NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Au Nigeria, quand l’« évêque » est aussi baron de la drogue, ses fidèles meurent à la messe


Au Nigeria, quand l’« évêque » est aussi baron de la drogue, ses fidèles meurent à la messe
L’église catholique St Philippe d’Ozubulu, près d’Onitsha, dont le mécène Aloysius Nnamdi Ikegwuonu, alias « l’Evêque », est désormais recherché par des tueurs qui ont fait onze morts, pendant la messe, dimanche 6 août. | PHOTO: NAIRALAND.COM
Au sud-est du Nigeria, dimanche 6 août, onze catholiques ont été assassinés à l’église. Un écho sanglant de la guerre des gangs de la drogue, à Johannesburg.
 
Devant le visage du Christ crucifié, onze fidèles qui assistaient à une messe ont été abattus dimanche 6 août dans le sud-est du Nigeria : des victimes collatérales d’une querelle de territoires qui a lieu à plus de 5 000 km de là, selon les premiers éléments de l’enquête.
 
Pour Emeka Umeagbalasi, un militant local des droits de l’Homme, les assaillants de l’église catholique St Philippe d’Ozubulu, près de la ville d’Onitsha, avaient pour objectif d’assassiner le fils d’un chef communautaire local, qu’ils n’avaient pas trouvé à son domicile. Ils se sont ensuite rendus à l’église « à sa recherche mais ne l’y ont pas trouvé, ce qui les a mis en colère et ils ont alors ouvert le feu sur les fidèles de manière indiscriminée », selon cette même source, qui a indiqué que le chef communautaire, père de la cible, a été blessé par balles à l’église.
 
 
Dès le jour du drame, le chef de la police de l’Etat d’Anambra, Garba Umar, avait confirmé qu’il s’agissait d’une tentative d’assassinat manquée liée à une rivalité au sein de la communauté locale.
 
Une querelle de territoires
 
La personne visée par cette attaque serait Aloysius Nnamdi Ikegwuonu, alias « l’Evêque », mécène de l’église St Philippe et philanthrope richissime de la ville. Les menaces de mort contre l’homme ne cessaient de grandir, et le filet de se resserrer autour de lui.
Selon les premiers éléments de l’enquête, le drame serait issu d’une querelle de territoires à Johannesburg. « Nos informations indiquent que l’attaque n’est pas étrangère à une sorte de guerre des gangs entre les fils d’un même village, qui se sont engagés dans une bataille hors du Nigeria, plus précisément en Afrique du Sud », a révélé dimanche soir le commissaire Garba Umar.
 
 
 
La maison que Aloysius Nnamdi Ikegwuonu, alias « l’Evêque », enrichi dans le trafic de drogue en Afrique du Sud, s’est faite construire dans son Nigeria natal. CRÉDITS : HTTP://WWW.NAIRALAND.COM
 
Une « petite main » qui travaillait pour l’Evêque à Johannesburg, et dont l’AFP a pu se procurer le témoignage, affirme qu’un certain Obreche, baron installé du trafic de drogue dans la capitale économique d’Afrique du Sud, a fait lui-même venir le jeune Aloysius il y a dix ans. Ils venaient tous deux de la même région. Selon cette source, Obreche le forme au trafic de nyaope (drogue très bon marché à base d’héroïne) et l’installe sur un de ses territoires au cœur de Johannesburg.
 
 
Aloysius Nnamdi Ikegwuonu se retournera ensuite contre son mentor, refusant qu’aucun autre de ses protégés ne profite du trafic. Il deviendra ensuite « l’Evêque » et amasse tant de richesses qu’il construit des routes, des églises et des écoles dans sa province d’origine au Nigeria : des actions saluées alors par le gouverneur de l’Etat, Willie Obiano, qui les qualifie de « projets humanitaires ». Les deux hommes n’hésitent pas à poser, côte à côte, sur d’immenses panneaux publicitaires en leur honneur.
 
Un panneau sur lequel Aloysius Nnamdi Ikegwuonu, à gauche, pose avec le gouverneur de l’Etat d’Anambra, Willie Obiano, pour célébrer les dons du premier en faveur des routes de la région. Aloysius, ciblé par des tueurs dimanche 6 août dans son l’église, a disparu sans laisser de traces. CRÉDITS : NAIRALAND.COM
 
A travers sa fondation Ebubechukwu Uzo, dont la page Facebook est à la gloire de Jésus et de Dieu, « l’Evêque » met en place des programmes de microcrédits pour les veuves et les personnes âgées. Fin juillet, il offre trois voitures aux nouveaux prêtres d’Ozubulu. « Il fait ça chaque année pour les nouveaux ordonnés », raconte Ejefonye Okamachi, un résident de la communauté. Dans une interview au journal nigérian The Nation, un porte-parole de la fondation réfute toutefois l’origine criminelle de la fortune de « l’Evêque », qui provient selon lui d’investissements immobiliers. Pour le porte-parole, la tuerie de dimanche était « un acte terroriste ».
 
Des personnes arrêtées
 
Une série d’assassinats ont eu lieu à Johannesburg, beaucoup ciblant de Nigérians issus de la région d’Ozubulu. Il est néanmoins difficile d’associer ces meurtres à la seule guerre des gangs de la drogue, dans un pays où le taux de criminalité est aussi élevé. Statistiquement, « ces crimes mafieux se mêlent à ceux de la criminalité généralisée qui gangrène l’Afrique du Sud ou aux violences xénophobes contre la communauté nigériane », explique Valentina Pancieri, doctorante au département de criminologie de l’université du Cap. Pour elle, « le recours à la violence est très, très rare au sein des cartels nigérians ». Ils « sont en général très petits, de dix personnes maximum, et contrairement à la mafia italienne, russe ou mexicaine, ils la jouent profil bas ».
 
Aloysius Nnamdi Ikegwuonu, alias « l’Evêque », et son épouse, dans l’église qu’il sponsorise près d’Onitsha, au Nigeria. Image issue d’un montage vidéo fait à partir de son album de famille. CRÉDITS : YOUTUBE
 
 
« Nous avons affaire à une dangereuse guerre des gangs qui se propage à travers l’Etat d’Anambra », a déclaré le gouverneur de l’Etat d’Anambra, Willie Obiano, ajoutant que la police avait procédé à des arrestations liées à la tuerie, sans dévoiler le nombre, ni les identités des personnes arrêtées. « L’Evêque », lui, reste introuvable. En 2016, il avait prévenu ses ennemis sur la page Facebook de sa fondation Ebubechukwu Uzo : « Aucune arme fabriquée contre le Chef Aloysius Nnamdi Ikegwuonu ne pourra prospérer au nom de Jésus ».
 
 

 Commentaires

LIRE AUSSI...

RD Congo - Emmanuel Biey : « L'anarchie à tous les niveaux »

RD Congo - Emmanuel Biey : « L'anarchie à tous les niveaux »
Mer 17 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ENTRETIEN. Pour cet ex-directeur de la régie d'assainissement de Kinshasa, le changement climatique n'est pour rien dans les inondations meurtrières récemment connues par la capitale congolaise. Explications.   Un deuil national de deux jours a été... Lire la suite >

« Le tri des migrants devrait davantage intéresser nos dirigeants que la dernière outrance de Trump »

« Le tri des migrants devrait davantage intéresser nos dirigeants que la dernière outrance de Trump »
Mer 17 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Pour notre chroniqueur, la polémique sur les « pays de merde » ne doit pas masquer le véritable enjeu : les politiques migratoires des Etats-Unis et de l’Europe.   Chronique. Après les Noirs, les musulmans, les Latinos, les femmes, les homosexuels,... Lire la suite >

Trump traite Haïti et des nations africaines de « pays de merde »

Trump traite Haïti et des nations africaines de « pays de merde »
Sam 13 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon le « Washington Post », il a tenu ces propos alors qu’il recevait plusieurs sénateurs pour évoquer un projet proposant de limiter le regroupement familial.     « Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent... Lire la suite >

Au Liberia, le nouveau président Weah comptable d’un beau moment démocratique

Au Liberia, le nouveau président Weah comptable d’un beau moment démocratique
Sam 13 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Il revient à l’ancienne star du football, élu fin décembre 2017 à la tête du pays, de ne pas brader la confiance, ni les espoirs placés en lui par l’électorat.   Analyse. L’élection de George Weah à la présidence... Lire la suite >

Les réseaux africains de « Monsieur Alexandre » Djouhri

Les réseaux africains de « Monsieur Alexandre » Djouhri
Ven 12 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’ancien caïd de banlieue est devenu un intermédiaire international de haut vol en soignant ses relations avec les pouvoirs gabonais, libyen, congolais ou algérien.   Dimanche 7 janvier, la police britannique est convaincue que l’homme qu’elle a arrêté... Lire la suite >

En Angola, le fils de l’ex-président Dos Santos limogé du fonds d’investissement souverain

En Angola, le fils de l’ex-président Dos Santos limogé du fonds d’investissement souverain
Ven 12 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Depuis sa prise de fonction en septembre 2017, le président Joao Lourenço a commencé à démanteler l’empire politico-financier bâti par son prédécesseur.   Le président angolais Joao Lourenço a démis de ... Lire la suite >

Au Sénégal, décès du septième calife général de la confrérie mouride

Au Sénégal, décès du septième calife général de la confrérie mouride
Jeu 11 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Culture

Le nouveau dignitaire a été choisi dans la nuit. Le président Macky Sall est arrivé à Touba pour présenter aux croyants les condoléances de la nation.   C’est dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 janvier que l’un des... Lire la suite >

Le succès du Tramadol en Afrique de l'Ouest, un dangereux antidouleur

Le succès du Tramadol en Afrique de l'Ouest, un dangereux antidouleur
Jeu 11 Jan 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à... Lire la suite >

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri, proche de Sarkozy, placé en garde à vue à Londres

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri, proche de Sarkozy, placé en garde à vue à Londres
Mer 10 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

L’homme d’affaires a été arrêté dans le cadre de l’enquête sur un possible financement du régime libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.   Depuis le 7 septembre 2016, date d’une convocation... Lire la suite >

Afrique : ces applications agricoles qui boostent le Ghana

Afrique : ces applications agricoles qui boostent le Ghana
Mer 10 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Elles s'appellent Farmerline, CowTribe ou Ghalani : ce sont des applications 100 % agricoles qui permettent au pays d'inventer l'agriculture de demain. Découverte.   Voilà une solution numérique qui répond à l'une des incantations actuelles... Lire la suite >

"Que les médiocres dégagent": Mgr Monsengwo, la bête noire de Kabila

Mar 09 Jan 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'archevêque de Kinshasa Laurent Monsengwo, figure de la puissante Eglise congolaise et du Vatican, ressort la carte du défi frontal au pouvoir en ce début d'année 2018 cruciale pour la République démocratique du Congo, un an après la médiation... Lire la suite >

Sénégal: un des survivants de la tuerie en Casamance témoigne

Sénégal: un des survivants de la tuerie en Casamance témoigne
Mar 09 Jan 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Le président sénégalais, Macky Sall a décrété deux jours de deuil à partir de ce lundi à la mémoire des 13 jeunes tués samedi dans une forêt protégée de Casamance. Une délégation ministérielle... Lire la suite >

Sénégal : la Casamance va-t-elle à nouveau s'enflammer ?

Sénégal : la Casamance va-t-elle à nouveau s'enflammer ?
Lun 08 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La question mérite d'être posée après l'attaque perpétrée ce samedi à Boffa et attribuée à des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC). ... Lire la suite >

Afrique-États-Unis : le message sans ambigüité de Trump sur l'AGOA

Afrique-États-Unis : le message sans ambigüité de Trump sur l'AGOA
Lun 08 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

La Loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique (AGOA) permet aux pays d'Afrique subsaharienne qui en bénéficient d'exporter sur le marché américain sans droit de douanes. Avec l'administration Trump, l'esprit de solidarité... Lire la suite >

Au Burkina Faso, un ancien ministre de la sécurité inculpé « d’atteinte à la sûreté de l’Etat »

 Au Burkina Faso, un ancien ministre de la sécurité inculpé « d’atteinte à la sûreté de l’Etat »
Sam 06 Jan 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le colonel Auguste Denise Barry est accusé d’avoir mis en place un mouvement insurrectionnel pour déstabiliser le régime actuel.   Après deux ans et demi d’ombre, le colonel Auguste Denise Barry revient dans la lumière, malgré lui.... Lire la suite >

Lutte contre la corruption : Accra prend le taureau par les cornes

Lutte contre la corruption : Accra prend le taureau par les cornes
Sam 06 Jan 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Éradiquer la corruption dans la vie publique du Ghana était l'une des promesses majeures du président Nana Addo-Akufo. Où en est-il aujourd'hui ?   Le débat sur la lutte contre la corruption est relancé au Ghana. Il bat même son... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

LYNAYS-Concepteur de solutions énergétiques
Jeu 26 Oct 2017 | dans: Objectif Développement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS