NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

' L'Unesco paie un prix très lourd pour sa politisation '


' L'Unesco paie un prix très lourd pour sa politisation '
Le siège de l'Unesco à Paris. Le siège de l'Unesco à Paris. | PHOTO: Xavier POPY/REA
À partir de lundi se tient le scrutin visant à désigner le directeur général de l'Unesco. L'Égyptienne Moushira Khattab fait partie des favorites. Interview.
PROPOS RECUEILLIS PAR MIREILLE DUTEIL
 
À partir du 9 octobre, les 58 membres du Conseil exécutif de l'Unesco voteront, à bulletin secret, pour choisir, à la majorité des voix, parmi neuf candidats, celui qui succédera à la Bulgare Irina Bokova et deviendra, pour quatre ans, le nouveau directeur général de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, les sciences et la culture. Les 195 États membres entérineront le vote du Conseil exécutif. Cette année, la bataille risque d'être rude entre les quatre candidats de pays arabes, dont l'Égyptienne Moushira Khattab, diplomate de carrière et ancienne ministre de la Famille, et le Qatari Hamad Al-Kawari, ex-ministre de la Culture, qui se vante de ne pas arriver à l'Unesco « les mains vides ». Face à eux, Audrey Azoulay, ancienne ministre de la Culture de François Hollande, a ses chances. La candidature française est une nouveauté qui ne fait pas que des heureux : la France abrite le siège de l'Organisation et avait pour tradition de ne pas présenter de candidat.
 
Optimiste, Moushira Khattab, femme dynamique qui court dans le peloton de tête des postulants, explique pourquoi elle brigue, au nom de l'Égypte, la direction de l'Unesco, une organisation en déficit qui suscite, à chaque mandat, de nouvelles polémiques.
 
Moushira Khattab. © DR
 
Le Point : Vous avez été ministre de la Famille sous Hosni Moubarak, présidente de la Commission de l'ONU sur les droits des enfants, avez lancé, en 1999, une campagne en Égypte contre les mutilations génitales féminines. Pourtant assainir et dépoussiérer l'Unesco de sa bureaucratie semble une autre gageure. Comment comptez-vous vous y prendre ?
 
Moushira Khattab : Je veux faire de l'Unesco une organisation efficace et transparente. Quand la situation est telle qu'elle est aujourd'hui, il n'est pas question de « business as usual ». La première chose à faire est de restaurer la confiance entre les États membres et l'organisation, d'une part, et entre les différents secteurs et niveaux de l'Unesco eux-mêmes, d'autre part. Je compte commencer par le secrétariat général et les secrétaires adjoints qui constituent l'armature de la maison. Il faut réduire la bureaucratie comme le souhaitent tous les États membres en faisant un inventaire des succès de l'organisation. Qu'est-ce qui marche, qu'est-ce qui ne marche pas ? Je compte prouver aux différents États qu'ils ont intérêt à travailler ensemble et à laisser de côté les aspects les plus clivants pour précisément restaurer cette confiance entre les États et le directeur général. J'y ai réussi auparavant lorsque j'étais ministre et ambassadeur.
 
 Qui mieux qu’une femme arabe et musulmane qui dispose des qualifications requises peut parler contre tous les radicalismes ? 
 
Certains États affirment que ce manque de confiance envers l'organisation vient de sa politisation. Les États-Unis ne financent plus l'Unesco depuis 2012 et l'admission de la Palestine votée par la majorité des membres. Le Japon, lui, a aussi coupé les vivres lorsque le sac de Nankin fut inscrit au registre de la « mémoire du monde ». Comment déminer ces situations ?
 
L'Unesco paie un prix très lourd pour sa politisation. Elle est une agence spécialisée de l'ONU dont le mandat est de traiter de l'éducation, du patrimoine, des sciences. Elle doit laisser la politique à l'ONU. Maintenant, on ne va pas revenir en arrière sur ce qui a été décidé. Le problème n'est plus celui de la Palestine, elle est acceptée depuis longtemps. Pour l'avenir, je veux construire un consensus entre les États pour les faire avancer ensemble. Ainsi, je veux que l'Unesco travaille en Palestine dans les secteurs de la santé, de l'éducation, comme partout ailleurs. D'ailleurs, il y a une bonne coopération entre Palestiniens et Israéliens sous la houlette des programmes de l'Unesco.
 
Il est cependant évident qu'on ne dépolitisera pas l'organisation en quelques jours. Mais on peut aider à restaurer la confiance peu à peu dans l'Unesco. Nous devons être proches des gens et rester dans le cadre de nos missions. Le monde souffre du radicalisme et du terrorisme. Seule l'Unesco peut les combattre, car on ne va pas vaincre le terrorisme avec des armes, mais avec l'éducation.
 
Comment ressentez-vous la candidature de la France en la personne d'Audrey Azoulay ?
 
Ce n'est pas une bonne chose. La France est le pays hôte de l'Unesco depuis une quinzaine d'années, il y avait un accord tacite pour qu'elle ne présente pas de candidat au siège de directeur général. En outre, il était entendu que ce prochain mandat devait revenir au monde arabe qui n'a jamais eu le poste. Or, la France est l'amie des pays arabes, elle entretient d'excellentes relations avec l'Égypte. Nous ne comprenons donc pas sa position. D'autant plus qu'aujourd'hui, qui mieux qu'une femme arabe et musulmane qui dispose des qualifications requises peut parler contre tous les radicalismes ? Sans compter que l'Égypte, mon pays, est en paix au Moyen-Orient depuis quarante ans et peut parler aux Israéliens et aux Palestiniens.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Soudan: face

Soudan: face
Mer 22 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Drapeaux soudanais brandis, "V" de la victoire et cris de ralliement: les manifestants rassemblés devant le QG de l'armée à Khartoum restent déterminés à obtenir un transfert du pouvoir au civil, malgré l'impasse dans les négociations... Lire la suite >

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin
Mer 22 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En poste au Bénin pour l’Union européenne, Rafal Lapkowski a croisé la route de Fiacre Gbédji, tué par les ravisseurs des otages libérés le 10 mai. Portrait.   Nous sommes venus nous installer au Bénin en 2014. Un pays d’Afrique... Lire la suite >

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?
Mer 08 Mai 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Jusqu'à présent, en Afrique de l'Ouest, les zones peu sûres se trouvaient près des trois frontières du Burkina Faso, du Niger et du Mali. La situation s'est dégradée depuis quelques mois dans toute la région. Explication.   Les... Lire la suite >

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »
Mer 08 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

A Tripoli et Bamako, Paris soutient les autorités légitimes tout en apportant son aide à des forces rivales jugées plus à même de lutter contre le terrorisme, observe notre chroniqueur.   Chronique. Confrontée depuis un mois à une... Lire la suite >

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours
Mar 07 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a dénoncé dans un rapport publié lundi "un recours régulier à la torture et à la détention au secret" des autorités camerounaises contre des séparatistes... Lire la suite >

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée
Mar 07 Mai 2019 | dans Autres Actus

Le corps du guide des touristes a été retrouvé dans le parc de la Pendjari, à la frontière avec le Burkina Faso, pays en proie à une multiplication des attaques terroristes.   Deux touristes français sont portés disparus depuis ... Lire la suite >

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »
Ven 03 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon Amnesty International, le droit de manifester fait l’objet d’une interdiction totale et systématique au pays d’Idriss Déby.   Tribune. Les Tchadiens arrêtés jeudi 25 avril lors d’une manifestation interdite contre la vie chère... Lire la suite >

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »
Dim 28 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Que se passe-t-il donc au Bénin qui justifie l'absence de l'opposition aux élections législatives de ce dimanche 28 avril  ? Éléments de réponse avec Mathias Hounkpe, de l'Open Society Initiative for West Africa.   Le... Lire la suite >

Le cauchemar de l'inflation hante

Le cauchemar de l'inflation hante
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

Le cauchemar de l'inflation est de retour au Zimbabwe. Malgré la suppression de la parité fixe entre la pseudo-monnaie locale et le dollar américain, les prix n'en finissent plus de grimper, réduisant à néant les promesses de sortie de crise du gouvernement.   Dans... Lire la suite >

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'ancien président de la Cour suprême du Nigeria a fait appel de sa condamnation à dix ans de suspension de toute fonction publique pour corruption, ont déclaré vendredi ses avocats.   Walter Onnoghen, qui était le plus haut magistrat du pays,... Lire la suite >

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale
Jeu 18 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

La communauté internationale reste mercredi divisée sur l'offensive lancée par le maréchal Khalifa Haftar sur Tripoli, capitale libyenne et siège du gouvernement d'union (GNA) ciblée mardi soir par des tirs de roquettes qui ont fait six nouveaux morts.   Soumis... Lire la suite >

« Le massacre d’Ogossagou est la conséquence de la perte de contrôle de l’Etat malien sur les milices »

« Le massacre d’Ogossagou est la conséquence de la perte de contrôle de l’Etat malien sur les milices »
Jeu 18 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’universitaire Youssouf T. Sangaré analyse la situation sécuritaire du Mali et la montée en puissance d’un islam politique.   Tribune. Le 23 mars, plus de 160 habitants du village d’Ogossagou, essentiellement des Peuls, furent massacrés.... Lire la suite >

Le Nigeria, principale porte d’entrée de faux médicaments sur le continent

Le Nigeria, principale porte d’entrée de faux médicaments sur le continent
Jeu 11 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

« CARNET DE SANTÉ ». En Afrique, ce commerce illicite serait à l’origine de plus 100 000 décès par an, selon l’Organisation mondiale de la santé.   La nuit tombe sur Lagos. C’est l’heure où l’Obalende... Lire la suite >

Libye : derrière la bataille de Tripoli, des influences étrangères ?

Libye : derrière la bataille de Tripoli, des influences étrangères ?
Jeu 11 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Alors que l'offensive du maréchal Haftar vers Tripoli se poursuit, plusieurs acteurs de la communauté internationale continuent à avancer leurs pions. Par Patrick Forestier   Le maréchal Khalifa Haftar pourra-t-il gagner la bataille de Tripoli ? Ou bien... Lire la suite >

Les Maliens en colère

Les Maliens en colère
Lun 08 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Après les habitants du cercle de Bandiagara, plus de 10 000 personnes ont manifesté vendredi leur colère contre « l'effondrement de l'État ».   Ils étaient des milliers, femmes, hommes, enfants, vieillards, des Maliens... Lire la suite >

Guinée : l’opposition coalisée contre un troisième mandat du président Alpha Condé

Guinée : l’opposition coalisée contre un troisième mandat du président Alpha Condé
Lun 08 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le chef de l’Etat, dont le deuxième quinquennat s’achève en 2020, a souvent contesté la pertinence de la limitation du nombre de mandats sur le continent.   Les principaux partis d’opposition de Guinée, des associations de la société... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Intronisation du roi du Moronou du 19 au 24 Mai 2019
Dim 12 Mai 2019 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS