NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Le premier sommet Israël-Afrique au Togo initiera-t-il un rapprochement?


Le premier sommet Israël-Afrique au Togo initiera-t-il un rapprochement?
Le président togolais Faure Gnassingbé tient une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre Benyamin Netanyahu, le 10 août 2016 à Jérusalem. | PHOTO: RONEN ZVULUN / POOL / AFP
Le premier sommet Israël-Afrique a été annoncé pour octobre 2017 au Togo. Il marque l’intérêt croissant, économique et diplomatique, de l’un des partenaires « non traditionnels » et des plus discrets du continent. Ce sommet va permettre à Faure Gnassingbé, le président togolais, d’attirer l’attention sur son pays, tout en renforçant la relation spéciale qui existe déjà entre Tel-Aviv et Lomé - comme avec d’autres pays tels que la Côte d’Ivoire, la RDC, le Cameroun et le Rwanda.
 
L’Etat hébreu chercherait-il à rattraper la France, les Etats-Unis, l’Inde, la Chine et la Turquie, autant de puissances organisatrices de sommets avec l’Afrique, présentée depuis dix ans comme une terre d’avenir et la dernière frontière de la croissance mondiale ? Les motivations, en l’occurrence, ne paraissent pas clairement économiques.
 
Les exportations israéliennes vers l’Afrique restent marginales (1,6% du total des ventes d’Israël à l’étranger en 2015). Elles ont baissé d’un tiers en valeur entre 2012 (1,538 milliard de dollars, selon l’Israel Export Institute, IEI) et 2015 (1,045 milliard de dollars). Les importations en provenance d’Afrique, à hauteur de 269 millions de dollars par an (hors diamants), ne pèsent guère plus de 0,5% du total des importations israéliennes en 2015.
 
Israël confirme néanmoins son retour diplomatique sur la scène africaine, commencé en 2009 avec la première grande tournée africaine (Ethiopie, Kenya, Ouganda, Nigeria et Ghana) du ministre des Affaires étrangères Avidgor Lieberman. Un exercice de rapprochement répété en 2014, cette fois au Rwanda, en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Ethiopie et au Kenya. « Pendant des années, l’Afrique n’avait pas été considérée comme un enjeu important dans la politique israélienne », a expliqué sur les antennes de RFI le chercheur israélien Ely Karmon, de l'Institut pour la lutte contre le terrorisme au Centre interdisciplinaire de Herzliya, près de Tel-Aviv.
 
Le Togo, un partenaire privilégié
 
L’initiative, cependant, vient aussi largement du Togo, second partenaire commercial d’Israël en Afrique après l’Afrique du Sud en 2013 (en raison de gros achat portant sur du matériel de sécurité, à hauteur de 191 millions de dollars, selon l’IEI). Lomé a œuvré pendant des mois pour lancer un sommet sur la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée, qui s’est finalement tenu sous l’égide de l’Union africaine (UA) en octobre 2016, lui permettant de redorer son blason sur la scène diplomatique africaine.
 
Depuis la chute du président gambien Yahya Jammeh, en janvier, le Togo est devenu le seul pays d’Afrique de l’Ouest à n’avoir pas connu d’alternance démocratique. « Faure Gnassingbé voudrait faire oublier le sang versé lors de sa succession à son père, le général Gnassingbé Eyadéma, au pouvoir de 1963 à sa mort en 2005, très contestée par la rue cette année-là, explique un ancien diplomate français. Jeune président, il voudrait maintenant se distinguer par de grands projets d’infrastructures et des sommets internationaux d’envergure. »
 
Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères du Togo, espère accueillir une trentaine de délégations africaines à Lomé, malgré les relations parfois difficiles qu’entretiennent certains pays avec l’Etat hébreu.
 
L’Afrique, ceinture de sécurité « périphérique »
 
Pour mémoire, la plupart des pays africains ont rompu avec Israël en 1973 lors de la guerre du Kippour, à l’appel de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), solidaire de l’offensive égyptienne et des pays arabes. L’assistance technique apportée par Israël dans le développement agricole de 22 pays a alors pris fin, de même que les programmes de coopération militaire. Ils avaient permis de former les premiers pilotes de chasse du Zaïre, du Kenya, de l’Ouganda et de la Tanzanie, mais aussi des officiers tels que Joseph Mobutu et Idi Amin Dada.
 
La doctrine « périphérique » suivie par Israël visait à rompre son isolement diplomatique. « Tel-Aviv considérait que si elle ne répondait pas aux demandes d’aide militaire de l’Afrique, les pays arabes le feraient, notamment l’Egypte », écrit l’universitaire britannique Joel Peters, spécialiste des relations Israël-Afrique.
 
Certains ont renoué avec l’Etat hébreu plus vite que d’autres, souvent pour des raisons sécuritaires : le Zaïre (actuelle République démocratique du Congo) dès 1982, le Liberia en 1983, la Côte d’Ivoire et le Cameroun en 1986, le Togo en 1987, le Kenya en 1988 et l’Ethiopie en 1989. Addis-Abeba a notamment négocié des livraisons d’armes pour lutter contre les indépendantistes érythréens, en contrepartie du programme d’émigration de la communauté juive éthiopienne, les Beta Israël.
 
Douze pays d’Afrique ne reconnaissent pas Israël
 
Le continent représente donc, plus que jamais, une ceinture de sécurité périphérique autour du monde arabe. D’autant plus que le double attentat anti-israélien de 2002 à Mombasa, au Kenya, avait coûté la vie à trois Israéliens et vu un charter à destination d’Israël échapper à deux tirs de missiles. « Nous traitons avec un axe du mal qui s’étend du Moyen-Orient à l’Afrique de l’Ouest », avait alors déclaré le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman.
 
Il n’empêche : douze pays d’Afrique ne reconnaissent toujours pas Israël. Certains font partie de la Ligue arabe (Algérie, Comores, Djibouti, Libye, Maroc, Somalie, Soudan, Tunisie), d’autres pas (Guinée, Mali, Niger et Tchad). Le Maroc et la Tunisie conservent en revanche des liens avec l’Etat hébreu, contestés par leur opposition qui y voit une « normalisation » inacceptable. Une part importante des anciennes communautés juives du Maroc et de Tunisie, installées en Israël, reviennent chaque année fêter Pâques à Marrakech ou Djerba (45 000 visiteurs par an au Maroc).
 
Au Togo, certains ne voient pas non plus d’un bon oeil ce premier sommet, dans un contexte ouest-africain très sensible, où les pays du Golfe de Guinée sont encore relativement épargnés – en-dehors de la Côte d’Ivoire – par le terrorisme qui frappe toute la bande sahélienne. « C’est imprudent, note un ancien ministre togolais, car on se positionne dans un conflit qui n’est pas le nôtre, sans intérêt stratégique plus profond qu’une simple question de visibilité. Le Togo risque de devenir une cible. »

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Le Mali se prépare à une élection présidentielle « pas parfaite à 100 % »

Le Mali se prépare à une élection présidentielle « pas parfaite à 100 % »
Ven 22 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

A un mois du scrutin, l’absence de représentants de l’Etat dans le nord et le centre du pays complique la distribution des cartes d’électeurs et nourrit la crainte de fraudes.   Vendredi 8 juin 2018. Le sourire aux lèvres, un homme marche, parmi... Lire la suite >

« Monsieur Macron, accordez asile et protection à un jeune blogueur mauritanien brisé »

« Monsieur Macron, accordez asile et protection à un jeune blogueur mauritanien brisé »
Ven 22 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’avocat de Mohamed Cheikh Mkheitir adresse une lettre ouverte au président français, qui se rendra en juillet au sommet de l’Union africaine à Nouakchott.   Tribune. Monsieur le Président de la République française, La Mauritanie... Lire la suite >

« Le plus grand frein de l'investissement au Mali n'est pas l'insécurité, mais la corruption »

« Le plus grand frein de l'investissement au Mali n'est pas l'insécurité, mais la corruption »
Mer 20 Juin 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ENTRETIEN. Patron des patrons maliens depuis octobre 2015, Mamadou Sinsy Coulibaly pointe du doigt les travers de l'environnement économique de son pays.   Rien du nabab chez lui, sinon peut-être la rutilante villa qu'il s'est fait construire sur les rives du... Lire la suite >

Ces « flibustiers des affaires » qui prospèrent en Centrafrique

Ces « flibustiers des affaires » qui prospèrent en Centrafrique
Mer 20 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

L’ex-joueur de tennis Boris Becker s’est récemment prévalu d’un statut de diplomate centrafricain. Bangui a aussitôt démenti, mais le pays demeure un terrain de jeu pour les escrocs.   Escrocs et conseillers véreux sont nombreux à... Lire la suite >

Sénégal: Karim Wade s’attaque violemment au président Macky Sall

Sénégal: Karim Wade s’attaque violemment au président Macky Sall
Lun 18 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Au Sénégal, le président Macky Sall a appelé l’opposition au dialogue, vendredi 15 juin, lors de la fête de Korité, pour célébrer la fin du ramadan. Le dialogue est boycotté depuis des mois, notamment par le Parti démocratique... Lire la suite >

Aquarius: deux migrants se seraient noyés lors des opérations de sauvetage

Aquarius: deux migrants se seraient noyés lors des opérations de sauvetage
Dim 17 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

L'ONG Médecins sans frontières a confirmé que deux migrants se seraient noyés pendant les opérations de sauvetage de l'Aquarius lors du week-end dernier. Hassiba Hadj Sahraoui, conseillère en affaires humanitaires de MSF, fait le point sur RFI et ... Lire la suite >

L'Angola lusophone fait les yeux doux au Commonwealth et

L'Angola lusophone fait les yeux doux au Commonwealth et
Ven 15 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Faire d'une pierre deux coups. C'est l'ambition du nouveau président angolais Joao Lourenço qui souhaite, contre toute attente, voir son pays, une ancienne colonie portugaise, intégrer à la fois la Francophonie et le Commonwealth britannique.   La... Lire la suite >

Tiémoko Assalé, le patron de presse qui déchaîne Abidjan

Tiémoko Assalé, le patron de presse qui déchaîne Abidjan
Ven 15 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le directeur de l’hebdomadaire satirique « L’Eléphant déchaîné », à l’origine de nombreuses révélations en Côte d’Ivoire, se laisse tenter par la politique.   Tiémoko Antoine Assalé... Lire la suite >

Afrique : « Du point de vue économique, les migrations sont bénéfiques »

Afrique : « Du point de vue économique, les migrations sont bénéfiques »
Jeu 14 Juin 2018 | Source : afriquelepoint ... | dans Economie

C'est un rapport de la Cnuced qui bat en brèche un certain nombre d'idées reçues sur les migrations. Et pointe le rôle économique positif des migrations intra-africaines.   Les images des 629 migrants secourus au large de la Libye par le navire... Lire la suite >

Corruption dans le foot ghanéen: la caméra cachée est "l'option ultime"

Corruption dans le foot ghanéen: la caméra cachée est
Jeu 14 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Sports

Pour le journaliste ghanéen Anas Aremeyaw Anas, qui a réalisé le documentaire Number 12, et déjà fait tomber le président de la fédération de football de son pays pour des soupçons de corruption, "dissimuler son nom et son identité... Lire la suite >

Déchets - Sénégal : un casse-tête nommé Mbeubeuss

Déchets - Sénégal : un casse-tête nommé Mbeubeuss
Dim 10 Juin 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

REPORTAGE. Si la protection de l'environnement commence par la gestion des déchets, Dakar a encore du pain sur la planche. Explication.   Mbeubeuss. Ce nom réveille dans l'esprit de nombreux Dakarois l'image d'une montagne de plus en plus importante de déchets,... Lire la suite >

[Décryptage] Une candidature rwandaise à la tête de l'OIF: pourquoi et comment?

[Décryptage] Une candidature rwandaise à la tête de l'OIF: pourquoi et comment?
Dim 10 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Rien ne va plus à l’Organisation internationale de la Francophonie. A quatre mois de l’élection cruciale à la tête de l’OIF, la campagne vient de commencer avec l’annonce de la candidature de la Rwandaise Louise Mushikiwabo, soutenue par la France.... Lire la suite >

Togo: la crise politique s'enlise, l'économie souffre et les boutiques ferment

Togo: la crise politique s'enlise, l'économie souffre et les boutiques ferment
Ven 08 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Assis au milieu de sa boutique à Déckon, Seibou Issa fait le point avec ses deux employés. La journée n'a pas été bonne, comme tous les jours ou presque depuis que le Togo a plongé dans une grave crise politique en septembre dernier.   "Les... Lire la suite >

Au Burundi, Pierre Nkurunziza renonce à la présidence à vie… pas à la monarchie

Au Burundi, Pierre Nkurunziza renonce à la présidence à vie… pas à la monarchie
Ven 08 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le chef de l’Etat a annoncé ne pas vouloir se représenter en 2020 tout en promulguant une nouvelle Constitution qui lui permet de rétablir la monarchie.   C’est dans un discours solennel, mêlant le « je » et le « nous » pour... Lire la suite >

Le parlement nigérian menace Buhari de destitution

Le parlement nigérian menace Buhari de destitution
Jeu 07 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Les parlementaires nigérians ont menacé mercredi le président Muhammadu Buhari de recourir à une procédure de destitution si des mesures fortes ne sont pas prises pour endiguer la corruption et rétablir la sécurité dans le pays, révélant... Lire la suite >

Dans le centre du Mali, « c’est la souffrance, la fatigue et la peur qui nous ont poussés à fuir »

Dans le centre du Mali, « c’est la souffrance, la fatigue et la peur qui nous ont poussés à fuir »
Mer 06 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’abandon de l’Etat et la prolifération des armes aggravent les affrontements entre Dogon et Peuls qui ont déjà fait 70 morts depuis le début de l’année.   Un seau en plastique, c’est l’objet que désigne Oumou Barry... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS