Côte d'Ivoire: pour le politologue Sylvain N'Guessan, "il y a une réelle volonté d'alliance" entre le PDCI et le FPI toutes tendances confondues
NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

L’ancien vice-président de l’Angola jugé pour corruption au Portugal


L’ancien vice-président de l’Angola jugé pour corruption au Portugal
Manuel Vicente à l’ONU, à New York, le 22 septembre 2016. | PHOTO: DOMINICK REUTER / AFP
Le procès de Manuel Vicente, accusé d’avoir corrompu le procureur portugais Orlando Figueira, est source de tensions entre Luanda et Lisbonne.
 
Source de tensions diplomatiques entre le Portugal et l’Angola, le procès pour corruption impliquant l’ancien vice-président angolais Manuel Vicente s’est ouvert en son absence lundi 22 janvier à Lisbonne, alors que Luanda s’estime « offensé » par son ancienne puissance coloniale.
 
Il y a cinq ans déjà, les premières informations publiées dans la presse portugaise sur une enquête visant plusieurs hauts responsables angolais, dont M. Vicente, avaient jeté un froid dans les rapports entre ces deux pays, pourtant très liés au plan économique.
 
Manuel Vicente, qui était à la tête de la compagnie pétrolière nationale Sonangol à l’époque des faits présumés, est accusé par le ministère public portugais d’avoir corrompu le procureur Orlando Figueira, en lui versant la somme de 763 500 euros pour que ce dernier classe deux enquêtes ouvertes en 2011, dans lesquelles il était soupçonné de blanchiment d’argent.
 
Tout en niant les imputations faites à son encontre, l’ancien dirigeant angolais de 61 ans ne s’est jamais présenté devant la justice portugaise car les autorités de son pays refusent de donner suite aux commissions rogatoires adressées depuis Lisbonne pour lui signifier son inculpation, arguant qu’il dispose d’une immunité pour avoir occupé le poste de vice-président entre 2012 et 2017.
 
« Une offense »
 
Afin d’éviter que M. Vicente soit jugé par contumace, une hypothèse sur laquelle le tribunal pourrait se prononcer lundi, ses avocats portugais et la justice angolaise ont demandé que la partie de l’affaire qui le concerne soit transférée vers Angola, à l’abri des conventions signées par les deux pays dans le cadre de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP).
 
« La séparation de la procédure concernant Manuel Vicente nous semble inévitable. S’il n’est pas ici aujourd’hui c’est parce qu’il ne peut pas. L’immunité n’est pas un privilège personnel, c’est une affaire d’Etat », a déclaré son avocat, Rui Patricio, à l’arrivée au tribunal où il représentait aussi l’homme d’affaires Armindo Pires, accusé d’avoir agi comme l’intermédiaire de M. Vicente.
 
Le ministère public portugais a cependant rejeté la demande de transfert du dossier, en faisant valoir que « les autorités angolaises ne donneraient pas suite à la procédure ou, du moins, ne donnent pas de garanties qu’elles le feraient ». Cette décision a été très mal reçue par le nouveau président angolais Joao Lourenço. « Nous considérons cela comme une offense et nous n’accepterons pas d’être traités ainsi », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse le 8 janvier.
 
« Pour que les relations entre l’Angola et le Portugal reviennent au niveau d’un passé récent, nous voulons un geste : remettre la procédure à l’Angola », a prévenu le chef d’Etat arrivé au pouvoir en septembre 2017.
 
En attendant que la justice portugaise trouve une issue à cette impasse, la presse locale s’inquiétait d’une éventuelle escalade diplomatique, qui pourrait pousser l’Angola à suspendre sa participation à la CPLP ou à réduire ses importations en provenance du Portugal, qui a dans son ancienne colonie son huitième marché extérieur.
 
« Une question de souveraineté »
 
Dès son discours d’investiture, le président Joao Lourenço avait sciemment omis le Portugal lorsqu’il avait énuméré les partenaires stratégiques de l’Angola. « C’était un message très significatif car, jusque-là, le Portugal jouait le rôle de porte d’entrée en Europe », explique Alex Vines, du centre de réflexion britannique Chatham House.
 
« Les Angolais ont décidé de diversifier leurs relations pour ne plus dépendre autant du Portugal », où a beaucoup investi l’entourage de l’ancien président José Eduardo dos Santos, qui a quitté le pouvoir après avoir régné sans partage sur le pays pendant trente-huit ans.
 
Mais, d’après M. Vines, la sensibilité de Luanda au sujet du procès de Manuel Vicente découle « surtout d’une question de souveraineté et d’une volonté de ne pas voir trop de linge sale angolais s’étaler dans les médias et les salles d’audience portugaises ». L’Angola est classé 164e sur 176 pays au dernier classement de l’ONG Transparency International sur la corruption.
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Le caoutchouc ne fait plus recette en Côte d'Ivoire, 1er producteur africain

Le caoutchouc ne fait plus recette en Côte d'Ivoire, 1er producteur africain
Mar 14 Aoû 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

"On ne s'y retrouve plus, on n'a rien!" s'écrie un planteur d'hévéas en Côte d'Ivoire, premier producteur africain de caoutchouc: en dix ans, les hévéaculteurs ont vu leurs revenus divisés par cinq, victimes d'une surproduction... Lire la suite >

Présidentielle au Mali : forte abstention, violences et suspicions

Présidentielle au Mali : forte abstention, violences et suspicions
Mar 14 Aoû 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Les Maliens ont répondu aux abonnés absents au second tour de la présidentielle de dimanche. Un scrutin a priori entaché de nombreux soupçons de fraudes et même de violences avec la mort d'un président de bureau de vote dans le nord du pays.   Le... Lire la suite >

RD Congo : qui est Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin de Kabila ?

RD Congo : qui est Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin de Kabila ?
Jeu 09 Aoû 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Après des mois de suspense, le président Joseph Kabila a choisi Ramazani Shadary pour représenter le pouvoir à l'élection présidentielle du 23 décembre.   Le président congolais Joseph Kabila a mis fin à un suspense devenu... Lire la suite >

Cameroun : « Le chef de l’Etat a peur de la mort, c’est pour ça qu’il s’accroche »

Cameroun : « Le chef de l’Etat a peur de la mort, c’est pour ça qu’il s’accroche »
Jeu 09 Aoû 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans une tribune, l’écrivain Michel Tagne Foko réagit à la décision de Paul Biya, 85 ans, de se représenter à l’élection présidentielle en octobre.   Tribune. On parlait du Cameroun. De la décision du chef de ... Lire la suite >

Au Sénégal, les avocats de Khalifa Sall se retirent du procès en appel

Au Sénégal, les avocats de Khalifa Sall se retirent du procès en appel
Ven 27 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

La défense du maire de Dakar a quitté le prétoire jusqu’à la fin de la procédure pour protester contre « un procès politique et le non-respect des droits » de leur client.   Un rebondissement, encore un, dans un procès... Lire la suite >

Lassy King Massassy : « Le Mali, une démocratie qui marche à cloche-pied »

Lassy King Massassy : « Le Mali, une démocratie qui marche à cloche-pied »
Ven 27 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Culture

ENTRETIEN. Comptant parmi les artistes les plus prolifiques de la scène malienne, Lassy King Massassy, musicien et photographe, a partagé avec Le Point Afrique son regard sur son pays.   Choisir comme nom d'artiste Lassy King Massassy, c'est déjà rappeler... Lire la suite >

Général Guibert : « Au Mali, il faut faire converger les stratégies militaire et de développement »

Général Guibert : « Au Mali, il faut faire converger les stratégies militaire et de développement »
Jeu 26 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le commandant de la force française « Barkhane » dresse le bilan de sa mission à la veille d’un scrutin présidentiel sous haute tension.   Après un an passé à la tête de l’opération « Barkhane »,... Lire la suite >

Migrations : le New Deal du Parlement européen

Migrations : le New Deal du Parlement européen
Jeu 26 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Sous la houlette de son président Antonio Tajani, le Parlement européen prend résolument le pli d'une solution globale pour décourager les migrations en s'appuyant notamment sur le volet économique. Illustration au Niger.   « En apportant... Lire la suite >

Nigeria: 15 sénateurs font défection du parti au pouvoir

Nigeria: 15 sénateurs font défection du parti au pouvoir
Mer 25 Juil 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Quinze sénateurs nigérians ont fait défection du parti au pouvoir du président Muhammadu Buhari, confronté à de graves dissensions internes à un peu plus de six mois de la présidentielle, a annoncé mardi le président du Sénat... Lire la suite >

Nouveau bras de fer entre le président angolais et Isabel dos Santos

Nouveau bras de fer entre le président angolais et Isabel dos Santos
Mer 25 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Joao Lourenço a abrogé en juin une concession accordée à la société de la fille de l’ex-président angolais pour la construction d’un port en eaux profondes.   La femme d’affaires et fille de l’ex-président... Lire la suite >

N'Djamena accuse Amnesty de "saper les efforts" du gouvernement tchadien

N'Djamena accuse Amnesty de
Mar 24 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le Tchad a qualifié d'"accusations graves" destinés à "saper les efforts" des autorités, le contenu du rapport d'Amnesty international qui avait dénoncé mi-juillet  "un lien étroit" entre mesures d'austérité... Lire la suite >

Manifestations interdites à Conakry contre la hausse du prix du carburant

Manifestations interdites à Conakry contre la hausse du prix du carburant
Mar 24 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Depuis début juillet, des manifestations ont lieu régulièrement en Guinée pour protester contre des mesures d’austérité.   A coups de canon à eau et de gaz lacrymogènes, la police guinéenne a dispersé, lundi ... Lire la suite >

Présidentielle en Côte d'Ivoire : Guillaume Soro va "réfléchir"

Présidentielle en Côte d'Ivoire : Guillaume Soro va
Dim 22 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

Le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire Guillaume Soro a déclaré dans un entretien à RFI et France 24 qu'il allait "réfléchir" à se présenter à la prochaine élection présidentielle... Lire la suite >

Dans le "Far-East" guinéen, appât de l'or et conflits villageois font des ravages

Dans le
Dim 22 Juil 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Plus de 300 fusillades, au moins 23 tués en six mois: l'extrême nord-est de la Guinée, dont le sous-sol regorge d'or et où les armes prolifèrent, est l'endroit "le plus dangereux" du pays, ont indiqué vendredi des sources sécuritaire... Lire la suite >

« Non, M. Macron, les Africains qui meurent en Méditerranée ne sont pas issus de la classe moyenne »

« Non, M. Macron, les Africains qui meurent en Méditerranée ne sont pas issus de la classe moyenne »
Ven 20 Juil 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Notre chroniqueur dénonce la vision du président français, biaisée par une représentation erronée de l’Afrique.   Chronique. En marge de sa visite au Nigeria, Emmanuel Macron a accordé une interview à l’animateur Claudy... Lire la suite >

La guerre est déclarée pour prendre la tête de la Francophonie

La guerre est déclarée pour prendre la tête de la Francophonie
Ven 20 Juil 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

La Francophonie est entrée en campagne pour choisir la personnalité qui va la diriger durant les quatre prochaines années. La France et le Canada, les deux puissances dominantes de l’organisation francophone, ont chacune choisi leur championne et s’apprêtent... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS