NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

En Mauritanie, 2018 commence par une dévaluation qui ne dit pas son nom


En Mauritanie, 2018 commence par une dévaluation qui ne dit pas son nom
Les prix à la consommation sont en hausse depuis plusieurs mois. | PHOTO: FINBARR O'REILLY / REUTERS
Avec la mise en circulation de nouveaux billets, la valeur de la monnaie a été divisée par dix. Mais les autorités minimisent l’opération.
 
Debout sur un trottoir du marché de Nouakchott, le cambiste Nejib Ould Sidi se frotte les mains : la demande de devises explose en Mauritanie depuis l’annonce de la mise en circulation de nouveaux billets de la monnaie nationale, l’ouguiya. A partir de ce 1er janvier 2018, dix ouguiyas deviennent un ouguiya. Et à l’approche de la date fatidique, « l’activité a quintuplé », indique le changeur.
 
Depuis l’annonce de cette mesure le 28 novembre, jour de la fête nationale, par le président Mohamed Ould Abdel Aziz, « les gens se ruent sur le dollar et l’euro, qu’ils achètent et gardent chez eux », ajoute-t-il. Un chef de bureau de change au marché central confirme une « flambée » de l’euro et du dollar, qui ont augmenté « de 3,5 % en une semaine ».
 
« Les gens thésaurisaient l’ouguiya. Maintenant qu’ils sont obligés de s’en débarrasser, ils achètent et conservent les devises dans le coffre-fort de leur domicile », explique un autre cambiste.
 
Avant même l’annonce de la mise en circulation des nouveaux billets, la monnaie mauritanienne s’était dépréciée ces derniers mois au marché noir face à l’euro et au dollar, mais la tendance s’est encore aggravée depuis.
 
« Le pouvoir d’achat ne s’en ressentira pas »
 
Un commerçant du marché central de Nouakchott, Mohamed Heyin, estime cependant que « les prix vont baisser » progressivement grâce à l’introduction de ces nouveaux billets. « Auparavant, on te disait 10 000 ou 20 000 [ouguiyas] pour un produit. Désormais, on te dira 800 ou 700. C’est plus logique pour éviter l’inflation. »
 
Début décembre, le gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie (BCM), Abdel Aziz Ould Dahi, a démenti les rumeurs de « dévaluation » assurant que l’ouguiya « conserverait sa valeur et que le pouvoir d’achat des citoyens ne s’en ressentirait pas ».
 
Les prix à la consommation sont en hausse depuis plusieurs mois. Ainsi, le riz thaïlandais, très prisé par les ménages mauritaniens, est passé de 300 à 350 ouguiyas le kilo (de 0,70 à 0,82 euro), et la bouteille de lait d’un demi-litre, de 250 à 300 ouguiyas. Le ciment et le fer à béton ont également connu des augmentations de 10 % à 12 %.
 
Files d’attente
 
La mise en circulation du nouvel ouguiya a obligé de nombreuses banques à ouvrir exceptionnellement le 1er janvier. Des files d’attente de clients, chéquier en main, se sont formées devant plusieurs agences.
 
Les institutions bancaires sont contraintes de reprendre tous leurs logiciels, les chéquiers, et de reconfigurer leurs guichets automatiques pour les mettre en conformité avec la nouvelle monnaie.
 
Dans les rues, les personnes déjà servies examinaient les billets fabriqués en polymère, les tournant et les retournant, contemplant leurs couleurs vives et testant leur solidité tant vantée par la BCM.
 
Les ouguiyas neufs étaient disponibles dès minuit dans certains distributeurs automatiques. Ainsi, à la Banque populaire de Mauritanie (BPM), « on avait par exemple à l’agence de Tevragh Zeina [un quartier de Nouakchott] une vingtaine de clients qui étaient là à minuit », a indiqué à l’AFP la directrice marketing, Mariem Khayar. Au-delà du besoin d’espèces, « il y avait aussi beaucoup de curiosité pour toucher enfin cette nouvelle monnaie », a-t-elle estimé.
 
« Vague de blanchiment d’argent »
 
Selon des spécialistes, ce changement aura le mérite de réinjecter dans le système bancaire des liquidités thésaurisées par des personnes travaillant au noir ou craignant de dévoiler leurs fonds d’origine frauduleuse.
 
« Les devises aussi bien que l’immobilier et autres valeurs refuges bénéficieront de cette vague de blanchiment d’argent qui accompagnera l’opération », estime l’économiste Isselmou Ould Mohamed.
 
Au moment de l’annonce, le 28 novembre, le président Ould Abdel Aziz affirmait que cette réforme permettrait « à l’ouguiya de reprendre sa place dans les transactions financières, de protéger le pouvoir d’achat du citoyen et de réduire la quantité de la monnaie en circulation ».
 
Les anciens billets et pièces seront retirés selon un calendrier établi par la BCM, en commençant par les plus gros : le billet de 5 000 ouguiyas d’ici le 31 janvier, ceux de 2 000 et 1 000 respectivement un et deux mois plus tard, et les plus petites coupures d’ici juin.
 
En 2004, la Mauritanie avait remplacé tous les billets en circulation depuis 1974.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Un ex-chef de guerre libérien condamné

Un ex-chef de guerre libérien condamné
Sam 21 Avr 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Un ancien chef de guerre libérien, immigré aux Etats-Unis après avoir caché son passé meurtrier, a été condamné jeudi à 30 ans de prison à Philadelphie, un jugement inédit lié à la guerre civile dans ce pays... Lire la suite >

AFRIQUE ÉCONOMIE PodcastFinancement des partis politiques (série 4/5): l'argent de l'étranger

AFRIQUE ÉCONOMIE PodcastFinancement des partis politiques (série 4/5): l'argent de l'étranger
Ven 20 Avr 2018 | Source : rfi.fr ... | dans Economie

Toute cette semaine Afrique économie se penche sur une question cruciale, l’économie des partis politiques africains. L'argent étant le nerf de la guerre, comment se finance l’action politique ? Par quels mécanismes publics ou privés ? Quatrième... Lire la suite >

Au Niger, le campus de Niamey fermé après des violences

Au Niger, le campus de Niamey fermé après des violences
Ven 20 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Les étudiants protestent notamment contre l’exclusion de cinq de leurs camarades de l’université en mars.   Le campus universitaire de Niamey, le plus important du Niger, a été fermé mercredi 18 avril « jusqu’à nouvel ... Lire la suite >

Togo : l'économie dégringole sous les coups de la crise socio-politique

Togo : l'économie dégringole sous les coups de la crise socio-politique
Jeu 19 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Un sondage de la Chambre de commerce et d'industrie du Togo éclaire en chiffres l'impact de la situation qui y prévaut depuis août 2017.   Jusqu'à présent, aucun chiffre ne venait corroborer ceux qui circulaient sur les réseaux sociaux... Lire la suite >

Le président nigérian en route pour un deuxième mandat malgré un bilan en demi-teinte

Le président nigérian en route pour un deuxième mandat malgré un bilan en demi-teinte
Jeu 19 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Faute de successeur crédible, les dirigeants du parti au pouvoir se rangent majoritairement derrière Muhammadu Buhari.   Alors que Muhammadu Buhari a récemment multiplié les visites aux quatre coins du Nigeria, d’aucuns le soupçonnaient de venir... Lire la suite >

RDC: le chargé d'affaires du Nigeria délogé de sa résidence

RDC: le chargé d'affaires du Nigeria délogé de sa résidence
Mar 17 Avr 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le chargé d'affaires du Nigeria a été délogé de sa résidence à Kinshasa en raison d'une querelle foncière qui dure depuis plusieurs années, a rapporté dimanche la radio onusienne Okapi.   Le chargé d'affaires... Lire la suite >

Le paludisme, tueur au quotidien

Le paludisme, tueur au quotidien
Mar 17 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Lire la suite >

Total, le Congo, le FMI et le « fonds vautour » : l’histoire d’un montage offshore

Total, le Congo, le FMI et le « fonds vautour » : l’histoire d’un montage offshore
Jeu 12 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Des documents issus des « Paradise Papers » révèlent comment le pétrolier français a aidé l’Etat africain à berner le FMI.   Un Etat endetté cherchant des financements, une compagnie pétrolière cherchant... Lire la suite >

Sierra Leone : Julius Maada Bio remet de l'ordre

Sierra Leone : Julius Maada Bio remet de l'ordre
Mer 11 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

« Cleaning Day » pour la population, strict respect des horaires pour les fonctionnaires : le nouveau président a d'ores et déjà pris des mesures qui frappent les esprits.   Les fonctionnaires dans la ligne de mire de Julius Maada Bio. Le nouveau ... Lire la suite >

RDC : l’ONU travaille à « convaincre Kinshasa qu’il n’est pas en guerre avec son peuple »

RDC : l’ONU travaille à « convaincre Kinshasa qu’il n’est pas en guerre avec son peuple »
Mar 10 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Leila Zerrougui, nouvelle cheffe de la Monusco, insiste sur l’importance de la tenue d’élections « crédibles » en République démocratique du Congo le 23 décembre.   La République démocratique du Congo (RDC) traverse... Lire la suite >

L’armée malienne soupçonnée d’« exécutions sommaires »

L’armée malienne soupçonnée d’« exécutions sommaires »
Mar 10 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Les forces maliennes affirment que 14 « suspects terroristes » auraient été tués « suite à une présumée tentative d’évasion ».   Une association peule et des proches de quatorze suspects tués pendant... Lire la suite >

Au Ghana, le président dément l’installation d’une base militaire américaine

Au Ghana, le président dément l’installation d’une base militaire américaine
Lun 09 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Des centaines de personnes étaient descendues dans la rue pour protester contre un accord passé entre Washington et Accra en 2017.   Au cœur d’une polémique qui enflamme le Ghana, le président Nana Akufo-Addo a assuré dans un discours retransmis... Lire la suite >

Mgr Jean-Paul Vesco : « On nous ment quand on nous dit que la religion est une frontière »

Mgr Jean-Paul Vesco : « On nous ment quand on nous dit que la religion est une frontière »
Lun 09 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ENTRETIEN. Alors que le Vatican souhaite que la cérémonie de béatification des moines de Tibhirine ait lieu en Algérie, les mots de l'évêque d'Oran ont une résonance particulière.   Il porte un insigne aux couleurs du drapeau... Lire la suite >

Sierra Leone : le chef de l'opposition déclaré président, mais son adversaire refuse le verdict

Sierra Leone : le chef de l'opposition déclaré président, mais son adversaire refuse le verdict
Ven 06 Avr 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

« Nous contestons les résultats et nous prendrons les actions judiciaires pour les corriger », a déclaré Samura Kamara, candidat malheureux du parti au pouvoir.   Le candidat du principal parti de l'opposition en Sierra Leone, Julius Maada Bio, a ... Lire la suite >

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence
Ven 06 Avr 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

C'est l'un de ces personnages sulfureux que l'on croise au hasard des pages des romans noirs, au bar d'un grand hôtel. Eminences grises, entremetteurs voire hommes de main, ils naviguent dans l'ombre des puissants, aux frontières de la loi.   Ajay Sooklal... Lire la suite >

ENQUÊTE / En RDC, les religieux ne croient plus en Joseph Kabila

ENQUÊTE / En RDC, les religieux ne croient plus en Joseph Kabila
Jeu 05 Avr 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Alors que l’Eglise catholique s’est affirmée comme la première force d’opposition, musulmans et protestants prennent à leur tour leurs distances avec le régime.   A Kinshasa plus qu’ailleurs, les cultes proposés par les innombrables... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Université Charles-Louis De...Montesquieu Abidjan / Grandes Conférences Royales - 7è édition
Sam 14 Avr 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS