NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »


« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »
Le président tchadien, Idriss Deby, à Jérusalem, le 26 novembre 2018. | PHOTO: Ammar Awad / REUTERS
Selon Amnesty International, le droit de manifester fait l’objet d’une interdiction totale et systématique au pays d’Idriss Déby.
 
Tribune. Les Tchadiens arrêtés jeudi 25 avril lors d’une manifestation interdite contre la vie chère ont été remis en liberté le week-end suivant. Lundi matin, ils se sont présentés devant le procureur et un seul d’entre eux a vu une procédure judiciaire ouverte contre lui – procédure qui n’aurait aucun lien avec la manifestation. Ces arrestations confirment qu’au Tchad, le choix d’un discours sécuritaire intense réduit au silence toute voix dissidente.
 
Le scénario, bien connu des défenseurs tchadiens des droits humains, est immuable. A chaque appel à manifester, les organisateurs introduisent une demande d’autorisation dont on sait d’avance qu’elle sera rejetée. Puis vient la réponse : manifestation interdite. Une fin de non-recevoir qui, très souvent, ne s’embarrasse que d’une motivation vague et générale liée aux « menaces sécuritaires ». Les organisateurs de la marche bravent l’interdiction, plusieurs manifestants sont arrêtés, font l’objet de mauvais traitements puis sont libérés, parfois après des mois de détention.
 
Au Tchad, depuis plusieurs années, le droit de manifester pacifiquement un quelconque mécontentement fait l’objet d’une interdiction totale et systématique, comme le montre une nouvelle fois le refus opposé par le ministère de l’administration du territoire à la demande formulée par les organisateurs de la marche du 25 avril. Ces décisions sont prises au mépris du droit international mais surtout de la Constitution tchadienne elle-même, un signal négatif de plus dans la litanie des violations de droits au Tchad.
 
Seize mesures d’austérité
 
Depuis les élections de 2016 et, surtout, l’adoption par le gouvernement d’une série de seize mesures d’austérité en réponse à la grave crise économique créée principalement par la chute du prix du pétrole et le manque de diversification économique, l’espace civique est continuellement restreint au Tchad. Dans cet immense pays d’Afrique centrale, le droit de manifester pacifiquement subit une restriction basée sur l’utilisation que font les autorités d’un arsenal de textes archaïques datant des années 1960, en application desquels toute manifestation publique est soumise à une autorisation, qui n’est pas accordée.
 
Pourtant, en novembre 2018, lors du passage du Tchad à l’Examen périodique universel (EPU), exercice au cours duquel les Etats sont questionnés par leurs pairs sur la situation des droits humains dans leur pays, le Tchad avait accepté les recommandations visant à modifier deux des textes répressifs sur lesquels se basent les interdictions : l’ordonnance no 45/62 relative aux réunions publiques et le décret no 193/62 portant règlement des manifestations sur la voie publique. Mais tout en s’engageant devant ses pairs, le Tchad n’a cessé de renforcer son arsenal répressif.
 
Ainsi, en juin 2018, dans le cadre de l’instauration de la Quatrième République, les autorités ont promulgué un certain nombre de textes, dont une ordonnance portant régime des associations, sans tenir compte des recommandations formulées par des organisations nationales et internationales de défense des droits humains. La nouvelle ordonnance contient des dispositions vagues et confère des pouvoirs importants au ministre de l’administration du territoire, par exemple en maintenant une disposition antérieure selon laquelle les citoyens qui créent des associations doivent recevoir au préalable une autorisation avant de démarrer leurs activités.
 
L’ordonnance comprend aussi des règles particulières en ce qui concerne les associations étrangères, qui doivent faire renouveler régulièrement leur autorisation, mais elle ne précise pas à quelle fréquence. De plus, alors qu’elle donne au ministère de l’administration du territoire une grande latitude pour ce qui est de dissoudre des associations, notamment pour plusieurs motifs comme la sécurité nationale, l’intégrité territoriale et l’ordre public, elle ne donne aucune information sur la signification de ces termes généraux qui peuvent servir à limiter le droit à la liberté d’association.
 
Réseaux sociaux coupés
 
Autre signe d’une fermeture progressive de l’espace civique au Tchad : depuis mars 2018, l’accès aux réseaux sociaux est coupé. Si, en soi, la coupure des réseaux sociaux n’est pas nouvelle dans le pays – cela était intervenu en 2016 dans le contexte de l’élection présidentielle –, c’est la première fois que la coupure dure si longtemps. Là encore, le gouvernement utilise un argument sécuritaire, « empêcher les terroristes d’utiliser ces canaux », pour justifier la coupure des réseaux sociaux.
 
Près de trente ans après l’arrivée au pouvoir du président Idriss Déby, le Tchad, pris en étau entre des frontières sensibles et l’accueil de réfugiés centrafricains, fait le choix d’un discours sécuritaire exacerbé qui réduit au silence toute voix dissidente. Mais l’on peut difficilement faire taire les espoirs de milliers de gens.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Cameroun : comment la Suisse a poussé le président Paul Biya vers la sortie

Cameroun : comment la Suisse a poussé le président Paul Biya vers la sortie
Mer 10 Juil 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Las des manifestations et incidents à répétition provoqués par la présence du président camerounais à Genève, la Confédération l'a encouragé à quitter le pays.   Paul Biya et son épouse Chantal... Lire la suite >

La Zlec est-elle vraiment une chance pour l’Afrique?

La Zlec est-elle vraiment une chance pour l’Afrique?
Mer 10 Juil 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Autres Actus

Une cinquantaine de chefs d’État et de gouvernement se réunissent ce 7 juillet à Niamey, au Niger, pour célébrer solennellement l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continental en Afrique (Zlec) qualifiée par le chef de... Lire la suite >

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame
Mer 12 Juin 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

C'est fait!": Amon N'Douffou V, roi du Sanwi, dans le sud-est de la Côte d'Ivoire, a apporté sa contribution à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, récemment ravagée par un incendie. Louis Aniaba, un prince de ce royaume,... Lire la suite >

Massacre au Mali : la déflagration guette

Massacre au Mali : la déflagration guette
Mer 12 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REVUE DE PRESSE. Après une énième attaque meurtrière dans le centre, la presse africaine exhorte l'État malien à réagir avant qu'une guerre civile ne se déclare.   Le Mali pleure une nouvelle fois ses morts. Six mois après... Lire la suite >

Soudan : Hemetti, ce général criminel qui pourrait tordre le cou à la révolution

Soudan : Hemetti, ce général criminel qui pourrait tordre le cou à la révolution
Ven 07 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Commandant des Forces de soutien rapide, une ex-milice accusée de massacres au Darfour, Hemetti a assuré soutenir les révolutionnaires. Beaucoup en doutaient. Les derniers événements leur ont donné raison.   Selon un comité ... Lire la suite >

Sénégal : après la diffusion de l'enquête de la BBC sur son frère, le président Macky Sall accuse

Sénégal : après la diffusion de l'enquête de la BBC sur son frère, le président Macky Sall accuse
Ven 07 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Pour faire contre-feu aux réactions virulentes après les soupçons de corruption d'Alioune Sall dans le dossier des hydrocarbures, le président sénégalais a pointé du doigt un « reportage manifestement tendancieux ».   Une... Lire la suite >

Soudan: face

Soudan: face
Mer 22 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Drapeaux soudanais brandis, "V" de la victoire et cris de ralliement: les manifestants rassemblés devant le QG de l'armée à Khartoum restent déterminés à obtenir un transfert du pouvoir au civil, malgré l'impasse dans les négociations... Lire la suite >

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin
Mer 22 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En poste au Bénin pour l’Union européenne, Rafal Lapkowski a croisé la route de Fiacre Gbédji, tué par les ravisseurs des otages libérés le 10 mai. Portrait.   Nous sommes venus nous installer au Bénin en 2014. Un pays d’Afrique... Lire la suite >

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?
Mer 08 Mai 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Jusqu'à présent, en Afrique de l'Ouest, les zones peu sûres se trouvaient près des trois frontières du Burkina Faso, du Niger et du Mali. La situation s'est dégradée depuis quelques mois dans toute la région. Explication.   Les... Lire la suite >

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »
Mer 08 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

A Tripoli et Bamako, Paris soutient les autorités légitimes tout en apportant son aide à des forces rivales jugées plus à même de lutter contre le terrorisme, observe notre chroniqueur.   Chronique. Confrontée depuis un mois à une... Lire la suite >

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours
Mar 07 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a dénoncé dans un rapport publié lundi "un recours régulier à la torture et à la détention au secret" des autorités camerounaises contre des séparatistes... Lire la suite >

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée
Mar 07 Mai 2019 | dans Autres Actus

Le corps du guide des touristes a été retrouvé dans le parc de la Pendjari, à la frontière avec le Burkina Faso, pays en proie à une multiplication des attaques terroristes.   Deux touristes français sont portés disparus depuis ... Lire la suite >

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »
Dim 28 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Que se passe-t-il donc au Bénin qui justifie l'absence de l'opposition aux élections législatives de ce dimanche 28 avril  ? Éléments de réponse avec Mathias Hounkpe, de l'Open Society Initiative for West Africa.   Le... Lire la suite >

Le cauchemar de l'inflation hante

Le cauchemar de l'inflation hante
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

Le cauchemar de l'inflation est de retour au Zimbabwe. Malgré la suppression de la parité fixe entre la pseudo-monnaie locale et le dollar américain, les prix n'en finissent plus de grimper, réduisant à néant les promesses de sortie de crise du gouvernement.   Dans... Lire la suite >

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'ancien président de la Cour suprême du Nigeria a fait appel de sa condamnation à dix ans de suspension de toute fonction publique pour corruption, ont déclaré vendredi ses avocats.   Walter Onnoghen, qui était le plus haut magistrat du pays,... Lire la suite >

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale
Jeu 18 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

La communauté internationale reste mercredi divisée sur l'offensive lancée par le maréchal Khalifa Haftar sur Tripoli, capitale libyenne et siège du gouvernement d'union (GNA) ciblée mardi soir par des tirs de roquettes qui ont fait six nouveaux morts.   Soumis... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Intronisation du roi du Moronou du 19 au 24 Mai 2019
Dim 12 Mai 2019 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS