NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Libye : derrière la bataille de Tripoli, des influences étrangères ?


Libye : derrière la bataille de Tripoli, des influences étrangères ?
Haftar a lancé ses troupes sur Tripoli, siège du pouvoir d’El-Serraj. | PHOTO: Palazzo Chigi press office / AFP
Alors que l'offensive du maréchal Haftar vers Tripoli se poursuit, plusieurs acteurs de la communauté internationale continuent à avancer leurs pions. Par Patrick Forestier
 
Le maréchal Khalifa Haftar pourra-t-il gagner la bataille de Tripoli ? Ou bien les brigades qui défendent la capitale libyenne sous la bannière du gouvernement d'«  union nationale » (GNA), seul reconnu par la communauté internationale et dirigé par Faïez Sarraj, résisteront-elles à l'offensive du chef rebelle ? Le porte-parole du GNA, le colonel Mohamad Gnounou, a annoncé une contre-offensive généralisée pour « purger toutes les villes libyennes des » forces illégitimes », celles d'Haftar. Nom de cette opération militaire :« Volcan de la colère ». Une surprise pour le maréchal qui comptait sur un Blitzkrieg avec ses troupes motorisées pour prendre en tenaille la capitale. En avertissant que les civils et les étrangers, à qui il demandait de rester chez eux, ne seraient pas menacés par ses hommes, il croyait que la bataille de Tripoli n'aurait en fin de compte pas lieu avec les forces du GNA, grâce à la dynamique de ses victoires et ses alliances, depuis qu'à partir de son fief de l'Est, il a conquis en janvier le Sud, avant de s'attaquer à l'Ouest, lieu du pouvoir central. Une ligne rouge qui a provoqué l'union des groupes armés de Tripoli et des milices de Misrata qui ont fait décoller des avions pour bombarder l'ennemi. Une spirale dangereuse qui a entraîné une réplique de l'Armée, autoproclamée, nationale de libération.
 
Personne ne semble pouvoir arrêter cette guerre civile qui, de fait, est devenue le reflet des antagonismes régionaux appuyés par les puissances occidentales. Du coup, la guerre en Libye entre les deux grandes factions ressemble à un champ de bataille où plusieurs pays extérieurs s'affrontent par Libyens interposés. Un enjeu qui dépasse les forces en présence. Chacune est appuyée par des pays européens différents, qui ne poursuivent pas le même objectif.
 
Quelles sont les forces en présence  ?
 
Une lutte d'influence entre la Turquie, le Qatar et l'Italie, qui a gardé des liens forts avec la Tripolitaine depuis la colonisation, et grâce au commerce du pétrole entre les compagnies nationales des deux pays. C'est vers ces trois nations que le chef du gouvernement Fayez el-Sarraj trouve des appuis, sans compter la Russie qui, après avoir invité le maréchal Haftar plusieurs fois à Moscou, semble s'être rapprochée du pouvoir central, seul habilité à vendre du pétrole à l'extérieur. Pour Istanbul, l'alliance avec le Qatar dans ce soutien commun repose sur l'antagonisme profond qui existe avec les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite et l'Égypte. Ce trio accuse la Turquie qui, pour dominer le monde sunnite, soutient les Frères musulmans, bêtes noires du président al-Sissi et des monarchies de la péninsule arabique. Seul le Qatar, mis sous embargo et menacé par Riyad et son allié des EAU, affiche une bienveillance envers cette puissante confrérie, doublée d'une proximité avec l'Iran, le rival perse et chiite à qui l'Arabie saoudite et les EAU livrent une bataille féroce au Yémen, par tribus là aussi interposées. Cet autre trio soutient en Libye le maréchal Haftar, au nom de la lutte contre les Frères musulmans et l'islamisme en général.
 
Le vieux chef rebelle de la Cinéraique qui entend contrôler Tripoli est vu comme l'homme fort du pays, capable d'éradiquer les groupes djihadistes encore présents. Sur le terrain, le maréchal est appuyé par les services secrets et l'aviation égyptiens, et émiratis, qui bombardent les bases d'Al-Qaïda. Il s'appuie aussi depuis plusieurs années sur la France, très proche de son parrain égyptien. Devenu ministre des Affaires étrangères d'Emmanuel Macron, Jean-Yves Le Drian affiche aujourd'hui la même proximité avec le président al-Sissi, premier acheteur d'armement français.
 
Un imbroglio d'acteurs internationaux
 
Un chassé-croisé géopolitique qui s'apparente à un imbroglio depuis la livraison au Qatar d'avions Rafale, dont disposent déjà les Émirats. Deux pays devenus ennemis et qui soutiennent chacun en Libye un adversaire, le Qatar étant aux côtés du gouvernement qui résiste aux assauts du maréchal Haftar, l'allié français depuis cinq ans. Soigné en France, grâce à ses deux visites à Paris pour une rencontre avec Fayez el-Sarraj sous l'égide d'Emmanuel Macron, dans la perspective d'élections qui sont restées lettre morte, l'officier est devenu incontournable à la table des négociations.
 
Lorsqu'il était ministre de la Défense sous François Hollande, Jean-Yves Le Drian considérait déjà Haftar comme le plus à même de venir à bout des groupes terroristes. À Paris, il y avait le ministère des Affaires étrangères qui accompagnait le processus de paix des Nations unies incarné par El-Sarraj et du côté de la « défense », un appui secret à Haftar avec des agents de la Sécurité extérieure, la DGSE, dont trois membres du service action sont morts dans un hélicoptère des soldats d'Haftar, abattu en 2016 en opération. En octobre de la même année, c'est un avion d'observation affrété par la centrale d'espionnage qui se crashe en décollant de Malte. Bilan : trois agents et les deux pilotes tués. Des renseignements précieux sur les positions gouvernementales pour les forces rebelles qui bénéficient d'officiers de liaison.
 
 
Libye - Ageli A. Breni : «  L'UA nous offre un cadre de discussions d'égal à égal  »
 
L'objectif est que la Libye ne soit pas un sanctuaire pour les fanatiques, armés dans les dépôts de Kadhafi à sa disparition. Depuis l'opération Serval en 2013 au Mali, ils représentent une menace à partir du Fezzan, via le nord du Niger. L'offensive d'Haftar réalisée au Sud libyen en janvier permet de chasser les opposants armés du président tchadien Idriss Deby, le premier allié du dispositif français Barkhane au Sahel. Une colonne rebelle qui sera décimée dans la foulée dans le nord du Tchad par des Mirage 2000 tricolores. D'autres « cibles » terroristes sont visées dans le Sud libyen par l'ANL d'Haftar. En mars, pour son quatrième voyage en Libye, le ministre français des Affaires étrangères annonce à Tripoli que « des progrès significatifs ont été accomplis dans le sud du pays face aux groupes terroristes, aux organisations criminelles et aux bandes armées étrangères qui, depuis longtemps, entretiennent l'instabilité dans la région », ce qui correspond peu ou prou aux objectifs désignés par les forces du maréchal Haftar. Depuis, l'irritation, sinon le courroux, du gouvernement de Tripoli est manifeste. Paris est accusé de jouer double jeu. À une réunion du G7 en Bretagne le 6 mars, Jean-Yves Le Drian affirme « qu'il n'y aura pas de victoire militaire en Libye. La solution ne peut être que politique », dit-il, alors que « l'allié » Haftar poursuit son offensive sans vouloir écouter personne, ni les Nations unies ni la France, qui dément aujourd'hui favoriser le vieux maréchal dans sa conquête du pouvoir par les armes.
 
 
 
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame
Mer 12 Juin 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

C'est fait!": Amon N'Douffou V, roi du Sanwi, dans le sud-est de la Côte d'Ivoire, a apporté sa contribution à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, récemment ravagée par un incendie. Louis Aniaba, un prince de ce royaume,... Lire la suite >

Massacre au Mali : la déflagration guette

Massacre au Mali : la déflagration guette
Mer 12 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REVUE DE PRESSE. Après une énième attaque meurtrière dans le centre, la presse africaine exhorte l'État malien à réagir avant qu'une guerre civile ne se déclare.   Le Mali pleure une nouvelle fois ses morts. Six mois après... Lire la suite >

Soudan : Hemetti, ce général criminel qui pourrait tordre le cou à la révolution

Soudan : Hemetti, ce général criminel qui pourrait tordre le cou à la révolution
Ven 07 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Commandant des Forces de soutien rapide, une ex-milice accusée de massacres au Darfour, Hemetti a assuré soutenir les révolutionnaires. Beaucoup en doutaient. Les derniers événements leur ont donné raison.   Selon un comité ... Lire la suite >

Sénégal : après la diffusion de l'enquête de la BBC sur son frère, le président Macky Sall accuse

Sénégal : après la diffusion de l'enquête de la BBC sur son frère, le président Macky Sall accuse
Ven 07 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Pour faire contre-feu aux réactions virulentes après les soupçons de corruption d'Alioune Sall dans le dossier des hydrocarbures, le président sénégalais a pointé du doigt un « reportage manifestement tendancieux ».   Une... Lire la suite >

Soudan: face

Soudan: face
Mer 22 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Drapeaux soudanais brandis, "V" de la victoire et cris de ralliement: les manifestants rassemblés devant le QG de l'armée à Khartoum restent déterminés à obtenir un transfert du pouvoir au civil, malgré l'impasse dans les négociations... Lire la suite >

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin
Mer 22 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En poste au Bénin pour l’Union européenne, Rafal Lapkowski a croisé la route de Fiacre Gbédji, tué par les ravisseurs des otages libérés le 10 mai. Portrait.   Nous sommes venus nous installer au Bénin en 2014. Un pays d’Afrique... Lire la suite >

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?
Mer 08 Mai 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Jusqu'à présent, en Afrique de l'Ouest, les zones peu sûres se trouvaient près des trois frontières du Burkina Faso, du Niger et du Mali. La situation s'est dégradée depuis quelques mois dans toute la région. Explication.   Les... Lire la suite >

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »
Mer 08 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

A Tripoli et Bamako, Paris soutient les autorités légitimes tout en apportant son aide à des forces rivales jugées plus à même de lutter contre le terrorisme, observe notre chroniqueur.   Chronique. Confrontée depuis un mois à une... Lire la suite >

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours
Mar 07 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a dénoncé dans un rapport publié lundi "un recours régulier à la torture et à la détention au secret" des autorités camerounaises contre des séparatistes... Lire la suite >

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée
Mar 07 Mai 2019 | dans Autres Actus

Le corps du guide des touristes a été retrouvé dans le parc de la Pendjari, à la frontière avec le Burkina Faso, pays en proie à une multiplication des attaques terroristes.   Deux touristes français sont portés disparus depuis ... Lire la suite >

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »
Ven 03 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon Amnesty International, le droit de manifester fait l’objet d’une interdiction totale et systématique au pays d’Idriss Déby.   Tribune. Les Tchadiens arrêtés jeudi 25 avril lors d’une manifestation interdite contre la vie chère... Lire la suite >

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »
Dim 28 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Que se passe-t-il donc au Bénin qui justifie l'absence de l'opposition aux élections législatives de ce dimanche 28 avril  ? Éléments de réponse avec Mathias Hounkpe, de l'Open Society Initiative for West Africa.   Le... Lire la suite >

Le cauchemar de l'inflation hante

Le cauchemar de l'inflation hante
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

Le cauchemar de l'inflation est de retour au Zimbabwe. Malgré la suppression de la parité fixe entre la pseudo-monnaie locale et le dollar américain, les prix n'en finissent plus de grimper, réduisant à néant les promesses de sortie de crise du gouvernement.   Dans... Lire la suite >

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'ancien président de la Cour suprême du Nigeria a fait appel de sa condamnation à dix ans de suspension de toute fonction publique pour corruption, ont déclaré vendredi ses avocats.   Walter Onnoghen, qui était le plus haut magistrat du pays,... Lire la suite >

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale
Jeu 18 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

La communauté internationale reste mercredi divisée sur l'offensive lancée par le maréchal Khalifa Haftar sur Tripoli, capitale libyenne et siège du gouvernement d'union (GNA) ciblée mardi soir par des tirs de roquettes qui ont fait six nouveaux morts.   Soumis... Lire la suite >

« Le massacre d’Ogossagou est la conséquence de la perte de contrôle de l’Etat malien sur les milices »

« Le massacre d’Ogossagou est la conséquence de la perte de contrôle de l’Etat malien sur les milices »
Jeu 18 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’universitaire Youssouf T. Sangaré analyse la situation sécuritaire du Mali et la montée en puissance d’un islam politique.   Tribune. Le 23 mars, plus de 160 habitants du village d’Ogossagou, essentiellement des Peuls, furent massacrés.... Lire la suite >

ACTUALITE

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame
Mer 12 Juin 2019 | Source: slateafrique.com
Massacre au Mali : la déflagration guette
Mer 12 Juin 2019 | Source: afrique.lepoint.fr
Plus d'Actualité | Cliquez ici

Vidéo à ne pas rater

Intronisation du roi du Moronou du 19 au 24 Mai 2019
Dim 12 Mai 2019 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS