NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Le Maroc fera-t-il enfin son retour au sein de l'Union africaine ?


Le Maroc fera-t-il enfin son retour au sein de l'Union africaine ?
Le roi du Maroc, Mohammed VI, accueilli par le président sénégalais, Macky Sall, lors de son arrivée à Dakar, le 20 mai 2015. Le roi du Maroc, Mohammed VI, accueilli par le président sénégalais, Macky Sall, lors de son arrivée à Dakar, le 20 mai 2015. © | PHOTO: Présidence Sénégal
En principe, c'est ce 30 janvier que le royaume doit faire son retour dans l'organisation continentale. Alors que, sur le plan législatif, tout est prêt, c'est une âpre bataille politique qui débute.
 
En principe, le Maroc est fin prêt pour son retour dans la famille africaine. L'étape finale a été atteinte après l'adoption vendredi 20 janvier, à l'unanimité par les deux chambres du Parlement chérifien, du projet de loi portant approbation de l'acte constitutif de l'UA, signé le 11 juillet 2000 à Lomé, et du protocole additionnel, adopté le 3 février 2003 à Addis-Abeba et le 11 juillet 2003 à Maputo (Mozambique). Il s'agissait là de la dernière étape dans ce processus législatif.
 
Le Maroc est déjà dans l'UA sur le plan législatif
 
Un communiqué du porte-parole du palais royal avait indiqué que l'adoption de cette loi s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la décision royale, annoncée par le roi dans son discours au 27e Sommet africain tenu en juillet dernier à Kigali et relatif à la volonté du Maroc de retrouver sa place naturelle et légitime au sein de sa famille institutionnelle continentale qu'il avait quittée en 1984. Elle intervient aussi à la suite de la demande officielle présentée par le royaume en septembre dernier pour adhérer à l'UA.
 
Le président du groupe du Rassemblement constitutionnel, Rachid Talbi Alami (ex-président de la première chambre du Parlement marocain), a souligné, lors de la séance plénière de la chambre des Représentants tenue pour l'adoption de l'acte constitutif de l'UA, que la dixième législature avait été inaugurée par l'adoption d'un texte juridique aux retombées historiques et aux répercussions politiques jetant les fondements d'une nouvelle ère dans l'histoire du Maroc. « Le Maroc, à travers sa décision de retourner à sa famille institutionnelle continentale, est déterminé à persévérer dans son approche pour le développement global de l'Afrique, la réduction de la pauvreté, la lutte contre la marginalisation et la consécration de la coopération Sud-Sud, laquelle approche ne peut se concrétiser que de l'intérieur de l'UA », a indiqué Alami.
 
Après la finalisation des textes législatifs relatifs à l'Union africaine, le cap est mis sur Addis-Abeba qui abritera le prochain Sommet de l'UA les 30 et 31 janvier. Et les préparatifs vont bon train pour assurer la participation d'une très forte délégation marocaine aux différents travaux de ce sommet. Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum, qui rapporte l'information dans son édition des 21 et 22 janvier, une centaine de responsables marocains, en plus des délégations de professionnels des médias publics et privés et d'autres instances de la société, devraient faire le déplacement à la capitale éthiopienne. Le roi Mohammed VI serait déjà sur place, aussi, même si le communiqué officiel signalant son arrivée ne dit rien sur sa participation au sommet.
 
Un retour qui se « discute »
 
Le retour du Maroc demeure toutefois un sujet clivant au sein de l'UA – l'Algérie y est notamment hostile – et les observateurs redoutent que ces dissensions ne viennent se coupler aux divergences de vues sur la Cour pénale internationale et aux traditionnelles rivalités des blocs régionaux pour l'élection du nouveau président de l'exécutif continental.
 
« L'expansion économique sur le continent est importante pour le Maroc », assure à l'AFP Liesl Louw-Vaudran, analyste pour l'Institute for Security Studies (ISS). « L'Union africaine est de plus en plus importante, et le Maroc se rend compte qu'il est impossible de mettre en œuvre son agenda continental sans être membre de l'UA. » D'autre part, souligne-t-elle, la réintégration du Maroc pourrait être une aubaine pour l'UA, qui cherche à devenir financièrement indépendante, mais a perdu en la personne du défunt dictateur libyen Muammar Kadhafi un généreux bienfaiteur. L'UA est actuellement financée à 70 % par des donateurs étrangers, selon l'ISS.
 
« Il y a des divisions très claires au sein de l'UA »
 
Toutefois, « l'affaire n'est pas pliée », avertit Mme Louw-Vaudran, rappelant que l'Algérie et l'Afrique du Sud, deux membres influents de l'UA, sont opposées ou réticentes au retour du Maroc. Alger et Pretoria soutiennent de longue date la lutte du Front Polisario, qui réclame l'indépendance du Sahara occidental. Selon l'analyste politique Gilles Yabi, installé au Sénégal, « la question maintenant est de savoir si le Maroc va être réintégré et, en même temps, si on ne va pas exclure le Sahara occidental de l'UA. C'est sur ce point qu'il y a des divisions très claires au sein de l'UA. »
 
L'hostilité de certains pays africains vis-à-vis de la demande du Maroc s'est déjà manifestée depuis l'annonce officielle de son retour. Et rien n'est réglé à quelques jours de l'événement. L'Algérie par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a maintenu sa ligne ce vendredi 27 janvier « Il y a un âge de contestation et un âge de raison. Sans doute sommes-nous maintenant dans cet âge de raison. La cohérence de la géographie qui veut qu'un pays africain puisse naturellement avoir sa place dans la maison commune de l'Union africaine implique une cohérence de l'histoire également. Et l'histoire de cette maison, c'est la libération de l'Afrique, c'est la décolonisation, c'est le triomphe sur l'apartheid. Je m'empresse d'ajouter que, depuis le 22 novembre, la réponse officielle du président Abdelaziz Bouteflika lui-même à madame Zuma, c'était que le Maroc était bienvenu au sein de l'Union africaine en tant que 55e membre de notre union, égal en droits et en devoirs avec les 54 membres actuels », a déclaré le ministre sur RFI. Voilà pour le discours officiel. Car, à l'occasion de ce retour annoncé, le Maroc souhaite que l'un des 54 autres États membres, en l'occurrence la République arabe sahraouie démocratique (RASD), soit suspendu des instances de l'Union africaine. Pour l'Algérie, très en pointe dans ce combat, « il n'en est pas question », a martelé le ministre Ramtane Lamamra, insistant sur le sens de l'histoire.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Trump traite Haïti et des nations africaines de « pays de merde »

Trump traite Haïti et des nations africaines de « pays de merde »
Sam 13 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon le « Washington Post », il a tenu ces propos alors qu’il recevait plusieurs sénateurs pour évoquer un projet proposant de limiter le regroupement familial.     « Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent... Lire la suite >

Au Liberia, le nouveau président Weah comptable d’un beau moment démocratique

Au Liberia, le nouveau président Weah comptable d’un beau moment démocratique
Sam 13 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Il revient à l’ancienne star du football, élu fin décembre 2017 à la tête du pays, de ne pas brader la confiance, ni les espoirs placés en lui par l’électorat.   Analyse. L’élection de George Weah à la présidence... Lire la suite >

Les réseaux africains de « Monsieur Alexandre » Djouhri

Les réseaux africains de « Monsieur Alexandre » Djouhri
Ven 12 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’ancien caïd de banlieue est devenu un intermédiaire international de haut vol en soignant ses relations avec les pouvoirs gabonais, libyen, congolais ou algérien.   Dimanche 7 janvier, la police britannique est convaincue que l’homme qu’elle a arrêté... Lire la suite >

En Angola, le fils de l’ex-président Dos Santos limogé du fonds d’investissement souverain

En Angola, le fils de l’ex-président Dos Santos limogé du fonds d’investissement souverain
Ven 12 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Depuis sa prise de fonction en septembre 2017, le président Joao Lourenço a commencé à démanteler l’empire politico-financier bâti par son prédécesseur.   Le président angolais Joao Lourenço a démis de ... Lire la suite >

Au Sénégal, décès du septième calife général de la confrérie mouride

Au Sénégal, décès du septième calife général de la confrérie mouride
Jeu 11 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Culture

Le nouveau dignitaire a été choisi dans la nuit. Le président Macky Sall est arrivé à Touba pour présenter aux croyants les condoléances de la nation.   C’est dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 janvier que l’un des... Lire la suite >

Le succès du Tramadol en Afrique de l'Ouest, un dangereux antidouleur

Le succès du Tramadol en Afrique de l'Ouest, un dangereux antidouleur
Jeu 11 Jan 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à... Lire la suite >

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri, proche de Sarkozy, placé en garde à vue à Londres

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri, proche de Sarkozy, placé en garde à vue à Londres
Mer 10 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

L’homme d’affaires a été arrêté dans le cadre de l’enquête sur un possible financement du régime libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.   Depuis le 7 septembre 2016, date d’une convocation... Lire la suite >

Afrique : ces applications agricoles qui boostent le Ghana

Afrique : ces applications agricoles qui boostent le Ghana
Mer 10 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Elles s'appellent Farmerline, CowTribe ou Ghalani : ce sont des applications 100 % agricoles qui permettent au pays d'inventer l'agriculture de demain. Découverte.   Voilà une solution numérique qui répond à l'une des incantations actuelles... Lire la suite >

"Que les médiocres dégagent": Mgr Monsengwo, la bête noire de Kabila

Mar 09 Jan 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'archevêque de Kinshasa Laurent Monsengwo, figure de la puissante Eglise congolaise et du Vatican, ressort la carte du défi frontal au pouvoir en ce début d'année 2018 cruciale pour la République démocratique du Congo, un an après la médiation... Lire la suite >

Sénégal: un des survivants de la tuerie en Casamance témoigne

Sénégal: un des survivants de la tuerie en Casamance témoigne
Mar 09 Jan 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Le président sénégalais, Macky Sall a décrété deux jours de deuil à partir de ce lundi à la mémoire des 13 jeunes tués samedi dans une forêt protégée de Casamance. Une délégation ministérielle... Lire la suite >

Sénégal : la Casamance va-t-elle à nouveau s'enflammer ?

Sénégal : la Casamance va-t-elle à nouveau s'enflammer ?
Lun 08 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La question mérite d'être posée après l'attaque perpétrée ce samedi à Boffa et attribuée à des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC). ... Lire la suite >

Afrique-États-Unis : le message sans ambigüité de Trump sur l'AGOA

Afrique-États-Unis : le message sans ambigüité de Trump sur l'AGOA
Lun 08 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

La Loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique (AGOA) permet aux pays d'Afrique subsaharienne qui en bénéficient d'exporter sur le marché américain sans droit de douanes. Avec l'administration Trump, l'esprit de solidarité... Lire la suite >

Au Burkina Faso, un ancien ministre de la sécurité inculpé « d’atteinte à la sûreté de l’Etat »

 Au Burkina Faso, un ancien ministre de la sécurité inculpé « d’atteinte à la sûreté de l’Etat »
Sam 06 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le colonel Auguste Denise Barry est accusé d’avoir mis en place un mouvement insurrectionnel pour déstabiliser le régime actuel.   Après deux ans et demi d’ombre, le colonel Auguste Denise Barry revient dans la lumière, malgré lui.... Lire la suite >

Lutte contre la corruption : Accra prend le taureau par les cornes

Lutte contre la corruption : Accra prend le taureau par les cornes
Sam 06 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Éradiquer la corruption dans la vie publique du Ghana était l'une des promesses majeures du président Nana Addo-Akufo. Où en est-il aujourd'hui ?   Le débat sur la lutte contre la corruption est relancé au Ghana. Il bat même son... Lire la suite >

Sénégal - Khalifa Sall : son procès renvoyé, rien n'est encore joué

Sénégal - Khalifa Sall : son procès renvoyé, rien n'est encore joué
Ven 05 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Cette fois, c'est à la demande de la défense du maire de Dakar que la décision a été prise de renvoyer le procès au 23 janvier. « Pour disposer de plus de temps afin de pouvoir faire citer des témoins », a-t-elle avancé.   «... Lire la suite >

Etre opéré en Afrique tue deux fois plus qu’ailleurs

Etre opéré en Afrique tue deux fois plus qu’ailleurs
Ven 05 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Une étude parue dans « The Lancet » pointe le mauvais suivi postopératoire et les complications fatales qui touchent un patient sur cinq.   Le taux de mortalité lors des opérations chirurgicales est deux fois plus élevé en Afrique... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

LYNAYS-Concepteur de solutions énergétiques
Jeu 26 Oct 2017 | dans: Objectif Développement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS