NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

« Le retour d’ATT est une nouvelle imposture malienne »


« Le retour d’ATT est une nouvelle imposture malienne »
Un militant d’Amadou Toumani Touré venu accueillir à l’aéroport de Bamako, le 24 décembre 2017, l’ancien président du Mali de retour après cinq ans d’exil au Sénégal. | PHOTO: MICHELE CATTANI / AFP
Pour notre chroniqueur, les hommes politiques à Bamako se complaisent dans un consensus mou qui nuit à la démocratie.
 
Le retour à Bamako d’Amadou Toumani Touré (ATT) fut le cadeau de Noël offert aux Maliens par leur président, Ibrahim Boubacar Keita (IBK). Le chef de l’Etat avait déclaré au préalable, vendredi 22 décembre : « Le moment est venu de dire à notre jeune frère Amadou Toumani Touré de revenir au Mali. Il a quitté le pouvoir de manière légale. » La suite est un festival d’amabilités protocolaires entre deux membres de cette élite malienne qui, dans son ensemble, est responsable de la déplorable situation actuelle.
 
L’avion de commandement est donc allé chercher ATT à Dakar, où, depuis qu’il a été renversé, en 2012, il vivait un exil confortable et discret. Puis, à peine revenu, il a été reçu par son successeur lors d’un déjeuner privé dans le palais qu’il avait dû fuir à la hâte, avant de rejoindre sa résidence. « Circulez, il n’y a plus rien à voir », semble-t-on dire aux Maliens.
 
Ce retour d’ATT au pays montre une fois de plus que la classe politique malienne n’a pas abandonné son goût particulier pour le consensus, une marque de fabrique de ce pays où tout semble pouvoir se régler entre arrangements et petites amitiés, avec les mêmes personnes qui se relayent au pouvoir.
 
Illusion démocratique
 
Les hommes politiques du Mali se complaisent en fait dans une sorte de consensus mou, plutôt que de travailler autour des fractures qui sont le marqueur d’une démocratie vivante. La place réduite laissée à la conflictualité nécessaire dans l’espace public confine à une forme d’illusion démocratique.
 
Le pays, après la dictature de Moussa Traoré et la conférence nationale de 1991, a fait illusion pendant vingt ans. On l’a vanté, sous les mandats d’Alpha Oumar Konaré et d’ATT, comme un modèle démocratique, un pays phare en Afrique, alors que le cœur de l’Etat était progressivement fragilisé par divers maux. De nombreuses questions fâcheuses ont été jetées sous le tapis, afin de montrer une image de respectabilité à l’étranger.
 
En 2012, il a fallu un nouveau soulèvement dans le nord du pays, une percée des islamistes qui ont failli, n’eut été l’intervention de l’armée française, s’emparer de Bamako, pour se rendre à l’évidence : le Mali est une croûte, l’intérieur est vide. L’armée était à la rue, la classe politique corrompue et engluée dans diverses compromissions, la nation inexistante et les fondements de l’Etat largement sapés.
 
Ce retour d’ATT est une nouvelle imposture malienne. Une belle communion devant les caméras, à la face du monde, pour tenter de cacher une réconciliation nationale inexistante. Jusqu’au prochain drame.
 
Opération de com’
 
Le Mali est un « grand corps malade », comme l’a écrit Sarah-Jane Fouda dans Le Monde Afrique. Il a besoin d’un traitement à long terme pour guérir de ses symptômes que sont le séparatisme touareg, le djihadisme, les trafics de drogue et d’êtres humains, etc. Le pays est surtout malade d’une classe politique plus soucieuse de son confort que de la réalisation de l’unité nationale et de la réponse aux problèmes du quotidien des citoyens.
 
Depuis le retour à la démocratie, les mandats se succèdent, mais la déception des Maliens vis-à-vis de leurs leaders demeure. Le cauchemar sécuritaire est une réalité dans tout le pays. L’amélioration des conditions de vie reste une utopie lointaine.
 
L’opération de com’ sur le retour d’ATT, sous couvert d’une fraternité à la sauce africaine, est ridicule. Le déjeuner en l’honneur de l’ancien président, mis en scène pour l’occasion, n’est guère à la hauteur de l’enjeu, qui est de sauver le Mali de la disparition.
 
Au contraire, il s’agit encore de vieilles recettes politiciennes dans le pays entre distractions, petits calculs et ruses. En somme, ce que la vieille garde politicienne sait faire de mieux face à un peuple qui ne cesse de souffrir. Gare au retour de bâton ! Porté par un vent de « dégagisme », l’obscur capitaine Sanogo était sorti de sa caserne en 2012 pour renverser le père de la démocratie malienne.
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

RD Congo - Emmanuel Biey : « L'anarchie à tous les niveaux »

RD Congo - Emmanuel Biey : « L'anarchie à tous les niveaux »
Mer 17 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ENTRETIEN. Pour cet ex-directeur de la régie d'assainissement de Kinshasa, le changement climatique n'est pour rien dans les inondations meurtrières récemment connues par la capitale congolaise. Explications.   Un deuil national de deux jours a été... Lire la suite >

« Le tri des migrants devrait davantage intéresser nos dirigeants que la dernière outrance de Trump »

« Le tri des migrants devrait davantage intéresser nos dirigeants que la dernière outrance de Trump »
Mer 17 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Pour notre chroniqueur, la polémique sur les « pays de merde » ne doit pas masquer le véritable enjeu : les politiques migratoires des Etats-Unis et de l’Europe.   Chronique. Après les Noirs, les musulmans, les Latinos, les femmes, les homosexuels,... Lire la suite >

Trump traite Haïti et des nations africaines de « pays de merde »

Trump traite Haïti et des nations africaines de « pays de merde »
Sam 13 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon le « Washington Post », il a tenu ces propos alors qu’il recevait plusieurs sénateurs pour évoquer un projet proposant de limiter le regroupement familial.     « Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent... Lire la suite >

Au Liberia, le nouveau président Weah comptable d’un beau moment démocratique

Au Liberia, le nouveau président Weah comptable d’un beau moment démocratique
Sam 13 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Il revient à l’ancienne star du football, élu fin décembre 2017 à la tête du pays, de ne pas brader la confiance, ni les espoirs placés en lui par l’électorat.   Analyse. L’élection de George Weah à la présidence... Lire la suite >

Les réseaux africains de « Monsieur Alexandre » Djouhri

Les réseaux africains de « Monsieur Alexandre » Djouhri
Ven 12 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’ancien caïd de banlieue est devenu un intermédiaire international de haut vol en soignant ses relations avec les pouvoirs gabonais, libyen, congolais ou algérien.   Dimanche 7 janvier, la police britannique est convaincue que l’homme qu’elle a arrêté... Lire la suite >

En Angola, le fils de l’ex-président Dos Santos limogé du fonds d’investissement souverain

En Angola, le fils de l’ex-président Dos Santos limogé du fonds d’investissement souverain
Ven 12 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Depuis sa prise de fonction en septembre 2017, le président Joao Lourenço a commencé à démanteler l’empire politico-financier bâti par son prédécesseur.   Le président angolais Joao Lourenço a démis de ... Lire la suite >

Au Sénégal, décès du septième calife général de la confrérie mouride

Au Sénégal, décès du septième calife général de la confrérie mouride
Jeu 11 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Culture

Le nouveau dignitaire a été choisi dans la nuit. Le président Macky Sall est arrivé à Touba pour présenter aux croyants les condoléances de la nation.   C’est dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 janvier que l’un des... Lire la suite >

Le succès du Tramadol en Afrique de l'Ouest, un dangereux antidouleur

Le succès du Tramadol en Afrique de l'Ouest, un dangereux antidouleur
Jeu 11 Jan 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à... Lire la suite >

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri, proche de Sarkozy, placé en garde à vue à Londres

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri, proche de Sarkozy, placé en garde à vue à Londres
Mer 10 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

L’homme d’affaires a été arrêté dans le cadre de l’enquête sur un possible financement du régime libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.   Depuis le 7 septembre 2016, date d’une convocation... Lire la suite >

Afrique : ces applications agricoles qui boostent le Ghana

Afrique : ces applications agricoles qui boostent le Ghana
Mer 10 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Elles s'appellent Farmerline, CowTribe ou Ghalani : ce sont des applications 100 % agricoles qui permettent au pays d'inventer l'agriculture de demain. Découverte.   Voilà une solution numérique qui répond à l'une des incantations actuelles... Lire la suite >

"Que les médiocres dégagent": Mgr Monsengwo, la bête noire de Kabila

Mar 09 Jan 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'archevêque de Kinshasa Laurent Monsengwo, figure de la puissante Eglise congolaise et du Vatican, ressort la carte du défi frontal au pouvoir en ce début d'année 2018 cruciale pour la République démocratique du Congo, un an après la médiation... Lire la suite >

Sénégal: un des survivants de la tuerie en Casamance témoigne

Sénégal: un des survivants de la tuerie en Casamance témoigne
Mar 09 Jan 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Le président sénégalais, Macky Sall a décrété deux jours de deuil à partir de ce lundi à la mémoire des 13 jeunes tués samedi dans une forêt protégée de Casamance. Une délégation ministérielle... Lire la suite >

Sénégal : la Casamance va-t-elle à nouveau s'enflammer ?

Sénégal : la Casamance va-t-elle à nouveau s'enflammer ?
Lun 08 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La question mérite d'être posée après l'attaque perpétrée ce samedi à Boffa et attribuée à des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC). ... Lire la suite >

Afrique-États-Unis : le message sans ambigüité de Trump sur l'AGOA

Afrique-États-Unis : le message sans ambigüité de Trump sur l'AGOA
Lun 08 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

La Loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique (AGOA) permet aux pays d'Afrique subsaharienne qui en bénéficient d'exporter sur le marché américain sans droit de douanes. Avec l'administration Trump, l'esprit de solidarité... Lire la suite >

Au Burkina Faso, un ancien ministre de la sécurité inculpé « d’atteinte à la sûreté de l’Etat »

 Au Burkina Faso, un ancien ministre de la sécurité inculpé « d’atteinte à la sûreté de l’Etat »
Sam 06 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le colonel Auguste Denise Barry est accusé d’avoir mis en place un mouvement insurrectionnel pour déstabiliser le régime actuel.   Après deux ans et demi d’ombre, le colonel Auguste Denise Barry revient dans la lumière, malgré lui.... Lire la suite >

Lutte contre la corruption : Accra prend le taureau par les cornes

Lutte contre la corruption : Accra prend le taureau par les cornes
Sam 06 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Éradiquer la corruption dans la vie publique du Ghana était l'une des promesses majeures du président Nana Addo-Akufo. Où en est-il aujourd'hui ?   Le débat sur la lutte contre la corruption est relancé au Ghana. Il bat même son... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

LYNAYS-Concepteur de solutions énergétiques
Jeu 26 Oct 2017 | dans: Objectif Développement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS