NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

La Cedeao veut contraindre Yahya Jammeh au départ


La Cedeao veut contraindre Yahya Jammeh au départ
Une mission de chefs d'État d'Afrique de l'Ouest était attendue mardi en Gambie pour convaincre Yahya Jammeh de reconnaître définitivement sa défaite à l'élection présidentielle et céder le pouvoir. | PHOTO: AFP
L'étau se resserre autour de Yahya Jammeh après sa volte-face sur les résultats de la présidentielle. L'organisation ouest-africaine est bien décidée à mener sa mission jusqu'au bout.
 
 
L'espoir suscité par une transition démocratique n'aura pas duré bien longtemps en Gambie. Huit jours après avoir reconnu sa défaite à l'élection présidentielle et félicité son rival, Adama Barrow, Yahya Jammeh, 22 ans au pouvoir, conteste les résultats. Il accuse la Commission électorale d'avoir truqué le scrutin. Une fois de plus, la volte-face du président sortant ne rassure pas ses voisins. À commencer par le Sénégal, appuyé par l'Union africaine et la Communauté des États de l'Afrique de l'Ouest. Au lendemain de ses déclarations fracassantes, une mission de chefs d'État de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) s'est constituée. Objectif : obtenir le départ immédiat de Yahya Jammeh. Comment et pourquoi ce qui devait être une célébration du peuple gambien est-il en train de se transformer en bras de fer entre Jammeh et la communauté ouest-africaine ?
 
La Cedeao en première ligne
 
Cette délégation veut rencontrer Yahya Jammeh pour « lui demander de quitter le pouvoir », a précisé une source au ministère sénégalais des Affaires étrangères. Emmenée par la chef d'État libérienne Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la Cedeao, elle comprendra ses homologues nigérian Muhammadu Buhari, sierra-léonais Ernest Bai Koroma et ghanéen John Dramani Mahama, selon la même source. Le représentant spécial de l'ONU en Afrique de l'Ouest, Mohamed Ibn Chambas, doit aussi y participer.
 
Dans sa déclaration vendredi, Jammeh a assuré que « l'intervention de puissances étrangères ne changerait rien », prévenant qu'il ne tolérerait aucune protestation dans les rues. « Tout comme j'ai loyalement accepté les résultats, en croyant que la Commission électorale était indépendante, honnête et fiable, je les rejette dans leur totalité », a-t-il affirmé, dénonçant des « erreurs inacceptables » commises par les autorités électorales, citant notamment une révision des résultats réduisant l'écart entre Adama Barrow et lui à quelque 19 000 voix seulement. Mais le président de la Commission électorale, Alieu Momar Njie, a assuré de la bonne foi de son institution. « Nous ne dissimulions aucune erreur », a-t-il dit à l'AFP au sujet de la rectification effectuée le 5 décembre, réaffirmant que ces résultats révisés avaient été acceptés par toutes les parties concernées.
 
Sur le plan international, l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Samantha Power, a souligné l'appel unanime de la communauté internationale pour que M. Jammeh cède le pouvoir. « Tout le monde a le même message et il est clair, a-t-elle déclaré à la presse. Vous avez perdu l'élection [...] et vous devez transmettre pacifiquement le pouvoir à votre successeur librement élu. » Jammeh, a-t-elle souligné, « a la possibilité de transmettre un héritage très différent pour la Gambie et je suis sûre que c'est le message que la délégation [africaine] s'efforcera de faire passer demain ».
 
Possibilité d'une intervention militaire, une annonce précipitée ?
 
En cas d'échec de cette « diplomatie préventive », la Cedeao « envisagera des décisions plus draconiennes », a fait savoir le président de la Commission de l'organisation régionale, Marcel Alain de Souza, dans une interview à la radio française RFI, sans écarter l'option militaire. Pour clarifier ses propos, Marcel de Souza a déclaré que « cela relève de la conférence des chefs d'État et de gouvernement de la Cedeao, qui va se réunir à Abuja le 17 décembre. Tout ceci sera analysé et les décisions seront prises au moment opportun » a-t-il précisé, avant de rappeler que, par le passé, la Cedeao avait déjà envoyé des soldats dans des pays, notamment au Mali et en Guinée-Bissau.
 
Des questions sans réponses
 
Pourquoi de telles déclarations alors que la passation des pouvoirs entre les deux hommes n'est prévue que dans un mois et que la délégation ouest-africaine débute tout juste sa prise de contact, s'interrogent de nombreux Africains. Pour certains, Yahya Jammeh n'aurait pas accepté les déclarations du nouvel homme fort de la Gambie Adama Barrow sur la possibilité de poursuites à l'encontre de l'ancien président par la justice de son pays et aussi devant la Cour pénale internationale. N'aurait-il pas reçu assez d'assurance du nouveau pouvoir ? Yahya Jammeh voulait-il gagner du temps pour mettre sa famille à l'abri ? Nul ne sait exactement comment on en est arrivé là. Une chose est sûre, la situation n'est pas pour rassurer les Gambiens qui, pour l'instant, sont restés calmes et n'ont pas manifesté depuis la dernière déclaration de Yahya Jammeh.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Le Burkina Faso face au nouveau « front djihadiste » de l’est

Le Burkina Faso face au nouveau « front djihadiste » de l’est
Ven 21 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Le prêtre italien enlevé au Niger aurait été emmené au Burkina voisin, où les attaques se multiplient faute de réponse sécuritaire adéquate.   L’enlèvement d’un prêtre missionnaire italien, dans la... Lire la suite >

Liberia : mais où sont passés les 100 millions de dollars destinés à la Banque centrale ?

Liberia : mais où sont passés les 100 millions de dollars destinés à la Banque centrale ?
Ven 21 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Les billets de banque concernés étaient dans des conteneurs et des sacs. Une enquête a été ouverte à la suite de la constatation de la perte de leur trace.   Alors que le pays dirigé par George Weah a un important besoin d'argent, voilà... Lire la suite >

D'Afrique en Europe, des trafiquants de migrants incontournables

D'Afrique en Europe, des trafiquants de migrants incontournables
Mer 19 Sep 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Société

Ils escaladent des clôtures de barbelés de six mètres ou traversent la Méditerranée en bateau au péril de leur vie: 36.000 migrants sont entrés en Espagne depuis janvier, sur la route d'autres pays d'Europe. Mais leur courage n'a pas suffi,... Lire la suite >

Bill et Melinda Gates : « La priorité mondiale devrait être la réduction de la pauvreté en Afrique »

Bill et Melinda Gates : « La priorité mondiale devrait être la réduction de la pauvreté en Afrique »
Mer 19 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Pour le milliardaire américain, au-delà de la question migratoire, l'enjeu est de montrer que l'investissement dans la santé et l'éducation peut changer la trajectoire du continent.   La population africaine, la plus jeune du monde, connaît... Lire la suite >

Les autorités tentent de contenir l’« exode massif » depuis les régions anglophones du Cameroun

Les autorités tentent de contenir l’« exode massif » depuis les régions anglophones du Cameroun
Mar 18 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Les autorités camerounaises ont interdit, samedi 15 septembre, « l’exode massif » des populations du Sud-Ouest, l’une des deux régions anglophones en crise, après que des « centaines de familles » de ces zones ont décidé de... Lire la suite >

L'Afrique, terrain de chasse favori des agents secrets français

L'Afrique, terrain de chasse favori des agents secrets français
Mar 18 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Un livre-enquête se penche sur les succès (mais aussi les échecs) des réseaux d'espions que la France entretient au sud de la Méditerranée. Par Baudouin Eschapasse   Que reste-t-il des réseaux Foccart au sud de la Méditerranée... Lire la suite >

Pop star contre président: une bataille de générations en Ouganda

Pop star contre président: une bataille de générations en Ouganda
Ven 14 Sep 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

"Nous avions l'habitude d'être effrayés", raconte Josephine Katumba, une coiffeuse de 30 ans de Kamwokya, une banlieue pauvre de la capitale ougandaise. "Nous n'avons plus peur."   Sous l'impulsion d'une nouvelle figure de proue, Bobi... Lire la suite >

Mamoudou Gassama naturalisé après avoir sauvé un enfant français

Mamoudou Gassama naturalisé après avoir sauvé un enfant français
Ven 14 Sep 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Mamoudou Gassama, le jeune migrant malien qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble parisien fin mai, a obtenu la nationalité française, selon le décret de naturalisation paru au Journal officiel mercredi.   "Cet acte de grande... Lire la suite >

Jean-Claude Juncker : « L'Afrique n'a pas besoin de charité »

Jean-Claude Juncker : « L'Afrique n'a pas besoin de charité »
Jeu 13 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

S'exprimant devant le Parlement européen à Strasbourg, le président de la Commission européenne a proposé « un nouveau partenariat » entre l'Union européenne et l'Afrique.   C'était l'un de ses derniers ... Lire la suite >

Immigration : faut-il s’attendre à une « ruée vers l’Europe » ? La réponse des démographes

Immigration : faut-il s’attendre à une « ruée vers l’Europe » ? La réponse des démographes
Jeu 13 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Une étude publiée par l’INED invalide la thèse d’une invasion prévisible de l’Europe par la population d’Afrique subsaharienne en 2050   L’Europe de 2050 sera-t-elle peuplée à 25 % d’immigrés subsahariens... Lire la suite >

«Nous assistons à la naissance d'une nouvelle cellule terroriste au Burkina Faso»

«Nous assistons à la naissance d'une nouvelle cellule terroriste au Burkina Faso»
Jeu 06 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon le chercheur Mahamoudou Savadogo, des groupes profitant de l'absence de l'Etat pour s'implanter dans le pays, confronté à des attaques régulières.   La situation sécuritaire au Burkina Faso s'est détériorée... Lire la suite >

Afrique : les Peuls se sont-ils radicalisés ?

Afrique : les Peuls se sont-ils radicalisés ?
Jeu 06 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

L'expansion de la violence islamiste a renforcé les amalgames entre revendications peules et mouvements djihadistes. Comment dénouer le réel du fantasmé ? Explications.   Les Peuls focalisent actuellement l'attention du fait de l'instrumentalisation... Lire la suite >

Safiatou Lopez, figure de la révolution burkinabée, brutalement arrêtée à Ouagadougou

Safiatou Lopez, figure de la révolution burkinabée, brutalement arrêtée à Ouagadougou
Lun 03 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le domicile de la militante a été pris d’assaut par les forces de sécurité, sans aucune justification selon ses défenseurs.   Les autorités ont voulu montrer leurs forces. Safiatou Lopez, militante des droits humains au Burkina Faso et ... Lire la suite >

Cheikh Hamidou Kane : « L’Afrique n’existe plus, elle a été dépossédée de son espace »

Cheikh Hamidou Kane : « L’Afrique n’existe plus, elle a été dépossédée de son espace »
Lun 03 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Culture

L’auteur sénégalais de « L’Aventure ambiguë », 90 ans, revient sur l’histoire contemporaine du continent, marquée par des questionnements et des tourments identitaires.   C’est l’un des paradoxes de Cheikh Hamidou Kane.... Lire la suite >

Les Mauritaniens appelés aux urnes dans un climat de défiance

Les Mauritaniens appelés aux urnes dans un climat de défiance
Ven 31 Aoû 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Des élections législatives, régionales et locales ont lieu samedi alors qu’opposants et ONG dénoncent des atteintes aux droits humains.   Les Mauritaniens se rendent aux urnes, samedi 1er septembre, pour des élections législatives, régionales... Lire la suite >

Mali : Lenali, ce réseau social pas comme les autres qui fait la différence

Mali : Lenali, ce réseau social pas comme les autres qui fait la différence
Ven 31 Aoû 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Invention de Mamadou Gouro Sidibé, informaticien malien de haut niveau, Lenali est un réseau social vocal en langues locales. Révolutionnaire.   Lenali est né de l'interrogation simple que s'est faite Mamadou Gouro Sidibé, docteur en informatique,... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS