NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Le Maroc fera-t-il enfin son retour au sein de l'Union africaine ?


Le Maroc fera-t-il enfin son retour au sein de l'Union africaine ?
Le roi du Maroc, Mohammed VI, accueilli par le président sénégalais, Macky Sall, lors de son arrivée à Dakar, le 20 mai 2015. Le roi du Maroc, Mohammed VI, accueilli par le président sénégalais, Macky Sall, lors de son arrivée à Dakar, le 20 mai 2015. © | PHOTO: Présidence Sénégal
En principe, c'est ce 30 janvier que le royaume doit faire son retour dans l'organisation continentale. Alors que, sur le plan législatif, tout est prêt, c'est une âpre bataille politique qui débute.
 
En principe, le Maroc est fin prêt pour son retour dans la famille africaine. L'étape finale a été atteinte après l'adoption vendredi 20 janvier, à l'unanimité par les deux chambres du Parlement chérifien, du projet de loi portant approbation de l'acte constitutif de l'UA, signé le 11 juillet 2000 à Lomé, et du protocole additionnel, adopté le 3 février 2003 à Addis-Abeba et le 11 juillet 2003 à Maputo (Mozambique). Il s'agissait là de la dernière étape dans ce processus législatif.
 
Le Maroc est déjà dans l'UA sur le plan législatif
 
Un communiqué du porte-parole du palais royal avait indiqué que l'adoption de cette loi s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la décision royale, annoncée par le roi dans son discours au 27e Sommet africain tenu en juillet dernier à Kigali et relatif à la volonté du Maroc de retrouver sa place naturelle et légitime au sein de sa famille institutionnelle continentale qu'il avait quittée en 1984. Elle intervient aussi à la suite de la demande officielle présentée par le royaume en septembre dernier pour adhérer à l'UA.
 
Le président du groupe du Rassemblement constitutionnel, Rachid Talbi Alami (ex-président de la première chambre du Parlement marocain), a souligné, lors de la séance plénière de la chambre des Représentants tenue pour l'adoption de l'acte constitutif de l'UA, que la dixième législature avait été inaugurée par l'adoption d'un texte juridique aux retombées historiques et aux répercussions politiques jetant les fondements d'une nouvelle ère dans l'histoire du Maroc. « Le Maroc, à travers sa décision de retourner à sa famille institutionnelle continentale, est déterminé à persévérer dans son approche pour le développement global de l'Afrique, la réduction de la pauvreté, la lutte contre la marginalisation et la consécration de la coopération Sud-Sud, laquelle approche ne peut se concrétiser que de l'intérieur de l'UA », a indiqué Alami.
 
Après la finalisation des textes législatifs relatifs à l'Union africaine, le cap est mis sur Addis-Abeba qui abritera le prochain Sommet de l'UA les 30 et 31 janvier. Et les préparatifs vont bon train pour assurer la participation d'une très forte délégation marocaine aux différents travaux de ce sommet. Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum, qui rapporte l'information dans son édition des 21 et 22 janvier, une centaine de responsables marocains, en plus des délégations de professionnels des médias publics et privés et d'autres instances de la société, devraient faire le déplacement à la capitale éthiopienne. Le roi Mohammed VI serait déjà sur place, aussi, même si le communiqué officiel signalant son arrivée ne dit rien sur sa participation au sommet.
 
Un retour qui se « discute »
 
Le retour du Maroc demeure toutefois un sujet clivant au sein de l'UA – l'Algérie y est notamment hostile – et les observateurs redoutent que ces dissensions ne viennent se coupler aux divergences de vues sur la Cour pénale internationale et aux traditionnelles rivalités des blocs régionaux pour l'élection du nouveau président de l'exécutif continental.
 
« L'expansion économique sur le continent est importante pour le Maroc », assure à l'AFP Liesl Louw-Vaudran, analyste pour l'Institute for Security Studies (ISS). « L'Union africaine est de plus en plus importante, et le Maroc se rend compte qu'il est impossible de mettre en œuvre son agenda continental sans être membre de l'UA. » D'autre part, souligne-t-elle, la réintégration du Maroc pourrait être une aubaine pour l'UA, qui cherche à devenir financièrement indépendante, mais a perdu en la personne du défunt dictateur libyen Muammar Kadhafi un généreux bienfaiteur. L'UA est actuellement financée à 70 % par des donateurs étrangers, selon l'ISS.
 
« Il y a des divisions très claires au sein de l'UA »
 
Toutefois, « l'affaire n'est pas pliée », avertit Mme Louw-Vaudran, rappelant que l'Algérie et l'Afrique du Sud, deux membres influents de l'UA, sont opposées ou réticentes au retour du Maroc. Alger et Pretoria soutiennent de longue date la lutte du Front Polisario, qui réclame l'indépendance du Sahara occidental. Selon l'analyste politique Gilles Yabi, installé au Sénégal, « la question maintenant est de savoir si le Maroc va être réintégré et, en même temps, si on ne va pas exclure le Sahara occidental de l'UA. C'est sur ce point qu'il y a des divisions très claires au sein de l'UA. »
 
L'hostilité de certains pays africains vis-à-vis de la demande du Maroc s'est déjà manifestée depuis l'annonce officielle de son retour. Et rien n'est réglé à quelques jours de l'événement. L'Algérie par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a maintenu sa ligne ce vendredi 27 janvier « Il y a un âge de contestation et un âge de raison. Sans doute sommes-nous maintenant dans cet âge de raison. La cohérence de la géographie qui veut qu'un pays africain puisse naturellement avoir sa place dans la maison commune de l'Union africaine implique une cohérence de l'histoire également. Et l'histoire de cette maison, c'est la libération de l'Afrique, c'est la décolonisation, c'est le triomphe sur l'apartheid. Je m'empresse d'ajouter que, depuis le 22 novembre, la réponse officielle du président Abdelaziz Bouteflika lui-même à madame Zuma, c'était que le Maroc était bienvenu au sein de l'Union africaine en tant que 55e membre de notre union, égal en droits et en devoirs avec les 54 membres actuels », a déclaré le ministre sur RFI. Voilà pour le discours officiel. Car, à l'occasion de ce retour annoncé, le Maroc souhaite que l'un des 54 autres États membres, en l'occurrence la République arabe sahraouie démocratique (RASD), soit suspendu des instances de l'Union africaine. Pour l'Algérie, très en pointe dans ce combat, « il n'en est pas question », a martelé le ministre Ramtane Lamamra, insistant sur le sens de l'histoire.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Soudan: face

Soudan: face
Mer 22 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Drapeaux soudanais brandis, "V" de la victoire et cris de ralliement: les manifestants rassemblés devant le QG de l'armée à Khartoum restent déterminés à obtenir un transfert du pouvoir au civil, malgré l'impasse dans les négociations... Lire la suite >

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin
Mer 22 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En poste au Bénin pour l’Union européenne, Rafal Lapkowski a croisé la route de Fiacre Gbédji, tué par les ravisseurs des otages libérés le 10 mai. Portrait.   Nous sommes venus nous installer au Bénin en 2014. Un pays d’Afrique... Lire la suite >

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?
Mer 08 Mai 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Jusqu'à présent, en Afrique de l'Ouest, les zones peu sûres se trouvaient près des trois frontières du Burkina Faso, du Niger et du Mali. La situation s'est dégradée depuis quelques mois dans toute la région. Explication.   Les... Lire la suite >

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »
Mer 08 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

A Tripoli et Bamako, Paris soutient les autorités légitimes tout en apportant son aide à des forces rivales jugées plus à même de lutter contre le terrorisme, observe notre chroniqueur.   Chronique. Confrontée depuis un mois à une... Lire la suite >

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours
Mar 07 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a dénoncé dans un rapport publié lundi "un recours régulier à la torture et à la détention au secret" des autorités camerounaises contre des séparatistes... Lire la suite >

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée
Mar 07 Mai 2019 | dans Autres Actus

Le corps du guide des touristes a été retrouvé dans le parc de la Pendjari, à la frontière avec le Burkina Faso, pays en proie à une multiplication des attaques terroristes.   Deux touristes français sont portés disparus depuis ... Lire la suite >

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »
Ven 03 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon Amnesty International, le droit de manifester fait l’objet d’une interdiction totale et systématique au pays d’Idriss Déby.   Tribune. Les Tchadiens arrêtés jeudi 25 avril lors d’une manifestation interdite contre la vie chère... Lire la suite >

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »
Dim 28 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Que se passe-t-il donc au Bénin qui justifie l'absence de l'opposition aux élections législatives de ce dimanche 28 avril  ? Éléments de réponse avec Mathias Hounkpe, de l'Open Society Initiative for West Africa.   Le... Lire la suite >

Le cauchemar de l'inflation hante

Le cauchemar de l'inflation hante
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

Le cauchemar de l'inflation est de retour au Zimbabwe. Malgré la suppression de la parité fixe entre la pseudo-monnaie locale et le dollar américain, les prix n'en finissent plus de grimper, réduisant à néant les promesses de sortie de crise du gouvernement.   Dans... Lire la suite >

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'ancien président de la Cour suprême du Nigeria a fait appel de sa condamnation à dix ans de suspension de toute fonction publique pour corruption, ont déclaré vendredi ses avocats.   Walter Onnoghen, qui était le plus haut magistrat du pays,... Lire la suite >

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale
Jeu 18 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

La communauté internationale reste mercredi divisée sur l'offensive lancée par le maréchal Khalifa Haftar sur Tripoli, capitale libyenne et siège du gouvernement d'union (GNA) ciblée mardi soir par des tirs de roquettes qui ont fait six nouveaux morts.   Soumis... Lire la suite >

« Le massacre d’Ogossagou est la conséquence de la perte de contrôle de l’Etat malien sur les milices »

« Le massacre d’Ogossagou est la conséquence de la perte de contrôle de l’Etat malien sur les milices »
Jeu 18 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’universitaire Youssouf T. Sangaré analyse la situation sécuritaire du Mali et la montée en puissance d’un islam politique.   Tribune. Le 23 mars, plus de 160 habitants du village d’Ogossagou, essentiellement des Peuls, furent massacrés.... Lire la suite >

Le Nigeria, principale porte d’entrée de faux médicaments sur le continent

Le Nigeria, principale porte d’entrée de faux médicaments sur le continent
Jeu 11 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

« CARNET DE SANTÉ ». En Afrique, ce commerce illicite serait à l’origine de plus 100 000 décès par an, selon l’Organisation mondiale de la santé.   La nuit tombe sur Lagos. C’est l’heure où l’Obalende... Lire la suite >

Libye : derrière la bataille de Tripoli, des influences étrangères ?

Libye : derrière la bataille de Tripoli, des influences étrangères ?
Jeu 11 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Alors que l'offensive du maréchal Haftar vers Tripoli se poursuit, plusieurs acteurs de la communauté internationale continuent à avancer leurs pions. Par Patrick Forestier   Le maréchal Khalifa Haftar pourra-t-il gagner la bataille de Tripoli ? Ou bien... Lire la suite >

Les Maliens en colère

Les Maliens en colère
Lun 08 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Après les habitants du cercle de Bandiagara, plus de 10 000 personnes ont manifesté vendredi leur colère contre « l'effondrement de l'État ».   Ils étaient des milliers, femmes, hommes, enfants, vieillards, des Maliens... Lire la suite >

Guinée : l’opposition coalisée contre un troisième mandat du président Alpha Condé

Guinée : l’opposition coalisée contre un troisième mandat du président Alpha Condé
Lun 08 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le chef de l’Etat, dont le deuxième quinquennat s’achève en 2020, a souvent contesté la pertinence de la limitation du nombre de mandats sur le continent.   Les principaux partis d’opposition de Guinée, des associations de la société... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Intronisation du roi du Moronou du 19 au 24 Mai 2019
Dim 12 Mai 2019 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS