NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Vincent Bolloré placé en garde à vue dans l’affaire des concessions portuaires en Afrique


Vincent Bolloré placé en garde à vue dans l’affaire des concessions portuaires en Afrique
Vincent Bolloré, le 19 avril, à Paris. | PHOTO: ERIC PIERMONT / AFP
Selon les informations du « Monde », le milliardaire est entendu dans une enquête sur des soupçons de corruption autour de l’attribution de concessions portuaires à son groupe, au Togo et en Guinée.
 
Il aurait sans doute préféré aller pêcher la crevette à Beg-Meil, dans le Finistère, qui l’a vu grandir et où il se trouvait lors de la perquisition du siège de son groupe en avril 2016. Mais deux ans plus tard, ce mardi 24 avril, c’est dans les locaux de la police judiciaire, à Nanterre, où il était convoqué en tant que « mis en cause », que Vincent Bolloré était attendu.
 
Selon les informations du Monde, le milliardaire breton a été placé en garde à vue dans le cadre d’une information judiciaire ouverte notamment pour « corruption d’agents publics étrangers » et portant sur les conditions d’obtention en 2010 de deux des seize terminaux à conteneurs opérés par le groupe Bolloré sur le continent africain, l’un à Lomé, au Togo, l’autre à Conakry, en Guinée.
 
Les magistrats soupçonnent les dirigeants du groupe d’avoir utilisé leur filiale de communication Havas pour faciliter l’arrivée au pouvoir de dirigeants africains en assurant des missions de conseil et de communication sous-facturées. Et ce, dans un seul objectif : obtenir les concessions portuaires des lucratifs terminaux à conteneurs.
 
Plusieurs autres cadres du groupe étaient eux aussi en garde à vue mardi : le directeur général du groupe Bolloré, Gilles Alix, et Jean-Philippe Dorent, responsable du pôle international de l’agence de communication Havas.
 
Selon Challenges, Francis Perez, dirigeant du groupe Pefaco a lui aussi été placé en garde à vue. Proche de M. Dorent, il est à la tête d’une entreprise qui développe des casinos et des hôtels en Afrique et notamment à Lomé. Les enquêteurs cherchent à savoir pour quelle raison il a versé plusieurs centaines de milliers d’euros à M. Dorent. « Un prêt pour une maison », avait-il assuré au Monde en 2016.
 
Recours judiciaires
 
M. Dorent s’était occupé d’une partie de la campagne présidentielle guinéenne en 2010 pour le compte du candidat Alpha Condé, rentré de son long exil parisien au cours duquel il s’était lié d’amitié avec M. Bolloré. Cette même année 2010, M. Dorent avait aussi été chargé d’une partie de la communication du jeune président togolais, Faure Gnassingbé, toujours au pouvoir aujourd’hui. Le fils de Gnassingbé Eyadema, resté plus de trente-sept ans à la tête de ce pays d’Afrique de l’Ouest, était alors candidat à sa propre réélection.
 
Les conseils de M. Dorent et de son groupe Havas pour ces campagnes électorales ont-ils facilité l’octroi à Bolloré Africa Logistics des concessions portuaires de Conakry obtenues quelques mois après l’élection de M. Condé, et de Lomé l’année précédente ? Interrogé il y a plusieurs mois, le président guinéen Alpha Condé ne semblait guère inquiet des suspicions pesant sur l’obtention, en 2011, de la concession du port de Conakry par le groupe Bolloré. « Bolloré remplissait toutes les conditions d’appels d’offres. C’est un ami, je privilégie les amis. Et alors ? », disait-il au Monde au printemps 2016.
 
En novembre 2010, Alpha Condé avait accéder à la magistrature suprême à la suite de la première élection libre du pays, qui sortait de cinquante-deux ans de régime autoritaire.
 
Une élection omineuse pour le groupe français Necotrans, spécialisé dans la logistique portuaire en Afrique. Dès mars 2011 en effet, la convention de concession du terminal à conteneurs du port de Conakry, octroyée en 2008 pour une durée de vingt-cinq ans à sa filiale Getma, était rompue. Alpha Condé confiait la gestion du port à son « ami » Vincent Bolloré. Une bataille judiciaire s’engageait alors en France, suscitée par Necotrans, une société qui finira en redressement judiciaire et dont une partie des actifs seront rachetés pour une bouchée de pain par Bolloré à l’été 2017.
 
« C’est un fantasme que de penser qu’un coup de main à la campagne d’un candidat à la présidentielle qui faisait figure d’outsider comme Alpha Condé permettrait l’obtention d’un port », balayait il y a plusieurs mois M. Dorent, interrogé par Le Monde.
 
Au Togo, le groupe Bolloré a remporté en 2009 – quelques mois avant la réélection de M. Gnassingbé l’année suivante – la concession du terminal à conteneurs du port de Lomé pour une durée de trente-cinq ans. Une décision elle aussi contestée, cette fois par un autre concurrent. Jacques Dupuydauby, ancien associé de Bolloré au Togo, a multiplié les recours judiciaires pour dénoncer les conditions dans lesquelles il considère avoir été évincé.
 
Sous-facturation
 
Selon les informations du Monde, la police a saisi de nombreux documents à l’occasion de perquisitions réalisées en avril 2016 au siège du groupe Bolloré à Puteaux (Hauts-de-Seine). Ceux-ci laissent apparaître les pratiques de l’entreprise au Togo et en Guinée et corroborent l’hypothèse d’une sous-facturation des prestations d’Havas au bénéfice des dirigeants de ces deux pays.
 
La garde à vue de M. Bolloré intervient une semaine à peine après que l’industriel breton a créé la surprise en cédant la présidence du conseil de surveillance de Vivendi à son fils Yannick, patron du groupe de publicité Havas.
 
Dans un communiqué publié en fin de matinée, le groupe Bolloré « dément formellement que sa filiale de l’époque SDV Afrique ait commis des irrégularités. Les prestations relatives à ces facturations ont été réalisées en toute transparence ».
 
Alors que Challenges évoquait il y a deux semaines la convocation à venir de M. Bolloré et de plusieurs dirigeants du groupe, l’avocat de ce dernier, Olivier Baratelli, avait affirmé dans un communiqué que « face à une concurrence exacerbée, c’est la seule expérience du groupe Bolloré, son réseau industriel, son expertise portuaire depuis plus de trente ans, sa position de leadeur sur le continent africain et les investissements très importants qu’il y réalise (plus de 2 milliards d’euros sur les huit dernières années) (…) qui lui permet de se voir attribuer, seul ou en partenariat, des concessions portuaires ».
 
L’annonce de la garde à vue de M. Bolloré a fait plonger l’action du groupe à la Bourse de Paris : le titre perdait près de 8 % peu après midi.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles
Ven 15 Février 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

Principal pourvoyeur de financement des infrastructures sur le continent, la Chine paraît en position de force concernant les négociations avec les gouvernements africains. Sauf que certains d'entre eux s'en sortent mieux.   « On ne négocie pas avec ... Lire la suite >

Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari

Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari
Ven 15 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Pour battre son challenger du PDP, Atiku Abubakar, le président Buhari devra s'expliquer sur nombre de chantiers annoncés comme prioritaires et sur lesquels les résultats n'ont pas été probants.   19 décembre 2018. Trois mois avant le... Lire la suite >

Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire

Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire
Lun 11 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, a une santé extrêmement précaire, multipliant les séjours hospitaliers, notamment en France, depuis plus de dix ans.   Dimanche, l'agence officielle APS a annoncé que M. Bouteflika... Lire la suite >

Mali: démonstration de force des religieux contre la "dépravation des moeurs" et la malgouvernance

Mali: démonstration de force des religieux contre la
Lun 11 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Société

Devant une foule de 60.000 personnes, des dirigeants religieux maliens ont réclamé dimanche à Bamako la fin de la malgouvernance et de la "dépravation des moeurs", appelant au départ du Premier ministre auquel ils reprochent notamment une approche laxiste... Lire la suite >

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie
Jeu 07 Février 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Selon le rapport 2018 de Transparency International, le continent est la région du monde où la corruption est la plus forte, notamment dans les régimes autoritaires.   Rouge, désespérément rouge. Année après année, lorsqu’on... Lire la suite >

Tchad: 11 ans après, le parti de l'opposant Ibni Saleh veut la "vérité" sur sa disparition

Tchad: 11 ans après, le parti de l'opposant Ibni Saleh veut la
Mar 05 Février 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le parti politique de l'opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu il y a onze ans, a organisé comme chaque année une commémoration en son honneur et réclamé la "vérité" et la "clarté" sur sa disparition, selon... Lire la suite >

Election en RDC: Joseph Kabila sous la pression de ses voisins

Election en RDC: Joseph Kabila sous la pression de ses voisins
Mar 05 Février 2019 | Source : RFI ... | dans Autres Actus

Tout au long du processus électoral en RDC, de dialogues en reports, les pays de la région ont maintenu la pression sur Joseph Kabila pour qu’il renonce à son troisième mandat, jugé trop dangereux. Pendant ces deux années, la crise politique et ses ... Lire la suite >

« Le débat récurrent sur le franc CFA finit par écorner l’image et l’honneur de la France »

« Le débat récurrent sur le franc CFA finit par écorner l’image et l’honneur de la France »
Jeu 31 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Economie

Pour l’universitaire Alfred Babo, en rompant avec la monnaie africaine, la France mettrait enfin les chefs d’Etats du continent face à leurs responsabilités.   Tribune. Le débat sur le franc CFA a refait surface ces dernières semaines. Des personnalités... Lire la suite >

Gabon: remaniement du gouvernement, deux semaines après la prestation de serment de l'ancien

Gabon: remaniement du gouvernement, deux semaines après la prestation de serment de l'ancien
Jeu 31 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le gouvernement gabonais a été remanié mercredi avec en particulier un changement à la tête du ministère de la Défense, a annoncé la présidence deux semaines après la prestation de serment du précédent cabinet et sur... Lire la suite >

Un Camerounais sur six a besoin d’une aide alimentaire, selon l’ONU

Un Camerounais sur six a besoin d’une aide alimentaire, selon l’ONU
Sam 26 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Le pays est confronté à plusieurs crises. Le conflit qui oppose l’armée aux séparatistes anglophones a déplacé 437 000 personnes, dont 32 000 ont fui au Nigeria voisin.   La crise dans les régions anglophones du Cameroun, où... Lire la suite >

Racisme dans le football : les joueurs africains appellent à plus de sévérité

Racisme dans le football : les joueurs africains appellent à plus de sévérité
Sam 26 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Sports

Chants, insultes, cris de singe, jets de banane… Dans les stades européens, les actes racistes perdurent, comme en Italie où le laxisme demeure la règle.   L’image la plus choquante de ces dernières semaines n’est pas venue de n’importe... Lire la suite >

Une précampagne présidentielle sous tension au Sénégal

Une précampagne présidentielle sous tension au Sénégal
Jeu 24 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Seuls quatre candidats sont autorisés à affronter le chef de l’Etat sortant, Macky Sall, au scrutin de février.   L’écrémage électoral annoncé aura donc bien eu lieu. A un mois du premier tour de l’élection présidentielle,... Lire la suite >

De "l'argent frais" pour le G5 Sahel (Sidikou)

De
Jeu 24 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

De "l'argent frais" devrait parvenir au G5 Sahel pour faire progresser ses projets de développement et relancer les opérations de sa force militaire antijihadiste, qui ont repris le 15 janvier, selon le secrétaire permanent de l'organisation Maman Sambo Sidikou.   "Nous... Lire la suite >

Benyamin Nétanyahou au Tchad : les enjeux d’une visite inédite

Benyamin Nétanyahou au Tchad : les enjeux d’une visite inédite
Lun 21 Jan 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Après avoir accueilli le président tchadien fin novembre 2018 en Israël, le premier ministre israélien devrait être reçu par Idriss Déby à N’Djamena le 20 janvier.   Promesse tenue. Après une visite sans précédent... Lire la suite >

Un passage éclair d'Ali Bongo au Gabon et toujours des doutes

Un passage éclair d'Ali Bongo au Gabon et toujours des doutes
Lun 21 Jan 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Il est venu quelques heures et est aussitôt reparti poursuivre sa convalescence à Rabat: le passage éclair à Libreville le 15 janvier du président gabonais Ali Bongo Ondimba, affaibli par un AVC, n'a pas dissipé les doutes sur ses capacités à... Lire la suite >

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir

Bouteflika et Bongo : ces présidents absents qui interrogent la question de la vacance du pouvoir
Jeu 17 Jan 2019 | Source : http://afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

À partir de quand un président absent pour raisons médicales est-il vraiment empêché ? Quid de la vacance qui déclenche une procédure prévue dans les constitutions ? Les cas de l'Algérie et du Gabon en illustrent l'approche sur... Lire la suite >

ACTUALITE

Infrastructures : là où les négociations avec la Chine sont difficiles
Ven 15 Février 2019 | Source: http://afrique.lepoint.fr
Nigeria : le si peu reluisant bilan économique de Buhari
Ven 15 Février 2019 | Source: lemonde.fr
Abdelaziz Bouteflika: une santé extrêmement précaire
Lun 11 Février 2019 | Source: slateafrique.com
Plus d'Actualité | Cliquez ici

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS