NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Les déboires d’Orange à Abidjan


Les déboires d’Orange à Abidjan
Le reponsable « réseaux » d’Orange Côte d’Ivoire Adama Meite dans les locaux d’un centre technique incendié à Abidjan, le 26 mai 2018. | PHOTO: SIA KAMBOU/AFP
Après le vol de câbles de cuivre, le leader du marché ivoirien de la téléphonie fait face à de graves dégradations de ses installations de fibre optique.
 
Un énorme incendie dans un centre technique majeur d’Abidjan, le 30 avril, qui serait selon les premiers éléments d’enquête, d’origine criminelle. Depuis, de nombreux vols et actes de sabotage sur de multiples installations. Le scénario d’un mauvais film ? Non, « un phénomène réel et de plus en plus vaste », selon Mamadou Bamba, le directeur général d’Orange Côte d’Ivoire. Souriant, mais visiblement exaspéré par la situation, lorsqu’il reçoit Le Monde Afrique au siège de son entreprise, le patron est persuadé que l’on veut nuire aux activités de cette dernière.
 
Orange Côte d’Ivoire a débuté « depuis plusieurs mois » et jusqu’à fin juillet une modernisation de son réseau à Abidjan, en remplaçant progressivement les câbles de cuivre par de la fibre optique. « Un travail long, minutieux, qui doit nous permettre de délivrer de meilleurs services et d’éviter, justement, le vol du cuivre, très prisé sur les marchés et auquel nous sommes confrontés comme tout opérateur mobile, explique-t-il. Or aujourd’hui, ce sont ces nouvelles installations qui sont visées. Des individus entrent dans les chambres par lesquelles passe la fibre, la sectionnent ou enlèvent des boîtiers qui n’ont quasiment aucune valeur économique à la revente. Ce qui est visiblement recherché, c’est donc l’interruption pure et simple du service. »
 
A tel point que la filiale du géant français, leader du marché ivoirien de la téléphonie mobile (13 millions de clients, 42 % de parts de marché) a décidé, au début du mois de juin, de suspendre le déploiement de la fibre optique et de pousser un véritable coup de gueule. « Ces attaques régulières sont de nature à remettre en question les investissements importants qu’Orange consent chaque année dans la modernisation de son réseau afin de garantir la qualité de l’expérience de ses clients », conclut fermement le communiqué de presse publié à la mi-juin.
 
L’âge d’or des opérateurs
 
Pour l’opérateur, la facture risque d’être très salée. Car si l’investissement, près de 15 milliards de francs CFA (22 millions d’euros) pour installer la fibre optique à Abidjan est important, les pertes dues aux actes de malveillance (70 coupures de câbles par mois en moyenne) commencent à s’accumuler elles aussi. Ce sont pas moins de 2 milliards de francs CFA d’équipements qui ont été perdus lors du récent incendie, auxquels s’ajoutent les frais de réparation des installations (plusieurs milliards de francs CFA) et les pertes d’exploitation, en cours d’estimation.
 
Une goutte d’eau, en regard du chiffre d’affaires de 112 milliards de francs CFA réalisé rien qu’au premier trimestre de cette année 2018 sur la téléphonie mobile (hors Internet, fixe et banque mobile) par Orange Côte d’Ivoire ?
 
Pour Mamadou Bamba, il faut en finir avec « le mythe » de l’opérateur de téléphonie qui engrange sans effort des milliards de francs CFA. Si cette époque a peut-être existé, elle est désormais « révolue », selon le directeur général, qui explique que la guerre des prix entre concurrents, l’arrivée des géants du web (Google, Facebook, WhatsApp, Snapchat, etc.), mais aussi la fiscalité « très lourde » du secteur des télécoms en Côte d’Ivoire impactent les performances des opérateurs ivoiriens.
 
« Nous évoluons dans un secteur où les mutations technologiques sont extrêmement rapides, en comparaison à bien d’autres. La 4G à peine déployée dans le monde, voici que l’on se prépare déjà à la 5G. Ce sont des virages technologiques que l’Afrique, et plus particulièrement la Côte d’Ivoire, ne peuvent rater. Mais, pour les prendre, il faut énormément d’investissements. En tant qu’opérateur, nous assumons notre part en investissant massivement dans la modernisation des réseaux. Mais il faut aussi que l’Etat nous soutienne dans la protection de ces équipements pour que nos investissements ne partent pas en fumée », explique Mamadou Bamba.
 
« Il faut une prise de conscience collective »
 
Du côté de l’Etat justement, on estime que c’est d’abord « l’opérateur, comme toute entreprise, [qui] est le premier responsable de la sécurisation de ses actifs », explique André Apété, directeur de cabinet du ministre de la communication et de l’économie numérique et de la poste. Il ajoute : « Si celui-ci est dépassé, il lui revient d’exprimer clairement à l’Etat ses besoins, en termes de sécurisation. Nous avons convoqué les équipes d’Orange, il y a une dizaine de jours, pour qu’elles nous transmettent une cartographie précise de leurs installations, près d’un millier de chambres de tirage rien qu’à Abidjan. Nous l’attendons toujours. Lorsque nous l’aurons reçue, nous verrons comment nous pourrons les aider. Nous réfléchissons notamment, en collaboration avec le ministère de l’intérieur, à l’utilisation de la vidéosurveillance à certains endroits stratégiques. »
 
Orange, qui fait pour le moment appel à des équipes de surveillance privées, affirme qu’elle ne pourra, de toute façon, « mettre un gardien devant chaque chambre de tirages de câbles, disséminée sur le territoire ivoirien. Il faut une prise de conscience collective ». La société demande surtout à l’Etat de lutter contre le phénomène en sensibilisant particulièrement les policiers et la population sur les conséquences économiques que ces actes ont sur l’activité des entreprises et des services publics. « Surtout, il faudrait que les plaintes que nous déposons soient prises au sérieux et que les investigations aillent jusqu’au bout », conclut Mamadou Bamba.
 
Reste alors la question que tout le monde se pose : qui veut la peau d’Orange Côte d’Ivoire ? Aux enquêtes, « toujours en cours », selon les autorités, d’y répondre.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir
Jeu 17 Jan 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

À partir de quand un président absent pour raisons médicales est-il vraiment empêché ? Quid de la vacance qui déclenche une procédure prévue dans les constitutions ? Les cas de l'Algérie et du Gabon en illustrent l'approche sur... Lire la suite >

Gbagbo acquitté, et après?

Gbagbo acquitté, et après?
Jeu 17 Jan 2019 | Source : lexpress.fr ... | dans Autres Actus

La Cour pénale internationale a ordonné la libération de l'ex-président ivoirien. Victoire pour les siens et pour l'impunité.   Coup de tonnerre dans un ciel pas vraiment serein. Ni demi-mesure, ni cote mal taillée : ce mardi matin, les... Lire la suite >

En contestant les résultats de la présidentielle en RDC, « Jean-Yves Le Drian a été maladroit »

En contestant les résultats de la présidentielle en RDC, « Jean-Yves Le Drian a été maladroit »
Sam 12 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Diplomatie

Pour notre journaliste Joan Tilouine, le chef de la diplomatie française « va à contresens de l’histoire et de l’évolution du continent africain ».     Notre journaliste Joan Tilouine a répondu aux questions des internautes... Lire la suite >

Côte d'Ivoire: l'ex-président Bédié pourrait se présenter

Côte d'Ivoire: l'ex-président Bédié pourrait se présenter
Sam 12 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié n'écarte pas l'idée de se présenter à l'élection présidentielle de 2020, éventuellement allié avec l'ancien chef rebelle Guillaume Soro ou avec le parti de... Lire la suite >

Elections en RDC : le pays retient son souffle, les yeux tournés vers l’Eglise

Elections en RDC : le pays retient son souffle, les yeux tournés vers l’Eglise
Lun 07 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans l’attente des résultats, la Conférence épiscopale du Congo a annoncé connaître le nom du vainqueur de la présidentielle.   e Kempinski est l’un des plus beaux hôtels de Kinshasa. Entre la terrasse du bar et le fleuve Congo,... Lire la suite >

Consulat bloqué à Paris pour faire libérer des prisonniers enfermés au Mali

Consulat bloqué à Paris pour faire libérer des prisonniers enfermés au Mali
Lun 07 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Diplomatie

Après 14 jours de fermeture, le consulat malien a rouvert ce vendredi malgré la colère d’une partie de la communauté malienne de France après des emprisonnements au Mali.   Il est 10 heures vendredi 4 janvier. Après deux semaines de blocage,... Lire la suite >

Élections en RDC : un fauteuil pour deux

Élections en RDC : un fauteuil pour deux
Ven 04 Jan 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Candidat désigné par Joseph Kabila, Emmanuel Shadary pourrait devenir le futur président de la République démocratique du Congo. En attendant le retour de son mentor ?   Retardées pendant deux ans, prévues le 23 décembre 2018, et... Lire la suite >

Sénégal: l'ex-maire de Dakar voit la présidentielle s'éloigner mais ne renonce pas

Sénégal: l'ex-maire de Dakar voit la présidentielle s'éloigner mais ne renonce pas
Ven 04 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'opposant sénégalais et ex-maire de Dakar Khalifa Sall a vu jeudi ses chances de participer à l'élection présidentielle fortement réduites avec le rejet de son pourvoi en cassation contre sa condamnation pour escroquerie, mais ses partisans assurent... Lire la suite >

Entre faux djihadistes et faux dozos, les civils piégés dans le centre du Mali

Entre faux djihadistes et faux dozos, les civils piégés dans le centre du Mali
Jeu 03 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Les amalgames associant Peuls et terroristes d’un côté, chasseurs traditionnels et miliciens de l’autre, créent une dangereuse polarisation autour des identités locales.   Dans le centre du centre du Mali, le terme « djihadiste » est... Lire la suite >

L’impact du trafic de drogue dans le conflit du Nord-Mali

L’impact du trafic de drogue dans le conflit du Nord-Mali
Jeu 03 Jan 2019 | Source : RFI ... | dans Société

Dans le nord Mali, la plupart des groupes armés dépendent aujourd’hui financièrement et logistiquement du narcotrafic. Le trafic de drogue y est en plein essor et crée des rivalités et des affrontements entre les forces en présence, ce qui engendre ... Lire la suite >

Élections en RD Congo : un si long chemin

Élections en RD Congo : un si long chemin
Lun 31 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Alors que le président Kabila a voté très tôt ce 30 décembre, l'atmosphère était loin d'être sereine à la veille de ce scrutin capital. Retour sur les événements et constats majeurs notés ici et là.   Après... Lire la suite >

Au Mali, l’influence du président du Haut Conseil islamique dépasse le cadre des mosquées

Au Mali, l’influence du président du Haut Conseil islamique dépasse le cadre des mosquées
Lun 31 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Mahmoud Dicko vient d’obtenir la suspension d’un projet éducatif qu’il accusait de valoriser l’homosexualité.   Pour lui, l’un ne va jamais sans l’autre. L’islam et le Mali, la religion et la politique. Depuis plus de dix ans qu’il... Lire la suite >

La RDC se prépare à voter dans un climat tendu

La RDC se prépare à voter dans un climat tendu
Sam 29 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Report des scrutins dans plusieurs régions, contestation de l’opposition, refus d’observateurs occidentaux : la tension monte à l’approche des élections censées se tenir dimanche.   Le silence est un art dans lequel excelle Joseph Kabila.... Lire la suite >

Gabon: résultat des législatives proclamés, le gouvernement cesse ses fonctions

Gabon: résultat des législatives proclamés, le gouvernement cesse ses fonctions
Sam 29 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La Cour constitutionnelle du Gabon a proclamé les résultats des législatives d'octobre dans la nuit de jeudi à vendredi, entraînant la fin des fonctions du gouvernement d'un pays dont le président, Ali Bongo Ondimba, est absent depuis plus de deux ... Lire la suite >

RDC : les Églises font bloc contre le report des élections

RDC : les Églises font bloc contre le report des élections
Ven 28 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Église catholique et Église luthérienne ont choisi de cheminer ensemble pour la tenue d'élections libres, transparentes, crédibles et apaisées après celles chaotiques de 2011.   Le samedi 29 décembre 2018,... Lire la suite >

Mali: en descendant le fleuve Niger, vers les sources de la violence

Mali: en descendant le fleuve Niger, vers les sources de la violence
Ven 28 Déc 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Au Mali, rejoindre Tombouctou en bateau permet d'éviter les mauvaises rencontres d'un trajet par la route. Mais les riverains du fleuve Niger, exposés eux aussi à la menace des bandits ou des jihadistes, dénoncent des conditions de vie précaires.   A... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS