NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Les grands chantiers du Sommet de l’UA


Les grands chantiers du Sommet de l’UA
Le roi du Maroc Mohammed VI accueilli par le président rwandais, Paul Kagame, en octobre 2016 à Kigali. | PHOTO: STEPHANIE AGLIETTI/AFP
Réintégration du Maroc, renouvellement de la Commission de l’Union africaine, réformes : les 54 pays membres se réunissent à Addis-Abeba fin janvier.
 
Un vent de changement va-t-il souffler sur l’Union africaine (UA) ? C’est ce que laisse augurer le programme du 28e sommet de l’UA qui se déroulera à Addis-Abeba, en Ethiopie, les lundi 30 et mardi 31 janvier. Les chefs d’Etat et de gouvernement africains débattront à huis clos de plusieurs dossiers de fond, à commencer par l’adhésion du Maroc au sein de l’organisation panafricaine qui est sur toutes les lèvres depuis le sommet de juillet 2016 à Kigali, au Rwanda.
 
Tandis que le président tchadien Idriss Déby Itno passera le flambeau de la présidence de l’UA vraisemblablement à son homologue guinéen Alpha Condé, il y aura un renouvellement total de la Commission de l’UA, l’organe exécutif de l’organisation panafricaine. Qui succédera à la présidente sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma au bilan passable et aux ambitions plus nationales que continentales ?
 
 
Le vainqueur parmi les cinq candidats prendra la tête d’une institution qui se dit prête à se réformer. Les travaux de l’équipe du président rwandais Paul Kagame, mandaté par les chefs d’Etat et de gouvernement africains pour la réforme institutionnelle de l’UA, seront présentés à ses homologues. En attendant leur arrivée, les ministres commencent à plancher, mercredi 25 janvier, sur ces grands chantiers. Eclairage.
 
Le retour du Maroc
 
Le roi Mohammed VI devrait être présent à Addis-Abeba pour défendre la réintégration du Maroc au sein de l’organisation panafricaine, selon le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane. Le royaume chérifien avait quitté l’ancêtre de l’UA, l’Organisation de l’unité africaine (OUA), en 1984 suite à la reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), proclamée par le mouvement indépendantiste du Front Polisario. Un territoire revendiqué par Rabat. Le différend sur le Sahara occidental n’est toujours pas réglé, mais le Maroc a officialisé il y a six mois sa volonté de « retour » au sein de l’UA.
 
 
L’année 2016 fut celle d’une opération diplomatique de charme en Afrique qui a conduit le souverain au Ghana, à Madagascar, au Nigeria, en Tanzanie… A Marrakech, Mohammed VI a organisé un minisommet panafricain en marge de la COP22. Et Rabat a multiplié les partenariats économiques sur le continent pour se repositionner sur l’échiquier africain. En Ethiopie, par exemple, les deux pays ont signé un accord de 2,25 milliards d’euros sur la production d’engrais.
 
 
Le Parlement a également mis en place, le 20 janvier, l’arsenal législatif nécessaire pour ratifier l’Acte constitutif de l’Union africaine. Le sort marocain est désormais entre les mains des chefs d’Etat et de gouvernement africains qui voteront à huis clos lors du sommet. Une majorité des deux tiers est requise, soit l’accord de 36 pays africains sur les 54 membres de l’UA. Le ministre marocain des affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a d’ores et déjà annoncé que 40 pays africains soutenaient le royaume. En juillet déjà, 28 pays du continent avaient signé une motion pour la réintégration du Maroc au sein de l’UA et la suspension des activités de la RASD, qui reste une volonté sans équivoque du royaume. Mais le Polisario peut compter sur le soutien de l’Afrique du Sud et de l’Algérie, deux puissances de poids au sein de l’UA.
 
Une Commission entièrement renouvelée
 
Qui va succéder à Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l’UA ? La question avait été posée lors du précédent sommet, à Kigali, en juillet  2016, mais l’organisation n’avait pas trouvé son élu. Cette fois, tous les regards sont tournés vers cinq candidats : la Botswanaise Pelonomi Venson, la Kényane Amina Mohamed, le Tchadien Moussa Faki Mahamat, l’Equato-Guinéen Agapito Mba Mokuy, tous les quatre ministres des affaires étrangères, et le Sénégalais Abdoulaye Bathily, ancien représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale.
 
 
Pour l’instant, les candidats kényan, sénégalais et tchadien ont une longueur d’avance, mais seuls les chefs d’Etat et de gouvernement en décideront lors du vote prévu le 30 janvier. Le renouvellement de la Commission de l’UA sera complet : seront également élus le vice-président de la Commission, succédant au Kényan Erastus Mwencha, ainsi que huit commissaires. Les règles sont simples : chaque région a droit à deux commissaires ; au moins l’un des deux doit être une femme ; et chaque commissaire doit être élu avec deux tiers des suffrages exprimés.
 
Des institutions à réformer
 
Réformer l’Union africaine, un vœu pieux ou un rêve accessible ? Lors du sommet de Kigali, le président rwandais Paul Kagame a reçu la mission de rajeunir une institution souvent critiquée pour son inefficacité et sa bureaucratie.
Pour cela, il s’est entouré d’une équipe de neuf éminents conseillers venus de toute l’Afrique. Parmi eux : le Bissau-Guinéen Carlos Lopes, ancien secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies, le Camerounais Acha Leke, associé du cabinet McKinsey, et le milliardaire Strive Masiyiwa, qui a fait fortune dans les télécoms au Zimbabwe.
 
 
Le Rwandais Donald Kaberuka, ancien président de la Banque africaine de développement, fait également partie de l’équipe de choc du président rwandais. En juillet, à Kigali, il avait proposé d’appliquer une taxe de 0,2 % sur les importations – dont le principe a été adopté lors du sommet – pour accroître l’autonomie financière de l’UA encore largement dépendante des bailleurs européens.
Le sujet du financement sera au cœur des discussions, tout comme le mode de désignation des commissaires, qui ne fait pas l’unanimité, et le rajeunissement des fonctionnaires. Les propositions de l’équipe de M. Kagame seront passées au crible lors de la retraite présidentielle du 29 janvier à l’hôtel Sheraton d’Addis-Abeba. Les chefs d’Etat donneront-ils leur feu vert à ce plan de réformes ? La réponse lors du sommet.
 
 
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Le Burkina Faso face au nouveau « front djihadiste » de l’est

Le Burkina Faso face au nouveau « front djihadiste » de l’est
Ven 21 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Le prêtre italien enlevé au Niger aurait été emmené au Burkina voisin, où les attaques se multiplient faute de réponse sécuritaire adéquate.   L’enlèvement d’un prêtre missionnaire italien, dans la... Lire la suite >

Liberia : mais où sont passés les 100 millions de dollars destinés à la Banque centrale ?

Liberia : mais où sont passés les 100 millions de dollars destinés à la Banque centrale ?
Ven 21 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Les billets de banque concernés étaient dans des conteneurs et des sacs. Une enquête a été ouverte à la suite de la constatation de la perte de leur trace.   Alors que le pays dirigé par George Weah a un important besoin d'argent, voilà... Lire la suite >

D'Afrique en Europe, des trafiquants de migrants incontournables

D'Afrique en Europe, des trafiquants de migrants incontournables
Mer 19 Sep 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Société

Ils escaladent des clôtures de barbelés de six mètres ou traversent la Méditerranée en bateau au péril de leur vie: 36.000 migrants sont entrés en Espagne depuis janvier, sur la route d'autres pays d'Europe. Mais leur courage n'a pas suffi,... Lire la suite >

Bill et Melinda Gates : « La priorité mondiale devrait être la réduction de la pauvreté en Afrique »

Bill et Melinda Gates : « La priorité mondiale devrait être la réduction de la pauvreté en Afrique »
Mer 19 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Pour le milliardaire américain, au-delà de la question migratoire, l'enjeu est de montrer que l'investissement dans la santé et l'éducation peut changer la trajectoire du continent.   La population africaine, la plus jeune du monde, connaît... Lire la suite >

Les autorités tentent de contenir l’« exode massif » depuis les régions anglophones du Cameroun

Les autorités tentent de contenir l’« exode massif » depuis les régions anglophones du Cameroun
Mar 18 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Les autorités camerounaises ont interdit, samedi 15 septembre, « l’exode massif » des populations du Sud-Ouest, l’une des deux régions anglophones en crise, après que des « centaines de familles » de ces zones ont décidé de... Lire la suite >

L'Afrique, terrain de chasse favori des agents secrets français

L'Afrique, terrain de chasse favori des agents secrets français
Mar 18 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Un livre-enquête se penche sur les succès (mais aussi les échecs) des réseaux d'espions que la France entretient au sud de la Méditerranée. Par Baudouin Eschapasse   Que reste-t-il des réseaux Foccart au sud de la Méditerranée... Lire la suite >

Pop star contre président: une bataille de générations en Ouganda

Pop star contre président: une bataille de générations en Ouganda
Ven 14 Sep 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

"Nous avions l'habitude d'être effrayés", raconte Josephine Katumba, une coiffeuse de 30 ans de Kamwokya, une banlieue pauvre de la capitale ougandaise. "Nous n'avons plus peur."   Sous l'impulsion d'une nouvelle figure de proue, Bobi... Lire la suite >

Mamoudou Gassama naturalisé après avoir sauvé un enfant français

Mamoudou Gassama naturalisé après avoir sauvé un enfant français
Ven 14 Sep 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Mamoudou Gassama, le jeune migrant malien qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble parisien fin mai, a obtenu la nationalité française, selon le décret de naturalisation paru au Journal officiel mercredi.   "Cet acte de grande... Lire la suite >

Jean-Claude Juncker : « L'Afrique n'a pas besoin de charité »

Jean-Claude Juncker : « L'Afrique n'a pas besoin de charité »
Jeu 13 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

S'exprimant devant le Parlement européen à Strasbourg, le président de la Commission européenne a proposé « un nouveau partenariat » entre l'Union européenne et l'Afrique.   C'était l'un de ses derniers ... Lire la suite >

Immigration : faut-il s’attendre à une « ruée vers l’Europe » ? La réponse des démographes

Immigration : faut-il s’attendre à une « ruée vers l’Europe » ? La réponse des démographes
Jeu 13 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Une étude publiée par l’INED invalide la thèse d’une invasion prévisible de l’Europe par la population d’Afrique subsaharienne en 2050   L’Europe de 2050 sera-t-elle peuplée à 25 % d’immigrés subsahariens... Lire la suite >

«Nous assistons à la naissance d'une nouvelle cellule terroriste au Burkina Faso»

«Nous assistons à la naissance d'une nouvelle cellule terroriste au Burkina Faso»
Jeu 06 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon le chercheur Mahamoudou Savadogo, des groupes profitant de l'absence de l'Etat pour s'implanter dans le pays, confronté à des attaques régulières.   La situation sécuritaire au Burkina Faso s'est détériorée... Lire la suite >

Afrique : les Peuls se sont-ils radicalisés ?

Afrique : les Peuls se sont-ils radicalisés ?
Jeu 06 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

L'expansion de la violence islamiste a renforcé les amalgames entre revendications peules et mouvements djihadistes. Comment dénouer le réel du fantasmé ? Explications.   Les Peuls focalisent actuellement l'attention du fait de l'instrumentalisation... Lire la suite >

Safiatou Lopez, figure de la révolution burkinabée, brutalement arrêtée à Ouagadougou

Safiatou Lopez, figure de la révolution burkinabée, brutalement arrêtée à Ouagadougou
Lun 03 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le domicile de la militante a été pris d’assaut par les forces de sécurité, sans aucune justification selon ses défenseurs.   Les autorités ont voulu montrer leurs forces. Safiatou Lopez, militante des droits humains au Burkina Faso et ... Lire la suite >

Cheikh Hamidou Kane : « L’Afrique n’existe plus, elle a été dépossédée de son espace »

Cheikh Hamidou Kane : « L’Afrique n’existe plus, elle a été dépossédée de son espace »
Lun 03 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Culture

L’auteur sénégalais de « L’Aventure ambiguë », 90 ans, revient sur l’histoire contemporaine du continent, marquée par des questionnements et des tourments identitaires.   C’est l’un des paradoxes de Cheikh Hamidou Kane.... Lire la suite >

Les Mauritaniens appelés aux urnes dans un climat de défiance

Les Mauritaniens appelés aux urnes dans un climat de défiance
Ven 31 Aoû 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Des élections législatives, régionales et locales ont lieu samedi alors qu’opposants et ONG dénoncent des atteintes aux droits humains.   Les Mauritaniens se rendent aux urnes, samedi 1er septembre, pour des élections législatives, régionales... Lire la suite >

Mali : Lenali, ce réseau social pas comme les autres qui fait la différence

Mali : Lenali, ce réseau social pas comme les autres qui fait la différence
Ven 31 Aoû 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Invention de Mamadou Gouro Sidibé, informaticien malien de haut niveau, Lenali est un réseau social vocal en langues locales. Révolutionnaire.   Lenali est né de l'interrogation simple que s'est faite Mamadou Gouro Sidibé, docteur en informatique,... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS