NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin


« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin
Le guide Fiacre Gbedji avec la famille de Rafal Lakpowski en 2018 lors de la visite du parc de la Pendjari, au Bénin.
En poste au Bénin pour l’Union européenne, Rafal Lapkowski a croisé la route de Fiacre Gbédji, tué par les ravisseurs des otages libérés le 10 mai. Portrait.
 
Nous sommes venus nous installer au Bénin en 2014. Un pays d’Afrique de l’Ouest, un continent que nous ne connaissions pas. Petit à petit nous avons découvert ce pays d’une grande richesse culturelle, peuplé de personnes magnifiques et polyglottes. A part le français, chaque Béninois parle au moins deux, trois, souvent même quatre langues communautaires. Le Bénin est aussi une terre de vaudou avec ses forêts sacrées, ses traditions et coutumes.
 
Nous savions qu’il fallait visiter le parc de la Pendjari, mais avions décidé de le garder pour notre dernière année de séjour, en 2018, afin que nos enfants s’en souviennent bien. Car quand nous voyageons, nous aimons prendre le temps de voir, sentir, connaître. Pour essayer de mieux comprendre.
 
A Natitingou, la ville du nord, dernière étape avant le parc, nous avons rencontré notre futur guide : Fiacre Gbédji. A l’entrée du parc, Fiacre a pris le volant. Le parc était sa deuxième maison. Il en connaissait chaque virage, chaque arbre. On était chez lui. Il nous faisait découvrir sa terre.
 
Respect
 
En même temps, il faisait respecter les règles du lieu. Le premier jour, une mouche est entrée dans la voiture. Habitué à la chasse aux insectes, je voulais l’écraser entre mes deux mains. Le visage de Fiacre s’est alors fermé : « La mouche fait partie de l’écosystème du parc. Il faut la laisser sortir. » Nous n’avons pas discuté. Par la suite, nous avons libéré chaque mouche, chaque moustique, afin qu’il garde sa place dans la chaîne alimentaire.
 
Nous avons passé quatre nuits au lodge du parc. Un endroit magnifique d’où l’on voit la savane à perte de vue. Un endroit où on peut observer des animaux venir boire de l’eau. Un endroit où, pendant la nuit, on entend les lions, les hyènes. Le silence aussi.
 
Chaque jour à 7 heures du matin, nous avions rendez-vous avec Fiacre. Pour voir les animaux mieux vaut se lever tôt. C’est le matin qu’ils vont boire aux mares car, pendant la journée, ils recherchent l’ombre pour se reposer.
 
Fiacre avait une connaissance sans limite des habitudes des animaux, de leurs itinéraires, de leur nourriture, de leurs cris, des traces de leur passage. Avec lui, nos enfants ont appris à reconnaître leurs crottes.
 
Pendjari est aussi un sanctuaire d’oiseaux, un endroit où l’on voit des termitières si énormes qu’on les appelle les cathédrales.
 
Fiacre savait tout ça. Le parc était sa vie.
 
Bénin, dans le parc de la Pendjari en 2018. DR
 
Le jour de l’anniversaire de notre fils, il lui a promis d’appeler les lions avec son téléphone portable pour qu’ils viennent à notre rencontre. Et effectivement, ce jour-là nous en avons croisé deux familles que nous avons pu observer dans un silence absolu. Car il traitait les animaux avec respect, considérant qu’ils étaient chez eux.
 
Outre les nombreuses espèces animales : buffles, antilopes, phacochères, éléphants, lions, léopards, hippopotames, crocodiles, le parc est riche d’une végétation splendide et de paysages impressionnants, où les baobabs poussent avec une majesté royale.
 
Au nord, la rivière Pendjari sépare le Bénin du Burkina Faso. Fiacre nous a amenés jusqu’à l’endroit où ce cours d’eau était à sec. Un endroit d’où l’on pouvait observer les antilopes traverser la frontière et apercevoir aussi le Burkina à quelques mètres. Est-ce là que son parcours s’est arrêté ?
 
C’est probablement le seul endroit du parc où le passage entre les deux pays est facile. Fiacre était fier que, côté béninois, le parc soit bien aménagé, que les animaux y soient nombreux. Il était fier de faire découvrir la beauté de son pays, content que les gardes du parc luttent contre les braconniers pour que les éléphants puissent tranquillement élever leurs petits.
 
Une joie de vivre sans limites
 
Educateur dans un orphelinat, Fiacre avait un contact incroyable avec les enfants.
 
Il nous parlait des siens, mais surtout de ceux avec qui il travaillait, se préoccupant de leur bien-être, de leur éducation, de leur avenir.
 
Même si notre séjour a été long car nous voulions nous imprégner de la Pendjari, il a su, chaque jour, nous faire découvrir une facette différente de cet espace.
 
 
Des « tata somba », maisons rondes traditionnelles d’un village dans le nord du Bénin, en 2018. DR
 
A la sortie du parc, nous avons encore passé une journée avec lui dans les villages qui abritent des maisons traditionnelles, les tata somba. Fiacre connaissait le mode de vie des populations, leur histoire et, surtout, il connaissait les gens, avait des amis partout où nous sommes passés avec lui.
 
Il avait une joie de vivre sans limites.
 
Le jour où j’ai appris que deux touristes et leur guide avaient été enlevés dans la Pendjari, j’ai essayé de le contacter pour m’assurer qu’il allait bien. WhatsApp a affiché que Fiacre s’était connecté pour la dernière fois à 8 h 25, le 1er mai, jour de l’enlèvement. Et peu après, j’ai appris qu’il en était la première victime.
 
Toute la nuit suivante j’ai regardé les photos que nous avions prises ensemble. Les éléphants qui courraient derrière la voiture, les groupes d’antilopes à chaque coin du parc et Fiacre, toujours souriant, toujours à l’écoute, toujours à nos côtés. Une personne magnifique. Une personne respectueuse, quelqu’un d’aimé et qui aimait.
 
 
Avec sa disparition, une partie de nos souvenirs du Bénin se sont évaporés. Dans une tristesse partagée par tous ceux qui l’ont connu. La tristesse de toute une région si belle, si vierge, qui est aussi une carte de visite du pays.
 
Nous penserons toujours à toi, Fiacre.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Cameroun : Paul Biya reprend l'initiative en libérant le chef de l'opposition

Cameroun : Paul Biya reprend l'initiative en libérant le chef de l'opposition
Dim 06 Oct 2019 | Source : lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Après avoir fait preuve d'intransigeance, le chef de l'État, qui vient d'ordonner la libération de son principal opposant Maurice Kamto et de ses partisans, ainsi que celles de détenus liés à la crise anglophone, semble jouer l'apaisement.   En... Lire la suite >

Le Burkina Faso au bord de l’effondrement

Le Burkina Faso au bord de l’effondrement
Dim 06 Oct 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Une grande partie du territoire échappe désormais au contrôle de Ouagadougou qui commence à peine à sortir du déni face à la multiplication des attaques des groupes armés et des milices dites « d’autodéfense ».   Il... Lire la suite >

Au Burkina Faso, des milliers d’écoles privées de rentrée à cause du terrorisme

Au Burkina Faso, des milliers d’écoles privées de rentrée à cause du terrorisme
Dim 15 Sep 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

L’Afrique fait sa rentrée (4). Depuis 2014, le pays est touché par des attaques de plus en plus nombreuses et meurtrières qui ont mis au chômage forcé plus de 9 000 professeurs.     Un petit cahier rouge est posé à côté... Lire la suite >

Affaire des 15 millions de dollars en RDC: malaise à la présidence

Affaire des 15 millions de dollars en RDC: malaise à la présidence
Dim 15 Sep 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Economie

C’est un pavé dans la mare de la rentrée politique congolaise. Depuis plusieurs semaines, l’affaire dite des « 15 millions » de dollars présumés disparus des comptes du Trésor défraie la chronique en RDC et éclabousse la présidence... Lire la suite >

Burkina : Diendéré et Bassolé, le sabre et le velours de Compaoré

Burkina : Diendéré et Bassolé, le sabre et le velours de Compaoré
Mar 03 Sep 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'un a servi dans les armes, l'autre dans la diplomatie : condamnés respectivement lundi à 20 et 10 ans de prison au terme du procès du putsch raté de 2015 au Burkina Faso, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé, généraux aux personnalités... Lire la suite >

Afrique du Sud: la fièvre xénophobe sème le chaos à Johannesburg

Afrique du Sud: la fièvre xénophobe sème le chaos à Johannesburg
Mar 03 Sep 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Société

En Afrique du Sud, ces dernières heures ont été marquées par la violence contre les ressortissants étrangers (africains). Depuis dimanche 1er septembre, des centaines de magasins ont été vandalisés et on compte trois morts, selon autorités... Lire la suite >

Gabon - Demande d'expertise médicale : un peu d'air pour Ali Bongo

Gabon - Demande d'expertise médicale : un peu d'air pour Ali Bongo
Ven 23 Aoû 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La juge chargée d'examiner la demande d'expertise médicale formulée par l'opposition gabonaise pour évaluer la capacité du président Ali Bongo à gouverner après son AVC a été suspendue de ses fonctions.   Paulette... Lire la suite >

Au Burkina Faso, l’armée démunie face au péril djihadiste

Au Burkina Faso, l’armée démunie face au péril djihadiste
Ven 23 Aoû 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon le dernier bilan, 24 militaires ont péri, lundi, dans une attaque perpétrée contre une caserne dans la province du Soum.   L’armée du Burkina Faso a connu, lundi 19 août, sa journée la plus noire depuis que ce pays d’Afrique ... Lire la suite >

Gouvernement nigérian: on prend les mêmes et on recommence

Gouvernement nigérian: on prend les mêmes et on recommence
Lun 05 Aoû 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président nigérian Muhammadu Buhari, élu à 76 ans pour un second mandat en février, n'a toujours pas de gouvernement, mais les noms qu'il a soumis au Parlement pour approbation la semaine dernière suscitent déjà la polémique.   Ainsi... Lire la suite >

Du franc CFA à l'éco: l'avenir incertain de la future monnaie ouest-africaine

Du franc CFA à l'éco: l'avenir incertain de la future monnaie ouest-africaine
Lun 05 Aoû 2019 | dans Economie

En théorie, la nouvelle monnaie de la Cédéao, baptisée éco, doit entrer en circulation en 2020. Mais c’est sans compter les difficultés inhérentes à sa mise en place, et aussi les réticences de certains pays de l’UEMOA à... Lire la suite >

En Libye, les corps de 62 migrants repêchés après le « pire » naufrage de l’année

En Libye, les corps de 62 migrants repêchés après le « pire » naufrage de l’année
Lun 29 Juil 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Le nombre de migrants présents à bord de l’embarcation ayant coulé dans la nuit de mercredi à jeudi demeure incertain, les chiffres fluctuant selon les sources.   Les corps de 62 migrants ont été repêchés vendredi 25 juillet... Lire la suite >

Ebola en RDC : le ministre de la santé démissionnaire révèle « les tentatives d’introduction illégale d’un vaccin expérimental »

Ebola en RDC : le ministre de la santé démissionnaire révèle « les tentatives d’introduction illégale d’un vaccin expérimental »
Lun 29 Juil 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans la lettre de départ qu’il a adressée au chef de l’Etat congolais, Oly Ilunga dénonce les « pressions de toutes parts » qu’il a subies.   Il puise dans le champ lexical militaire pour décrire la délicate lutte en cours... Lire la suite >

Dans un Cameroun en proie aux crises, les prisons s'échauffent

Dans un Cameroun en proie aux crises, les prisons s'échauffent
Jeu 25 Juil 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Des prisonniers qui dorment à même le sol, des rations alimentaires insuffisantes, des conditions d'hygiène déplorables: dans les prisons camerounaises, l'augmentation du nombre de détenus politiques et de séparatistes anglophones détériore... Lire la suite >

Mali : comment l'insécurité affecte le « grenier à riz » du pays

Mali : comment l'insécurité affecte le « grenier à riz » du pays
Mer 24 Juil 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

L'Office du Niger, très prisé par les agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs, est le plus grand aménagement hydro-agricole d'Afrique de l'Ouest. Il subit de plein fouet les conséquences des dégradations opérées par les ... Lire la suite >

Cameroun : comment la Suisse a poussé le président Paul Biya vers la sortie

Cameroun : comment la Suisse a poussé le président Paul Biya vers la sortie
Mer 10 Juil 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Las des manifestations et incidents à répétition provoqués par la présence du président camerounais à Genève, la Confédération l'a encouragé à quitter le pays.   Paul Biya et son épouse Chantal... Lire la suite >

La Zlec est-elle vraiment une chance pour l’Afrique?

La Zlec est-elle vraiment une chance pour l’Afrique?
Mer 10 Juil 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Autres Actus

Une cinquantaine de chefs d’État et de gouvernement se réunissent ce 7 juillet à Niamey, au Niger, pour célébrer solennellement l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continental en Afrique (Zlec) qualifiée par le chef de... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

ACTE Côte d'Ivoire / Le 10e anniversaire célébré dans la ferveur
Lun 02 Sep 2019 | dans: Objectif Développement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS