NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Libye : derrière la bataille de Tripoli, des influences étrangères ?


Libye : derrière la bataille de Tripoli, des influences étrangères ?
Haftar a lancé ses troupes sur Tripoli, siège du pouvoir d’El-Serraj. | PHOTO: Palazzo Chigi press office / AFP
Alors que l'offensive du maréchal Haftar vers Tripoli se poursuit, plusieurs acteurs de la communauté internationale continuent à avancer leurs pions. Par Patrick Forestier
 
Le maréchal Khalifa Haftar pourra-t-il gagner la bataille de Tripoli ? Ou bien les brigades qui défendent la capitale libyenne sous la bannière du gouvernement d'«  union nationale » (GNA), seul reconnu par la communauté internationale et dirigé par Faïez Sarraj, résisteront-elles à l'offensive du chef rebelle ? Le porte-parole du GNA, le colonel Mohamad Gnounou, a annoncé une contre-offensive généralisée pour « purger toutes les villes libyennes des » forces illégitimes », celles d'Haftar. Nom de cette opération militaire :« Volcan de la colère ». Une surprise pour le maréchal qui comptait sur un Blitzkrieg avec ses troupes motorisées pour prendre en tenaille la capitale. En avertissant que les civils et les étrangers, à qui il demandait de rester chez eux, ne seraient pas menacés par ses hommes, il croyait que la bataille de Tripoli n'aurait en fin de compte pas lieu avec les forces du GNA, grâce à la dynamique de ses victoires et ses alliances, depuis qu'à partir de son fief de l'Est, il a conquis en janvier le Sud, avant de s'attaquer à l'Ouest, lieu du pouvoir central. Une ligne rouge qui a provoqué l'union des groupes armés de Tripoli et des milices de Misrata qui ont fait décoller des avions pour bombarder l'ennemi. Une spirale dangereuse qui a entraîné une réplique de l'Armée, autoproclamée, nationale de libération.
 
Personne ne semble pouvoir arrêter cette guerre civile qui, de fait, est devenue le reflet des antagonismes régionaux appuyés par les puissances occidentales. Du coup, la guerre en Libye entre les deux grandes factions ressemble à un champ de bataille où plusieurs pays extérieurs s'affrontent par Libyens interposés. Un enjeu qui dépasse les forces en présence. Chacune est appuyée par des pays européens différents, qui ne poursuivent pas le même objectif.
 
Quelles sont les forces en présence  ?
 
Une lutte d'influence entre la Turquie, le Qatar et l'Italie, qui a gardé des liens forts avec la Tripolitaine depuis la colonisation, et grâce au commerce du pétrole entre les compagnies nationales des deux pays. C'est vers ces trois nations que le chef du gouvernement Fayez el-Sarraj trouve des appuis, sans compter la Russie qui, après avoir invité le maréchal Haftar plusieurs fois à Moscou, semble s'être rapprochée du pouvoir central, seul habilité à vendre du pétrole à l'extérieur. Pour Istanbul, l'alliance avec le Qatar dans ce soutien commun repose sur l'antagonisme profond qui existe avec les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite et l'Égypte. Ce trio accuse la Turquie qui, pour dominer le monde sunnite, soutient les Frères musulmans, bêtes noires du président al-Sissi et des monarchies de la péninsule arabique. Seul le Qatar, mis sous embargo et menacé par Riyad et son allié des EAU, affiche une bienveillance envers cette puissante confrérie, doublée d'une proximité avec l'Iran, le rival perse et chiite à qui l'Arabie saoudite et les EAU livrent une bataille féroce au Yémen, par tribus là aussi interposées. Cet autre trio soutient en Libye le maréchal Haftar, au nom de la lutte contre les Frères musulmans et l'islamisme en général.
 
Le vieux chef rebelle de la Cinéraique qui entend contrôler Tripoli est vu comme l'homme fort du pays, capable d'éradiquer les groupes djihadistes encore présents. Sur le terrain, le maréchal est appuyé par les services secrets et l'aviation égyptiens, et émiratis, qui bombardent les bases d'Al-Qaïda. Il s'appuie aussi depuis plusieurs années sur la France, très proche de son parrain égyptien. Devenu ministre des Affaires étrangères d'Emmanuel Macron, Jean-Yves Le Drian affiche aujourd'hui la même proximité avec le président al-Sissi, premier acheteur d'armement français.
 
Un imbroglio d'acteurs internationaux
 
Un chassé-croisé géopolitique qui s'apparente à un imbroglio depuis la livraison au Qatar d'avions Rafale, dont disposent déjà les Émirats. Deux pays devenus ennemis et qui soutiennent chacun en Libye un adversaire, le Qatar étant aux côtés du gouvernement qui résiste aux assauts du maréchal Haftar, l'allié français depuis cinq ans. Soigné en France, grâce à ses deux visites à Paris pour une rencontre avec Fayez el-Sarraj sous l'égide d'Emmanuel Macron, dans la perspective d'élections qui sont restées lettre morte, l'officier est devenu incontournable à la table des négociations.
 
Lorsqu'il était ministre de la Défense sous François Hollande, Jean-Yves Le Drian considérait déjà Haftar comme le plus à même de venir à bout des groupes terroristes. À Paris, il y avait le ministère des Affaires étrangères qui accompagnait le processus de paix des Nations unies incarné par El-Sarraj et du côté de la « défense », un appui secret à Haftar avec des agents de la Sécurité extérieure, la DGSE, dont trois membres du service action sont morts dans un hélicoptère des soldats d'Haftar, abattu en 2016 en opération. En octobre de la même année, c'est un avion d'observation affrété par la centrale d'espionnage qui se crashe en décollant de Malte. Bilan : trois agents et les deux pilotes tués. Des renseignements précieux sur les positions gouvernementales pour les forces rebelles qui bénéficient d'officiers de liaison.
 
 
Libye - Ageli A. Breni : «  L'UA nous offre un cadre de discussions d'égal à égal  »
 
L'objectif est que la Libye ne soit pas un sanctuaire pour les fanatiques, armés dans les dépôts de Kadhafi à sa disparition. Depuis l'opération Serval en 2013 au Mali, ils représentent une menace à partir du Fezzan, via le nord du Niger. L'offensive d'Haftar réalisée au Sud libyen en janvier permet de chasser les opposants armés du président tchadien Idriss Deby, le premier allié du dispositif français Barkhane au Sahel. Une colonne rebelle qui sera décimée dans la foulée dans le nord du Tchad par des Mirage 2000 tricolores. D'autres « cibles » terroristes sont visées dans le Sud libyen par l'ANL d'Haftar. En mars, pour son quatrième voyage en Libye, le ministre français des Affaires étrangères annonce à Tripoli que « des progrès significatifs ont été accomplis dans le sud du pays face aux groupes terroristes, aux organisations criminelles et aux bandes armées étrangères qui, depuis longtemps, entretiennent l'instabilité dans la région », ce qui correspond peu ou prou aux objectifs désignés par les forces du maréchal Haftar. Depuis, l'irritation, sinon le courroux, du gouvernement de Tripoli est manifeste. Paris est accusé de jouer double jeu. À une réunion du G7 en Bretagne le 6 mars, Jean-Yves Le Drian affirme « qu'il n'y aura pas de victoire militaire en Libye. La solution ne peut être que politique », dit-il, alors que « l'allié » Haftar poursuit son offensive sans vouloir écouter personne, ni les Nations unies ni la France, qui dément aujourd'hui favoriser le vieux maréchal dans sa conquête du pouvoir par les armes.
 
 
 
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Au Burkina Faso, des milliers d’écoles privées de rentrée à cause du terrorisme

Au Burkina Faso, des milliers d’écoles privées de rentrée à cause du terrorisme
Dim 15 Sep 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

L’Afrique fait sa rentrée (4). Depuis 2014, le pays est touché par des attaques de plus en plus nombreuses et meurtrières qui ont mis au chômage forcé plus de 9 000 professeurs.     Un petit cahier rouge est posé à côté... Lire la suite >

Affaire des 15 millions de dollars en RDC: malaise à la présidence

Affaire des 15 millions de dollars en RDC: malaise à la présidence
Dim 15 Sep 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Economie

C’est un pavé dans la mare de la rentrée politique congolaise. Depuis plusieurs semaines, l’affaire dite des « 15 millions » de dollars présumés disparus des comptes du Trésor défraie la chronique en RDC et éclabousse la présidence... Lire la suite >

Burkina : Diendéré et Bassolé, le sabre et le velours de Compaoré

Burkina : Diendéré et Bassolé, le sabre et le velours de Compaoré
Mar 03 Sep 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'un a servi dans les armes, l'autre dans la diplomatie : condamnés respectivement lundi à 20 et 10 ans de prison au terme du procès du putsch raté de 2015 au Burkina Faso, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé, généraux aux personnalités... Lire la suite >

Afrique du Sud: la fièvre xénophobe sème le chaos à Johannesburg

Afrique du Sud: la fièvre xénophobe sème le chaos à Johannesburg
Mar 03 Sep 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Société

En Afrique du Sud, ces dernières heures ont été marquées par la violence contre les ressortissants étrangers (africains). Depuis dimanche 1er septembre, des centaines de magasins ont été vandalisés et on compte trois morts, selon autorités... Lire la suite >

Gabon - Demande d'expertise médicale : un peu d'air pour Ali Bongo

Gabon - Demande d'expertise médicale : un peu d'air pour Ali Bongo
Ven 23 Aoû 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La juge chargée d'examiner la demande d'expertise médicale formulée par l'opposition gabonaise pour évaluer la capacité du président Ali Bongo à gouverner après son AVC a été suspendue de ses fonctions.   Paulette... Lire la suite >

Au Burkina Faso, l’armée démunie face au péril djihadiste

Au Burkina Faso, l’armée démunie face au péril djihadiste
Ven 23 Aoû 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon le dernier bilan, 24 militaires ont péri, lundi, dans une attaque perpétrée contre une caserne dans la province du Soum.   L’armée du Burkina Faso a connu, lundi 19 août, sa journée la plus noire depuis que ce pays d’Afrique ... Lire la suite >

Gouvernement nigérian: on prend les mêmes et on recommence

Gouvernement nigérian: on prend les mêmes et on recommence
Lun 05 Aoû 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président nigérian Muhammadu Buhari, élu à 76 ans pour un second mandat en février, n'a toujours pas de gouvernement, mais les noms qu'il a soumis au Parlement pour approbation la semaine dernière suscitent déjà la polémique.   Ainsi... Lire la suite >

Du franc CFA à l'éco: l'avenir incertain de la future monnaie ouest-africaine

Du franc CFA à l'éco: l'avenir incertain de la future monnaie ouest-africaine
Lun 05 Aoû 2019 | dans Economie

En théorie, la nouvelle monnaie de la Cédéao, baptisée éco, doit entrer en circulation en 2020. Mais c’est sans compter les difficultés inhérentes à sa mise en place, et aussi les réticences de certains pays de l’UEMOA à... Lire la suite >

En Libye, les corps de 62 migrants repêchés après le « pire » naufrage de l’année

En Libye, les corps de 62 migrants repêchés après le « pire » naufrage de l’année
Lun 29 Juil 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Le nombre de migrants présents à bord de l’embarcation ayant coulé dans la nuit de mercredi à jeudi demeure incertain, les chiffres fluctuant selon les sources.   Les corps de 62 migrants ont été repêchés vendredi 25 juillet... Lire la suite >

Ebola en RDC : le ministre de la santé démissionnaire révèle « les tentatives d’introduction illégale d’un vaccin expérimental »

Ebola en RDC : le ministre de la santé démissionnaire révèle « les tentatives d’introduction illégale d’un vaccin expérimental »
Lun 29 Juil 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans la lettre de départ qu’il a adressée au chef de l’Etat congolais, Oly Ilunga dénonce les « pressions de toutes parts » qu’il a subies.   Il puise dans le champ lexical militaire pour décrire la délicate lutte en cours... Lire la suite >

Dans un Cameroun en proie aux crises, les prisons s'échauffent

Dans un Cameroun en proie aux crises, les prisons s'échauffent
Jeu 25 Juil 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Des prisonniers qui dorment à même le sol, des rations alimentaires insuffisantes, des conditions d'hygiène déplorables: dans les prisons camerounaises, l'augmentation du nombre de détenus politiques et de séparatistes anglophones détériore... Lire la suite >

Mali : comment l'insécurité affecte le « grenier à riz » du pays

Mali : comment l'insécurité affecte le « grenier à riz » du pays
Mer 24 Juil 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

L'Office du Niger, très prisé par les agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs, est le plus grand aménagement hydro-agricole d'Afrique de l'Ouest. Il subit de plein fouet les conséquences des dégradations opérées par les ... Lire la suite >

Cameroun : comment la Suisse a poussé le président Paul Biya vers la sortie

Cameroun : comment la Suisse a poussé le président Paul Biya vers la sortie
Mer 10 Juil 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Las des manifestations et incidents à répétition provoqués par la présence du président camerounais à Genève, la Confédération l'a encouragé à quitter le pays.   Paul Biya et son épouse Chantal... Lire la suite >

La Zlec est-elle vraiment une chance pour l’Afrique?

La Zlec est-elle vraiment une chance pour l’Afrique?
Mer 10 Juil 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Autres Actus

Une cinquantaine de chefs d’État et de gouvernement se réunissent ce 7 juillet à Niamey, au Niger, pour célébrer solennellement l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continental en Afrique (Zlec) qualifiée par le chef de... Lire la suite >

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame
Mer 12 Juin 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

C'est fait!": Amon N'Douffou V, roi du Sanwi, dans le sud-est de la Côte d'Ivoire, a apporté sa contribution à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, récemment ravagée par un incendie. Louis Aniaba, un prince de ce royaume,... Lire la suite >

Massacre au Mali : la déflagration guette

Massacre au Mali : la déflagration guette
Mer 12 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REVUE DE PRESSE. Après une énième attaque meurtrière dans le centre, la presse africaine exhorte l'État malien à réagir avant qu'une guerre civile ne se déclare.   Le Mali pleure une nouvelle fois ses morts. Six mois après... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

ACTE Côte d'Ivoire / Le 10e anniversaire célébré dans la ferveur
Lun 02 Sep 2019 | dans: Objectif Développement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS