NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Au Sénégal, les proches du maire de Dakar ont réuni la caution pour le faire libérer de prison


Au Sénégal, les proches du maire de Dakar ont réuni la caution pour le faire libérer de prison
A Dakar, le 28 octobre 2017. | PHOTO: SEYLLOU/AFP
Des biens immobiliers de Khalifa Sall et de ses proches ont été hypothéqués. Les avocats de la partie adverse clament que la somme ainsi réunie est irrecevable.
 
L’affaire Khalifa Sall n’en finit pas d’agiter le Sénégal. Après avoir vu son immunité parlementaire levée par l’Assemblée nationale le 25 novembre, réduisant ses espoirs de sortir de prison en attente de son procès, le maire-député de Dakar a décidé de jouer son va-tout. Mardi 5 décembre, il a fait savoir par la voix de ses avocats qu’il acceptait de verser la caution de 1,8 milliard de Francs CFA (2,7 millions d’euros), équivalant au montant que l’Etat sénégalais l’accuse d’avoir détourné, afin de jouir d’une liberté provisoire.
 
Il a fallu toute la force de conviction de ses amis, de sa famille et de ses collègues de parti pour qu’il accepte cette solution de dernier recours, redoutée depuis son incarcération en mars 2017 pour « détournement, escroquerie aux deniers publics et blanchiment de capitaux ». « Khalifa Sall a toujours été réticent à l’idée de payer une caution, ce qui sous entendrait qu’il avoue les crimes qui lui sont reprochés », confie une source proche du dossier.
 
Si des sommes importantes avaient été levées auprès de la population sénégalaise et sa diaspora via des collectes de dons en ligne ou au porte-à-porte, elles n’ont pas été assez importantes pour compléter la caution. Ainsi, afin de déposer mardi sa requête en caution devant Samba Sall, doyen des juges d’instruction, le député-maire a dû hypothéquer quatre biens immobiliers lui appartenant ainsi que ceux de proches soutiens.
 
« La valeur cumulée de ces biens est supérieure au préjudice estimé par l’Etat », soutient Me Cheikh Khoureychi Ba, avocat membre du conseil de défense du maire. Un argument que ne peut entendre Me Baboucar Cissé, avocat de l’Etat sénégalais constitué partie civile dans le dossier. « Cette forme de caution n’est pas recevable, lance-t-il. La loi dit qu’il faut cautionner le montant du manquant initialement détourné. Elle ne dit pas qu’il faut le fournir en garanties hypothécaires. Sans compter que certains des titres fonciers qui nous ont été transmis sont grevés de charges. »
 
« Politiquement trop dangereux »
 
En l’état, les avocats de la partie civile estiment que la requête sera refusée par le procureur puis par le doyen des juges qui doit statuer sur sa recevabilité. « Ce sont des plaisantins de mauvaise foi ! s’emporte Me Khoureychi Ba. Ils n’ont pas arrêté de nous demander ces derniers mois de déposer notre requête si l’on souhaitait libérer notre client. Maintenant que nous le faisons, ils cherchent à nous saboter. Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est contester la valeur des biens que nous proposons en cautionnement et produire une contre-expertise. Le dernier mot reviendra au juge Samba Sall. »
 
Selon une source proche du maire de Dakar, « une quinzaine de jurisprudences ont autorisé au Sénégal le versement d’une caution garantie par des biens hypothéqués ». Des antécédents qui pourraient peser en faveur de l’acceptation de la caution et de la libération conséquente de Khalifa Sall. « Nous espérons que Khalifa Sall recouvrira rapidement la liberté mais ne nous leurrons pas. Nous nous attendons au refus de notre requête car, pour le pouvoir, il est politiquement trop dangereux que Khalifa Sall soit libre. Cela ouvrirait la voie à l’annonce de sa candidature à la présidentielle de 2019. »
 
Un élément que contestent les avocats de l’Etat, affirmant que « ce dossier est simple et ne possède aucune connotation politique ». Quant à la défense du maire, elle soutient dans un communiqué que « les poursuites menées (…) résultent d’une instrumentalisation de la justice à des fins strictement politiques consistant à écarter Khalifa Sall de l’élection de mars 2019 ». Et que, dans les jours à venir, il y aura « une accélération inédite de la procédure en raison de cet agenda politique ».
 
« Pas de précipitation, nous nous dirigeons calmement vers un procès, lance Me Baboucar Cissé. Les avocats de Khalifa Sall veulent l’éviter car l’opinion publique sera au courant de tout. Les faits sont constants, clairs et indiscutables. Des deniers publics ont été dilapidés et des faux ont été produits pour couvrir ces pratiques. »
 
La décision de doyen des juges d’accepter ou de refuser la caution est attendue au plus tôt pour la fin de la semaine.
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

AFRIQUE ÉCONOMIE PodcastFinancement des partis politiques (série 4/5): l'argent de l'étranger

AFRIQUE ÉCONOMIE PodcastFinancement des partis politiques (série 4/5): l'argent de l'étranger
Ven 20 Avr 2018 | Source : rfi.fr ... | dans Economie

Toute cette semaine Afrique économie se penche sur une question cruciale, l’économie des partis politiques africains. L'argent étant le nerf de la guerre, comment se finance l’action politique ? Par quels mécanismes publics ou privés ? Quatrième... Lire la suite >

Au Niger, le campus de Niamey fermé après des violences

Au Niger, le campus de Niamey fermé après des violences
Ven 20 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Les étudiants protestent notamment contre l’exclusion de cinq de leurs camarades de l’université en mars.   Le campus universitaire de Niamey, le plus important du Niger, a été fermé mercredi 18 avril « jusqu’à nouvel ... Lire la suite >

Togo : l'économie dégringole sous les coups de la crise socio-politique

Togo : l'économie dégringole sous les coups de la crise socio-politique
Jeu 19 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Un sondage de la Chambre de commerce et d'industrie du Togo éclaire en chiffres l'impact de la situation qui y prévaut depuis août 2017.   Jusqu'à présent, aucun chiffre ne venait corroborer ceux qui circulaient sur les réseaux sociaux... Lire la suite >

Le président nigérian en route pour un deuxième mandat malgré un bilan en demi-teinte

Le président nigérian en route pour un deuxième mandat malgré un bilan en demi-teinte
Jeu 19 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Faute de successeur crédible, les dirigeants du parti au pouvoir se rangent majoritairement derrière Muhammadu Buhari.   Alors que Muhammadu Buhari a récemment multiplié les visites aux quatre coins du Nigeria, d’aucuns le soupçonnaient de venir... Lire la suite >

RDC: le chargé d'affaires du Nigeria délogé de sa résidence

RDC: le chargé d'affaires du Nigeria délogé de sa résidence
Mar 17 Avr 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le chargé d'affaires du Nigeria a été délogé de sa résidence à Kinshasa en raison d'une querelle foncière qui dure depuis plusieurs années, a rapporté dimanche la radio onusienne Okapi.   Le chargé d'affaires... Lire la suite >

Le paludisme, tueur au quotidien

Le paludisme, tueur au quotidien
Mar 17 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Lire la suite >

Total, le Congo, le FMI et le « fonds vautour » : l’histoire d’un montage offshore

Total, le Congo, le FMI et le « fonds vautour » : l’histoire d’un montage offshore
Jeu 12 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Des documents issus des « Paradise Papers » révèlent comment le pétrolier français a aidé l’Etat africain à berner le FMI.   Un Etat endetté cherchant des financements, une compagnie pétrolière cherchant... Lire la suite >

Sierra Leone : Julius Maada Bio remet de l'ordre

Sierra Leone : Julius Maada Bio remet de l'ordre
Mer 11 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

« Cleaning Day » pour la population, strict respect des horaires pour les fonctionnaires : le nouveau président a d'ores et déjà pris des mesures qui frappent les esprits.   Les fonctionnaires dans la ligne de mire de Julius Maada Bio. Le nouveau ... Lire la suite >

RDC : l’ONU travaille à « convaincre Kinshasa qu’il n’est pas en guerre avec son peuple »

RDC : l’ONU travaille à « convaincre Kinshasa qu’il n’est pas en guerre avec son peuple »
Mar 10 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Leila Zerrougui, nouvelle cheffe de la Monusco, insiste sur l’importance de la tenue d’élections « crédibles » en République démocratique du Congo le 23 décembre.   La République démocratique du Congo (RDC) traverse... Lire la suite >

L’armée malienne soupçonnée d’« exécutions sommaires »

L’armée malienne soupçonnée d’« exécutions sommaires »
Mar 10 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Les forces maliennes affirment que 14 « suspects terroristes » auraient été tués « suite à une présumée tentative d’évasion ».   Une association peule et des proches de quatorze suspects tués pendant... Lire la suite >

Au Ghana, le président dément l’installation d’une base militaire américaine

Au Ghana, le président dément l’installation d’une base militaire américaine
Lun 09 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Des centaines de personnes étaient descendues dans la rue pour protester contre un accord passé entre Washington et Accra en 2017.   Au cœur d’une polémique qui enflamme le Ghana, le président Nana Akufo-Addo a assuré dans un discours retransmis... Lire la suite >

Mgr Jean-Paul Vesco : « On nous ment quand on nous dit que la religion est une frontière »

Mgr Jean-Paul Vesco : « On nous ment quand on nous dit que la religion est une frontière »
Lun 09 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ENTRETIEN. Alors que le Vatican souhaite que la cérémonie de béatification des moines de Tibhirine ait lieu en Algérie, les mots de l'évêque d'Oran ont une résonance particulière.   Il porte un insigne aux couleurs du drapeau... Lire la suite >

Sierra Leone : le chef de l'opposition déclaré président, mais son adversaire refuse le verdict

Sierra Leone : le chef de l'opposition déclaré président, mais son adversaire refuse le verdict
Ven 06 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

« Nous contestons les résultats et nous prendrons les actions judiciaires pour les corriger », a déclaré Samura Kamara, candidat malheureux du parti au pouvoir.   Le candidat du principal parti de l'opposition en Sierra Leone, Julius Maada Bio, a ... Lire la suite >

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence
Ven 06 Avr 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

C'est l'un de ces personnages sulfureux que l'on croise au hasard des pages des romans noirs, au bar d'un grand hôtel. Eminences grises, entremetteurs voire hommes de main, ils naviguent dans l'ombre des puissants, aux frontières de la loi.   Ajay Sooklal... Lire la suite >

ENQUÊTE / En RDC, les religieux ne croient plus en Joseph Kabila

ENQUÊTE / En RDC, les religieux ne croient plus en Joseph Kabila
Jeu 05 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Alors que l’Eglise catholique s’est affirmée comme la première force d’opposition, musulmans et protestants prennent à leur tour leurs distances avec le régime.   A Kinshasa plus qu’ailleurs, les cultes proposés par les innombrables... Lire la suite >

Inde-Afrique : New Delhi à l'œil sur la zone de libre-échange africaine

Inde-Afrique : New Delhi à l'œil sur la zone de libre-échange africaine
Jeu 05 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Derrière sa présence diplomatique qu'il renforce sur le continent, le gouvernement de Narendra Modi affiche clairement son intention de concurrencer son grand voisin de l'empire du Milieu.   L'Inde est-elle suffisamment représentée en Afrique ?... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Université Charles-Louis De...Montesquieu Abidjan / Grandes Conférences Royales - 7è édition
Sam 14 Avr 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS