NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?


Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?
Dans cette région frontalière du Burkina Faso opèrent de nombreux groupes armés et djihadistes. | PHOTO: STEFAN HEUNIS / AFP
ANALYSE. Jusqu'à présent, en Afrique de l'Ouest, les zones peu sûres se trouvaient près des trois frontières du Burkina Faso, du Niger et du Mali. La situation s'est dégradée depuis quelques mois dans toute la région. Explication.
 
Les deux Français très probablement enlevés et l'assassinat, avec mutilation pour marquer les esprits, de leur guide béninois dans la Pendjari, le parc au nord du Bénin qui s'étend au Niger et au Burkina Faso voisins, démontrent que les GAT, les groupes armés terroristes dans le jargon militaire, ont atteint les pays de l'Afrique de l'Ouest pour poursuivre leur djihad. Depuis plusieurs mois, des renseignements de sources africaines et occidentales, en particulier des écoutes françaises et américaines, indiquaient la présence de combattants islamistes dans la région. Aujourd'hui, leur présence est confirmée.
 
Une région en proie à l'insécurité
 
Partis du Sahara, aux confins du Mali et de l'Algérie, les terroristes opèrent, six ans après l'opération Serval en 2013, dans les pays de l'Afrique de l'Ouest qui bordent l'océan Atlantique, prés de 2 000 km plus au Sud, malgré leurs pertes et l'avantage technologique de la France et de ses alliés. Ils font, pour le moment, des incursions au nord, mais, dans quelque temps, après la saison des pluies, ils pourront procéder à des coups de main à partir de leurs bases arrière du Burkina Faso, dont une bonne partie du pays échappe à tout contrôle gouvernemental.
 
Même la Côte d'Ivoire est menacée alors que l'armée semble avoir pris des dispositions pour verrouiller sa frontière avec le « Faso », qui en moins de deux ans a basculé dans une guerre qui ne veut pas dire son nom. Le Bénin n'est pas aujourd'hui dans la situation sécuritaire catastrophique du Mali, mais le rapt du couple d'enseignants français montre qu'il est aspiré malgré lui dans l'engrenage du terrorisme, contre lequel il n'a pas les moyens et n'est pas préparé à lutter. Les GAT ne mènent pas seulement une guerre d'exaltés pour imposer la charia. Sur un plan davantage tactique, ils suivent les grands principes de la guérilla, qui ont jadis fait leurs preuves en Amérique du Sud, en Asie, en Afghanistan, mais aussi en Afrique au moment où l'ex-URSS et ses vassaux du pacte de Varsovie y menaient un conflit planétaire contre l'Ouest. Les moudjahidin d'Al-Qaïda au Maghreb islamiste (Aqmi) et le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM) ont, eux, un avantage : ils ne combattent pas pour une idéologie, à l'époque le marxisme, mais sont prêts à mourir au nom de Dieu. Le vernis spirituel grâce auquel ils enrôlent les plus pauvres n'empêche pas la recherche d'efficacité. Mines artisanales, mobilité, dissimulation dans l'immensité de petits groupes épars et donc moins vulnérables, les terroristes ne cherchent plus, comme ils l'ont fait à Kidal,Tombouctou et Gao, à occuper le terrain et à administrer un pseudo-État islamiste, mais à interdire de vastes territoires grâce à des opérations commandos spectaculaires qui ne nécessitent pas de gros effectifs.
 
Absence de l'État
 
Pour les militaires, interdire une route, ou un pont, ne signifie pas forcément occuper physiquement la place. Une embuscade répétée à intervalles irréguliers suffit pour que le passage soit déserté. Personne n'a envie de prendre des risques pour l'emprunter. C'est ce qui peut se produire dans le parc de la Pendjari, dont la gestion a été confiée à une société privée dont les employés ne pèsent pas lourd face à des islamistes armés et décidés, qui risquent de revenir en traversant le cours d'eau qui marque la frontière. Plus largement, le nord du Bénin risque d'être peu à peu abandonné par l'État et ses fonctionnaires, qui ne voudront pas rester si des attaques de ce genre se reproduisent. Par le meurtre et la terreur, les combattants islamistes déstabilisent en brousse d'immenses zones qui passent sous leur contrôle à cause de la faiblesse de l'État, qui se retrouve dans l'incapacité de faire face à cette menace diffuse, insaisissable pour des forces de sécurité manquant de moyens de transmission et de transport indispensables pour traquer les groupes armés. Comme aujourd'hui au centre du Mali, à l'est du Burkina Fasso, à l'ouest du Niger, au nord du Nigeria et à l'extrême nord du Cameroun avec Boko Haram, le nord du Bénin est contaminé à son tour par le terrorisme. Un feu de brousse que le dispositif français Barkhane n'arrive pas à circonscrire.
 
Une guerre au long cours
 
Le barrage virtuel que constituait le fleuve Niger pour contenir les groupes terroristes a cédé. Les soldats français ne se battent plus beaucoup au nord, mais au centre du pays, où a eu lieu en mars dernier le massacre de 160 personnes dans le village peul d'Ogossagou, près de Mopti, par des milices dogons. Une guerre civile attisée par les islamistes dans la guerre contre le terrorisme. Une « sale guerre » qui risque de concerner à terme les forces françaises. Elles se trouvent en première ligne, faute de moyens, et parfois d'implication, de l'armée malienne et du contingent du G5 Sahel, toujours pas opérationnel. Une autre équation pourrait pénaliser les forces de Barkhane : leur « champ de bataille », qui s'élargit au fil des mois alors que les effectifs, et les moyens, durement mis à l'épreuve, eux, n'augmentent pas sur un périmètre aussi grand que l'Europe. Les actions civilo-militaires françaises destinées à gagner les cœurs et les esprits ont, elles, augmenté en nombre. Elles sont censées inverser la tendance dans un temps long, alors que l'urgence prédomine. Creuser des puits et rénover des salles de classe le jour n'empêchent pas la visite des djihadistes la nuit, pour terroriser, ou tuer, le maire ou l'instituteur. Un schéma à la marge de la lutte antisubversive pratiquée depuis longtemps par les armées occidentales. Sept cents officiers français des SAS, les sections administratives spécialisées chargées de développer l'éducation, l'assistance médicale et le règlement des questions sociales, étaient déployés dans les zones rurales pendant la guerre d'Algérie. Depuis le départ des troupes alliées en Afghanistan, on peut imaginer ce que sont devenus les centres éducatifs construits par les Américains et les Français dans les régions, près de 50 % du pays, passées depuis sous la coupe des talibans. Aujourd'hui, c'est loin du centre du Mali, où les soldats de Barkhane mènent des opérations de ratissage, qu'un nouveau point chaud vient de se déclarer avec l'enlèvement des deux Français au Bénin. L'hypothèse d'un rapt par des coupeurs de route ne semble pas être privilégiée par les autorités. Le couple a vraisemblablement été amené au « pays des hommes intègres » par ses ravisseurs, qui ont abattu son guide afin de ne pas laisser de témoin. Une preuve de leur détermination. Un coup de main préparé, ou d'opportunité, dont les auteurs sont recherchés par l'armée burkinabè soutenue par les commandos des Forces spéciales de l'opération Sabre installée à Ouagadougou depuis un autre enlèvement, celui des otages d'Areva à Arlit, en 2010, au Niger.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Au Burkina Faso, des milliers d’écoles privées de rentrée à cause du terrorisme

Au Burkina Faso, des milliers d’écoles privées de rentrée à cause du terrorisme
Dim 15 Sep 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

L’Afrique fait sa rentrée (4). Depuis 2014, le pays est touché par des attaques de plus en plus nombreuses et meurtrières qui ont mis au chômage forcé plus de 9 000 professeurs.     Un petit cahier rouge est posé à côté... Lire la suite >

Affaire des 15 millions de dollars en RDC: malaise à la présidence

Affaire des 15 millions de dollars en RDC: malaise à la présidence
Dim 15 Sep 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Economie

C’est un pavé dans la mare de la rentrée politique congolaise. Depuis plusieurs semaines, l’affaire dite des « 15 millions » de dollars présumés disparus des comptes du Trésor défraie la chronique en RDC et éclabousse la présidence... Lire la suite >

Burkina : Diendéré et Bassolé, le sabre et le velours de Compaoré

Burkina : Diendéré et Bassolé, le sabre et le velours de Compaoré
Mar 03 Sep 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'un a servi dans les armes, l'autre dans la diplomatie : condamnés respectivement lundi à 20 et 10 ans de prison au terme du procès du putsch raté de 2015 au Burkina Faso, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé, généraux aux personnalités... Lire la suite >

Afrique du Sud: la fièvre xénophobe sème le chaos à Johannesburg

Afrique du Sud: la fièvre xénophobe sème le chaos à Johannesburg
Mar 03 Sep 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Société

En Afrique du Sud, ces dernières heures ont été marquées par la violence contre les ressortissants étrangers (africains). Depuis dimanche 1er septembre, des centaines de magasins ont été vandalisés et on compte trois morts, selon autorités... Lire la suite >

Gabon - Demande d'expertise médicale : un peu d'air pour Ali Bongo

Gabon - Demande d'expertise médicale : un peu d'air pour Ali Bongo
Ven 23 Aoû 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La juge chargée d'examiner la demande d'expertise médicale formulée par l'opposition gabonaise pour évaluer la capacité du président Ali Bongo à gouverner après son AVC a été suspendue de ses fonctions.   Paulette... Lire la suite >

Au Burkina Faso, l’armée démunie face au péril djihadiste

Au Burkina Faso, l’armée démunie face au péril djihadiste
Ven 23 Aoû 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon le dernier bilan, 24 militaires ont péri, lundi, dans une attaque perpétrée contre une caserne dans la province du Soum.   L’armée du Burkina Faso a connu, lundi 19 août, sa journée la plus noire depuis que ce pays d’Afrique ... Lire la suite >

Gouvernement nigérian: on prend les mêmes et on recommence

Gouvernement nigérian: on prend les mêmes et on recommence
Lun 05 Aoû 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président nigérian Muhammadu Buhari, élu à 76 ans pour un second mandat en février, n'a toujours pas de gouvernement, mais les noms qu'il a soumis au Parlement pour approbation la semaine dernière suscitent déjà la polémique.   Ainsi... Lire la suite >

Du franc CFA à l'éco: l'avenir incertain de la future monnaie ouest-africaine

Du franc CFA à l'éco: l'avenir incertain de la future monnaie ouest-africaine
Lun 05 Aoû 2019 | dans Economie

En théorie, la nouvelle monnaie de la Cédéao, baptisée éco, doit entrer en circulation en 2020. Mais c’est sans compter les difficultés inhérentes à sa mise en place, et aussi les réticences de certains pays de l’UEMOA à... Lire la suite >

En Libye, les corps de 62 migrants repêchés après le « pire » naufrage de l’année

En Libye, les corps de 62 migrants repêchés après le « pire » naufrage de l’année
Lun 29 Juil 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Le nombre de migrants présents à bord de l’embarcation ayant coulé dans la nuit de mercredi à jeudi demeure incertain, les chiffres fluctuant selon les sources.   Les corps de 62 migrants ont été repêchés vendredi 25 juillet... Lire la suite >

Ebola en RDC : le ministre de la santé démissionnaire révèle « les tentatives d’introduction illégale d’un vaccin expérimental »

Ebola en RDC : le ministre de la santé démissionnaire révèle « les tentatives d’introduction illégale d’un vaccin expérimental »
Lun 29 Juil 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans la lettre de départ qu’il a adressée au chef de l’Etat congolais, Oly Ilunga dénonce les « pressions de toutes parts » qu’il a subies.   Il puise dans le champ lexical militaire pour décrire la délicate lutte en cours... Lire la suite >

Dans un Cameroun en proie aux crises, les prisons s'échauffent

Dans un Cameroun en proie aux crises, les prisons s'échauffent
Jeu 25 Juil 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Des prisonniers qui dorment à même le sol, des rations alimentaires insuffisantes, des conditions d'hygiène déplorables: dans les prisons camerounaises, l'augmentation du nombre de détenus politiques et de séparatistes anglophones détériore... Lire la suite >

Mali : comment l'insécurité affecte le « grenier à riz » du pays

Mali : comment l'insécurité affecte le « grenier à riz » du pays
Mer 24 Juil 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

L'Office du Niger, très prisé par les agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs, est le plus grand aménagement hydro-agricole d'Afrique de l'Ouest. Il subit de plein fouet les conséquences des dégradations opérées par les ... Lire la suite >

Cameroun : comment la Suisse a poussé le président Paul Biya vers la sortie

Cameroun : comment la Suisse a poussé le président Paul Biya vers la sortie
Mer 10 Juil 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Las des manifestations et incidents à répétition provoqués par la présence du président camerounais à Genève, la Confédération l'a encouragé à quitter le pays.   Paul Biya et son épouse Chantal... Lire la suite >

La Zlec est-elle vraiment une chance pour l’Afrique?

La Zlec est-elle vraiment une chance pour l’Afrique?
Mer 10 Juil 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Autres Actus

Une cinquantaine de chefs d’État et de gouvernement se réunissent ce 7 juillet à Niamey, au Niger, pour célébrer solennellement l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continental en Afrique (Zlec) qualifiée par le chef de... Lire la suite >

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame
Mer 12 Juin 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

C'est fait!": Amon N'Douffou V, roi du Sanwi, dans le sud-est de la Côte d'Ivoire, a apporté sa contribution à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, récemment ravagée par un incendie. Louis Aniaba, un prince de ce royaume,... Lire la suite >

Massacre au Mali : la déflagration guette

Massacre au Mali : la déflagration guette
Mer 12 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REVUE DE PRESSE. Après une énième attaque meurtrière dans le centre, la presse africaine exhorte l'État malien à réagir avant qu'une guerre civile ne se déclare.   Le Mali pleure une nouvelle fois ses morts. Six mois après... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

ACTE Côte d'Ivoire / Le 10e anniversaire célébré dans la ferveur
Lun 02 Sep 2019 | dans: Objectif Développement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS