NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Au Sénégal, les proches du maire de Dakar ont réuni la caution pour le faire libérer de prison


Au Sénégal, les proches du maire de Dakar ont réuni la caution pour le faire libérer de prison
A Dakar, le 28 octobre 2017. | PHOTO: SEYLLOU/AFP
Des biens immobiliers de Khalifa Sall et de ses proches ont été hypothéqués. Les avocats de la partie adverse clament que la somme ainsi réunie est irrecevable.
 
L’affaire Khalifa Sall n’en finit pas d’agiter le Sénégal. Après avoir vu son immunité parlementaire levée par l’Assemblée nationale le 25 novembre, réduisant ses espoirs de sortir de prison en attente de son procès, le maire-député de Dakar a décidé de jouer son va-tout. Mardi 5 décembre, il a fait savoir par la voix de ses avocats qu’il acceptait de verser la caution de 1,8 milliard de Francs CFA (2,7 millions d’euros), équivalant au montant que l’Etat sénégalais l’accuse d’avoir détourné, afin de jouir d’une liberté provisoire.
 
Il a fallu toute la force de conviction de ses amis, de sa famille et de ses collègues de parti pour qu’il accepte cette solution de dernier recours, redoutée depuis son incarcération en mars 2017 pour « détournement, escroquerie aux deniers publics et blanchiment de capitaux ». « Khalifa Sall a toujours été réticent à l’idée de payer une caution, ce qui sous entendrait qu’il avoue les crimes qui lui sont reprochés », confie une source proche du dossier.
 
Si des sommes importantes avaient été levées auprès de la population sénégalaise et sa diaspora via des collectes de dons en ligne ou au porte-à-porte, elles n’ont pas été assez importantes pour compléter la caution. Ainsi, afin de déposer mardi sa requête en caution devant Samba Sall, doyen des juges d’instruction, le député-maire a dû hypothéquer quatre biens immobiliers lui appartenant ainsi que ceux de proches soutiens.
 
« La valeur cumulée de ces biens est supérieure au préjudice estimé par l’Etat », soutient Me Cheikh Khoureychi Ba, avocat membre du conseil de défense du maire. Un argument que ne peut entendre Me Baboucar Cissé, avocat de l’Etat sénégalais constitué partie civile dans le dossier. « Cette forme de caution n’est pas recevable, lance-t-il. La loi dit qu’il faut cautionner le montant du manquant initialement détourné. Elle ne dit pas qu’il faut le fournir en garanties hypothécaires. Sans compter que certains des titres fonciers qui nous ont été transmis sont grevés de charges. »
 
« Politiquement trop dangereux »
 
En l’état, les avocats de la partie civile estiment que la requête sera refusée par le procureur puis par le doyen des juges qui doit statuer sur sa recevabilité. « Ce sont des plaisantins de mauvaise foi ! s’emporte Me Khoureychi Ba. Ils n’ont pas arrêté de nous demander ces derniers mois de déposer notre requête si l’on souhaitait libérer notre client. Maintenant que nous le faisons, ils cherchent à nous saboter. Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est contester la valeur des biens que nous proposons en cautionnement et produire une contre-expertise. Le dernier mot reviendra au juge Samba Sall. »
 
Selon une source proche du maire de Dakar, « une quinzaine de jurisprudences ont autorisé au Sénégal le versement d’une caution garantie par des biens hypothéqués ». Des antécédents qui pourraient peser en faveur de l’acceptation de la caution et de la libération conséquente de Khalifa Sall. « Nous espérons que Khalifa Sall recouvrira rapidement la liberté mais ne nous leurrons pas. Nous nous attendons au refus de notre requête car, pour le pouvoir, il est politiquement trop dangereux que Khalifa Sall soit libre. Cela ouvrirait la voie à l’annonce de sa candidature à la présidentielle de 2019. »
 
Un élément que contestent les avocats de l’Etat, affirmant que « ce dossier est simple et ne possède aucune connotation politique ». Quant à la défense du maire, elle soutient dans un communiqué que « les poursuites menées (…) résultent d’une instrumentalisation de la justice à des fins strictement politiques consistant à écarter Khalifa Sall de l’élection de mars 2019 ». Et que, dans les jours à venir, il y aura « une accélération inédite de la procédure en raison de cet agenda politique ».
 
« Pas de précipitation, nous nous dirigeons calmement vers un procès, lance Me Baboucar Cissé. Les avocats de Khalifa Sall veulent l’éviter car l’opinion publique sera au courant de tout. Les faits sont constants, clairs et indiscutables. Des deniers publics ont été dilapidés et des faux ont été produits pour couvrir ces pratiques. »
 
La décision de doyen des juges d’accepter ou de refuser la caution est attendue au plus tôt pour la fin de la semaine.
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir
Jeu 17 Jan 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

À partir de quand un président absent pour raisons médicales est-il vraiment empêché ? Quid de la vacance qui déclenche une procédure prévue dans les constitutions ? Les cas de l'Algérie et du Gabon en illustrent l'approche sur... Lire la suite >

Gbagbo acquitté, et après?

Gbagbo acquitté, et après?
Jeu 17 Jan 2019 | Source : lexpress.fr ... | dans Autres Actus

La Cour pénale internationale a ordonné la libération de l'ex-président ivoirien. Victoire pour les siens et pour l'impunité.   Coup de tonnerre dans un ciel pas vraiment serein. Ni demi-mesure, ni cote mal taillée : ce mardi matin, les... Lire la suite >

En contestant les résultats de la présidentielle en RDC, « Jean-Yves Le Drian a été maladroit »

En contestant les résultats de la présidentielle en RDC, « Jean-Yves Le Drian a été maladroit »
Sam 12 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Diplomatie

Pour notre journaliste Joan Tilouine, le chef de la diplomatie française « va à contresens de l’histoire et de l’évolution du continent africain ».     Notre journaliste Joan Tilouine a répondu aux questions des internautes... Lire la suite >

Côte d'Ivoire: l'ex-président Bédié pourrait se présenter

Côte d'Ivoire: l'ex-président Bédié pourrait se présenter
Sam 12 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié n'écarte pas l'idée de se présenter à l'élection présidentielle de 2020, éventuellement allié avec l'ancien chef rebelle Guillaume Soro ou avec le parti de... Lire la suite >

Elections en RDC : le pays retient son souffle, les yeux tournés vers l’Eglise

Elections en RDC : le pays retient son souffle, les yeux tournés vers l’Eglise
Lun 07 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans l’attente des résultats, la Conférence épiscopale du Congo a annoncé connaître le nom du vainqueur de la présidentielle.   e Kempinski est l’un des plus beaux hôtels de Kinshasa. Entre la terrasse du bar et le fleuve Congo,... Lire la suite >

Consulat bloqué à Paris pour faire libérer des prisonniers enfermés au Mali

Consulat bloqué à Paris pour faire libérer des prisonniers enfermés au Mali
Lun 07 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Diplomatie

Après 14 jours de fermeture, le consulat malien a rouvert ce vendredi malgré la colère d’une partie de la communauté malienne de France après des emprisonnements au Mali.   Il est 10 heures vendredi 4 janvier. Après deux semaines de blocage,... Lire la suite >

Élections en RDC : un fauteuil pour deux

Élections en RDC : un fauteuil pour deux
Ven 04 Jan 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Candidat désigné par Joseph Kabila, Emmanuel Shadary pourrait devenir le futur président de la République démocratique du Congo. En attendant le retour de son mentor ?   Retardées pendant deux ans, prévues le 23 décembre 2018, et... Lire la suite >

Sénégal: l'ex-maire de Dakar voit la présidentielle s'éloigner mais ne renonce pas

Sénégal: l'ex-maire de Dakar voit la présidentielle s'éloigner mais ne renonce pas
Ven 04 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'opposant sénégalais et ex-maire de Dakar Khalifa Sall a vu jeudi ses chances de participer à l'élection présidentielle fortement réduites avec le rejet de son pourvoi en cassation contre sa condamnation pour escroquerie, mais ses partisans assurent... Lire la suite >

Entre faux djihadistes et faux dozos, les civils piégés dans le centre du Mali

Entre faux djihadistes et faux dozos, les civils piégés dans le centre du Mali
Jeu 03 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Les amalgames associant Peuls et terroristes d’un côté, chasseurs traditionnels et miliciens de l’autre, créent une dangereuse polarisation autour des identités locales.   Dans le centre du centre du Mali, le terme « djihadiste » est... Lire la suite >

L’impact du trafic de drogue dans le conflit du Nord-Mali

L’impact du trafic de drogue dans le conflit du Nord-Mali
Jeu 03 Jan 2019 | Source : RFI ... | dans Société

Dans le nord Mali, la plupart des groupes armés dépendent aujourd’hui financièrement et logistiquement du narcotrafic. Le trafic de drogue y est en plein essor et crée des rivalités et des affrontements entre les forces en présence, ce qui engendre ... Lire la suite >

Élections en RD Congo : un si long chemin

Élections en RD Congo : un si long chemin
Lun 31 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Alors que le président Kabila a voté très tôt ce 30 décembre, l'atmosphère était loin d'être sereine à la veille de ce scrutin capital. Retour sur les événements et constats majeurs notés ici et là.   Après... Lire la suite >

Au Mali, l’influence du président du Haut Conseil islamique dépasse le cadre des mosquées

Au Mali, l’influence du président du Haut Conseil islamique dépasse le cadre des mosquées
Lun 31 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Mahmoud Dicko vient d’obtenir la suspension d’un projet éducatif qu’il accusait de valoriser l’homosexualité.   Pour lui, l’un ne va jamais sans l’autre. L’islam et le Mali, la religion et la politique. Depuis plus de dix ans qu’il... Lire la suite >

La RDC se prépare à voter dans un climat tendu

La RDC se prépare à voter dans un climat tendu
Sam 29 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Report des scrutins dans plusieurs régions, contestation de l’opposition, refus d’observateurs occidentaux : la tension monte à l’approche des élections censées se tenir dimanche.   Le silence est un art dans lequel excelle Joseph Kabila.... Lire la suite >

Gabon: résultat des législatives proclamés, le gouvernement cesse ses fonctions

Gabon: résultat des législatives proclamés, le gouvernement cesse ses fonctions
Sam 29 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La Cour constitutionnelle du Gabon a proclamé les résultats des législatives d'octobre dans la nuit de jeudi à vendredi, entraînant la fin des fonctions du gouvernement d'un pays dont le président, Ali Bongo Ondimba, est absent depuis plus de deux ... Lire la suite >

RDC : les Églises font bloc contre le report des élections

RDC : les Églises font bloc contre le report des élections
Ven 28 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Église catholique et Église luthérienne ont choisi de cheminer ensemble pour la tenue d'élections libres, transparentes, crédibles et apaisées après celles chaotiques de 2011.   Le samedi 29 décembre 2018,... Lire la suite >

Mali: en descendant le fleuve Niger, vers les sources de la violence

Mali: en descendant le fleuve Niger, vers les sources de la violence
Ven 28 Déc 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Au Mali, rejoindre Tombouctou en bateau permet d'éviter les mauvaises rencontres d'un trajet par la route. Mais les riverains du fleuve Niger, exposés eux aussi à la menace des bandits ou des jihadistes, dénoncent des conditions de vie précaires.   A... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS