Côte d'Ivoire: pour le politologue Sylvain N'Guessan, "il y a une réelle volonté d'alliance" entre le PDCI et le FPI toutes tendances confondues
NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Teddy Mazina: « Mettre un bulletin dans une urne, au Burundi, c’est de la foutaise »


Teddy Mazina: « Mettre un bulletin dans une urne, au Burundi, c’est de la foutaise »
Le photographe burundais Teddy Mazina. | PHOTO: Jimmy S.
Il est l’une des figures de la lutte pour la démocratie et les droits humains au Burundi. Né à Bujumbura en 1972, Teddy Mazina milite déjà pour la paix et la liberté d’expression durant ses études de droit, à l’université du Burundi. En 1995, alors que sévit la guerre civile, cet activisme le conduit à un exil politique en Belgique qui durera près de dix ans.
 
En 2007, cet expert des réseaux sociaux est rentré dans son pays pour y exercer le métier de photographe. Spécialisé dans l’actualité sociopolitique nationale, il se considère davantage comme un activiste que comme un artiste. Alors qu’un livre, « Des Tambours sur l’oreille d’un sourd » (éditions Africalia), consacré à son travail en noir et blanc vient de paraître, Mazina participe activement au mouvement de protestation contre la candidature de l’actuel président, Pierre Nkurunziza, à un troisième mandat.
 
Quel regard portez-vous sur le mouvement de protestation contre le président Nkurunziza ?
 
Pour la première fois dans l’histoire du Burundi, le prolétaire et le bourgeois ont la même inquiétude. Ils partagent les mêmes préoccupations concernant la paix et la lutte contre la corruption. Il y a quelques jours, lorsque les protestations ont commencé, le premier manifestant à être tué par des balles de la police a été un jeune homme de 15 ans. C’était un gamin, avec un foulard de scout autour du cou. Nous avons sa photo et l’avons postée sur les réseaux sociaux. Son nom, Komezamahoro, signifie en kirundi « force de paix ». Depuis, nous appelons ce mouvement Komezamahoro. C’est la version burundaise des soulèvements citoyens qui ont éclos sur le continent : le printemps arabe, Y en a marre au Sénégal ou Balai citoyen au Burkina Faso.
 
Comment ce mouvement s’organise-t-il ?
 
Nous avons de grands défenseurs des droits humains et une presse et des radios libres très actives. Elles ont joué et continuent de jouer un rôle important dans l’éducation civique de la population. C’est pourquoi la société est très attachée à sa liberté d’expression et à ses droits. Les radios libres étant des vecteurs d’organisation tout comme les réseaux sociaux, le pouvoir cherche à les bloquer. Mais cela ne changera rien. Le mouvement citoyen qui est en marche est impossible à arrêter.
 
Pensez-vous que le président Nkurunziza finira par céder à la pression populaire réclamant et ne pas se présenter à la présidentielle de juin prochain ?
 
Je le pense. En tout cas, je ne vois pas d’autres issues possibles.
 
Vous dites avoir commencé à photographier la vie sociale et politique burundaise pour « lutter contre l’amnésie du pays »
 
Effectivement, en rentrant au Burundi en 2007, j’ai commencé à prendre un appareil photo car mon père me disait souvent : « Si le Burundi est amnésique, nous tomberons toujours dans les mêmes erreurs, les mêmes drames et les mêmes massacres. » Photographier est pour moi un acte politique. Je tente de construire une mémoire visuelle de notre histoire pour que nous n’oubliions plus ce que nous avons vécu.
 
Vous photographiez, mais vous refusez de voter. Pourquoi ?
 
Je refuse de déposer un bulletin de vote dans une urne. Mais en réalité, je vote tous les jours. À chaque clic de mon appareil photo, je vote. À chaque fois qu’on arrête ou qu’on libère quelqu’un, je vote. C’est de la contestation positive. J’aimerais bien que des gens plantent des arbres ou ramassent les sacs plastiques qui traînent dans les rues pour exprimer leur colère ou leur vote démocratique. Mettre un bulletin dans une urne au Burundi, c’est de la foutaise. Depuis le sommet de la Baule, en 1990, qu’avons-nous vu en Afrique ? Des fils de dictateurs ou leurs clones qui s’accaparent nos pays et veulent trafiquer les Constitutions.
 
Qu’attendez-vous de la parution de votre livre « Des Tambours sur l’oreille d’un sourd » ?
 
Je tenais à ce que mon livre paraisse avant l’élection présidentielle pour pouvoir en donner un exemplaire à chaque candidat. En regardant mes images, j’espère qu’ils prendront le temps de réfléchir aux événements que j’ai immortalisé. Je voudrais aussi donner de l’espoir en montrant que des gens documentent ce qu’il se passe dans ce pays. Tous les jours, sans exception, je photographie… quoi qu’il arrive, même si je suis menacé. J’essaye de combler les trous béants de notre entrée dans la modernité pour que nous puissions, un jour, exister en tant que peuple, nation et démocratie.
 
Propos recueillis par Ayoko Mensah, contributrice Le Monde Afrique à Bruxelles
 
« Des Tambours sur l’oreille d’un sourd », éditions Africalia, 155 p., Teddy Mazina
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Le caoutchouc ne fait plus recette en Côte d'Ivoire, 1er producteur africain

Le caoutchouc ne fait plus recette en Côte d'Ivoire, 1er producteur africain
Mar 14 Aoû 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

"On ne s'y retrouve plus, on n'a rien!" s'écrie un planteur d'hévéas en Côte d'Ivoire, premier producteur africain de caoutchouc: en dix ans, les hévéaculteurs ont vu leurs revenus divisés par cinq, victimes d'une surproduction... Lire la suite >

Présidentielle au Mali : forte abstention, violences et suspicions

Présidentielle au Mali : forte abstention, violences et suspicions
Mar 14 Aoû 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Les Maliens ont répondu aux abonnés absents au second tour de la présidentielle de dimanche. Un scrutin a priori entaché de nombreux soupçons de fraudes et même de violences avec la mort d'un président de bureau de vote dans le nord du pays.   Le... Lire la suite >

RD Congo : qui est Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin de Kabila ?

RD Congo : qui est Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin de Kabila ?
Jeu 09 Aoû 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Après des mois de suspense, le président Joseph Kabila a choisi Ramazani Shadary pour représenter le pouvoir à l'élection présidentielle du 23 décembre.   Le président congolais Joseph Kabila a mis fin à un suspense devenu... Lire la suite >

Cameroun : « Le chef de l’Etat a peur de la mort, c’est pour ça qu’il s’accroche »

Cameroun : « Le chef de l’Etat a peur de la mort, c’est pour ça qu’il s’accroche »
Jeu 09 Aoû 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans une tribune, l’écrivain Michel Tagne Foko réagit à la décision de Paul Biya, 85 ans, de se représenter à l’élection présidentielle en octobre.   Tribune. On parlait du Cameroun. De la décision du chef de ... Lire la suite >

Au Sénégal, les avocats de Khalifa Sall se retirent du procès en appel

Au Sénégal, les avocats de Khalifa Sall se retirent du procès en appel
Ven 27 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

La défense du maire de Dakar a quitté le prétoire jusqu’à la fin de la procédure pour protester contre « un procès politique et le non-respect des droits » de leur client.   Un rebondissement, encore un, dans un procès... Lire la suite >

Lassy King Massassy : « Le Mali, une démocratie qui marche à cloche-pied »

Lassy King Massassy : « Le Mali, une démocratie qui marche à cloche-pied »
Ven 27 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Culture

ENTRETIEN. Comptant parmi les artistes les plus prolifiques de la scène malienne, Lassy King Massassy, musicien et photographe, a partagé avec Le Point Afrique son regard sur son pays.   Choisir comme nom d'artiste Lassy King Massassy, c'est déjà rappeler... Lire la suite >

Général Guibert : « Au Mali, il faut faire converger les stratégies militaire et de développement »

Général Guibert : « Au Mali, il faut faire converger les stratégies militaire et de développement »
Jeu 26 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le commandant de la force française « Barkhane » dresse le bilan de sa mission à la veille d’un scrutin présidentiel sous haute tension.   Après un an passé à la tête de l’opération « Barkhane »,... Lire la suite >

Migrations : le New Deal du Parlement européen

Migrations : le New Deal du Parlement européen
Jeu 26 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Sous la houlette de son président Antonio Tajani, le Parlement européen prend résolument le pli d'une solution globale pour décourager les migrations en s'appuyant notamment sur le volet économique. Illustration au Niger.   « En apportant... Lire la suite >

Nigeria: 15 sénateurs font défection du parti au pouvoir

Nigeria: 15 sénateurs font défection du parti au pouvoir
Mer 25 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Quinze sénateurs nigérians ont fait défection du parti au pouvoir du président Muhammadu Buhari, confronté à de graves dissensions internes à un peu plus de six mois de la présidentielle, a annoncé mardi le président du Sénat... Lire la suite >

Nouveau bras de fer entre le président angolais et Isabel dos Santos

Nouveau bras de fer entre le président angolais et Isabel dos Santos
Mer 25 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Joao Lourenço a abrogé en juin une concession accordée à la société de la fille de l’ex-président angolais pour la construction d’un port en eaux profondes.   La femme d’affaires et fille de l’ex-président... Lire la suite >

N'Djamena accuse Amnesty de "saper les efforts" du gouvernement tchadien

N'Djamena accuse Amnesty de
Mar 24 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le Tchad a qualifié d'"accusations graves" destinés à "saper les efforts" des autorités, le contenu du rapport d'Amnesty international qui avait dénoncé mi-juillet  "un lien étroit" entre mesures d'austérité... Lire la suite >

Manifestations interdites à Conakry contre la hausse du prix du carburant

Manifestations interdites à Conakry contre la hausse du prix du carburant
Mar 24 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Depuis début juillet, des manifestations ont lieu régulièrement en Guinée pour protester contre des mesures d’austérité.   A coups de canon à eau et de gaz lacrymogènes, la police guinéenne a dispersé, lundi ... Lire la suite >

Présidentielle en Côte d'Ivoire : Guillaume Soro va "réfléchir"

Présidentielle en Côte d'Ivoire : Guillaume Soro va
Dim 22 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

Le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire Guillaume Soro a déclaré dans un entretien à RFI et France 24 qu'il allait "réfléchir" à se présenter à la prochaine élection présidentielle... Lire la suite >

Dans le "Far-East" guinéen, appât de l'or et conflits villageois font des ravages

Dans le
Dim 22 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Plus de 300 fusillades, au moins 23 tués en six mois: l'extrême nord-est de la Guinée, dont le sous-sol regorge d'or et où les armes prolifèrent, est l'endroit "le plus dangereux" du pays, ont indiqué vendredi des sources sécuritaire... Lire la suite >

« Non, M. Macron, les Africains qui meurent en Méditerranée ne sont pas issus de la classe moyenne »

« Non, M. Macron, les Africains qui meurent en Méditerranée ne sont pas issus de la classe moyenne »
Ven 20 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Notre chroniqueur dénonce la vision du président français, biaisée par une représentation erronée de l’Afrique.   Chronique. En marge de sa visite au Nigeria, Emmanuel Macron a accordé une interview à l’animateur Claudy... Lire la suite >

La guerre est déclarée pour prendre la tête de la Francophonie

La guerre est déclarée pour prendre la tête de la Francophonie
Ven 20 Juil 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

La Francophonie est entrée en campagne pour choisir la personnalité qui va la diriger durant les quatre prochaines années. La France et le Canada, les deux puissances dominantes de l’organisation francophone, ont chacune choisi leur championne et s’apprêtent... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS