NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Leyla Dakhli : "Francophonie ou franco-aphonie ?"


Leyla Dakhli :
Leyla Dakhli, docteur et agrégée en histoire, est spécialiste de l'histoire intellectuelle et sociale du monde arabe contemporain | PHOTO: DR
TRIBUNE. À mon sens, la francophonie est le dernier jalon d'une série de glissements, du colonial civilisationnel vers le « culturel ». Car qu'est-ce qu'être francophone pour le Français ? C'est ne pas être tout à fait barbare. Justement parce que, dans la barbarie, il s'agit bien de la langue avant tout.
 
À l'intérieur de toutes les variations du « néo-colonialisme », la francophonie joue un rôle tout particulier, aux côtés d'autres registres, plus ou moins distincts, en tout cas historiquement liés. Il reste, dans les discours et les actes de la France vis-à-vis du monde, des modes d'appréhension des autres qui créent en leur sein des degrés, des gradients dans l'éloignement. Au temps de la colonisation, on était déjà moins « indigène », plus « civilisé », si l'on était chrétien. On pouvait acquérir la nationalité française si l'on était de confession juive. C'est ainsi que les Orientaux de religion chrétienne sont devenus des « chrétiens d'Orient », ces Orientaux pas tout à fait comme les autres qu'il fallait protéger, non pas simplement parce qu'ils seraient menacés ou minoritaires, mais aussi parce qu'il se pourrait bien qu'ils soient « moins orientaux que les autres ».
 
Glissement
 
Ce glissement, il est perceptible en permanence dans les discours sur les chrétiens victimes de violences au Moyen-Orient. Il en est de même pour les francophones. Les francophones sont proches. On les suppose un peu plus « d'accord avec nous ». On les pose en médiateurs. On les préfère en opposants, mais dans leur(s) patrie(s). C'est pour ces raisons que la francophonie n'est pas soutenable. Elle ne peut pas s'extraire de son histoire et de ce qu'elle représente, au nom de ce qu'elle classe implicitement et marque par la langue. Il y a une géopolitique des langues derrière la francophonie. C'est une évidence. Mais il y a, plus encore, une échelle des langues, une honte attachée aux langues. Elle rend aphone, elle prive de la parole.
 
Je ne crois pas qu'il y ait de valeur particulière attachée à la langue maternelle, à la langue des racines, qu'elle soit l'amazigh, l'arabe ou le français. C'est pourtant tout cela que la francophonie renforce, qu'elle ne cesse de redire. Je suis née française, née binationale et bilingue, et pourtant, ma langue est le français, celle dont j'use et que j'expose, celle que je sais parler. Elle contient, cette langue française que je parle et que j'écris, d'autres langues, plus ou moins bien comprises et possédées, dont l'arabe – les arabes – et cet italien si proche, de l'autre côté de la Méditerranée.
 
« Ma langue française n'est pas que francophone »
 
Comme Jacques Derrida, né en Algérie, je me sens monolingue d'une langue qui n'est pas complètement la mienne, et ma langue française n'est pas que francophone. Elle est probablement pleine d'autres phonies. Au Maghreb et dans le monde arabe, la littérature francophone, labellisée ainsi, est un monde de rectitude, de bons élèves, de personnages parfois un peu honteux et effrayés devant leur langue maternelle, ignorants face à ceux qui la possèdent, cette langue arabe si terrible, et qui pourrait les dévorer. Ah, ce célèbre écrivain marocain se lamentant à la télé que la langue arabe ne pouvait dire les choses du sexe ! Et pourtant, que de volumes de poésie érotique ! Que de mots fleuris dans les nombreux dialectes auraient pu lui donner tort ! Ils ne font pas de cet usage de la langue française une créolité riche et bariolée, ils sont empêchés de se l'approprier, ils s'excusent parfois. Pas plus tard qu'il y a deux jours, un poète algérien me disait en arabe combien malheureusement, à cause de la colonisation, il se retrouvait à écrire en français. Ces mécanismes d'intimidation que vivent les « francophones » ne sont pas simples à expliciter. Ils sont fils de la colonisation, de la « colonialité » de la langue, dirait Derrida, mais aussi fils des sacralisations des langues pures, des langues mères, que ce soit la langue française ou la langue arabe. En Tunisie, par exemple, où je suis née, on a pu le voir à la constituante après la révolution de 2011. « Parler français est un problème et ne pas parler français est aussi un problème », notait la linguiste Mariem Guellouz. Les députés non arabophones et francophones étaient moqués, comme ceux qui ne maîtrisaient pas assez bien l'arabe classique. Une assemblée de « représentants du peuple » était bien linguistiquement multiple, et c'était juste, d'autant que les Tunisiens de la diaspora étaient devenus citoyens aussi, avec la pluralité de leurs langues. Ces langues mères, pleines de devoirs et de rectitude, nous ont fait vivre notre enfance en langues étrangères, sans argot et sans chanson de la langue. Nous n'avons pas eu le droit d'avoir un accent, et nous ne pouvions que cultiver et aimer ce dialecte polyglotte maghrébin qui mélange tout, sans gène. Et que nous devons cacher, car il n'est ni « la francophonie » ni l'arabe standard ou classique. Il n'est qu'une cacophonie inaudible par les pères et les langues mères.
 
Alors oui, il faut en finir avec la francophonie !
 
Et libérer les frontières des langues, car il ne s'agit pas ici que de pouvoir, de puissance, de rayonnement. Il s'agit encore et toujours de droit, d'accès, de passages. La francophonie est un alignement de pouvoir. Le fait de parler français et d'y mettre ce que l'on veut, c'est la moindre des choses pour ceux dont c'est la langue de droit. Il y a des Arabes, des Berbères, des Africains de toutes sortes dont la langue est le français, par des accidents de l'histoire, la grande, celle de leur famille, celle de leur personne. Peu importe, ils font de cette langue ce qu'ils veulent, n'ont pas besoin de l'attacher plus à la France qu'au Sénégal ou au Québec. Ils peuvent en chercher les échos où ils le souhaitent. Ils peuvent traduire et faire passer s'ils le souhaitent. En tout cas, il est temps de la sortir de la gangue coloniale francophone, et de son corollaire, le discours de la pureté et de l'authenticité linguistique seul garant de la rédemption anticoloniale.
 
Se dégager de la « prothèse d'origine », voilà un joli programme pour cesser d'être aphone au nom de l'identité de la langue.
 
* Docteur et agrégée en histoire, spécialiste de l'histoire intellectuelle et sociale du monde arabe contemporain.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles
Ven 15 Février 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Principal pourvoyeur de financement des infrastructures sur le continent, la Chine paraît en position de force concernant les négociations avec les gouvernements africains. Sauf que certains d'entre eux s'en sortent mieux.   « On ne négocie pas avec ... Lire la suite >

Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari

Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari
Ven 15 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Pour battre son challenger du PDP, Atiku Abubakar, le président Buhari devra s'expliquer sur nombre de chantiers annoncés comme prioritaires et sur lesquels les résultats n'ont pas été probants.   19 décembre 2018. Trois mois avant le... Lire la suite >

Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire

Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire
Lun 11 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, a une santé extrêmement précaire, multipliant les séjours hospitaliers, notamment en France, depuis plus de dix ans.   Dimanche, l'agence officielle APS a annoncé que M. Bouteflika... Lire la suite >

Mali: démonstration de force des religieux contre la "dépravation des moeurs" et la malgouvernance

Mali: démonstration de force des religieux contre la
Lun 11 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Société

Devant une foule de 60.000 personnes, des dirigeants religieux maliens ont réclamé dimanche à Bamako la fin de la malgouvernance et de la "dépravation des moeurs", appelant au départ du Premier ministre auquel ils reprochent notamment une approche laxiste... Lire la suite >

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie
Jeu 07 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Selon le rapport 2018 de Transparency International, le continent est la région du monde où la corruption est la plus forte, notamment dans les régimes autoritaires.   Rouge, désespérément rouge. Année après année, lorsqu’on... Lire la suite >

Tchad: 11 ans après, le parti de l'opposant Ibni Saleh veut la "vérité" sur sa disparition

Tchad: 11 ans après, le parti de l'opposant Ibni Saleh veut la
Mar 05 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le parti politique de l'opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu il y a onze ans, a organisé comme chaque année une commémoration en son honneur et réclamé la "vérité" et la "clarté" sur sa disparition, selon... Lire la suite >

Election en RDC: Joseph Kabila sous la pression de ses voisins

Election en RDC: Joseph Kabila sous la pression de ses voisins
Mar 05 Février 2019 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Tout au long du processus électoral en RDC, de dialogues en reports, les pays de la région ont maintenu la pression sur Joseph Kabila pour qu’il renonce à son troisième mandat, jugé trop dangereux. Pendant ces deux années, la crise politique et ses ... Lire la suite >

« Le débat récurrent sur le franc CFA finit par écorner l’image et l’honneur de la France »

« Le débat récurrent sur le franc CFA finit par écorner l’image et l’honneur de la France »
Jeu 31 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Pour l’universitaire Alfred Babo, en rompant avec la monnaie africaine, la France mettrait enfin les chefs d’Etats du continent face à leurs responsabilités.   Tribune. Le débat sur le franc CFA a refait surface ces dernières semaines. Des personnalités... Lire la suite >

Gabon: remaniement du gouvernement, deux semaines après la prestation de serment de l'ancien

Gabon: remaniement du gouvernement, deux semaines après la prestation de serment de l'ancien
Jeu 31 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le gouvernement gabonais a été remanié mercredi avec en particulier un changement à la tête du ministère de la Défense, a annoncé la présidence deux semaines après la prestation de serment du précédent cabinet et sur... Lire la suite >

Un Camerounais sur six a besoin d’une aide alimentaire, selon l’ONU

Un Camerounais sur six a besoin d’une aide alimentaire, selon l’ONU
Sam 26 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Le pays est confronté à plusieurs crises. Le conflit qui oppose l’armée aux séparatistes anglophones a déplacé 437 000 personnes, dont 32 000 ont fui au Nigeria voisin.   La crise dans les régions anglophones du Cameroun, où... Lire la suite >

Racisme dans le football : les joueurs africains appellent à plus de sévérité

Racisme dans le football : les joueurs africains appellent à plus de sévérité
Sam 26 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Sports

Chants, insultes, cris de singe, jets de banane… Dans les stades européens, les actes racistes perdurent, comme en Italie où le laxisme demeure la règle.   L’image la plus choquante de ces dernières semaines n’est pas venue de n’importe... Lire la suite >

Une précampagne présidentielle sous tension au Sénégal

Une précampagne présidentielle sous tension au Sénégal
Jeu 24 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Seuls quatre candidats sont autorisés à affronter le chef de l’Etat sortant, Macky Sall, au scrutin de février.   L’écrémage électoral annoncé aura donc bien eu lieu. A un mois du premier tour de l’élection présidentielle,... Lire la suite >

De "l'argent frais" pour le G5 Sahel (Sidikou)

De
Jeu 24 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

De "l'argent frais" devrait parvenir au G5 Sahel pour faire progresser ses projets de développement et relancer les opérations de sa force militaire antijihadiste, qui ont repris le 15 janvier, selon le secrétaire permanent de l'organisation Maman Sambo Sidikou.   "Nous... Lire la suite >

Benyamin Nétanyahou au Tchad : les enjeux d’une visite inédite

Benyamin Nétanyahou au Tchad : les enjeux d’une visite inédite
Lun 21 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Après avoir accueilli le président tchadien fin novembre 2018 en Israël, le premier ministre israélien devrait être reçu par Idriss Déby à N’Djamena le 20 janvier.   Promesse tenue. Après une visite sans précédent... Lire la suite >

Un passage éclair d'Ali Bongo au Gabon et toujours des doutes

Un passage éclair d'Ali Bongo au Gabon et toujours des doutes
Lun 21 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Il est venu quelques heures et est aussitôt reparti poursuivre sa convalescence à Rabat: le passage éclair à Libreville le 15 janvier du président gabonais Ali Bongo Ondimba, affaibli par un AVC, n'a pas dissipé les doutes sur ses capacités à... Lire la suite >

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir
Jeu 17 Jan 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

À partir de quand un président absent pour raisons médicales est-il vraiment empêché ? Quid de la vacance qui déclenche une procédure prévue dans les constitutions ? Les cas de l'Algérie et du Gabon en illustrent l'approche sur... Lire la suite >

ACTUALITE

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles
Ven 15 Février 2019 | Source: http://afrique.lepoint.fr
Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari
Ven 15 Février 2019 | Source: lemonde.fr
Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire
Lun 11 Février 2019 | Source: slateafrique.com
Plus d'Actualité | Cliquez ici

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS