NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Angola-France : les enjeux d'une rencontre


Angola-France : les enjeux d'une rencontre
Les présidents français et angolais, Emmanuel Macron et João Lourenço, ce 28 mai 2018 à Paris. | PHOTO: Ludovic Marin / AFP
Contraint à la diversification économique, l'Angola est en quête de nouveaux investisseurs que son président, João Lourenço, est venu chercher à Paris en clarifiant sa position sur la RDC.
 
Cinq jours après la visite du président rwandais Paul Kagame, Emmanuel Macron a reçu ce lundi son homologue angolais, João Lourenço. Après des rendez-vous à l'Unesco puis à l'École polytechnique dans la matinée, le nouveau président angolais élu en septembre dernier a échangé ce lundi après-midi avec plus de 80 entreprises françaises. Une visite qui intervient sur fond de crispation diplomatique, après les propos, mercredi dernier, du président français soutenant une « initiative » – non dévoilée – de l'Union africaine sur la RDC et soutenue par l'Angola. Une déclaration qui a suscité la colère à Kinshasa. Le porte-parole du gouvernement Lambert Mende a d'ailleurs réclamé des explications. « Nous ne reprochons rien au président français, Emmanuel Macron. La question consiste à savoir ce qui a bien pu être dit entre lui et le président du Rwanda concernant la RDC sans que nous le sachions », a déclaré M. Mende.
 
Le dossier congolais largement commenté
 
Si la question est sensible, c'est parce que l'Angola cherche à avoir de l'influence au sein de l'Union africaine sur le dossier congolais. Un rôle qui s'explique de par l'histoire du pays avec son voisin direct. « L'ancien président José dos Santos avait soutenu Laurent-Désiré Kabila dans son accession au pouvoir, explique Didier Péclard, enseignant-chercheur à l'université de Genève, auteur de nombreux ouvrages sur l'Angola. Il y a eu une certaine proximité entre Luanda et Kinshasha pendant des années. Mais ce lien s'est peu à peu étiolé à cause des conflits liés à l'exploitation des mines de diamants à la frontière, et de la crise au Kasaï, qui a poussé des milliers de réfugiés congolais vers l'Angola. Une animosité que José dos Santos n'a pas réussi à apaiser : « Il n'avait pas la carrure d'un faiseur de paix sur le continent », explique-t-il.
 
Aujourd'hui, João Lourenço « joue la carte de l'Union africaine ». « Nous n'avons pas la prétention d'intervenir sur des sujets internes à la RDC, a-t-il d'ailleurs affirmé aujourd'hui en conférence de presse. Mais nous conseillons l'application des accords de la Saint-Sylvestre qui prévoient des élections […] sans le président actuel. » « Ces conversations avec les présidents Paul Kagame et Emmanuel Macron ne se font pas en secret », a-t-il ajouté, en réponse à Kinshasa. Le président angolais a d'ailleurs assuré qu'une rencontre avec Joseph Kabila était prévue dans les prochains jours.
 
Le plan de João Lourenço pour l'économie
 
Mais, au-delà de la RDC, d'autres sujets ont été mis sur la table des discussions entre les deux chefs d'État, et notamment le renforcement des relations économiques entre les deux pays. L'Angola, deuxième producteur de pétrole du continent, traverse en effet une crise sans précédent depuis 2014 et la chute du cours de l'or noir. Une situation économique difficile qui a eu pour conséquence la baisse significative des importations françaises, l'État angolais n'étant plus en mesure d'honorer ses factures. Pour sortir de ce marasme, le Parlement a ainsi adopté une loi la semaine dernière allégeant les contraintes entre investisseurs étrangers et locaux, et facilitant l'obtention de visas pour les entrepreneurs et les salariés. Des règles nouvelles qui s'appliqueront à tous les secteurs… excepté ceux du pétrole, des mines et de la finance.
 
En effet, le gouvernement angolais a mis le cap sur la diversification de son économie, même si « ce discours n'est pas nouveau, les enjeux aujourd'hui sont considérables, affirme Didier Péclard. Car l'Angola peine à attirer les investisseurs étrangers depuis 2014 ». Ce lundi, des accords ont donc été signés dans ce sens. « Une convention » s'appliquant au secteur de l'agriculture, « d'un montant de 100 millions de dollars », a été approuvée avec l'engagement de l'Agence française de développement (AFD), a déclaré Emmanuel Macron. Le gouvernement cherche à développer significativement l'agriculture, car c'est un secteur dont dépend une très large portion de la population angolaise. Pourtant, aucun investissement n'y avait été fait depuis des années. Autre secteur dans la ligne de mire de João Lourenço, celui de l'industrie au sens large. « Aucune industrie de transformation des matières premières n'existe en Angola. Le pays importe tout », déplore le chercheur.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Soudan: face

Soudan: face
Mer 22 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Drapeaux soudanais brandis, "V" de la victoire et cris de ralliement: les manifestants rassemblés devant le QG de l'armée à Khartoum restent déterminés à obtenir un transfert du pouvoir au civil, malgré l'impasse dans les négociations... Lire la suite >

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin
Mer 22 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En poste au Bénin pour l’Union européenne, Rafal Lapkowski a croisé la route de Fiacre Gbédji, tué par les ravisseurs des otages libérés le 10 mai. Portrait.   Nous sommes venus nous installer au Bénin en 2014. Un pays d’Afrique... Lire la suite >

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?
Mer 08 Mai 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Jusqu'à présent, en Afrique de l'Ouest, les zones peu sûres se trouvaient près des trois frontières du Burkina Faso, du Niger et du Mali. La situation s'est dégradée depuis quelques mois dans toute la région. Explication.   Les... Lire la suite >

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »
Mer 08 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

A Tripoli et Bamako, Paris soutient les autorités légitimes tout en apportant son aide à des forces rivales jugées plus à même de lutter contre le terrorisme, observe notre chroniqueur.   Chronique. Confrontée depuis un mois à une... Lire la suite >

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours
Mar 07 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a dénoncé dans un rapport publié lundi "un recours régulier à la torture et à la détention au secret" des autorités camerounaises contre des séparatistes... Lire la suite >

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée
Mar 07 Mai 2019 | dans Autres Actus

Le corps du guide des touristes a été retrouvé dans le parc de la Pendjari, à la frontière avec le Burkina Faso, pays en proie à une multiplication des attaques terroristes.   Deux touristes français sont portés disparus depuis ... Lire la suite >

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »
Ven 03 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon Amnesty International, le droit de manifester fait l’objet d’une interdiction totale et systématique au pays d’Idriss Déby.   Tribune. Les Tchadiens arrêtés jeudi 25 avril lors d’une manifestation interdite contre la vie chère... Lire la suite >

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »
Dim 28 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Que se passe-t-il donc au Bénin qui justifie l'absence de l'opposition aux élections législatives de ce dimanche 28 avril  ? Éléments de réponse avec Mathias Hounkpe, de l'Open Society Initiative for West Africa.   Le... Lire la suite >

Le cauchemar de l'inflation hante

Le cauchemar de l'inflation hante
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

Le cauchemar de l'inflation est de retour au Zimbabwe. Malgré la suppression de la parité fixe entre la pseudo-monnaie locale et le dollar américain, les prix n'en finissent plus de grimper, réduisant à néant les promesses de sortie de crise du gouvernement.   Dans... Lire la suite >

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'ancien président de la Cour suprême du Nigeria a fait appel de sa condamnation à dix ans de suspension de toute fonction publique pour corruption, ont déclaré vendredi ses avocats.   Walter Onnoghen, qui était le plus haut magistrat du pays,... Lire la suite >

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale
Jeu 18 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

La communauté internationale reste mercredi divisée sur l'offensive lancée par le maréchal Khalifa Haftar sur Tripoli, capitale libyenne et siège du gouvernement d'union (GNA) ciblée mardi soir par des tirs de roquettes qui ont fait six nouveaux morts.   Soumis... Lire la suite >

« Le massacre d’Ogossagou est la conséquence de la perte de contrôle de l’Etat malien sur les milices »

« Le massacre d’Ogossagou est la conséquence de la perte de contrôle de l’Etat malien sur les milices »
Jeu 18 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’universitaire Youssouf T. Sangaré analyse la situation sécuritaire du Mali et la montée en puissance d’un islam politique.   Tribune. Le 23 mars, plus de 160 habitants du village d’Ogossagou, essentiellement des Peuls, furent massacrés.... Lire la suite >

Le Nigeria, principale porte d’entrée de faux médicaments sur le continent

Le Nigeria, principale porte d’entrée de faux médicaments sur le continent
Jeu 11 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

« CARNET DE SANTÉ ». En Afrique, ce commerce illicite serait à l’origine de plus 100 000 décès par an, selon l’Organisation mondiale de la santé.   La nuit tombe sur Lagos. C’est l’heure où l’Obalende... Lire la suite >

Libye : derrière la bataille de Tripoli, des influences étrangères ?

Libye : derrière la bataille de Tripoli, des influences étrangères ?
Jeu 11 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Alors que l'offensive du maréchal Haftar vers Tripoli se poursuit, plusieurs acteurs de la communauté internationale continuent à avancer leurs pions. Par Patrick Forestier   Le maréchal Khalifa Haftar pourra-t-il gagner la bataille de Tripoli ? Ou bien... Lire la suite >

Les Maliens en colère

Les Maliens en colère
Lun 08 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Après les habitants du cercle de Bandiagara, plus de 10 000 personnes ont manifesté vendredi leur colère contre « l'effondrement de l'État ».   Ils étaient des milliers, femmes, hommes, enfants, vieillards, des Maliens... Lire la suite >

Guinée : l’opposition coalisée contre un troisième mandat du président Alpha Condé

Guinée : l’opposition coalisée contre un troisième mandat du président Alpha Condé
Lun 08 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le chef de l’Etat, dont le deuxième quinquennat s’achève en 2020, a souvent contesté la pertinence de la limitation du nombre de mandats sur le continent.   Les principaux partis d’opposition de Guinée, des associations de la société... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Intronisation du roi du Moronou du 19 au 24 Mai 2019
Dim 12 Mai 2019 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS