NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Le Maroc fera-t-il enfin son retour au sein de l'Union africaine ?


Le Maroc fera-t-il enfin son retour au sein de l'Union africaine ?
Le roi du Maroc, Mohammed VI, accueilli par le président sénégalais, Macky Sall, lors de son arrivée à Dakar, le 20 mai 2015. Le roi du Maroc, Mohammed VI, accueilli par le président sénégalais, Macky Sall, lors de son arrivée à Dakar, le 20 mai 2015. © | PHOTO: Présidence Sénégal
En principe, c'est ce 30 janvier que le royaume doit faire son retour dans l'organisation continentale. Alors que, sur le plan législatif, tout est prêt, c'est une âpre bataille politique qui débute.
 
En principe, le Maroc est fin prêt pour son retour dans la famille africaine. L'étape finale a été atteinte après l'adoption vendredi 20 janvier, à l'unanimité par les deux chambres du Parlement chérifien, du projet de loi portant approbation de l'acte constitutif de l'UA, signé le 11 juillet 2000 à Lomé, et du protocole additionnel, adopté le 3 février 2003 à Addis-Abeba et le 11 juillet 2003 à Maputo (Mozambique). Il s'agissait là de la dernière étape dans ce processus législatif.
 
Le Maroc est déjà dans l'UA sur le plan législatif
 
Un communiqué du porte-parole du palais royal avait indiqué que l'adoption de cette loi s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la décision royale, annoncée par le roi dans son discours au 27e Sommet africain tenu en juillet dernier à Kigali et relatif à la volonté du Maroc de retrouver sa place naturelle et légitime au sein de sa famille institutionnelle continentale qu'il avait quittée en 1984. Elle intervient aussi à la suite de la demande officielle présentée par le royaume en septembre dernier pour adhérer à l'UA.
 
Le président du groupe du Rassemblement constitutionnel, Rachid Talbi Alami (ex-président de la première chambre du Parlement marocain), a souligné, lors de la séance plénière de la chambre des Représentants tenue pour l'adoption de l'acte constitutif de l'UA, que la dixième législature avait été inaugurée par l'adoption d'un texte juridique aux retombées historiques et aux répercussions politiques jetant les fondements d'une nouvelle ère dans l'histoire du Maroc. « Le Maroc, à travers sa décision de retourner à sa famille institutionnelle continentale, est déterminé à persévérer dans son approche pour le développement global de l'Afrique, la réduction de la pauvreté, la lutte contre la marginalisation et la consécration de la coopération Sud-Sud, laquelle approche ne peut se concrétiser que de l'intérieur de l'UA », a indiqué Alami.
 
Après la finalisation des textes législatifs relatifs à l'Union africaine, le cap est mis sur Addis-Abeba qui abritera le prochain Sommet de l'UA les 30 et 31 janvier. Et les préparatifs vont bon train pour assurer la participation d'une très forte délégation marocaine aux différents travaux de ce sommet. Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum, qui rapporte l'information dans son édition des 21 et 22 janvier, une centaine de responsables marocains, en plus des délégations de professionnels des médias publics et privés et d'autres instances de la société, devraient faire le déplacement à la capitale éthiopienne. Le roi Mohammed VI serait déjà sur place, aussi, même si le communiqué officiel signalant son arrivée ne dit rien sur sa participation au sommet.
 
Un retour qui se « discute »
 
Le retour du Maroc demeure toutefois un sujet clivant au sein de l'UA – l'Algérie y est notamment hostile – et les observateurs redoutent que ces dissensions ne viennent se coupler aux divergences de vues sur la Cour pénale internationale et aux traditionnelles rivalités des blocs régionaux pour l'élection du nouveau président de l'exécutif continental.
 
« L'expansion économique sur le continent est importante pour le Maroc », assure à l'AFP Liesl Louw-Vaudran, analyste pour l'Institute for Security Studies (ISS). « L'Union africaine est de plus en plus importante, et le Maroc se rend compte qu'il est impossible de mettre en œuvre son agenda continental sans être membre de l'UA. » D'autre part, souligne-t-elle, la réintégration du Maroc pourrait être une aubaine pour l'UA, qui cherche à devenir financièrement indépendante, mais a perdu en la personne du défunt dictateur libyen Muammar Kadhafi un généreux bienfaiteur. L'UA est actuellement financée à 70 % par des donateurs étrangers, selon l'ISS.
 
« Il y a des divisions très claires au sein de l'UA »
 
Toutefois, « l'affaire n'est pas pliée », avertit Mme Louw-Vaudran, rappelant que l'Algérie et l'Afrique du Sud, deux membres influents de l'UA, sont opposées ou réticentes au retour du Maroc. Alger et Pretoria soutiennent de longue date la lutte du Front Polisario, qui réclame l'indépendance du Sahara occidental. Selon l'analyste politique Gilles Yabi, installé au Sénégal, « la question maintenant est de savoir si le Maroc va être réintégré et, en même temps, si on ne va pas exclure le Sahara occidental de l'UA. C'est sur ce point qu'il y a des divisions très claires au sein de l'UA. »
 
L'hostilité de certains pays africains vis-à-vis de la demande du Maroc s'est déjà manifestée depuis l'annonce officielle de son retour. Et rien n'est réglé à quelques jours de l'événement. L'Algérie par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a maintenu sa ligne ce vendredi 27 janvier « Il y a un âge de contestation et un âge de raison. Sans doute sommes-nous maintenant dans cet âge de raison. La cohérence de la géographie qui veut qu'un pays africain puisse naturellement avoir sa place dans la maison commune de l'Union africaine implique une cohérence de l'histoire également. Et l'histoire de cette maison, c'est la libération de l'Afrique, c'est la décolonisation, c'est le triomphe sur l'apartheid. Je m'empresse d'ajouter que, depuis le 22 novembre, la réponse officielle du président Abdelaziz Bouteflika lui-même à madame Zuma, c'était que le Maroc était bienvenu au sein de l'Union africaine en tant que 55e membre de notre union, égal en droits et en devoirs avec les 54 membres actuels », a déclaré le ministre sur RFI. Voilà pour le discours officiel. Car, à l'occasion de ce retour annoncé, le Maroc souhaite que l'un des 54 autres États membres, en l'occurrence la République arabe sahraouie démocratique (RASD), soit suspendu des instances de l'Union africaine. Pour l'Algérie, très en pointe dans ce combat, « il n'en est pas question », a martelé le ministre Ramtane Lamamra, insistant sur le sens de l'histoire.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

« L’Afrique doit prendre sa part de responsabilité dans la lutte contre le changement climatique »

« L’Afrique doit prendre sa part de responsabilité dans la lutte contre le changement climatique »
Lun 17 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

LE GRAND ENTRETIEN. Pour l’expert du GIEC Arona Diedhiou, le continent n’est pas seulement victime de la hausse mondiale des émissions de gaz à effet de serre, mais y contribue.     Arona Diedhiou a participé en tant qu’auteur principal... Lire la suite >

Un ancien ministre béninois arrêté en Espagne

Un ancien ministre béninois arrêté en Espagne
Lun 17 Déc 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Komi Koutché, ancien ministre d'Etat du Bénin en charge des finances sous le président Boni Yayi, a été interpellé vendredi soir par la police espagnole, a-t-on appris dimanche auprès de ses proches.   "Il a été ... Lire la suite >

Au Togo, une campagne électorale à nouveau sous tension

Au Togo, une campagne électorale à nouveau sous tension
Ven 14 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En toile de fond des législatives du 20 décembre boycottées par l’opposition, apparaît la présidentielle de 2020 et la question de la possibilité du chef de l’Etat de se représenter.   Au Togo, depuis plus de cinquante ans se... Lire la suite >

Coopération avec l'Afrique : l'administration Trump serre la vis

Coopération avec l'Afrique : l'administration Trump serre la vis
Ven 14 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Dans leur logique de contenir tous les multilatéralismes, les États-Unis viennent, par la voix de John Bolton, d'exprimer leur volonté d'opérer des coupes dans leur participation aux missions de paix de l'ONU mais aussi aux différentes aides dont bénéficiait... Lire la suite >

De Reims à Conakry, le retour forcé et les rêves avortés de Mouminy

De Reims à Conakry, le retour forcé et les rêves avortés de Mouminy
Mar 11 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Alors qu’un pacte migratoire vient d’être adopté à Marrakech, ce jeune homme, arrivé en France à 16 ans, a été expulsé en Guinée et contraint d’interrompre ses études.   Du paysage qui défile... Lire la suite >

Ghana : ce projet de cathédrale qui met à mal la laïcité

Ghana : ce projet de cathédrale qui met à mal la laïcité
Mar 11 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

L'annonce de la construction d'une cathédrale nationale avait été faite en 2017 lors du 60e anniversaire de l'indépendance. Un an après, l'imbrication entre pouvoir et religion suscite la polémique.   La symbolique est forte. ... Lire la suite >

Sénégal : un second tour à prévoir pour la présidentielle ?

Sénégal : un second tour à prévoir pour la présidentielle ?
Jeu 06 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Sur la base d'un sondage de l'institut Stat Info publié lundi 3 décembre, tout n'est pas encore gagné pour un K.-O. en faveur de Macky Sall, qui fait pourtant la course en tête.   Après avoir investi son candidat en grande pompe, samedi 1er... Lire la suite >

Les « gilets jaunes » vus d’Afrique : entre humour, craintes et espoirs

Les « gilets jaunes » vus d’Afrique : entre humour, craintes et espoirs
Jeu 06 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Sur un continent habitué aux mouvements de colère comme aux ingérences françaises, les internautes observent les événements avec une pointe de dérision.   Dakar, Bamako, Tunis ou Abidjan… Les images de la France insurgée ... Lire la suite >

Tchad - Idriss Déby en Israël : les vraies raisons d'un voyage inattendu

Tchad - Idriss Déby en Israël : les vraies raisons d'un voyage inattendu
Mar 04 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Qu'est-ce qui a bien pu conduire le président tchadien à effectuer sa visite en Israël alors que son pays soutient la cause palestinienne ? Éléments de réponse.   Le voyage du président tchadien en Israël, qualifié... Lire la suite >

Nigeria/corruption: demande de mandat d'arrêt contre une ex-ministre du Pétrole

Nigeria/corruption: demande de mandat d'arrêt contre une ex-ministre du Pétrole
Mar 04 Déc 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'agence anti-corruption du Nigeria va lancer un mandat d'arrêt contre l'ex-ministre du Pétrole Diezani Alison-Madueke, actuellement poursuivie au Royaume-Uni, afin qu'elle soit jugée dans son pays pour le détournement présumé de millions de... Lire la suite >

Un an après le discours de Macron à Ouagadougou, la politique africaine de la France a-t-elle changé ?

Un an après le discours de Macron à Ouagadougou, la politique africaine de la France a-t-elle changé ?
Jeu 29 Nov 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Sécurité, aide, migrations, réconciliation des mémoires… passage en revue des mesures prises par le président après ses promesses du 28 novembre 2017.   Ce fut une séquence risquée, dans « un amphithéâtre... Lire la suite >

La banque russe VTB prête par "erreur" 10,5 milliards d'euros

La banque russe VTB prête par
Jeu 29 Nov 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

Le deuxième groupe bancaire russe, VTB, a attribué par erreur un prêt de plus de 800 milliards de roubles (10,5 milliards d'euros) à la Centrafrique, a fait savoir la banque en réponse aux révélations de plusieurs médias.   "Il... Lire la suite >

Éthiopie : une ancienne opposante à la tête de la Commission électorale

Éthiopie : une ancienne opposante à la tête de la Commission électorale
Sam 24 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

La vague de féminisation du pouvoir éthiopien se poursuit avec la nomination de Birtukan Mideksa à la tête de la Commission électorale. Elle est attendue dans la préparation des prochaines élections en 2020.   Figure charismatique de l'opposition... Lire la suite >

RD Congo - Alain Shekomba : « On s'achemine vers des élections qui ne régleront pas la crise de légitimité »

RD Congo - Alain Shekomba : « On s'achemine vers des élections qui ne régleront pas la crise de légitimité »
Sam 24 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

ENTRETIEN. La campagne électorale a officiellement débuté ce jeudi 22 novembre dans un climat de division et de tension autour de la machine à voter. Alain Shekomba s'est confié au Point Afrique sur cette question loin d'être réglée.   Le... Lire la suite >

Elections en RDC: le dauphin de Kabila, Ramazani, présente son programme

Elections en RDC: le dauphin de Kabila, Ramazani, présente son programme
Mer 21 Nov 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

Le candidat du président sortant de la RDC Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, a promis lundi 86 milliards de dollars pour le développement du pays sur cinq ans, en présentant son programme pour l'élection présidentielle prévue le 23 décembre.   "Moi... Lire la suite >

Étudiants africains en France : ce qui va changer

Étudiants africains en France : ce qui va changer
Mer 21 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Hausse des frais d'inscription, bourses, visas facilités... Le gouvernement français veut attirer toujours plus d'étudiants étrangers, mais change de paradigme.   Édouard Philippe, le Premier ministre français, a beau citer Alain Mabanckou,... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS