NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Au Sénégal, les avocats de Khalifa Sall se retirent du procès en appel


Au Sénégal, les avocats de Khalifa Sall se retirent du procès en appel
Des soutiens de l’ancien maire de Dakar manifestent pour sa mise en liberté, le 19 mai 2017 dans la capitale sénégalaise. | PHOTO: SEYLLOU / AFP
La défense du maire de Dakar a quitté le prétoire jusqu’à la fin de la procédure pour protester contre « un procès politique et le non-respect des droits » de leur client.
 
Un rebondissement, encore un, dans un procès qui n’en manque pas. Mercredi 25 juillet, le collectif des avocats du maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, a quitté le tribunal déclarant par communiqué se retirer de l’intégralité du procès en appel afin de « marquer sa désapprobation absolue (…) et pour ne pas se rendre complice d’une défense de connivence avec les atteintes répétées aux droits de leur client ».
 
Pourvu en appel suite à sa condamnation le 30 mars à cinq ans de prison et à une amende de 5 millions de francs CFA (7 622 euros) pour « escroquerie portant sur des fonds publics » et « faux en écriture », le maire de Dakar conteste une décision qualifiée d’« arbitraire ». L’argument s’appuie sur une décision de la cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) rendue le 29 juin, qui estime que les droits de Khalifa Sall et de ses quatre coaccusés n’ont pas été respectés lors du jugement rendu en première instance. La Cédéao a condamné l’Etat sénégalais à verser au maire et à ses coaccusés, en compensation d’une « détention illégale » de trois mois – sur un total de seize –, la somme de 35 millions de francs CFA.
 
Une décision supranationale que le juge d’appel sénégalais Demba Kandji n’a pas souhaité intégrer immédiatement dans sa procédure d’appel, préférant la joindre aux exceptions versées au fond. Ce qui signifie qu’il ne statuera sur cette décision qu’à la fin de la procédure. « Il est nécessaire pour une poursuite des débats équitable que les questions posées par la Cédéao soient réglées en amont, avance Me Seydou Diagne, l’un des avocats de Khalifa Sall. Nous exigeons que le verdict du juge sur les nullités soit dit maintenant, car les faits sont trop graves pour poursuivre la procédure sans se prononcer. »
 
« Justice expéditive »
 
Justifiant leur départ, les 17 avocats du maire évoquent entre autres « le rythme inédit imposé au présent procès (…), les nombreuses manifestations de partialité qui transparaissent dans les décisions déjà rendues ». Concluant : « La cour d’appel (…) a achevé de démontrer que le présent procès ne sera plus jamais qu’une justice expéditive pour rendre inéligible notre client M. Khalifa Sall à l’élection présidentielle de février 2019. »
 
« Nous sommes dans l’exégèse du procès politique, appuie Alain Jakubowicz, seul avocat français de l’équipe de défense du maire. Le parquet général a essayé de se montrer à la hauteur d’un Etat de droit, mais ce n’est pas le cas des magistrats du siège. » Il fait référence à l’intervention du procureur général Lansana Diabé Siby qui, mardi, a appelé le juge à se conformer à l’arrêt de la Cédéao en ne joignant pas les exceptions soulevées au jugement de fond. « Ce juge a été mis là par le pouvoir pour exécuter ses basses œuvres. Il ne consulte d’ailleurs jamais ses assesseurs, poursuit Me Jakubowicz, remonté. Dans n’importe quel Etat de droit ce procès-verbal serait nul. C’est digne d’une République bananière, ce que le Sénégal n’est pas. La justice de la Cédéao est traitée comme si elle ne servait à rien. Comme l’a dit le procureur, le Sénégal devrait savoir s’il souhaite ou non appartenir à une communauté d’Etats. »
 
Recours supranationaux
 
Du côté de l’Etat sénégalais, partie civile dans ce dossier, le boycottage de la procédure « ne va pas empêcher le bon déroulement du procès, affirme Me Baboucar Cissé. Nous avons abordé le fond par l’interrogatoire des inspecteurs du Trésor [les deux seuls prévenus dont les avocats sont restés]. Ils ont répondu à des questions sur la gestion de la caisse d’avance de la mairie » mise en cause dans l’affaire de détournement de fonds. Selon lui, pas d’iniquité dans ce procès en appel. « La cour de la Cédéao n’est pas comme dans le système fédéral américain, une Cour suprême qui coiffe les juridictions de cinquante Etats. Elle n’a aucune action directe. Ses décisions n’impactent en rien les procédures nationales en cours. Cela dit, l’Etat sénégalais va respecter sa décision et verser aux prévenus les 35 millions de réparations exigés. »
 
En attendant la fin du procès en appel qui se terminera sans défense d’ici quelques semaines, les avocats du maire réfléchissent aux possibilités de recours supranationaux après le pourvoi en cassation. « Nous pourrons peut-être ressaisir la Cédéao pour sortir de cette situation ubuesque et je verrai comment faire pour saisir l’instance internationale de la Ligue des droits de l’homme », soutient M. Jakubowicz. A sept mois des élections, s’il épuise tous ses recours judiciaires, Khalifa Sall sera exclu d’une candidature à la présidentielle et restera en prison.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

L’opposition togolaise affaiblie par ses querelles internes

L’opposition togolaise affaiblie par ses querelles internes
Mar 26 Mar 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Après le boycottage des législatives de décembre 2018, sept des quatorze partis de la coalition ont claqué la porte, dont plusieurs poids lourds politiques.   « Nous avons marché durant des mois sous un soleil chaud et parfois sous la pluie, espérant... Lire la suite >

Mali : les écoliers, ces autres victimes de la guerre

Mali : les écoliers, ces autres victimes de la guerre
Mar 26 Mar 2019 | Source : FRED DUFOUR / AFP ... | dans Société

À cause de la situation qui prévaut actuellement au Mali, près de mille écoles sont fermées. De quoi impacter gravement l'éducation de nombreux enfants.   L'engrenage de ce qui ressemble désormais à une guerre civile a coûté... Lire la suite >

Renversant Nigeria !

Renversant Nigeria !
Jeu 21 Mar 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Beaucoup d'indicateurs laissaient penser que rester à la barre du Nigeria serait mission impossible pour Buhari lors du dernier scrutin présidentiel. Il n'en a rien été.   Étonnant Nigeria. Le moins que l'on puisse dire est que ... Lire la suite >

En Mauritanie, une mission d’Amnesty International refoulée à l’aéroport de Nouackchott

En Mauritanie, une mission d’Amnesty International refoulée à l’aéroport de Nouackchott
Jeu 21 Mar 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’ONG venait effectuer une mission de recherche sur les droits humains dans le pays où les « séquelles » de l’esclavage, bien qu’abolit en 1981, perdurent.   La police mauritanienne a refoulé, dimanche, à son arrivée à... Lire la suite >

Au Cameroun, l’inquiétant crépuscule du régime Biya

Au Cameroun, l’inquiétant crépuscule du régime Biya
Dim 17 Mar 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Emprisonnement du principal opposant, conflit armé dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest : le pouvoir multiplie les signes de raidissement.   Passer inaperçu tout en se rendant indispensable. Depuis son accession à la tête du Cameroun... Lire la suite >

Algérie : les 4 pièges à éviter pour la « révolution du sourire »

Algérie : les 4 pièges à éviter pour la « révolution du sourire »
Dim 17 Mar 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Alors que de nouvelles manifestations sont prévues ce vendredi, quels sont les pièges qui semblent guetter ce « sursaut populaire » ?   La question s'est beaucoup posée cette semaine. L'important mouvement populaire contre le régime... Lire la suite >

« La proposition de Bouteflika ? Une duperie politique, une imposture juridique ! »

« La proposition de Bouteflika ? Une duperie politique, une imposture juridique ! »
Mer 13 Mar 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ENTRETIEN. Maître de conférences, la politologue Louisa Dris-Aït Hamadouche évalue la nouvelle donne politique algérienne à l'aune du message du président Bouteflika de ce 11 mars.   Sous la poussée de la rue, le président... Lire la suite >

Ethiopie: La visite de Macron donne de l'espoir pour une église vieille de 9 siècles

Ethiopie: La visite de Macron donne de l'espoir pour une église vieille de 9 siècles
Mer 13 Mar 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Ce mercredi matin de mars, le prêtre Mekonnen Fatne, debout parmi ses fidèles orthodoxes éthiopiens, observe une église vieille de neuf siècles qu'ils craignent de voir détruite à tout moment.   Au-dessus de l'église s'étend... Lire la suite >

Acquitté par la CPI, le Congolais Bemba demande 68 millions d'euros de dédommagement

Acquitté par la CPI, le Congolais Bemba demande 68 millions d'euros de dédommagement
Mar 12 Mar 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'ex vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité après près d'une décennie en détention, demande plus de 68 millions d'euros ... Lire la suite >

Bouteflika : la justice suisse va-t-elle instruire une plainte pour « suspicion d'enlèvement » ?

Bouteflika : la justice suisse va-t-elle instruire une plainte pour « suspicion d'enlèvement » ?
Mar 12 Mar 2019 | dans Autres Actus

La question mérite d'être posée alors que, le 25 février, une Algérienne a déposé une plainte pour « suspicion d'enlèvement d'une personne incapable de discernement ».   Le lendemain de l'arrivée... Lire la suite >

Algérie : Abdelaziz Bouteflika serait « sous menace vitale permanente »

Algérie : Abdelaziz Bouteflika serait « sous menace vitale permanente »
Jeu 07 Mar 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Selon « La Tribune de Genève », en raison d'une dégradation de ses fonctions neurologiques, le président algérien risque d'ingérer des aliments ou des liquides dans les poumons.   Sous le titre « Bouteflika nécessite... Lire la suite >

RDC: l'opposant Martin Fayulu renonce

RDC: l'opposant Martin Fayulu renonce
Jeu 07 Mar 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'opposant et candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre en République démocratique du Congo, Martin Fayulu, a annoncé mercredi à l'AFP qu'il ne siègera pas comme député, se considérant comme "président... Lire la suite >

Election présidentielle au Sénégal : confusion générale à l’heure des premiers résultats

Election présidentielle au Sénégal : confusion générale à l’heure des premiers résultats
Mar 26 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le premier ministre a désigné le président sortant Macky Sall vainqueur, sans prendre la peine d’attendre les résultats officiels.   C’était une journée de vote paisible dont rien ne laissait présager l’achèvement... Lire la suite >

Elections au Nigeria : dans l’attente des résultats, les deux clans se disent vainqueurs

Elections au Nigeria : dans l’attente des résultats, les deux clans se disent vainqueurs
Mar 26 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Outre leur président, les Nigérians étaient appelés samedi à désigner 360 députés et 109 sénateurs.   Le comptage des voix entre les deux favoris de la présidentielle au Nigeria, le chef de l’Etat sortant, Muhammadu... Lire la suite >

Présidentielle du Nigeria : et maintenant, place au décompte des voix !

Présidentielle du Nigeria : et maintenant, place au décompte des voix !
Lun 25 Février 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

C'est dans un calme relatif, malgré seize personnes tuées dans des violences ainsi que des bureaux de vote saccagés dans quelques États, que les membres de la Commission électorale se sont mis au travail pour cette phase décisive de l'élection.   Ce... Lire la suite >

RDC: un mois après, Tshisekedi

RDC: un mois après, Tshisekedi
Lun 25 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

Un mois après son investiture, le nouveau président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi reste à la merci de son prédécesseur Joseph Kabila, maître du jeu politique grâce à ses majorités à ... Lire la suite >

ACTUALITE

Mali : les écoliers, ces autres victimes de la guerre
Mar 26 Mar 2019 | Source: FRED DUFOUR / AFP
Renversant Nigeria !
Jeu 21 Mar 2019 | Source: afrique.lepoint.fr
Plus d'Actualité | Cliquez ici

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS