NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Gbagbo acquitté, et après?


Gbagbo acquitté, et après?
L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo peu après son acquittement, le 15 janvier à La Haye, siège de la CPI. | PHOTO: afp.com/Peter Dejong
La Cour pénale internationale a ordonné la libération de l'ex-président ivoirien. Victoire pour les siens et pour l'impunité.
 
Coup de tonnerre dans un ciel pas vraiment serein. Ni demi-mesure, ni cote mal taillée : ce mardi matin, les trois juges de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye ont bel et bien prononcé l'acquittement de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo -et accessoirement celui de son ancien ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé -, détenu depuis plus de sept ans et jugé depuis le 28 janvier 2016 pour quatre chefs de "crimes contre l'humanité". Ils ont également ordonné la libération immédiate des deux accusés.  
 
Le trio de magistrats enterre ainsi les autres scénarios envisagés. Tel le maintien en détention et la poursuite du procès sur tout ou partie des charges. Ou une remise en liberté provisoire, dans l'attente de la reprise des audiences. Dans cette dernière hypothèse, longtemps privilégiée par de nombreux analystes, le prédécesseur d'Alassane Ouattara aurait sans doute été astreint à un strict contrôle et contraint de s'établir dans un pays hôte européen. Loin d'Abidjan.  
 
Cruel camouflet pour la CPI
 
Il n'en sera rien. Certes, l'élargissement effectif est suspendu jusqu'à demain mercredi. A la faveur d'une nouvelle audience programmée à 10H00 (heure de Paris), le procureur pourra alors contester la décision, puis interjeter appel. Pour autant, on voit mal désormais ce qui empêcherait "Petit frère" -son surnom au temps où il luttait dans la clandestinité contre le despotisme bonhomme de Félix Houphouët-Boigny- de rentrer au pays. 
 
Scène de liesse dans le quartier abidjanais de Yopougon, ce mardi, juste après l'annonce de l'acquittement de l'ancien chef de l'Etat. Reuters/Luc Gnago
 
Ce dénouement constitue à coup sûr un cruel camouflet pour la CPI. Laquelle, suspectée au sein de l'intelligentsia africaine de rendre "une justice des vainqueurs" et de s'acharner sur les seuls despotes déchus du continent noir, n'avait nul besoin de cela. Déjà, en 2014, il lui avait fallu, faute de preuves, abandonner les poursuites engagées contre le président kényan Uhuru Kenyatta, incriminé lui aussi dans des violences postélectorales meurtrières. Quatre ans plus tard, la Cour acquitte en appel Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président de la République démocratique du Congo, pourtant condamné en première instance à dix-huit ans de réclusion pour les crimes atroces commis en Centrafrique par ses miliciens, au début de la décennie 2000. 
 
Manque de preuves
 
Que paye cette juridiction censée incarner la primauté de la justice universelle sur l'arbitraire et la barbarie ? Les carences de ses enquêtes, souvent tardives et procédurières, les faiblesses de ses instructions, la fragilité de maints témoignages et une conduite parfois erratique des débats. Autant de failles dans lesquelles s'est engouffrée une défense pugnace. Mais elle règle aussi les arriérés de la stratégie choisie par son premier procureur, l'Argentin Luis Moreno Ocampo, adepte d'une approche très politique, volontiers spectaculaire. Qu'on ne se méprenne pas : la tâche est herculéenne, exténuante, et le monde a plus que jamais besoin d'un tribunal mondial crédible, au professionnalisme exemplaire, craint sous toutes les latitudes. Mais une révision des pratiques et du mode de fonctionnement s'impose. 
 
Laurent Gbagbo et son avocat français Emmanuel Altit, à l'ouverture du procès, le 28 janvier 2016. Laurent Gbagbo et son avocat français Emmanuel Altit, à l'ouverture du procès, le 28 janvier 2016. afp.com/Peter Dejong
 
S'agissant de l'affaire ivoirienne, les juges ont clairement signifié qu'en dépit de ses efforts, le bureau du procureur n'était pas parvenu à démontrer l'existence d'un "plan commun" visant à garantir à tout prix le maintien au pouvoir de Gbagbo, pas plus qu'à établir de manière indubitable que les exactions fatales commises résultaient d'ordres venus de lui. 
 
De retour dans l'arène?
 
Orage sur La Haye, tremblement de terre au pays des Eléphants... Redouté par les uns, espéré par les autres, le retour à la liberté de Laurent Gbagbo et de l'ex-figure de proue des Jeunes patriotes s'apparente, en Côte d'Ivoire même, à un séisme. D'autant qu'il survient à vingt moins de la prochaine échéance présidentielle, et sur fond de douloureuse recomposition du paysage politique.  
 
Le cofondateur du Front populaire ivoirien (FPI) songe-t-il à briguer de nouveau, à 73 ans, la magistrature suprême en octobre 2020 ? Lui seul le sait. Dans la version actualisée d'un ouvrage datant de 2014, fruit des échanges entre le captif du centre pénitentiaire de Scheveningen et le journaliste français François Mattei -Libre, Pour la vérité et la justice" (Max Milo Editions)-, parue le 13 décembre dernier, l'intéressé livre une réponse assez évasive pour ne pas injurier l'avenir : "Il n'est pas indispensable d'être président pour faire de la politique et se rendre utile. La Côte d'Ivoire, l'Afrique, c'est ma vie, et je serai toujours concerné par leur destin."  
 
"Faiseur de rois"
 
"Mon ambition, précise-t-il par ailleurs, c'est de revenir chez moi. J'ai réservé une maison pour m'accueillir. J'ai déjà fait acheter des matelas pour ceux qu'on m'a volés dans ma petite maison du village". Allusion à la localité natale de Mama, non loin de Gagnoa (Centre-Ouest). Une certitude : celui qui, dans sa jeunesse, dut à ses talents de latiniste le sobriquet de Cicéron, aspirera jusqu'à son dernier souffle à une réhabilitation politique et symbolique, quelle que soit sa forme. Car Gbagbo, qui ne reconnaît toujours pas sa défaite électorale de 2010, persiste à considérer son éviction comme une injustice d'anthologie. 
 
2015.Le président ivoirien Alassanne Ouattara (à g.) et l'ancien chef de l'Etat Henri Konan Bedié, au temps de l'entente cordiale, en octobre 2015.afp.com/SIA KAMBOU
 
"Je doute qu'il rêve de présidence, confie son vieil ami Albert Bourgi, autre visiteur régulier du captif de La Haye. Je le vois plutôt dans un rôle de sage et de faiseur de rois. Bien sûr, il exercera sur son camp, par sa seule présence et son aura, une tutelle écrasante. Ce qui ne serait pas vraiment nouveau. Une certitude: il n'y a chez lui aucune rancoeur, pas même envers la France. D'ailleurs, il parle à peine de ses adversaires, Alassane Ouattara compris." "Reste qu'en privé, il tient ce dernier pour un "bandit", nuance le politologue Franck Ekra, proche de l'ancien chef de l'Etat Henri Konan Bédié. Son obsession : mettre fin au système Ouattara."  
 
Reprise en main du FPI
 
Un sage ? Admettons. Mais un sage qui ne rechigne pas à plonger les mains dans le cambouis. Après le décès, le 3 novembre 2018, de son fidèle compagnon Aboudramane Sangaré, président par intérim du FPI, "Laurent" a repris à distance, depuis sa cellule, les commandes d'un parti tiraillé, fragmenté, affaibli par les luttes factionnelles. Quitte à doucher les ambitions de son épouse officielle Simone. Gare aux illusions lyriques : la liesse dans laquelle baigne depuis quelques heures la maison abidjanaise du couple cache mal de profondes fêlures, tant politiques qu'intimes. A La Haye, c'est bien Nadiana Bamba, alias Nady, une ancienne journaliste unie à "Laurent" par un mariage coutumier, qui supervisait l'agenda et filtrait le flux des visites.  
 
 
Gbagbo, l'épouse de "Laurent", fête l'annonce de sa libération dans leur résidence du quartier de Cocody, à Abidjan.Reuters/Thierry Gouegnon
 
C'est ainsi : au royaume d'Houphouët, toutes les combinaisons partisanes sont possibles. Et l'éventuel comeback de "Petit frère" ne risque pas d'invalider cette loi. D'autant que l'alliance entre le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de Konan Bédié et le très ouattariste Rassemblement des Républicains (RDR), soupçonnés de pulsions hégémoniques, a volé en éclats l'été dernier. Voilà des moins que, dans l'entourage du "Bouddha de Daoukro", on évoque avec gourmandise les contacts noués avec le FPI. Au détour d'un entretien récemment accordé à l'AFP et à RFI, Bédié a d'ailleurs confié être "en pourparlers" avec Gbagbo. Au nom de l'union sacrée contre "Alassane", tout le monde semble prêt, au moins pour un temps, à jeter la rancune à la lagune.  
 
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Gouvernement nigérian: on prend les mêmes et on recommence

Gouvernement nigérian: on prend les mêmes et on recommence
Lun 05 Aoû 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président nigérian Muhammadu Buhari, élu à 76 ans pour un second mandat en février, n'a toujours pas de gouvernement, mais les noms qu'il a soumis au Parlement pour approbation la semaine dernière suscitent déjà la polémique.   Ainsi... Lire la suite >

Du franc CFA à l'éco: l'avenir incertain de la future monnaie ouest-africaine

Du franc CFA à l'éco: l'avenir incertain de la future monnaie ouest-africaine
Lun 05 Aoû 2019 | dans Economie

En théorie, la nouvelle monnaie de la Cédéao, baptisée éco, doit entrer en circulation en 2020. Mais c’est sans compter les difficultés inhérentes à sa mise en place, et aussi les réticences de certains pays de l’UEMOA à... Lire la suite >

En Libye, les corps de 62 migrants repêchés après le « pire » naufrage de l’année

En Libye, les corps de 62 migrants repêchés après le « pire » naufrage de l’année
Lun 29 Juil 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Le nombre de migrants présents à bord de l’embarcation ayant coulé dans la nuit de mercredi à jeudi demeure incertain, les chiffres fluctuant selon les sources.   Les corps de 62 migrants ont été repêchés vendredi 25 juillet... Lire la suite >

Ebola en RDC : le ministre de la santé démissionnaire révèle « les tentatives d’introduction illégale d’un vaccin expérimental »

Ebola en RDC : le ministre de la santé démissionnaire révèle « les tentatives d’introduction illégale d’un vaccin expérimental »
Lun 29 Juil 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans la lettre de départ qu’il a adressée au chef de l’Etat congolais, Oly Ilunga dénonce les « pressions de toutes parts » qu’il a subies.   Il puise dans le champ lexical militaire pour décrire la délicate lutte en cours... Lire la suite >

Dans un Cameroun en proie aux crises, les prisons s'échauffent

Dans un Cameroun en proie aux crises, les prisons s'échauffent
Jeu 25 Juil 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Des prisonniers qui dorment à même le sol, des rations alimentaires insuffisantes, des conditions d'hygiène déplorables: dans les prisons camerounaises, l'augmentation du nombre de détenus politiques et de séparatistes anglophones détériore... Lire la suite >

Mali : comment l'insécurité affecte le « grenier à riz » du pays

Mali : comment l'insécurité affecte le « grenier à riz » du pays
Mer 24 Juil 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

L'Office du Niger, très prisé par les agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs, est le plus grand aménagement hydro-agricole d'Afrique de l'Ouest. Il subit de plein fouet les conséquences des dégradations opérées par les ... Lire la suite >

Cameroun : comment la Suisse a poussé le président Paul Biya vers la sortie

Cameroun : comment la Suisse a poussé le président Paul Biya vers la sortie
Mer 10 Juil 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Las des manifestations et incidents à répétition provoqués par la présence du président camerounais à Genève, la Confédération l'a encouragé à quitter le pays.   Paul Biya et son épouse Chantal... Lire la suite >

La Zlec est-elle vraiment une chance pour l’Afrique?

La Zlec est-elle vraiment une chance pour l’Afrique?
Mer 10 Juil 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Autres Actus

Une cinquantaine de chefs d’État et de gouvernement se réunissent ce 7 juillet à Niamey, au Niger, pour célébrer solennellement l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continental en Afrique (Zlec) qualifiée par le chef de... Lire la suite >

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame
Mer 12 Juin 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

C'est fait!": Amon N'Douffou V, roi du Sanwi, dans le sud-est de la Côte d'Ivoire, a apporté sa contribution à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, récemment ravagée par un incendie. Louis Aniaba, un prince de ce royaume,... Lire la suite >

Massacre au Mali : la déflagration guette

Massacre au Mali : la déflagration guette
Mer 12 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REVUE DE PRESSE. Après une énième attaque meurtrière dans le centre, la presse africaine exhorte l'État malien à réagir avant qu'une guerre civile ne se déclare.   Le Mali pleure une nouvelle fois ses morts. Six mois après... Lire la suite >

Soudan : Hemetti, ce général criminel qui pourrait tordre le cou à la révolution

Soudan : Hemetti, ce général criminel qui pourrait tordre le cou à la révolution
Ven 07 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Commandant des Forces de soutien rapide, une ex-milice accusée de massacres au Darfour, Hemetti a assuré soutenir les révolutionnaires. Beaucoup en doutaient. Les derniers événements leur ont donné raison.   Selon un comité ... Lire la suite >

Sénégal : après la diffusion de l'enquête de la BBC sur son frère, le président Macky Sall accuse

Sénégal : après la diffusion de l'enquête de la BBC sur son frère, le président Macky Sall accuse
Ven 07 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Pour faire contre-feu aux réactions virulentes après les soupçons de corruption d'Alioune Sall dans le dossier des hydrocarbures, le président sénégalais a pointé du doigt un « reportage manifestement tendancieux ».   Une... Lire la suite >

Soudan: face

Soudan: face
Mer 22 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Drapeaux soudanais brandis, "V" de la victoire et cris de ralliement: les manifestants rassemblés devant le QG de l'armée à Khartoum restent déterminés à obtenir un transfert du pouvoir au civil, malgré l'impasse dans les négociations... Lire la suite >

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin
Mer 22 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En poste au Bénin pour l’Union européenne, Rafal Lapkowski a croisé la route de Fiacre Gbédji, tué par les ravisseurs des otages libérés le 10 mai. Portrait.   Nous sommes venus nous installer au Bénin en 2014. Un pays d’Afrique... Lire la suite >

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?
Mer 08 Mai 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Jusqu'à présent, en Afrique de l'Ouest, les zones peu sûres se trouvaient près des trois frontières du Burkina Faso, du Niger et du Mali. La situation s'est dégradée depuis quelques mois dans toute la région. Explication.   Les... Lire la suite >

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »
Mer 08 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

A Tripoli et Bamako, Paris soutient les autorités légitimes tout en apportant son aide à des forces rivales jugées plus à même de lutter contre le terrorisme, observe notre chroniqueur.   Chronique. Confrontée depuis un mois à une... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Intronisation du roi du Moronou du 19 au 24 Mai 2019
Dim 12 Mai 2019 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS