à plus de sévérité

Racisme dans le football : les joueurs africains appellent à plus de sévérité
Sam 26 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Sports

Chants, insultes, cris de singe, jets de banane… Dans les stades européens, les actes racistes perdurent, comme en Italie où le laxisme demeure la règle.   L’image la plus choquante de ces dernières semaines n’est pas venue de n’importe... Lire la suite >

Une précampagne présidentielle sous tension au Sénégal

Une précampagne présidentielle sous tension au Sénégal
Jeu 24 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Seuls quatre candidats sont autorisés à affronter le chef de l’Etat sortant, Macky Sall, au scrutin de février.   L’écrémage électoral annoncé aura donc bien eu lieu. A un mois du premier tour de l’élection présidentielle,... Lire la suite >

De "l'argent frais" pour le G5 Sahel (Sidikou)

De
Jeu 24 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

De "l'argent frais" devrait parvenir au G5 Sahel pour faire progresser ses projets de développement et relancer les opérations de sa force militaire antijihadiste, qui ont repris le 15 janvier, selon le secrétaire permanent de l'organisation Maman Sambo Sidikou.   "Nous... Lire la suite >

Benyamin Nétanyahou au Tchad : les enjeux d’une visite inédite

Benyamin Nétanyahou au Tchad : les enjeux d’une visite inédite
Lun 21 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Après avoir accueilli le président tchadien fin novembre 2018 en Israël, le premier ministre israélien devrait être reçu par Idriss Déby à N’Djamena le 20 janvier.   Promesse tenue. Après une visite sans précédent... Lire la suite >

Un passage éclair d'Ali Bongo au Gabon et toujours des doutes

Un passage éclair d'Ali Bongo au Gabon et toujours des doutes
Lun 21 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Il est venu quelques heures et est aussitôt reparti poursuivre sa convalescence à Rabat: le passage éclair à Libreville le 15 janvier du président gabonais Ali Bongo Ondimba, affaibli par un AVC, n'a pas dissipé les doutes sur ses capacités à... Lire la suite >

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir
Jeu 17 Jan 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

À partir de quand un président absent pour raisons médicales est-il vraiment empêché ? Quid de la vacance qui déclenche une procédure prévue dans les constitutions ? Les cas de l'Algérie et du Gabon en illustrent l'approche sur... Lire la suite >

ACTUALITE

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles
Ven 15 Février 2019 | Source: http://afrique.lepoint.fr
Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari
Ven 15 Février 2019 | Source: lemonde.fr
Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire
Lun 11 Février 2019 | Source: slateafrique.com
Plus d'Actualité | Cliquez ici

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS