NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Enfant de Soweto et millionnaire, Cyril Ramaphosa fait rêver les Sud-Africains


Enfant de Soweto et millionnaire, Cyril Ramaphosa fait rêver les Sud-Africains
Le vice-président sud-africain, Cyril Ramaphosa, lors du Forum économique mondial sur l’Afrique, à Durban, le 5 mai 2017. | PHOTO: ROGAN WARD/REUTERS
Le vice-président, candidat à la présidence de l’ANC, incarne l’espoir de redressement économique après l’ère Zuma et les scandales à répétition.
 
La ressemblance est frappante. Lydia Ramaphosa, la sœur du vice-président sud-africain, se tient dans l’embrasure de la porte, chez elle, à Soweto, le township le plus connu de Johannesburg. C’est là, dans cette maison désormais rénovée et entourée d’un mur de protection, que Cyril Ramaphosa, 65 ans, a passé son enfance. Et alors que le Congrès national africain (ANC, au pouvoir) se réunit, samedi 16 et dimanche 17 décembre, pour élire son nouveau chef, celui-ci fait figure de favori pour succéder à Jacob Zuma – et potentiellement prendre la tête du pays lors des prochaines élections, en 2019.
 
« Je ne vais pas mentir, il n’a plus trop le temps de passer », amorce la sexagénaire. Sur les futures responsabilités qui pourraient attendre son frère, Lydia Ramaphosa se montre à la fois fière et méfiante. « C’est difficile de gouverner les gens à cause de toute la corruption », risque-t-elle. La sœur du numéro deux de l’Etat ne semble pas tellement préparée à la déferlante qui pourrait se produire ces prochaines semaines. Ce week-end, Cyril Ramaphosa, chef de file des frondeurs anti-Zuma, affrontera Nkosazana Dlamini-Zuma, l’ex-femme du président actuel, qui termine son deuxième mandat plombé par une succession de scandales de corruption. La bataille s’annonce serrée et l’ANC est plus que jamais divisée en deux camps irréconciliables.
 
« Il nous faut du sang neuf »
 
Enfant de Soweto, Cyril Ramaphosa semble faire l’unanimité dans le quartier de Tshiawelo qui l’a vu grandir. Situé dans le sud du township de 3 millions d’habitants, berceau de la lutte contre l’apartheid, ce quartier accueille des populations noires plutôt aisées. Si les maisons restent modestes pour la plupart, il n’est pas rare de voir passer une berline allemande. Ici, les habitants ne font plus tellement confiance au parti de Nelson Mandela, au pouvoir depuis 1994. Beaucoup ont rejoint les rangs des Combattants pour la liberté économique (EFF), du trublion Julius Malema – une scission de l’ANC tendance gauche révolutionnaire.
 
 
« Cyril Ramaphosa est venu ici la semaine dernière. En quelques mots, il nous a apporté une vision différente de l’ANC », explique Vuyani N., l’administratrice de l’église presbytérienne située en face de l’école primaire où le vice-président était élève. « Et en plus, il sait parler toutes les langues ! », s’enthousiasme-t-elle. Issu du peuple Venda, originaire du Limpopo (nord), dans un pays où les Zoulous et les Xhosas sont majoritaires, le candidat était venu rencontrer un groupe de retraités.
« Il a promis qu’après les élections, il n’y aurait plus de corruption et qu’on aurait une vie meilleure », poursuit Vuyani. D’après la jeune femme, les grands-mères de l’assistance, inquiètes pour leurs enfants sans emploi, sont sorties exaltées de cette rencontre. « Ce qui est bien, c’est qu’il ne dit pas simplement “Votez pour moi”, mais “Changeons ensemble l’Afrique du Sud pour la rendre meilleure” », ajoute-t-elle.
 
 
Non loin, Thembiso Dumbi, ouvrier dans la construction et membre de l’ANC depuis dix-huit ans, arbore un tee-shirt délavé à l’effigie de Jacob Zuma. « Avec toute cette corruption et ces allégations, on n’en veut plus, et encore moins de son ex-femme. Il nous faut du sang neuf, explique-t-il. Il faut donner à Cyril la chance de diriger le pays. Plein de gens ici n’ont pas de travail. Lui va nous apporter des opportunités, c’est un businessman, il va faire revenir les investisseurs. »
 
Dans le quartier, Ramaphosa, qui a financé la rénovation d’écoles, est vu comme un bienfaiteur. Jacob Zuma, lui, est perçu comme l’artisan de la débâcle économique de l’Afrique du Sud, dont le taux de croissance est quasi nul et où le chômage avoisine les 30 %. Plusieurs de ses manœuvres politiques controversées ont eu un impact direct sur le cours du rand, la monnaie sud-africaine, et ont pesé lorsque les agences de notation ont dégradé la note du pays, courant 2017.
 
Massacre de Marikana
 
« Souvenez-vous : avant même la libération de Mandela, Ramaphosa a négocié la transition démocratique et la fin de l’apartheid. Mandela l’avait même choisi pour lui succéder », raconte Aaron Hutton, le gérant d’un minuscule cybercafé. Ramaphosa était alors le chef du plus grand syndicat des mineurs du pays. Mais, à la fin des années 1990, les caciques du parti lui ont préféré Thabo Mbeki. Après cet échec, il s’est mis en retrait de la vie politique pour mener carrière dans le privé, au moment où l’élite de l’ANC s’est vue associée au monde des affaires.
 
Nommé dans les conseils d’administration de grands groupes détenus par la minorité blanche, il a monté une holding, Shanduka, un temps propriétaire des licences sud-africaines de McDonald’s et de Coca-Cola. D’après le magazine Forbes, en 2015, sa fortune personnelle s’élevait à 450 millions de dollars (environ 410 millions d’euros à l’époque). Soit assez, d’après ses partisans, pour qu’il ne cherche pas à s’enrichir une fois au pouvoir.
 
 
Aaron Hutton balaie les critiques récurrentes formulées contre son candidat après le massacre de Marikana : en 2012, la police avait ouvert le feu sur des grévistes dans une mine dont Ramaphosa était l’administrateur, faisant 34 morts. Il n’a que faire, non plus, des récentes révélations portant sur les liaisons extraconjugales du vice-président, alors même que celui-ci mène une campagne axée sur l’éthique et la morale pour mieux se démarquer de Jacob Zuma, à qui l’on prête de nombreuses aventures. « Pour Marikana, il a été blanchi, et pour les affaires sexuelles, c’est quand même étonnant qu’elles ne sortent que maintenant qu’il a l’avantage sur les autres », conclut le gérant de cybercafé.
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

RD Congo - Emmanuel Biey : « L'anarchie à tous les niveaux »

RD Congo - Emmanuel Biey : « L'anarchie à tous les niveaux »
Mer 17 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ENTRETIEN. Pour cet ex-directeur de la régie d'assainissement de Kinshasa, le changement climatique n'est pour rien dans les inondations meurtrières récemment connues par la capitale congolaise. Explications.   Un deuil national de deux jours a été... Lire la suite >

« Le tri des migrants devrait davantage intéresser nos dirigeants que la dernière outrance de Trump »

« Le tri des migrants devrait davantage intéresser nos dirigeants que la dernière outrance de Trump »
Mer 17 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Pour notre chroniqueur, la polémique sur les « pays de merde » ne doit pas masquer le véritable enjeu : les politiques migratoires des Etats-Unis et de l’Europe.   Chronique. Après les Noirs, les musulmans, les Latinos, les femmes, les homosexuels,... Lire la suite >

Trump traite Haïti et des nations africaines de « pays de merde »

Trump traite Haïti et des nations africaines de « pays de merde »
Sam 13 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon le « Washington Post », il a tenu ces propos alors qu’il recevait plusieurs sénateurs pour évoquer un projet proposant de limiter le regroupement familial.     « Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent... Lire la suite >

Au Liberia, le nouveau président Weah comptable d’un beau moment démocratique

Au Liberia, le nouveau président Weah comptable d’un beau moment démocratique
Sam 13 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Il revient à l’ancienne star du football, élu fin décembre 2017 à la tête du pays, de ne pas brader la confiance, ni les espoirs placés en lui par l’électorat.   Analyse. L’élection de George Weah à la présidence... Lire la suite >

Les réseaux africains de « Monsieur Alexandre » Djouhri

Les réseaux africains de « Monsieur Alexandre » Djouhri
Ven 12 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’ancien caïd de banlieue est devenu un intermédiaire international de haut vol en soignant ses relations avec les pouvoirs gabonais, libyen, congolais ou algérien.   Dimanche 7 janvier, la police britannique est convaincue que l’homme qu’elle a arrêté... Lire la suite >

En Angola, le fils de l’ex-président Dos Santos limogé du fonds d’investissement souverain

En Angola, le fils de l’ex-président Dos Santos limogé du fonds d’investissement souverain
Ven 12 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Depuis sa prise de fonction en septembre 2017, le président Joao Lourenço a commencé à démanteler l’empire politico-financier bâti par son prédécesseur.   Le président angolais Joao Lourenço a démis de ... Lire la suite >

Au Sénégal, décès du septième calife général de la confrérie mouride

Au Sénégal, décès du septième calife général de la confrérie mouride
Jeu 11 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Culture

Le nouveau dignitaire a été choisi dans la nuit. Le président Macky Sall est arrivé à Touba pour présenter aux croyants les condoléances de la nation.   C’est dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 janvier que l’un des... Lire la suite >

Le succès du Tramadol en Afrique de l'Ouest, un dangereux antidouleur

Le succès du Tramadol en Afrique de l'Ouest, un dangereux antidouleur
Jeu 11 Jan 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à... Lire la suite >

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri, proche de Sarkozy, placé en garde à vue à Londres

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri, proche de Sarkozy, placé en garde à vue à Londres
Mer 10 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

L’homme d’affaires a été arrêté dans le cadre de l’enquête sur un possible financement du régime libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.   Depuis le 7 septembre 2016, date d’une convocation... Lire la suite >

Afrique : ces applications agricoles qui boostent le Ghana

Afrique : ces applications agricoles qui boostent le Ghana
Mer 10 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Elles s'appellent Farmerline, CowTribe ou Ghalani : ce sont des applications 100 % agricoles qui permettent au pays d'inventer l'agriculture de demain. Découverte.   Voilà une solution numérique qui répond à l'une des incantations actuelles... Lire la suite >

"Que les médiocres dégagent": Mgr Monsengwo, la bête noire de Kabila

Mar 09 Jan 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'archevêque de Kinshasa Laurent Monsengwo, figure de la puissante Eglise congolaise et du Vatican, ressort la carte du défi frontal au pouvoir en ce début d'année 2018 cruciale pour la République démocratique du Congo, un an après la médiation... Lire la suite >

Sénégal: un des survivants de la tuerie en Casamance témoigne

Sénégal: un des survivants de la tuerie en Casamance témoigne
Mar 09 Jan 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Le président sénégalais, Macky Sall a décrété deux jours de deuil à partir de ce lundi à la mémoire des 13 jeunes tués samedi dans une forêt protégée de Casamance. Une délégation ministérielle... Lire la suite >

Sénégal : la Casamance va-t-elle à nouveau s'enflammer ?

Sénégal : la Casamance va-t-elle à nouveau s'enflammer ?
Lun 08 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La question mérite d'être posée après l'attaque perpétrée ce samedi à Boffa et attribuée à des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC). ... Lire la suite >

Afrique-États-Unis : le message sans ambigüité de Trump sur l'AGOA

Afrique-États-Unis : le message sans ambigüité de Trump sur l'AGOA
Lun 08 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

La Loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique (AGOA) permet aux pays d'Afrique subsaharienne qui en bénéficient d'exporter sur le marché américain sans droit de douanes. Avec l'administration Trump, l'esprit de solidarité... Lire la suite >

Au Burkina Faso, un ancien ministre de la sécurité inculpé « d’atteinte à la sûreté de l’Etat »

 Au Burkina Faso, un ancien ministre de la sécurité inculpé « d’atteinte à la sûreté de l’Etat »
Sam 06 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le colonel Auguste Denise Barry est accusé d’avoir mis en place un mouvement insurrectionnel pour déstabiliser le régime actuel.   Après deux ans et demi d’ombre, le colonel Auguste Denise Barry revient dans la lumière, malgré lui.... Lire la suite >

Lutte contre la corruption : Accra prend le taureau par les cornes

Lutte contre la corruption : Accra prend le taureau par les cornes
Sam 06 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Éradiquer la corruption dans la vie publique du Ghana était l'une des promesses majeures du président Nana Addo-Akufo. Où en est-il aujourd'hui ?   Le débat sur la lutte contre la corruption est relancé au Ghana. Il bat même son... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

LYNAYS-Concepteur de solutions énergétiques
Jeu 26 Oct 2017 | dans: Objectif Développement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS