NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Afrique : « Du point de vue économique, les migrations sont bénéfiques »


Afrique : « Du point de vue économique, les migrations sont bénéfiques »
Les migrations contribuent au développement des pays d’arrivée, où les migrants dépensent 80 % de leurs revenus par la consommation et les impôts. © | PHOTO: AFP/Cristina Aldehuela
C'est un rapport de la Cnuced qui bat en brèche un certain nombre d'idées reçues sur les migrations. Et pointe le rôle économique positif des migrations intra-africaines.
 
Les images des 629 migrants secourus au large de la Libye par le navire humanitaire l'Aquarius et qui vont finalement pouvoir rejoindre l'Espagne à l'aide de deux bateaux italiens tournent en boucle depuis plusieurs jours. Au-delà du problème de droit qui se pose actuellement à l'Europe, depuis plusieurs années, ces images ont fini par imprimer dans les esprits l'idée que les migrants échouaient tous finalement en Méditerranée. Et si on se trompait ? Le dernier rapport de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced) veut battre en brèche les idées reçues sur ce sujet. Car « une bonne partie du discours public, particulièrement en ce qui concerne les migrations internationales africaines, est pleine d'idées fausses qui alimentent une représentation conflictuelle, trompeuse et nuisible de la réalité » affirment les auteurs.
 
Ces derniers mettent en exergue l'impact positif de la migration sur le continent. « Les migrations africaines pourraient stimuler la croissance et transformer positivement la structure de l'économie du continent », prédit même l'institution internationale, qui préconise aux États africains de mettre en place des stratégies qui permettront de tirer parti des migrations africaines et d'atténuer leurs effets négatifs.
 
« Les migrations sont bénéfiques à la fois aux pays d'origine et aux pays de destination »
 
Le rapport de la Cnuced codirigé par l'économiste Milasoa Chérel-Robson cherche à déterminer comment les migrants favorisent la transformation structurelle et recense les possibilités pour cette main-d'œuvre excédentaire d'être absorbée par les différents secteurs économiques à l'échelle du continent. Les migrants africains comptent des personnes de tout niveau de qualification, qui quittent leur pays par des voies légales ou par d'autres moyens. Non seulement ils remédient au déficit de compétences dans leurs pays de destination, mais ils contribuent aussi au développement dans leur pays d'origine. D'après le rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement, avec 19 millions de migrants se déplaçant au sein du continent et 17 millions l'ayant quitté pour la seule année 2017, les pays africains peuvent tirer des bénéfices économiques de leurs populations migrantes.
 
« Les pays africains peuvent tirer des bénéfices de la migration en alignant leurs politiques migratoires, commerciales et d'investissements sur leurs objectifs de développement, en exploitant la diaspora à des fins d'investissements productifs et en adoptant des politiques de travail flexibles afin de faciliter la mobilité des migrants », explique le rapport.
 
Grâce à leur parent migrant, les enfants restés au pays reçoivent souvent une meilleure éducation que leurs camarades. En effet, expliquent les experts de l'ONU, « les liens créés par les migrants entre leur pays d'origine et leur pays de destination ont permis l'apparition de diasporas prospères. Ils ont aussi ouvert de nouvelles perspectives de commerce et d'investissement qui peuvent aider les pays de destination et les pays d'origine à diversifier leur économie et à s'orienter vers des activités productives à plus grande valeur ajoutée. »
 
Régulariser les travailleurs pour valoriser la contribution des migrants
 
« La régularisation des travailleurs migrants devrait être une priorité, estime l'organisme onusien. De telles initiatives ont montré que la contribution des migrants aux économies nationales est pleinement reconnue et intégrée au produit intérieur brut. Elle offre également une meilleure protection aux migrants, notamment en facilitant le paiement des contributions et des impôts nationaux. Les campagnes de régularisation peuvent mettre en évidence l'ampleur des opportunités manquées dans les contributions à l'économie réelle. » À ce titre, l'étude cite la deuxième phase de régularisation menée au Maroc entre décembre 2016 et fin 2017. Au total, 26 860 demandes ont été déposées dans 70 provinces et communes.
 
« Les pays de destination ont tendance à se concentrer sur les migrants hautement qualifiés. Bien qu'il faille reconnaître davantage le rôle des travailleurs peu qualifiés dans la stratégie migratoire et, en conséquence, dans sa trajectoire de développement, les mesures qui ciblent les deux extrémités de l'échelle des compétences dans la stratégie migratoire du Maroc est un exemple de bonne pratique africaine. »
 
Des migrations intra-africaines méconnues
 
Contrairement à ce que certains pensent, la plupart des flux migratoires africains sont circonscrits à l'intérieur du continent. Selon le présent rapport, ces migrations intra-africaines sont indispensables au renforcement de l'intégration de la région et du continent. Dans le même temps, les grands schémas des migrations extracontinentales confirment que les migrants concourent à la transformation structurelle des pays d'origine.
 
L'année dernière, sur les 36 millions d'Africains qui ont quitté leur pays, 19 millions, soit près de 53 %, sont restés sur le continent. Cependant, l'écart est en train de se réduire, l'Afrique étant une destination migratoire pour 5,5 millions de personnes venues de l'extérieur du continent, note la Cnuced, ajoutant qu'« en 2017, les cinq principales destinations des migrations intra-africaines (par pays d'accueil et par ordre décroissant) étaient l'Afrique du Sud, la Côte d'Ivoire, l'Ouganda, le Nigeria, l'Éthiopie (tous pays ayant accueilli plus de 1 million de migrants)  ».
 
« La contribution des migrants internationaux au PIB a été ainsi mesurée à 19 % en Côte d'Ivoire (2008), 13 % au Rwanda (2012), 9 % en Afrique du Sud (2011) et 1 % au Ghana (2010). Les envois de fonds vers l'Afrique ont augmenté en moyenne de 38,4 milliards de dollars (2005-2007) à 64,9 milliards de dollars (2014-2016) », indique la Cnuced. Ces apports ont représenté 51 % des flux de capitaux privés vers l'Afrique en 2016, contre 42 % en 2010. « Les mouvements de population hors des frontières offrent souvent aux individus la possibilité d'une vie meilleure, et présentent des avantages sociaux et économiques pour les pays d'origine comme pour les pays de destination, ainsi que pour les générations futures », a déclaré Mukhisa Kituyi, secrétaire général de la Cnuced.
 
L'analyse du rapport sur le rôle de la migration intracontinentale dans la trajectoire de développement de l'Afrique doit, selon ses auteurs, devenir un document de référence important qui vise à aider la définition d'une position africaine dans le Pacte mondial sur la migration qui sera adopté à Marrakech en décembre 2018.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Gabon : victime d’un AVC, Ali Bongo demeure hospitalisé en Arabie saoudite

Gabon : victime d’un AVC, Ali Bongo demeure hospitalisé en Arabie saoudite
Jeu 08 Nov 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Depuis cette défaillance, un triumvirat aurait été mis en place à Libreville pour assurer la continuité de l’Etat.   Comment se porte Ali Bongo ? Les questions sur l’état de santé de leur président agitent les Gabonais... Lire la suite >

Cameroun: en cinq jours, 90 élèves enlevés puis libérés

Cameroun: en cinq jours, 90 élèves enlevés puis libérés
Jeu 08 Nov 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Un total de 90 élèves ont été enlevés puis libérés, dans deux enlèvements distincts, en cinq jours dans le même établissement scolaire de la région du Nord-Ouest du Cameroun théâtre de troubles indépendantistes,... Lire la suite >

Gabon - Laurence Ndong : «  Il faut rompre avec le cycle des élections truquées  »

Gabon - Laurence Ndong : «  Il faut rompre avec le cycle des élections truquées  »
Mer 07 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ENTRETIEN. Alors que le Gabon est en plein questionnement politique, économique et social, Laurence Ndong, mobilisée autour de l'idée d'une meilleure équité et justice dans le pays, s'est confiée au Point Afrique.   Avoir observé... Lire la suite >

Massacre de Thiaroye : « Monsieur Macron, réhabilitez la mémoire des tirailleurs sénégalais »

Massacre de Thiaroye : « Monsieur Macron, réhabilitez la mémoire des tirailleurs sénégalais »
Mer 07 Nov 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Fils d’un tirailleur tué le 1er décembre 1944, Biram Senghor en appelle au président français pour faire toute la lumière sur le drame.   Tribune. Monsieur le Président,   Agé de 80 ans et au soir de ma vie, je viens... Lire la suite >

RD Congo : ce « coup » que préparent Kabila et Tshisekedi

RD Congo : ce « coup » que préparent Kabila et Tshisekedi
Mar 23 Oct 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Aussi surréaliste que cela puisse paraître, les deux hommes politiques mènent des tractations pour crédibiliser le processus électoral et se partager le «  gâteau postélectoral  ».   Alors que le 23 décembre... Lire la suite >

Comment la France entend se ressaisir en Afrique

Comment la France entend se ressaisir en Afrique
Mar 23 Oct 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ANALYSE. « Ambition Africa », manifestation organisée en cette fin d'octobre, se veut une étape importante dans la volonté de reconquête française de marchés en Afrique. Et cela commence par une approche lucide des réalités du... Lire la suite >

Le Burkina Faso désormais sur la carte du djihadisme

Le Burkina Faso désormais sur la carte du djihadisme
Lun 22 Oct 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Trois attentats d’ampleur perpétrés à Ouagadougou, des attaques dans le nord du pays et désormais à l’est, le Burkina est devenu la cible régulière des islamistes armés.   « Comment en est-on arrivé là... Lire la suite >

Ce Cameroun que Paul Biya veut continuer à présider

Ce Cameroun que Paul Biya veut continuer à présider
Lun 22 Oct 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Alors que les turbulences secouent la présidentielle, où en est vraiment le Cameroun, économiquement et politiquement ? Éléments de réponse.   Alors que le Cameroun avait lancé en même temps plusieurs projets d'infrastructures... Lire la suite >

Elections en RDC: nouvelle concertation, pas de consensus

Elections en RDC: nouvelle concertation, pas de consensus
Ven 12 Oct 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

La "machine à voter" et le fichier électoral, deux écueils à deux mois et demi des élections en République démocratique du Congo, ont nourri mercredi une nouvelle réunion entre la commission électorale et les candidats à... Lire la suite >

Un jeune milliardaire enlevé

Un jeune milliardaire enlevé
Ven 12 Oct 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'homme considéré comme le plus jeune milliardaire du continent africain, le businessman tanzanien Mohammed Dewji, a été enlevé jeudi par des hommes armés à Dar es Salaam, ont indiqué des sources officielles.   Dirigeant à... Lire la suite >

Présidentielle au Cameroun : plusieurs partis d’opposition dénoncent des « fraudes »

Présidentielle au Cameroun : plusieurs partis d’opposition dénoncent des « fraudes »
Mer 10 Oct 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Après la surprise causée par l’annonce de Maurice Kamto de sa victoire le lendemain du scrutin, des candidats font le décompte d’« anomalies » et préparent des recours.   Ce ne sont que quelques phrases, mais elles pourraient changer... Lire la suite >

Les Burkinabés de plus en plus inquiets face aux attaques récurrentes aux confins du pays

Les Burkinabés de plus en plus inquiets face aux attaques récurrentes aux confins du pays
Mer 10 Oct 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En deux semaines, une vingtaine de membres des forces de sécurité ont été tués dans le nord et l’est du Burkina Faso.   Samedi 6 octobre, Ouagadougou bruissait de rumeurs sur la mort d’un soldat de la force « Barkhane » dans ... Lire la suite >

Mali : quand les serviteurs de la justice se rebiffent

Mali : quand les serviteurs de la justice se rebiffent
Ven 05 Oct 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Face au manque de moyens qui va jusqu'à menacer leur sécurité, les magistrats maliens ont décidé de répliquer en réclamant l'application des accords signés avec le gouvernement. Plus que jamais, la situation est grave.   Depuis... Lire la suite >

« La faiblesse du dossier contre Laurent Gbagbo a fait un tort considérable à la crédibilité de la CPI »

« La faiblesse du dossier contre Laurent Gbagbo a fait un tort considérable à la crédibilité de la CPI »
Ven 05 Oct 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Pour notre chroniqueur, le bureau du procureur de la Cour pénale internationale a échoué à convaincre de la culpabilité de l’ex-président ivoirien, dont le procès reprend.   Chronique. Le 11 avril 2011, Laurent Gbagbo était... Lire la suite >

Mali - Nord : là où insécurité et terrorisme rôdent

Mali - Nord : là où insécurité et terrorisme rôdent
Sam 29 Sep 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Une nouvelle flambée de violences a fait 35 morts en une semaine. La France a largué 120 parachutistes de Barkhane pour accompagner l'action des autres forces sur le terrain.   Le décompte a été rendu public par le ministère de la Sécurité... Lire la suite >

Neuf ans après le massacre du 28 septembre à Conakry, « il faut mettre fin à l’impunité totale »

Neuf ans après le massacre du 28 septembre à Conakry, « il faut mettre fin à l’impunité totale »
Sam 29 Sep 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Des organisations guinéennes et internationales de défense des droits humains appellent à l’organisation du procès sans délai.   Tribune. Personne n’a encore été jugé en Guinée pour le massacre du Stade du 28-Septembre... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS