NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Migrants - Daniel Bréhier : « Le parcours d'émigration les a cabossés »


Migrants - Daniel Bréhier : « Le parcours d'émigration les a cabossés »
Médecins du monde, CASO, le 28 novembre 2017. © Médecins du Monde, | PHOTO: Olivier Papegnies / Collectif Huma
DÉCRYPTAGE. Comment appréhender la détresse psychologique des migrants ? Une question peu évoquée mais qui s'avère cruciale.
Daniel Bréhier, psychiatre à Médecins du monde, nous l'explique.
 
Discuter avec lui, c'est un peu comme cartographier la répression à travers le monde, situer les conflits politiques, ethniques ou religieux en cours. Il pourrait être analyste en géopolitique, Daniel Bréhier. Mais il est psychiatre. Chaque jour, il consulte au Centre d'accueil de soin et d'orientation (CASO) de Médecins du monde à Saint-Denis, en Île-de-France. Retraité de la fonction publique en 2011, il travaille depuis pour cette ONG, fondée en 1980 par des anciens de Médecins sans frontières. À cette époque, une bande de médecins et journalistes veut rendre plus visible la situation des « boat people » vietnamiens, et leur venir en aide.
 
La prise en charge médicale des migrants s'est perpétuée tout au long de l'histoire de Médecins du monde. Elle intègre une aide psychologique. À son arrivée en 2011, Daniel Bréhier recevait des Pakistanais menacés par les talibans, quelques réfugiés d'Inde et du Bangladesh, et des Ivoiriens « craignant des exactions d'anciens chefs rebelles », dans le sillage de la crise politique ivoirienne de 2010-2011. À cette période, les routes migratoires à travers le Sahara et la Méditerranée existaient déjà. « Mais on en parlait moins », dit-il. Aujourd'hui, ses patients sont surtout des migrants originaires du continent africain, passés par la Libye. Pour Le Point Afrique, il revient sur les maux dont ils souffrent, et sur ce périple destructeur.
 
Daniel Bréhier est médecin psychiatre au Centre d’Accueil de Soins et d’Orientation (CASO) de Saint Denis, et responsable de la Mission mineurs étrangers à Paris de Médecins du monde. © DR
 
Le Point Afrique : Comment se déroulent les consultations au CASO de Saint-Denis (93), où vous travaillez ?
 
Daniel Bréhier : les patients nous connaissent par le bouche-à-oreille ou sont envoyés par des associations. Dans la plupart des cas, ils ont des douleurs multiples. Ils voient d'abord une infirmière, qui les renvoie éventuellement vers un médecin généraliste. Environ un quart des adultes et la moitié des mineurs nous sont ensuite adressés. Nous sommes trois psychiatres et une psychologue. On commence par parler de leur parcours. Pour la plupart d'entre eux, ce ne sont pas des migrants économiques comme on a tendance à les présenter. En général, ils ont subi des menaces ou des tortures pour des motifs politiques, mais pas seulement. En ce moment, nous voyons beaucoup de migrants qui ont dû fuir pour des causes de violences interethniques ou intrafamiliales.
 
Il y a par exemple des femmes qui refusent l'excision de leur fille ou fuient un mariage forcé. On reçoit aussi beaucoup de mineurs qui ont été fragilisés suite au décès d'un de leurs parents. Il arrive qu'ils soient moins bien traités dans leur nouveau cercle familial, voire rejetés. Donc ils s'en vont, se retrouvent SDF dans leur pays, et quelqu'un leur propose de partir. Ils quittent leur pays sans même savoir où ils vont aller. On rencontre enfin des homosexuels qui ont fait l'objet de menaces ou de violences.
 
En quoi le parcours d'émigration peut-il créer des troubles d'ordre psychique ?
 
En général, le trajet entre le pays d'origine et l'Europe, qui peut durer des années, est extrêmement chaotique. On a beaucoup parlé ces derniers temps des violences en Libye, qui sont en effet très importantes, mais une fois arrivés en Europe, les migrants se retrouvent souvent dans la rue.
 
Donc ce parcours est avant tout une errance, dans une très grande précarité, et est ponctué d'incertitudes. Où va-t-on manger dormir, se laver ? Il n'est pas toujours possible de satisfaire ces besoins élémentaires. Par exemple, en Libye, où ils sont détenus, ils ont à peine de quoi manger et sont obligés de travailler.
 
De nombreux migrants nous racontent aussi que lorsqu'on les conduit en mer sur les côtes libyennes, certaines personnes ont peur et refusent d'embarquer sur le Zodiac. Mais des hommes les menacent avec leurs armes et il n'est pas question de faire marche arrière. C'est « ou tu montes, ou je te descends ». Certains candidats à la traversée sont donc tués instantanément, sous leurs yeux. La mort est fréquente. Sur les routes du désert, dans les prisons libyennes, en mer... Ils côtoient la mort. C'est un psychotraumatisme, et chaque nouveau traumatisme entraîne une réminiscence des précédents.
 
Comment se manifestent ces psychotraumatismes ?
 
Nos patients se plaignent d'abord de maux de tête. Bien souvent, ils sont submergés par leurs pensées, par des images qui remontent. Tout se mélange. Il y a donc une lutte interne pour essayer de mettre ces traumatismes à distance. C'est ce qui se joue dans ce mal de tête. Cela entraîne des troubles du sommeil, des cauchemars, et de la fatigue. Ils parlent d' « épuisement ». On observe aussi des troubles de l'attention et de la mémoire. Ils ont beaucoup de mal à se concentrer.
 
Enfin, ils doivent aussi s'adapter à d'autres cultures, ce qui requiert beaucoup d'efforts. Or, vu qu'ils vivent pour la plupart dans la rue, ils n'ont pas les clés pour s'intégrer. Cela ajoute à la confusion. Ils nous disent qu'ils n'arrivent pas à « se retrouver ». J'entends souvent : « Je ne me reconnais plus. »
 
Tous ces aspects sont des manifestations de la souffrance psychique, qui dépassent le simple cadre du stress post-traumatique. On est dans quelque chose de beaucoup plus vaste.
 
Quels sont les remèdes à ces souffrances psychiques ?
 
Notre rôle consiste à poser des mots sur ce qu'ils ont vécu, et surtout à remettre du lien. Bien souvent, ils ne parviennent plus à articuler les événements. Les dates, les lieux, tout est confus. On essaie de créer de la continuité dans leur existence, de revenir sur le passé, et sur le présent. C'est un travail important, qui leur sera utile lorsqu'ils devront faire le récit de leur parcours, au moment de la demande d'asile. On leur oppose souvent que leur discours n'est pas cohérent. Donc nous devons prendre le temps de les écouter, pour les aider à reconstituer une certaine unité.
 
Certains éprouvent enfin de la culpabilité, car ils sont partis en laissant d'autres personnes au pays. Des femmes, par exemple, ont confié leurs enfants à des proches, et ont le sentiment de les avoir abandonnés. D'autres sont habités par la honte, par rapport à ce qu'ils ont vécu au cours de la traversée. Ils ont vécu des atteintes à leur intégrité physique.
 
Donc nous devons leur rappeler qu'ils n'y sont pour rien, qu'ils sont avant tout des victimes. C'est le parcours d'émigration qui les a cabossés.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir
Jeu 17 Jan 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

À partir de quand un président absent pour raisons médicales est-il vraiment empêché ? Quid de la vacance qui déclenche une procédure prévue dans les constitutions ? Les cas de l'Algérie et du Gabon en illustrent l'approche sur... Lire la suite >

Gbagbo acquitté, et après?

Gbagbo acquitté, et après?
Jeu 17 Jan 2019 | Source : lexpress.fr ... | dans Autres Actus

La Cour pénale internationale a ordonné la libération de l'ex-président ivoirien. Victoire pour les siens et pour l'impunité.   Coup de tonnerre dans un ciel pas vraiment serein. Ni demi-mesure, ni cote mal taillée : ce mardi matin, les... Lire la suite >

En contestant les résultats de la présidentielle en RDC, « Jean-Yves Le Drian a été maladroit »

En contestant les résultats de la présidentielle en RDC, « Jean-Yves Le Drian a été maladroit »
Sam 12 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Diplomatie

Pour notre journaliste Joan Tilouine, le chef de la diplomatie française « va à contresens de l’histoire et de l’évolution du continent africain ».     Notre journaliste Joan Tilouine a répondu aux questions des internautes... Lire la suite >

Côte d'Ivoire: l'ex-président Bédié pourrait se présenter

Côte d'Ivoire: l'ex-président Bédié pourrait se présenter
Sam 12 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié n'écarte pas l'idée de se présenter à l'élection présidentielle de 2020, éventuellement allié avec l'ancien chef rebelle Guillaume Soro ou avec le parti de... Lire la suite >

Elections en RDC : le pays retient son souffle, les yeux tournés vers l’Eglise

Elections en RDC : le pays retient son souffle, les yeux tournés vers l’Eglise
Lun 07 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Dans l’attente des résultats, la Conférence épiscopale du Congo a annoncé connaître le nom du vainqueur de la présidentielle.   e Kempinski est l’un des plus beaux hôtels de Kinshasa. Entre la terrasse du bar et le fleuve Congo,... Lire la suite >

Consulat bloqué à Paris pour faire libérer des prisonniers enfermés au Mali

Consulat bloqué à Paris pour faire libérer des prisonniers enfermés au Mali
Lun 07 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Diplomatie

Après 14 jours de fermeture, le consulat malien a rouvert ce vendredi malgré la colère d’une partie de la communauté malienne de France après des emprisonnements au Mali.   Il est 10 heures vendredi 4 janvier. Après deux semaines de blocage,... Lire la suite >

Élections en RDC : un fauteuil pour deux

Élections en RDC : un fauteuil pour deux
Ven 04 Jan 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Candidat désigné par Joseph Kabila, Emmanuel Shadary pourrait devenir le futur président de la République démocratique du Congo. En attendant le retour de son mentor ?   Retardées pendant deux ans, prévues le 23 décembre 2018, et... Lire la suite >

Sénégal: l'ex-maire de Dakar voit la présidentielle s'éloigner mais ne renonce pas

Sénégal: l'ex-maire de Dakar voit la présidentielle s'éloigner mais ne renonce pas
Ven 04 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'opposant sénégalais et ex-maire de Dakar Khalifa Sall a vu jeudi ses chances de participer à l'élection présidentielle fortement réduites avec le rejet de son pourvoi en cassation contre sa condamnation pour escroquerie, mais ses partisans assurent... Lire la suite >

Entre faux djihadistes et faux dozos, les civils piégés dans le centre du Mali

Entre faux djihadistes et faux dozos, les civils piégés dans le centre du Mali
Jeu 03 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Les amalgames associant Peuls et terroristes d’un côté, chasseurs traditionnels et miliciens de l’autre, créent une dangereuse polarisation autour des identités locales.   Dans le centre du centre du Mali, le terme « djihadiste » est... Lire la suite >

L’impact du trafic de drogue dans le conflit du Nord-Mali

L’impact du trafic de drogue dans le conflit du Nord-Mali
Jeu 03 Jan 2019 | Source : RFI ... | dans Société

Dans le nord Mali, la plupart des groupes armés dépendent aujourd’hui financièrement et logistiquement du narcotrafic. Le trafic de drogue y est en plein essor et crée des rivalités et des affrontements entre les forces en présence, ce qui engendre ... Lire la suite >

Élections en RD Congo : un si long chemin

Élections en RD Congo : un si long chemin
Lun 31 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Alors que le président Kabila a voté très tôt ce 30 décembre, l'atmosphère était loin d'être sereine à la veille de ce scrutin capital. Retour sur les événements et constats majeurs notés ici et là.   Après... Lire la suite >

Au Mali, l’influence du président du Haut Conseil islamique dépasse le cadre des mosquées

Au Mali, l’influence du président du Haut Conseil islamique dépasse le cadre des mosquées
Lun 31 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Mahmoud Dicko vient d’obtenir la suspension d’un projet éducatif qu’il accusait de valoriser l’homosexualité.   Pour lui, l’un ne va jamais sans l’autre. L’islam et le Mali, la religion et la politique. Depuis plus de dix ans qu’il... Lire la suite >

La RDC se prépare à voter dans un climat tendu

La RDC se prépare à voter dans un climat tendu
Sam 29 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Report des scrutins dans plusieurs régions, contestation de l’opposition, refus d’observateurs occidentaux : la tension monte à l’approche des élections censées se tenir dimanche.   Le silence est un art dans lequel excelle Joseph Kabila.... Lire la suite >

Gabon: résultat des législatives proclamés, le gouvernement cesse ses fonctions

Gabon: résultat des législatives proclamés, le gouvernement cesse ses fonctions
Sam 29 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La Cour constitutionnelle du Gabon a proclamé les résultats des législatives d'octobre dans la nuit de jeudi à vendredi, entraînant la fin des fonctions du gouvernement d'un pays dont le président, Ali Bongo Ondimba, est absent depuis plus de deux ... Lire la suite >

RDC : les Églises font bloc contre le report des élections

RDC : les Églises font bloc contre le report des élections
Ven 28 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Église catholique et Église luthérienne ont choisi de cheminer ensemble pour la tenue d'élections libres, transparentes, crédibles et apaisées après celles chaotiques de 2011.   Le samedi 29 décembre 2018,... Lire la suite >

Mali: en descendant le fleuve Niger, vers les sources de la violence

Mali: en descendant le fleuve Niger, vers les sources de la violence
Ven 28 Déc 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Au Mali, rejoindre Tombouctou en bateau permet d'éviter les mauvaises rencontres d'un trajet par la route. Mais les riverains du fleuve Niger, exposés eux aussi à la menace des bandits ou des jihadistes, dénoncent des conditions de vie précaires.   A... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS