NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Au Togo, combien de temps pourra tenir la pression de la rue?


Au Togo, combien de temps pourra tenir la pression de la rue?
Le pouvoir togolais a été surpris par la mobilisation historique de l'opposition début septembre, qui réclame désormais haut et fort le départ du président Gnassingbé. Mais ce mouvement populaire peut-il durer et faire plier un régime familial cinquantenaire?
 
"Du jamais vu!", ont lancé fièrement les militants les 6 et 7 septembre après les marches qui avaient rassemblé à travers le pays des centaines de milliers de personnes - adolescents et retraités, médecins comme conducteurs de zémidjans (motos taxis). 
 
Dans l'allégresse du moment, ni la pluie ni les forces de l'ordre massivement déployées n'avaient altéré la détermination de ces Togolais qui ne cessent de le répéter : "50 ans de la même famille au pouvoir, c'est trop".
 
Pour une opposition longtemps minée par ses propres divisions, ce fut une véritable démonstration de force. 
 
"Nous avons longtemps facilité la tâche au pouvoir mais aujourd'hui, c'est un peu l'union sacrée, nous avons réussi à taire nos divisions et à clarifier nos exigeances", estime Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais. "Cette fois, il y a une vraie fenêtre de tir qu'il ne faut pas laisser passer". 
 
Jean-Pierre Fabre, "infatigable" opposant, a appelé à d'autres mobilisations populaires les 26, 27 et 28 septembre, assurant que les Togolais n'auraient ni "répis", ni "repos" jusqu'à ce que "M. Faure Gnassingbé n'aura pas quitté le pouvoir": un discours bien optimiste, dans un pays frappé par le chômage et la pauvreté.
 
Croisés dans les ruelles de latérite trouées de nids de poule de la capitale, des habitants interrogés par l'AFP soulignent qu'ils ont des bouches à nourrir et ne peuvent s'offrir le luxe de manifester.
 
 - 'Rusée' -
 
Nathan, menuisier de 54 ans, estime que c'est "Dieu qui a choisi ce président". "Moi, j'essaie de gagner mon pain, je ne m'occupe pas de politique". 
 
"Ce sera difficile de mobiliser autant de monde (dans la rue) sur la durée", explique le Pr David Dosseh, coordonnateur des Universités sociales du Togo. "Il faut envisager d'autres voies comme la désobéissances civile pour bloquer le pays."
 
Comi Toulabor, directeur de recherche au Les Afriques dans le Monde (LAM) à Sciencespo-Bordeaux (France), est encore plus catégorique : "Si l'opposition n'est pas plus rusée, le pouvoir aura le dessus."
 
Pendant des années, Jean-Pierre Fabre a organisé des manifestations hebdomadaires. Tous les samedis, ses partisans marchaient dans les rues de Lomé avant de se retrouver sur la plage. 
 
"A la fin, c'était l'ambiance pique-nique'", rappelle M. Toulabor. "C'est malheureux à dire, mais tant qu'il n'y aura pas d'incidents, ça ne dérangera pas le pouvoir. Des fissures déjà commencent à réapparaître au sein de la coalition (de l'opposition). Ils savent tous que c'est (Tikpi) Atchadam qui a créé une mobilisation vraiment contestataire."
 
Tikpi Atchadam, que le pouvoir désigne comme un extrémiste dangereux a réussi à rassembler une base populaire dans le Nord, région autrefois dévouée à la famille Gnassingbé.  
 
 - Référendum -
 
A Bafilo, a Mango ou à Sokodé, les manifestants s'en sont pris aux commissariats, ils ont également mis le feu aux maisons de cadres du parti présidentiel à Mango. La répression a fait au moins trois morts depuis le début des manifestations, et des dizaines de blessés. 
 
"L'armée seule pourra faire basculer les choses", poursuit M. Toulabor. "Mais son organisation reste très clanique." Le pouvoir reste en famille au Togo, où le chef des armées n'est autre que le beau-frère du président. 
 
"Cette situation nous inquiète, évidemment", concède toutefois une source proche de la présidence sous couvert d'anonymat. "Sinon le gouvernement n'aurait pas déposé un projet de loi (de réforme constitutionnelle, NDLR) dans l'urgence, la pression est réelle". 
 
Le projet de réforme constitutionnelle prévoit une limitation du nombre de mandats présidentiels à deux, comme le demandait l'opposition depuis plus de 10 ans. Il devrait être voté par référendum populaire dans les prochains mois. 
 
Mais le texte n'est pas rétroactif, permettant de facto au président Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005, et dont le père était lui-même resté 38 ans à la tête du Togo, de briguer un quatrième - voire un cinquième - mandat, puisqu'il remet les compteurs à zéro.
 
Une subtilité qui rend le discours de l'opposition peu audible sur la scène internationale. "Le référendum donne l'impression que le gouvernement donne l'occasion au peuple de choisir" s'il souhaite ou non des réformes, note le politologue ouest-africain Gilles Yabi. "C'est toujours le même piège qu'avant. Le plus important pour l'opposition maintenant, c'est qu'elle reste unie."
 
"Avec M. Gnassingbé qui exerce cette année la présidence de la Cédéao (Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest), le Togo n'a rien à attendre de l'extérieur. Le changement ne pourra venir que des Togolais eux-mêmes", tranche M. Yabi.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Le Mali se prépare à une élection présidentielle « pas parfaite à 100 % »

Le Mali se prépare à une élection présidentielle « pas parfaite à 100 % »
Ven 22 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

A un mois du scrutin, l’absence de représentants de l’Etat dans le nord et le centre du pays complique la distribution des cartes d’électeurs et nourrit la crainte de fraudes.   Vendredi 8 juin 2018. Le sourire aux lèvres, un homme marche, parmi... Lire la suite >

« Monsieur Macron, accordez asile et protection à un jeune blogueur mauritanien brisé »

« Monsieur Macron, accordez asile et protection à un jeune blogueur mauritanien brisé »
Ven 22 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’avocat de Mohamed Cheikh Mkheitir adresse une lettre ouverte au président français, qui se rendra en juillet au sommet de l’Union africaine à Nouakchott.   Tribune. Monsieur le Président de la République française, La Mauritanie... Lire la suite >

« Le plus grand frein de l'investissement au Mali n'est pas l'insécurité, mais la corruption »

« Le plus grand frein de l'investissement au Mali n'est pas l'insécurité, mais la corruption »
Mer 20 Juin 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ENTRETIEN. Patron des patrons maliens depuis octobre 2015, Mamadou Sinsy Coulibaly pointe du doigt les travers de l'environnement économique de son pays.   Rien du nabab chez lui, sinon peut-être la rutilante villa qu'il s'est fait construire sur les rives du... Lire la suite >

Ces « flibustiers des affaires » qui prospèrent en Centrafrique

Ces « flibustiers des affaires » qui prospèrent en Centrafrique
Mer 20 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

L’ex-joueur de tennis Boris Becker s’est récemment prévalu d’un statut de diplomate centrafricain. Bangui a aussitôt démenti, mais le pays demeure un terrain de jeu pour les escrocs.   Escrocs et conseillers véreux sont nombreux à... Lire la suite >

Sénégal: Karim Wade s’attaque violemment au président Macky Sall

Sénégal: Karim Wade s’attaque violemment au président Macky Sall
Lun 18 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Au Sénégal, le président Macky Sall a appelé l’opposition au dialogue, vendredi 15 juin, lors de la fête de Korité, pour célébrer la fin du ramadan. Le dialogue est boycotté depuis des mois, notamment par le Parti démocratique... Lire la suite >

Aquarius: deux migrants se seraient noyés lors des opérations de sauvetage

Aquarius: deux migrants se seraient noyés lors des opérations de sauvetage
Dim 17 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

L'ONG Médecins sans frontières a confirmé que deux migrants se seraient noyés pendant les opérations de sauvetage de l'Aquarius lors du week-end dernier. Hassiba Hadj Sahraoui, conseillère en affaires humanitaires de MSF, fait le point sur RFI et ... Lire la suite >

L'Angola lusophone fait les yeux doux au Commonwealth et

L'Angola lusophone fait les yeux doux au Commonwealth et
Ven 15 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Faire d'une pierre deux coups. C'est l'ambition du nouveau président angolais Joao Lourenço qui souhaite, contre toute attente, voir son pays, une ancienne colonie portugaise, intégrer à la fois la Francophonie et le Commonwealth britannique.   La... Lire la suite >

Tiémoko Assalé, le patron de presse qui déchaîne Abidjan

Tiémoko Assalé, le patron de presse qui déchaîne Abidjan
Ven 15 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le directeur de l’hebdomadaire satirique « L’Eléphant déchaîné », à l’origine de nombreuses révélations en Côte d’Ivoire, se laisse tenter par la politique.   Tiémoko Antoine Assalé... Lire la suite >

Afrique : « Du point de vue économique, les migrations sont bénéfiques »

Afrique : « Du point de vue économique, les migrations sont bénéfiques »
Jeu 14 Juin 2018 | Source : afriquelepoint ... | dans Economie

C'est un rapport de la Cnuced qui bat en brèche un certain nombre d'idées reçues sur les migrations. Et pointe le rôle économique positif des migrations intra-africaines.   Les images des 629 migrants secourus au large de la Libye par le navire... Lire la suite >

Corruption dans le foot ghanéen: la caméra cachée est "l'option ultime"

Corruption dans le foot ghanéen: la caméra cachée est
Jeu 14 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Sports

Pour le journaliste ghanéen Anas Aremeyaw Anas, qui a réalisé le documentaire Number 12, et déjà fait tomber le président de la fédération de football de son pays pour des soupçons de corruption, "dissimuler son nom et son identité... Lire la suite >

Déchets - Sénégal : un casse-tête nommé Mbeubeuss

Déchets - Sénégal : un casse-tête nommé Mbeubeuss
Dim 10 Juin 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

REPORTAGE. Si la protection de l'environnement commence par la gestion des déchets, Dakar a encore du pain sur la planche. Explication.   Mbeubeuss. Ce nom réveille dans l'esprit de nombreux Dakarois l'image d'une montagne de plus en plus importante de déchets,... Lire la suite >

[Décryptage] Une candidature rwandaise à la tête de l'OIF: pourquoi et comment?

[Décryptage] Une candidature rwandaise à la tête de l'OIF: pourquoi et comment?
Dim 10 Juin 2018 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Rien ne va plus à l’Organisation internationale de la Francophonie. A quatre mois de l’élection cruciale à la tête de l’OIF, la campagne vient de commencer avec l’annonce de la candidature de la Rwandaise Louise Mushikiwabo, soutenue par la France.... Lire la suite >

Togo: la crise politique s'enlise, l'économie souffre et les boutiques ferment

Togo: la crise politique s'enlise, l'économie souffre et les boutiques ferment
Ven 08 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Assis au milieu de sa boutique à Déckon, Seibou Issa fait le point avec ses deux employés. La journée n'a pas été bonne, comme tous les jours ou presque depuis que le Togo a plongé dans une grave crise politique en septembre dernier.   "Les... Lire la suite >

Au Burundi, Pierre Nkurunziza renonce à la présidence à vie… pas à la monarchie

Au Burundi, Pierre Nkurunziza renonce à la présidence à vie… pas à la monarchie
Ven 08 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le chef de l’Etat a annoncé ne pas vouloir se représenter en 2020 tout en promulguant une nouvelle Constitution qui lui permet de rétablir la monarchie.   C’est dans un discours solennel, mêlant le « je » et le « nous » pour... Lire la suite >

Le parlement nigérian menace Buhari de destitution

Le parlement nigérian menace Buhari de destitution
Jeu 07 Juin 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Les parlementaires nigérians ont menacé mercredi le président Muhammadu Buhari de recourir à une procédure de destitution si des mesures fortes ne sont pas prises pour endiguer la corruption et rétablir la sécurité dans le pays, révélant... Lire la suite >

Dans le centre du Mali, « c’est la souffrance, la fatigue et la peur qui nous ont poussés à fuir »

Dans le centre du Mali, « c’est la souffrance, la fatigue et la peur qui nous ont poussés à fuir »
Mer 06 Juin 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’abandon de l’Etat et la prolifération des armes aggravent les affrontements entre Dogon et Peuls qui ont déjà fait 70 morts depuis le début de l’année.   Un seau en plastique, c’est l’objet que désigne Oumou Barry... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS