NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Le Maroc fera-t-il enfin son retour au sein de l'Union africaine ?


Le Maroc fera-t-il enfin son retour au sein de l'Union africaine ?
Le roi du Maroc, Mohammed VI, accueilli par le président sénégalais, Macky Sall, lors de son arrivée à Dakar, le 20 mai 2015. Le roi du Maroc, Mohammed VI, accueilli par le président sénégalais, Macky Sall, lors de son arrivée à Dakar, le 20 mai 2015. © | PHOTO: Présidence Sénégal
En principe, c'est ce 30 janvier que le royaume doit faire son retour dans l'organisation continentale. Alors que, sur le plan législatif, tout est prêt, c'est une âpre bataille politique qui débute.
 
En principe, le Maroc est fin prêt pour son retour dans la famille africaine. L'étape finale a été atteinte après l'adoption vendredi 20 janvier, à l'unanimité par les deux chambres du Parlement chérifien, du projet de loi portant approbation de l'acte constitutif de l'UA, signé le 11 juillet 2000 à Lomé, et du protocole additionnel, adopté le 3 février 2003 à Addis-Abeba et le 11 juillet 2003 à Maputo (Mozambique). Il s'agissait là de la dernière étape dans ce processus législatif.
 
Le Maroc est déjà dans l'UA sur le plan législatif
 
Un communiqué du porte-parole du palais royal avait indiqué que l'adoption de cette loi s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la décision royale, annoncée par le roi dans son discours au 27e Sommet africain tenu en juillet dernier à Kigali et relatif à la volonté du Maroc de retrouver sa place naturelle et légitime au sein de sa famille institutionnelle continentale qu'il avait quittée en 1984. Elle intervient aussi à la suite de la demande officielle présentée par le royaume en septembre dernier pour adhérer à l'UA.
 
Le président du groupe du Rassemblement constitutionnel, Rachid Talbi Alami (ex-président de la première chambre du Parlement marocain), a souligné, lors de la séance plénière de la chambre des Représentants tenue pour l'adoption de l'acte constitutif de l'UA, que la dixième législature avait été inaugurée par l'adoption d'un texte juridique aux retombées historiques et aux répercussions politiques jetant les fondements d'une nouvelle ère dans l'histoire du Maroc. « Le Maroc, à travers sa décision de retourner à sa famille institutionnelle continentale, est déterminé à persévérer dans son approche pour le développement global de l'Afrique, la réduction de la pauvreté, la lutte contre la marginalisation et la consécration de la coopération Sud-Sud, laquelle approche ne peut se concrétiser que de l'intérieur de l'UA », a indiqué Alami.
 
Après la finalisation des textes législatifs relatifs à l'Union africaine, le cap est mis sur Addis-Abeba qui abritera le prochain Sommet de l'UA les 30 et 31 janvier. Et les préparatifs vont bon train pour assurer la participation d'une très forte délégation marocaine aux différents travaux de ce sommet. Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum, qui rapporte l'information dans son édition des 21 et 22 janvier, une centaine de responsables marocains, en plus des délégations de professionnels des médias publics et privés et d'autres instances de la société, devraient faire le déplacement à la capitale éthiopienne. Le roi Mohammed VI serait déjà sur place, aussi, même si le communiqué officiel signalant son arrivée ne dit rien sur sa participation au sommet.
 
Un retour qui se « discute »
 
Le retour du Maroc demeure toutefois un sujet clivant au sein de l'UA – l'Algérie y est notamment hostile – et les observateurs redoutent que ces dissensions ne viennent se coupler aux divergences de vues sur la Cour pénale internationale et aux traditionnelles rivalités des blocs régionaux pour l'élection du nouveau président de l'exécutif continental.
 
« L'expansion économique sur le continent est importante pour le Maroc », assure à l'AFP Liesl Louw-Vaudran, analyste pour l'Institute for Security Studies (ISS). « L'Union africaine est de plus en plus importante, et le Maroc se rend compte qu'il est impossible de mettre en œuvre son agenda continental sans être membre de l'UA. » D'autre part, souligne-t-elle, la réintégration du Maroc pourrait être une aubaine pour l'UA, qui cherche à devenir financièrement indépendante, mais a perdu en la personne du défunt dictateur libyen Muammar Kadhafi un généreux bienfaiteur. L'UA est actuellement financée à 70 % par des donateurs étrangers, selon l'ISS.
 
« Il y a des divisions très claires au sein de l'UA »
 
Toutefois, « l'affaire n'est pas pliée », avertit Mme Louw-Vaudran, rappelant que l'Algérie et l'Afrique du Sud, deux membres influents de l'UA, sont opposées ou réticentes au retour du Maroc. Alger et Pretoria soutiennent de longue date la lutte du Front Polisario, qui réclame l'indépendance du Sahara occidental. Selon l'analyste politique Gilles Yabi, installé au Sénégal, « la question maintenant est de savoir si le Maroc va être réintégré et, en même temps, si on ne va pas exclure le Sahara occidental de l'UA. C'est sur ce point qu'il y a des divisions très claires au sein de l'UA. »
 
L'hostilité de certains pays africains vis-à-vis de la demande du Maroc s'est déjà manifestée depuis l'annonce officielle de son retour. Et rien n'est réglé à quelques jours de l'événement. L'Algérie par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a maintenu sa ligne ce vendredi 27 janvier « Il y a un âge de contestation et un âge de raison. Sans doute sommes-nous maintenant dans cet âge de raison. La cohérence de la géographie qui veut qu'un pays africain puisse naturellement avoir sa place dans la maison commune de l'Union africaine implique une cohérence de l'histoire également. Et l'histoire de cette maison, c'est la libération de l'Afrique, c'est la décolonisation, c'est le triomphe sur l'apartheid. Je m'empresse d'ajouter que, depuis le 22 novembre, la réponse officielle du président Abdelaziz Bouteflika lui-même à madame Zuma, c'était que le Maroc était bienvenu au sein de l'Union africaine en tant que 55e membre de notre union, égal en droits et en devoirs avec les 54 membres actuels », a déclaré le ministre sur RFI. Voilà pour le discours officiel. Car, à l'occasion de ce retour annoncé, le Maroc souhaite que l'un des 54 autres États membres, en l'occurrence la République arabe sahraouie démocratique (RASD), soit suspendu des instances de l'Union africaine. Pour l'Algérie, très en pointe dans ce combat, « il n'en est pas question », a martelé le ministre Ramtane Lamamra, insistant sur le sens de l'histoire.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Le Mali se prépare à une élection présidentielle « pas parfaite à 100 % »

Le Mali se prépare à une élection présidentielle « pas parfaite à 100 % »
Ven 22 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

A un mois du scrutin, l’absence de représentants de l’Etat dans le nord et le centre du pays complique la distribution des cartes d’électeurs et nourrit la crainte de fraudes.   Vendredi 8 juin 2018. Le sourire aux lèvres, un homme marche, parmi... Lire la suite >

« Monsieur Macron, accordez asile et protection à un jeune blogueur mauritanien brisé »

« Monsieur Macron, accordez asile et protection à un jeune blogueur mauritanien brisé »
Ven 22 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’avocat de Mohamed Cheikh Mkheitir adresse une lettre ouverte au président français, qui se rendra en juillet au sommet de l’Union africaine à Nouakchott.   Tribune. Monsieur le Président de la République française, La Mauritanie... Lire la suite >

« Le plus grand frein de l'investissement au Mali n'est pas l'insécurité, mais la corruption »

« Le plus grand frein de l'investissement au Mali n'est pas l'insécurité, mais la corruption »
Mer 20 Juin 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ENTRETIEN. Patron des patrons maliens depuis octobre 2015, Mamadou Sinsy Coulibaly pointe du doigt les travers de l'environnement économique de son pays.   Rien du nabab chez lui, sinon peut-être la rutilante villa qu'il s'est fait construire sur les rives du... Lire la suite >

Ces « flibustiers des affaires » qui prospèrent en Centrafrique

Ces « flibustiers des affaires » qui prospèrent en Centrafrique
Mer 20 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

L’ex-joueur de tennis Boris Becker s’est récemment prévalu d’un statut de diplomate centrafricain. Bangui a aussitôt démenti, mais le pays demeure un terrain de jeu pour les escrocs.   Escrocs et conseillers véreux sont nombreux à... Lire la suite >

Sénégal: Karim Wade s’attaque violemment au président Macky Sall

Sénégal: Karim Wade s’attaque violemment au président Macky Sall
Lun 18 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Au Sénégal, le président Macky Sall a appelé l’opposition au dialogue, vendredi 15 juin, lors de la fête de Korité, pour célébrer la fin du ramadan. Le dialogue est boycotté depuis des mois, notamment par le Parti démocratique... Lire la suite >

Aquarius: deux migrants se seraient noyés lors des opérations de sauvetage

Aquarius: deux migrants se seraient noyés lors des opérations de sauvetage
Dim 17 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

L'ONG Médecins sans frontières a confirmé que deux migrants se seraient noyés pendant les opérations de sauvetage de l'Aquarius lors du week-end dernier. Hassiba Hadj Sahraoui, conseillère en affaires humanitaires de MSF, fait le point sur RFI et ... Lire la suite >

L'Angola lusophone fait les yeux doux au Commonwealth et

L'Angola lusophone fait les yeux doux au Commonwealth et
Ven 15 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Faire d'une pierre deux coups. C'est l'ambition du nouveau président angolais Joao Lourenço qui souhaite, contre toute attente, voir son pays, une ancienne colonie portugaise, intégrer à la fois la Francophonie et le Commonwealth britannique.   La... Lire la suite >

Tiémoko Assalé, le patron de presse qui déchaîne Abidjan

Tiémoko Assalé, le patron de presse qui déchaîne Abidjan
Ven 15 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le directeur de l’hebdomadaire satirique « L’Eléphant déchaîné », à l’origine de nombreuses révélations en Côte d’Ivoire, se laisse tenter par la politique.   Tiémoko Antoine Assalé... Lire la suite >

Afrique : « Du point de vue économique, les migrations sont bénéfiques »

Afrique : « Du point de vue économique, les migrations sont bénéfiques »
Jeu 14 Juin 2018 | Source : afriquelepoint ... | dans Economie

C'est un rapport de la Cnuced qui bat en brèche un certain nombre d'idées reçues sur les migrations. Et pointe le rôle économique positif des migrations intra-africaines.   Les images des 629 migrants secourus au large de la Libye par le navire... Lire la suite >

Corruption dans le foot ghanéen: la caméra cachée est "l'option ultime"

Corruption dans le foot ghanéen: la caméra cachée est
Jeu 14 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Sports

Pour le journaliste ghanéen Anas Aremeyaw Anas, qui a réalisé le documentaire Number 12, et déjà fait tomber le président de la fédération de football de son pays pour des soupçons de corruption, "dissimuler son nom et son identité... Lire la suite >

Déchets - Sénégal : un casse-tête nommé Mbeubeuss

Déchets - Sénégal : un casse-tête nommé Mbeubeuss
Dim 10 Juin 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

REPORTAGE. Si la protection de l'environnement commence par la gestion des déchets, Dakar a encore du pain sur la planche. Explication.   Mbeubeuss. Ce nom réveille dans l'esprit de nombreux Dakarois l'image d'une montagne de plus en plus importante de déchets,... Lire la suite >

[Décryptage] Une candidature rwandaise à la tête de l'OIF: pourquoi et comment?

[Décryptage] Une candidature rwandaise à la tête de l'OIF: pourquoi et comment?
Dim 10 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Rien ne va plus à l’Organisation internationale de la Francophonie. A quatre mois de l’élection cruciale à la tête de l’OIF, la campagne vient de commencer avec l’annonce de la candidature de la Rwandaise Louise Mushikiwabo, soutenue par la France.... Lire la suite >

Togo: la crise politique s'enlise, l'économie souffre et les boutiques ferment

Togo: la crise politique s'enlise, l'économie souffre et les boutiques ferment
Ven 08 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Assis au milieu de sa boutique à Déckon, Seibou Issa fait le point avec ses deux employés. La journée n'a pas été bonne, comme tous les jours ou presque depuis que le Togo a plongé dans une grave crise politique en septembre dernier.   "Les... Lire la suite >

Au Burundi, Pierre Nkurunziza renonce à la présidence à vie… pas à la monarchie

Au Burundi, Pierre Nkurunziza renonce à la présidence à vie… pas à la monarchie
Ven 08 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le chef de l’Etat a annoncé ne pas vouloir se représenter en 2020 tout en promulguant une nouvelle Constitution qui lui permet de rétablir la monarchie.   C’est dans un discours solennel, mêlant le « je » et le « nous » pour... Lire la suite >

Le parlement nigérian menace Buhari de destitution

Le parlement nigérian menace Buhari de destitution
Jeu 07 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Les parlementaires nigérians ont menacé mercredi le président Muhammadu Buhari de recourir à une procédure de destitution si des mesures fortes ne sont pas prises pour endiguer la corruption et rétablir la sécurité dans le pays, révélant... Lire la suite >

Dans le centre du Mali, « c’est la souffrance, la fatigue et la peur qui nous ont poussés à fuir »

Dans le centre du Mali, « c’est la souffrance, la fatigue et la peur qui nous ont poussés à fuir »
Mer 06 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’abandon de l’Etat et la prolifération des armes aggravent les affrontements entre Dogon et Peuls qui ont déjà fait 70 morts depuis le début de l’année.   Un seau en plastique, c’est l’objet que désigne Oumou Barry... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS