NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Quel bilan tirer du 27e sommet de l’Union africaine?


Quel bilan tirer du 27e sommet de l’Union africaine?
Les chefs d'Etat de l'Union africaine se sont réunis autour du président en exercice de l'organisation Idriss Déby et de la présidente de la Commission Nkosazana Dlamini-Zuma, à Kigali, les 17 et 18 juillet 2016. | PHOTO: CYRIL NDEGEYA / AFP
La réunion des chefs d'Etat pour le 27e sommet de l'Union africaine (UA) s'est achevée à Kigali. Un sommet fait de nombreux rebondissements, sur la présidence de la Commission de l’UA, mais aussi sur des sujets comme le terrorisme ou encore le Soudan du Sud.
 
Le sujet majeur qui ressort de ce 27e sommet, c’est la situation au Soudan du Sud, après une nouvelle flambée de violences à Juba, les 9 et 10 juillet.
 
Ce dimanche, les pays de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad) ont demandé au Conseil de sécurité de l’ONU d’autoriser le déploiement d’une « force régionale de protection » au Soudan du Sud, dans le cadre de la Mission des Nations unies déjà présente dans le pays.
 
Ce lundi, Ismaël Chergui, le commissaire à la Paix et à la Sécurité de l'Union africaine, a donné plus de détails sur cette force lors d’une conférence de presse. Il a déclaré que les pays de l’Union africaine ont appuyé la population de l’Igad, ajoutant que cette force serait du même type que la brigade d’intervention de la Monusco en RDC, ou du moins qu’elle allait s’inspirer de ce modèle.
 
Deux forces séparées
 
Cette force sera donc séparée de la mission de maintien de la paix, avec un mandat plus musclé. Son objectif sera de protéger les civils, de pacifier Juba et de séparer les parties au conflit.
 
Concernant la fourniture des troupes à cette force, Ismaël Chergui a expliqué avoir d’ores et déjà reçu des assurances des pays de la région, mais aussi de pays d’Afrique australe et du Rwanda. Des pays près à offrir des bataillons si le Conseil de sécurité valide le déploiement de cette force lorsqu’il se réunira dans les prochains jours.
 
Le commissaire de l'Union africaine a également reconnu qu’il va falloir concilier cette décision d’envoyer une force avec le refus du président sud-soudanais de recevoir plus de troupes étrangères. Il faudra donc, dans les prochains jours, que la communauté internationale discute pour convaincre Salva Kiir.
 
Aucun successeur désigné à la présidence de la Commission
 
Ce qui a également marqué ce 27e sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine, c’est qu’aucun successeur à la présidente de la Commission, Nkosazana Dlamini-Zuma, n’a été désigné. L’élection est même reportée.
 
Il faut rappeler que si on en est arrivé là, c’est que pour beaucoup de chefs d’Etat africains, les trois candidats en lice manquaient d’envergure. Dès le 4 juin, lors d’un sommet à Dakar, les pays de la Cédéao avaient demandé par communiqué un report du scrutin. Du coup pendant ce sommet, il y a eu un bras de fer entre les partisans d’un vote et les partisans d’un report.
 
Ce dimanche 17 juillet, ce bras de fer s’est cristallisé lors d’une réunion des chefs d’Etat à huis clos, lorsque la présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, a demandé la parole à ce sujet au nom des pays en faveur d’un report, et qu’Idriss Déby, l’actuel président de l’Union africaine, a refusé de la laisser s’exprimer.
 
Victoire du camp du report
 
Cela a provoqué la colère de plusieurs chefs d’Etat qui ont envisagé de quitter le sommet. D’ailleurs, le président ivoirien Alassane Ouattara ne s’est pas rendu dimanche soir au dîner des chefs d’Etat. Ce bras de fer s’est donc de nouveau cristallisé lors du vote, avec au moins quatre tours sans majorité.
 
Au final, au dernier tour, la dernière candidate, la ministre des Affaires étrangères du Botswana, Pelonomi Venson-Moitoi, a aussi été écartée, avec seulement 23 voix en sa faveur et 28 abstentions. C’est donc une victoire du camp du report du scrutin. Les listes vont être réouvertes et un nouveau vote aura lieu lors du prochain sommet de l’Union africaine, en janvier 2017, à Addis-Abeba.
 
Vers une entrée du Maroc dans l'Union africaine ?
 
Au sommet de l'Union africaine à Kigali, le roi du Maroc a annoncé sa volonté de réintégrer son royaume au sein de l'Union africaine. Le Maroc avait quitté l'Organisation de l'unité africaine (OUA), l'ancètre de l'UA, en 1984, en guise de protestation contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique, la RASD, proclamée par le Front Polisario, sur ce qui est considéré à Rabat comme un territoire marocain. La décision revient désormais à la Commission de l'UA, qui devra voter sur le sujet. Mais la donne a changé et le Maroc estime avoir le droit de reprendre ce que le roi Mohammed VI a appelé « sa place naturelle ».
 
Depuis trois ans, Mohammed VI multiplie les voyages officiels en Afrique sub-saharienne, avec dans ses bagages ses ministres les plus influents et de puissants hommes d'affaires. Le tournant date de 2013, quand le roi décide de se tourner résolument vers le Sud et de lancer, pour rassurer l'Afrique, une opération de régularisation des sans-papiers sub-sahariens au Maroc. Son but est de donner un nouvel élan à la fois économique et politique à son royaume, alors que l'Europe est en crise et l'intégration maghrébine une chimère.
 
Influence économique et religieuse
 
C'est pourquoi au Gabon, où il a vécu dans sa jeunesse, mais aussi en Côte d'Ivoire, au Sénégal ou en Guinée, Mohammed VI ouvre des marchés. Il aide l'implantation de banques, de services d'assurances, d'entreprises de BTP, d'opérateurs téléphoniques, ou même de médias ou de la compagnie aérienne Royal Air Maroc.
 
« Amir el-Mouminine », c'est-à-dire Commandeur des croyants, Mohammed VI étend aussi l'influence religieuse de l'islam malékite marocain, avec l'ouverture d'un institut de formation d'imams africains à Rabat. Les chefs de ses services anti-terroristes se déplacent également beaucoup sur le continent, alors que la menace jihadiste grandit un peu partout.
 
Ce faisant, bien sûr, il engrange de nouveaux précieux soutiens à sa politique vis-à-vis du Sahara occidental, qui n'est plus soutenu que par quelques pays africains, parmi lesquels son rival, l'Algérie, et l'Afrique du Sud.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Le Mali se prépare à une élection présidentielle « pas parfaite à 100 % »

Le Mali se prépare à une élection présidentielle « pas parfaite à 100 % »
Ven 22 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

A un mois du scrutin, l’absence de représentants de l’Etat dans le nord et le centre du pays complique la distribution des cartes d’électeurs et nourrit la crainte de fraudes.   Vendredi 8 juin 2018. Le sourire aux lèvres, un homme marche, parmi... Lire la suite >

« Monsieur Macron, accordez asile et protection à un jeune blogueur mauritanien brisé »

« Monsieur Macron, accordez asile et protection à un jeune blogueur mauritanien brisé »
Ven 22 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’avocat de Mohamed Cheikh Mkheitir adresse une lettre ouverte au président français, qui se rendra en juillet au sommet de l’Union africaine à Nouakchott.   Tribune. Monsieur le Président de la République française, La Mauritanie... Lire la suite >

« Le plus grand frein de l'investissement au Mali n'est pas l'insécurité, mais la corruption »

« Le plus grand frein de l'investissement au Mali n'est pas l'insécurité, mais la corruption »
Mer 20 Juin 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ENTRETIEN. Patron des patrons maliens depuis octobre 2015, Mamadou Sinsy Coulibaly pointe du doigt les travers de l'environnement économique de son pays.   Rien du nabab chez lui, sinon peut-être la rutilante villa qu'il s'est fait construire sur les rives du... Lire la suite >

Ces « flibustiers des affaires » qui prospèrent en Centrafrique

Ces « flibustiers des affaires » qui prospèrent en Centrafrique
Mer 20 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

L’ex-joueur de tennis Boris Becker s’est récemment prévalu d’un statut de diplomate centrafricain. Bangui a aussitôt démenti, mais le pays demeure un terrain de jeu pour les escrocs.   Escrocs et conseillers véreux sont nombreux à... Lire la suite >

Sénégal: Karim Wade s’attaque violemment au président Macky Sall

Sénégal: Karim Wade s’attaque violemment au président Macky Sall
Lun 18 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Au Sénégal, le président Macky Sall a appelé l’opposition au dialogue, vendredi 15 juin, lors de la fête de Korité, pour célébrer la fin du ramadan. Le dialogue est boycotté depuis des mois, notamment par le Parti démocratique... Lire la suite >

Aquarius: deux migrants se seraient noyés lors des opérations de sauvetage

Aquarius: deux migrants se seraient noyés lors des opérations de sauvetage
Dim 17 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

L'ONG Médecins sans frontières a confirmé que deux migrants se seraient noyés pendant les opérations de sauvetage de l'Aquarius lors du week-end dernier. Hassiba Hadj Sahraoui, conseillère en affaires humanitaires de MSF, fait le point sur RFI et ... Lire la suite >

L'Angola lusophone fait les yeux doux au Commonwealth et

L'Angola lusophone fait les yeux doux au Commonwealth et
Ven 15 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Faire d'une pierre deux coups. C'est l'ambition du nouveau président angolais Joao Lourenço qui souhaite, contre toute attente, voir son pays, une ancienne colonie portugaise, intégrer à la fois la Francophonie et le Commonwealth britannique.   La... Lire la suite >

Tiémoko Assalé, le patron de presse qui déchaîne Abidjan

Tiémoko Assalé, le patron de presse qui déchaîne Abidjan
Ven 15 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le directeur de l’hebdomadaire satirique « L’Eléphant déchaîné », à l’origine de nombreuses révélations en Côte d’Ivoire, se laisse tenter par la politique.   Tiémoko Antoine Assalé... Lire la suite >

Afrique : « Du point de vue économique, les migrations sont bénéfiques »

Afrique : « Du point de vue économique, les migrations sont bénéfiques »
Jeu 14 Juin 2018 | Source : afriquelepoint ... | dans Economie

C'est un rapport de la Cnuced qui bat en brèche un certain nombre d'idées reçues sur les migrations. Et pointe le rôle économique positif des migrations intra-africaines.   Les images des 629 migrants secourus au large de la Libye par le navire... Lire la suite >

Corruption dans le foot ghanéen: la caméra cachée est "l'option ultime"

Corruption dans le foot ghanéen: la caméra cachée est
Jeu 14 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Sports

Pour le journaliste ghanéen Anas Aremeyaw Anas, qui a réalisé le documentaire Number 12, et déjà fait tomber le président de la fédération de football de son pays pour des soupçons de corruption, "dissimuler son nom et son identité... Lire la suite >

Déchets - Sénégal : un casse-tête nommé Mbeubeuss

Déchets - Sénégal : un casse-tête nommé Mbeubeuss
Dim 10 Juin 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

REPORTAGE. Si la protection de l'environnement commence par la gestion des déchets, Dakar a encore du pain sur la planche. Explication.   Mbeubeuss. Ce nom réveille dans l'esprit de nombreux Dakarois l'image d'une montagne de plus en plus importante de déchets,... Lire la suite >

[Décryptage] Une candidature rwandaise à la tête de l'OIF: pourquoi et comment?

[Décryptage] Une candidature rwandaise à la tête de l'OIF: pourquoi et comment?
Dim 10 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Rien ne va plus à l’Organisation internationale de la Francophonie. A quatre mois de l’élection cruciale à la tête de l’OIF, la campagne vient de commencer avec l’annonce de la candidature de la Rwandaise Louise Mushikiwabo, soutenue par la France.... Lire la suite >

Togo: la crise politique s'enlise, l'économie souffre et les boutiques ferment

Togo: la crise politique s'enlise, l'économie souffre et les boutiques ferment
Ven 08 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Assis au milieu de sa boutique à Déckon, Seibou Issa fait le point avec ses deux employés. La journée n'a pas été bonne, comme tous les jours ou presque depuis que le Togo a plongé dans une grave crise politique en septembre dernier.   "Les... Lire la suite >

Au Burundi, Pierre Nkurunziza renonce à la présidence à vie… pas à la monarchie

Au Burundi, Pierre Nkurunziza renonce à la présidence à vie… pas à la monarchie
Ven 08 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le chef de l’Etat a annoncé ne pas vouloir se représenter en 2020 tout en promulguant une nouvelle Constitution qui lui permet de rétablir la monarchie.   C’est dans un discours solennel, mêlant le « je » et le « nous » pour... Lire la suite >

Le parlement nigérian menace Buhari de destitution

Le parlement nigérian menace Buhari de destitution
Jeu 07 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Les parlementaires nigérians ont menacé mercredi le président Muhammadu Buhari de recourir à une procédure de destitution si des mesures fortes ne sont pas prises pour endiguer la corruption et rétablir la sécurité dans le pays, révélant... Lire la suite >

Dans le centre du Mali, « c’est la souffrance, la fatigue et la peur qui nous ont poussés à fuir »

Dans le centre du Mali, « c’est la souffrance, la fatigue et la peur qui nous ont poussés à fuir »
Mer 06 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’abandon de l’Etat et la prolifération des armes aggravent les affrontements entre Dogon et Peuls qui ont déjà fait 70 morts depuis le début de l’année.   Un seau en plastique, c’est l’objet que désigne Oumou Barry... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS