NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Bombarder la Syrie, quelle est la position de la France ?


Bombarder la Syrie, quelle est la position de la France ?
François Hollande à l'ONU, le 24 septembre 2014. | PHOTO: REUTERS/MIKE SEGAR
Jeudi 18 septembre, François Hollande annonçait que la France mènerait des frappes aériennes en Irak contre l'Etat islamique (EI) en « soutien » à l'armée irakienne. Le chef de l'Etat précisait à cette occasion que Paris n'interviendrait pas en Syrie, où le groupe djihadiste possède également des bases :
 
« J'ai décidé de répondre à la demande des autorités irakiennes pour accorder le soutien aérien. Notre but est de contribuer à la paix et à la sécurité en Irak en affaiblissant les terroristes. Je le dis aussi nettement que j'affirme la nécessité de ce soutien et de cet appui aérien, nous n'irons pas au-delà : il n'y aura pas de troupes au sol et nous n'interviendrons qu'en Irak. »
 
1. Quelle est la position officielle de la France ? 
Paris estime qu'aucun cadre juridique et politique ne peut légitimer une intervention en Syrie, à la différence de l'Irak, où la France agit à la demande du gouvernement irakien et est appuyée par l'ONU, dont le Conseil de sécurité a adopté une déclaration exhortant « la communauté internationale, dans le respect du droit international, à renforcer et étendre le soutien au gouvernement irakien dans sa lutte contre l'EI et les groupes armés qui lui sont liés ».
 
 
En Syrie, la France limite son action au soutien de l'opposition qui combat l'Etat islamique et le régime de Bachar Al-Assad, sans participer aux frappes aériennes menées par les Etats-Unis depuis le 22 septembre.
 
 
Cazeneuve à Ankara pour renforcer la lutte contre les jihadistes
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve est arrivé vendredi à Ankara pour presser la Turquie de mieux coopérer à la lutte contre les filières jihadistes, après le cafouillage diplomatico-policier qui a accompagné le retour de trois Français.
 
 
2. La position française a-t-elle changé avec l'assassinat d'Hervé Gourdel ?
Au lendemain de la décapitation de l'otage français Hervé Gourdel en Algérie, qui a suscité une indignation unanime, François Hollande a de nouveau écarté la possibilité d'éventuelles frappes en Syrie en expliquant, lors d'une conférence de presse en marge de l'Assemblée générale de l'ONU : 
 
« On ne peut pas tout faire et il convient de bien faire. »
 
3. Le gouvernement est-il à l'unisson de l'Elysée ? 
Mais certains membres du gouvernement ne sont pas aussi catégoriques.
 
Le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, a même exprimé une opinion opposée à celle du chef de l'Etat. Lundi 22 septembre, quelques heures avant le début des premières frappes américaines en Syrie, le ministre des affaires étrangères a déclaré lors d'une conférence de presse à New York :
 
« Il n'y a pas à notre sens d'empêchement juridique à ce que les attaques de Daech [acronyme arabe de l'EI] fassent l'objet de réactions aussi bien en Irak qu'en Syrie. »
 
 
Jean-Yves Le Drian a lui indiqué que le sujet était en discussion. Interrogé par RTL jeudi, le ministre de la défense a déclaré qu'intervenir en Syrie était « une opportunité qui ne se présente pas aujourd'hui », précisant qu'il s'agissait d'« une question qui [était] posée ».
 
La position de la France n'a donc pas changé depuis le début de son engagement militaire dans ce conflit, mais ces propos laissent clairement entendre qu'elle pourrait évoluer.
 
4. Qu'en pense l'opposition ? 
L'ancien premier ministre François Fillon a estimé que pour « détruire l'Etat islamique », la coalition ne pourrait pas « s'arrêter à la frontière » syrienne.
 
Mais au Parlement, des députés UMP ont mis en garde le gouvernement contre d'éventuelles frappes sans aval onusien. Dans un communiqué, Jacques Myard, Thierry Mariani, Philippe Meunier, Jean-Pierre Decool, Nicolas Dhuicq et Patrice Verchère déclarent :
 
« Nous mettons fermement en garde le gouvernement contre des frappes en Syrie à l'encontre des djihadistes dès lors qu'il n'y aurait pas une décision du Conseil de sécurité de l'ONU [ou] une demande expresse du gouvernement de Damas. »

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Au Togo, les deux camps s’assoient autour de la même table

Au Togo, les deux camps s’assoient autour de la même table
Ven 16 Février 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

L’opposition demande notamment la libération des militants arrêtés depuis le début des manifestations contre le président Gnassingbé, en août 2017.   Cela ressemble à une légère éclaircie dans le ciel politique... Lire la suite >

Afrique du Sud : Matamela Cyril Ramaphosa face à son destin

Afrique du Sud : Matamela Cyril Ramaphosa face à son destin
Ven 16 Février 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Il a rongé son frein et attendu son heure pendant de longues années. Cyril Ramaphosa a eu un parcours hors du commun où syndicalisme, business et politique se sont succédé et quelquefois côtoyés. Qui est-il vraiment ?   À... Lire la suite >

Jacob Zuma : le plus long « exit » de l'histoire sud-africaine

Jacob Zuma : le plus long « exit » de l'histoire sud-africaine
Mer 14 Février 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Avant la crise actuelle, née du refus du président Zuma de démissionner sous la pression de l'ANC, il y a eu le départ anticipé de Thabo Mbeki en 2008. Entre-temps, le système Zuma a prospéré.   Alors qu'il y a ... Lire la suite >

Gambie : cette place forte de la non-transparence financière

Gambie : cette place forte de la non-transparence financière
Mar 13 Février 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Dans la planète de l'argent dissimulé, la Gambie joue les premiers rôles si l'on en croit le dernier rapport de Tax Justice Network, réseau de spécialistes engagés dans la lutte contre les paradis fiscaux.   Avec le score de 76,63, la ... Lire la suite >

Paul Biya: 85 ans mardi, dont 35

Paul Biya: 85 ans mardi, dont 35
Mar 13 Février 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président camerounais Paul Biya, qui fête mardi ses 85 ans, continue de se projeter à la tête d'un Etat qu'il dirige depuis 35 ans, tandis que les défis sécuritaires se multiplient dans un pays qui connaîtra fin 2018 des élections générales.   "Le... Lire la suite >

Bénin : le bras de fer se durcit entre Patrice Talon et les syndicats

Bénin : le bras de fer se durcit entre Patrice Talon et les syndicats
Lun 12 Février 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Négociations ardues entre le gouvernement béninois et les syndicats de l'administration publique, ce qui n'arrange en rien la situation économique du pays.   « Une rencontre Talon et syndicats pour rien ! » s'exclame René Ahouansou ... Lire la suite >

Zimbabwe : les fermiers blancs, une épine dans le pied de Mnangagwa

Zimbabwe : les fermiers blancs, une épine dans le pied de Mnangagwa
Lun 12 Février 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Faut-il rendre aux fermiers blancs leurs terres confisquées ? Le nouveau gouvernement s'attaque aux défauts structurels de la réforme agraire, héritage de Robert Mugabe.   En décembre dernier, le nouveau président zimbabwéen, Emmerson... Lire la suite >

Forces étrangères au Niger : tout le monde n'est pas d'accord

Forces étrangères au Niger : tout le monde n'est pas d'accord
Sam 10 Février 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Au nom de la sécurité, le gouvernement nigérien autorise des forces françaises, américaines et bientôt italiennes à stationner sur son territoire. Au nom de la souveraineté nationale, une partie des Nigériens lui conteste cette... Lire la suite >

En RDC, les enfants volés de Goma

En RDC, les enfants volés de Goma
Ven 09 Février 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Depuis un an, les rapts se multiplient dans la capitale du Nord-Kivu, où l’armée et de multiples milices maintiennent une tension permanente.   Tout semble protégé chez Valentin Sendegeya. Derrière une clôture en pierres, des rideaux imprimés... Lire la suite >

Afrique du Sud : Jacob Zuma, l'homme qui ne voulait pas laisser le pouvoir

Afrique du Sud : Jacob Zuma, l'homme qui ne voulait pas laisser le pouvoir
Ven 09 Février 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Les conseils et menaces publiques de défiance n'arrivent pas à ébranler la détermination de Jacob Zuma à demeurer président. Pour l'ANC, l'heure est grave.   « Coup de théâtre ! » Après avoir refusé... Lire la suite >

Lacina, 30 ans, sept ans à l’université de Ouagadougou et toujours aucun diplôme

Lacina, 30 ans, sept ans à l’université de Ouagadougou et toujours aucun diplôme
Ven 09 Février 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

La classe africaine (18). Retards, sureffectifs, abandons… Les étudiants burkinabés sont durement affectés par le « chevauchement » des années universitaires.   Géomorphologie, cristallographie, géochimie… Concentré,... Lire la suite >

« Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège de l’unilatéralisme en Afrique ? »

« Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège de l’unilatéralisme en Afrique ? »
Mer 07 Février 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon notre chroniqueur, le président s’efforce d’impliquer les pays du Sahel dans la lutte anti-djihadiste, mais c’est bien la France qui demeure en première ligne.   Chronique. En critiquant sur le sol africain, qui plus est devant les parlementaires... Lire la suite >

Afrique du Sud : ça se complique pour Jacob Zuma

Afrique du Sud : ça se complique pour Jacob Zuma
Mer 07 Février 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Le président sud-africain doit faire face à une nouvelle motion de défiance déposée par le parti d'opposition dirigé par Julius Malema, les Combattants pour la liberté économique.   Alors que son discours annuel sur l'état... Lire la suite >

Les filles, éternelles oubliées de l’éducation au Niger

Les filles, éternelles oubliées de l’éducation au Niger
Mar 06 Février 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

La classe africaine (16). Le gouvernement a adopté un décret visant à protéger, soutenir et accompagner les jeunes filles en cours de scolarité.   Mariama Chipkaou a gardé de son passé de leader syndicaliste une ferme poigne et un certain... Lire la suite >

Guinée : l'opposition dénonce une fraude massive aux élections locales

Guinée : l'opposition dénonce une fraude massive aux élections locales
Mar 06 Février 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Elles ne sont pas parties pour apaiser le climat politique. Les élections locales, les premières depuis 2005, auraient, selon des responsables de l'opposition, fait l'objet de fortes irrégularités.   « Il y a une fraude à l'échelle... Lire la suite >

Mali : les héros de la diaspora

Mali : les héros de la diaspora
Lun 05 Février 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Les migrants de la région de Kayes au Mali installés à l'étranger ont remplacé l'État et assurent ses missions.   Dans la case à palabres, les hommes en bazin, graves, écoutent l'enregistrement. La voix est... Lire la suite >

ACTUALITE

Au Togo, les deux camps s’assoient autour de la même table
Ven 16 Février 2018 | Source: lemonde.fr
Afrique du Sud : Matamela Cyril Ramaphosa face à son destin
Ven 16 Février 2018 | Source: afrique.lepoint.fr
Jacob Zuma : le plus long « exit » de l'histoire sud-africaine
Mer 14 Février 2018 | Source: afrique.lepoint.fr
Plus d'Actualité | Cliquez ici

Vidéo à ne pas rater

Biennale panafricaine / L'invitation du professeur AMOA Urbain
Jeu 15 Février 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS