NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Migrants : pourquoi la France commence sérieusement à agacer l'Italie


Migrants : pourquoi la France commence sérieusement à agacer l'Italie
Des migrants manifestent en Italie après avoir été bloqués à la frontière franco-italienne près de Menton (Alpes-Maritimes), le 12 juin 2015. | PHOTO: ERIC GAILLARD / REUTERS
Alors que François Hollande est attendu à Milan (Italie), dimanche 21 juin, pour rencontrer le président du Conseil, Matteo Renzi, les deux pays sont divisés sur la gestion des migrants méditerranéens. Côté italien, on perd patience.
 
"Aujourd'hui, à Vintimille, il arrive davantage de migrants de France que du reste de l'Italie", écrit La Stampa (en italien, abonnés), vendredi 19 juin. Environ 200 personnes auraient été refoulées en 36 heures à la frontière par la France, soit deux fois plus que de passagers arrivés en train dans la cité italienne. Une situation paradoxale, qui illustre le conflit en cours entre les deux pays européens, tous deux membres de l'espace Schengen. François Hollande est donc attendu de pied ferme, à l'occasion de sa visite à l'Exposition universelle de Milan, dimanche. Francetv info vous détaille pourquoi. 
 
Parce que Rome soupçonne Paris de trahir Schengen
 
Le renforcement des contrôles à la frontière franco-italienne met les nerfs du gouvernement italien à l'épreuve. Au cours d'un déjeuner privé, mercredi, le ministre de la Justice, Andrea Orlando, a dénoncé l'attitude française en des termes assez virulents, selon les informations du quotidien Il Tempo (en italien).
 
Paris prend les terroristes mais pas les migrants.
Andrea Orlando, ministre de la Justice italien
"Il Tempo"
 
"Ces pauvres gens fuient des pays en guerre et ne peuvent pas être considérés comme des clandestins, poursuit le ministre. La France doit comprendre qu'il y a des règles sur les réfugiés politiques, et elle ne peut pas décider de les ignorer."
 
Paris a-t-il violé la convention Schengen ? L'Italie accuse en effet la France d'avoir rétabli le contrôle aux frontières, alors que le Code des frontières (PDF) impose la libre circulation des personnes. Interrogée par La Repubblica (en italien), la députée Laura Ravetto (Forza Italia) rappelle que le traité ne peut être suspendu qu'en cas d'urgence.
 
Pour reprendre les contrôles, les Français auraient dû aviser la Commission européenne, l'Etat voisin, et fournir des explications exhaustives. Ils n'ont rien fait de tout cela.
Laura Ravetto (Forza Italia), présidente du Comité parlementaire Schengen
"La Repubblica"
 
La préfecture des Alpes-Maritimes, pour sa part, estime que le trafic a simplement été interrompu une heure ou deux entre Menton et Vintimille, le 13 juin. La France précise que le traité n'a jamais été suspendu, puisque le trafic autoroutier et ferroviaire n'est pas perturbé, tout en ajoutant que le renvoi d'étrangers en situation irrégulière obéit aux accords franco-italiens de Chambéry, conclus en 1997.
 
Parce que de nombreux migrants sont renvoyés
 
Depuis le début de l'année, 8 000 migrants sont passés en France depuis l'Italie, selon les chiffres de Bernard Cazeneuve, dont 6 000 ont été renvoyés. Et du coup, les policiers italiens de Vintimille commencent à gronder. "La France nous renvoie même les mineurs", accuse l'un d'eux, cité par La Repubblica, ce qui est interdit. Mais les accusations vont plus loin. Selon la police italienne, la France enverrait même en Italie "des migrants qui n'y sont jamais passés".
 
En théorie, en effet, les policiers français doivent prouver que les migrants sont arrivés d'Italie pour les renvoyer. Le plus souvent, un billet de train fait l'affaire. "Les Italiens ne jouent pas toujours le jeu", déplore d'ailleurs un policier de Menton (Alpes-Maritimes), cité par l'AFP. Lui les accuse de mauvaise foi. "Si les migrants ont voyagé sans billet, les Italiens ne veulent pas toujours les reprendre." Voilà pour la coopération transfrontalière.
 
Parce qu'elle n'aime pas les leçons de Cazeneuve
 
Alors que la situation est déjà tendue à la frontière, les déclarations de Bernard Cazeneuve ont fait l'effet d'un camouflet, lundi, sur BFMTV. "[Les migrants] doivent être pris en charge par l'Italie, c'est le droit européen. Il n'y a pas de blocage de la frontière (...), il y a simplement le respect, à la frontière franco-italienne, des règles de Schengen et de Dublin", qui contraignent les migrants à faire leur demande d'asile dans le premier pays d'entrée, lors de l'arrivée dans l'Union européenne.
 
Reprise en boucle dans les médias italiens, cette intervention a exaspéré une partie des dirigeants transalpins. Son homologue italien, Angelino Alfano a décrit Vintimille comme "un coup de poing dans le visage de l'Europe, qui prouve que les migrants ne viennent pas en Italie pour s'installer, mais pour continuer leur voyage". Cité par Il Giornale (en italien), le président du Sénat, Pietro Grasso, résume la situation avec une pointe de dépit.
 
Le rêve d'une Union européenne solidaire, né dans les années 20, risque de mourir sur les rochers de Vintimille.
Pietro Grasso, président du Sénat italien
"Il Giornale"
 
Parce que l'Italie trouve la France égoïste
 
Matteo Renzi dénonce "l'attitude musclée de certains ministres de pays amis, qui va dans la mauvaise direction. [Notre pays] ne peut plus accepter que la France ait des navires en Méditerranée, mais qu'elle laisse les migrants en Italie. Aucun égoïsme ne doit fermer les yeux" des Etats européens. Le mot est lâché. Le Parti démocrate (PD) fait campagne sur ce thème : "Les Etats égoïstes ne font pas l'Europe."
 
Une affiche du Parti démocrate italien : "Les Etats égoïstes ne font pas l'Europe. (PARTITO DEMOCRATICO / DR)
 
Une autre volée de critiques concerne l'attitude supposée de la France envers les étrangers. "Quand la France parle comme madame Le Pen", titre notamment La Stampa (en italien), estimant que Paris "a été toujours été dur avec les sans-papiers". Dans le même ordre d'idée, l'eurodéputé PD Nicola Danti juge que "la position de la France démontre que la victoire de Le Pen – avant d'être dans les urnes – est dans la tête et dans les cœurs des socialistes français".
 
 
Mais désormais – et c'est une première –, l'agacement dépasse le cadre strictement politique. L'Association des consommateurs italiens invite les Italiens à bouder les produits français et allemands (en italien), samedi 20 juin, à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés. "La position adoptée par la France et l'Allemagne est inacceptable et contraire aux valeurs fondamentales de l'Union européenne", explique le communiqué. Haro, donc, sur le fromage et les voitures, avec un mot-dièse déjà prévu pour l'occasion : #tienitelitè. Littéralement : Vos produits ? "Gardez-les vous !"
 
Parce que le chaos en Libye, "c'est la faute de la France"
 
Ces derniers jours, certains responsables ont enfin accusé la France d'être à l'origine, en partie, de ces flux méditerranéens depuis les côtes libyennes, à cause de son intervention militaire de 2011 pour chasser le dictateur Mouammar Kadhafi. "La communauté internationale a bombardé la Libye, a notamment lancé le ministre de l'Intérieur, Angelino Alfano, sur la chaîne Sky Tg24 (en italien). Alors, elle peut monter des tentes là-bas, mais elle ne peut pas se décharger de ce poids sur nous. L'addition de l'instabilité libyenne est en train d'arriver jusqu'à la France." Le message adressé à Paris est on ne peut plus clair : Basta così.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame
Mer 12 Juin 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

C'est fait!": Amon N'Douffou V, roi du Sanwi, dans le sud-est de la Côte d'Ivoire, a apporté sa contribution à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, récemment ravagée par un incendie. Louis Aniaba, un prince de ce royaume,... Lire la suite >

Massacre au Mali : la déflagration guette

Massacre au Mali : la déflagration guette
Mer 12 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REVUE DE PRESSE. Après une énième attaque meurtrière dans le centre, la presse africaine exhorte l'État malien à réagir avant qu'une guerre civile ne se déclare.   Le Mali pleure une nouvelle fois ses morts. Six mois après... Lire la suite >

Soudan : Hemetti, ce général criminel qui pourrait tordre le cou à la révolution

Soudan : Hemetti, ce général criminel qui pourrait tordre le cou à la révolution
Ven 07 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Commandant des Forces de soutien rapide, une ex-milice accusée de massacres au Darfour, Hemetti a assuré soutenir les révolutionnaires. Beaucoup en doutaient. Les derniers événements leur ont donné raison.   Selon un comité ... Lire la suite >

Sénégal : après la diffusion de l'enquête de la BBC sur son frère, le président Macky Sall accuse

Sénégal : après la diffusion de l'enquête de la BBC sur son frère, le président Macky Sall accuse
Ven 07 Juin 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Pour faire contre-feu aux réactions virulentes après les soupçons de corruption d'Alioune Sall dans le dossier des hydrocarbures, le président sénégalais a pointé du doigt un « reportage manifestement tendancieux ».   Une... Lire la suite >

Soudan: face

Soudan: face
Mer 22 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Drapeaux soudanais brandis, "V" de la victoire et cris de ralliement: les manifestants rassemblés devant le QG de l'armée à Khartoum restent déterminés à obtenir un transfert du pouvoir au civil, malgré l'impasse dans les négociations... Lire la suite >

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin

« Le parc de la Pendjari était sa vie » : portrait de Fiacre Gbédji, guide des deux touristes enlevés au Bénin
Mer 22 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

En poste au Bénin pour l’Union européenne, Rafal Lapkowski a croisé la route de Fiacre Gbédji, tué par les ravisseurs des otages libérés le 10 mai. Portrait.   Nous sommes venus nous installer au Bénin en 2014. Un pays d’Afrique... Lire la suite >

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?

Français disparus au Bénin : quelle est la situation sécuritaire dans la région ?
Mer 08 Mai 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Jusqu'à présent, en Afrique de l'Ouest, les zones peu sûres se trouvaient près des trois frontières du Burkina Faso, du Niger et du Mali. La situation s'est dégradée depuis quelques mois dans toute la région. Explication.   Les... Lire la suite >

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »

« En Libye comme au Mali, la France joue un double jeu »
Mer 08 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

A Tripoli et Bamako, Paris soutient les autorités légitimes tout en apportant son aide à des forces rivales jugées plus à même de lutter contre le terrorisme, observe notre chroniqueur.   Chronique. Confrontée depuis un mois à une... Lire la suite >

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours
Mar 07 Mai 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a dénoncé dans un rapport publié lundi "un recours régulier à la torture et à la détention au secret" des autorités camerounaises contre des séparatistes... Lire la suite >

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée

Au Bénin, la disparition de deux Français fait craindre une contagion de l’insécurité burkinabée
Mar 07 Mai 2019 | dans Autres Actus

Le corps du guide des touristes a été retrouvé dans le parc de la Pendjari, à la frontière avec le Burkina Faso, pays en proie à une multiplication des attaques terroristes.   Deux touristes français sont portés disparus depuis ... Lire la suite >

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »

« Au Tchad, le discours sécuritaire réduit au silence toute voix dissidente »
Ven 03 Mai 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon Amnesty International, le droit de manifester fait l’objet d’une interdiction totale et systématique au pays d’Idriss Déby.   Tribune. Les Tchadiens arrêtés jeudi 25 avril lors d’une manifestation interdite contre la vie chère... Lire la suite >

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »
Dim 28 Avr 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

DÉCRYPTAGE. Que se passe-t-il donc au Bénin qui justifie l'absence de l'opposition aux élections législatives de ce dimanche 28 avril  ? Éléments de réponse avec Mathias Hounkpe, de l'Open Society Initiative for West Africa.   Le... Lire la suite >

Le cauchemar de l'inflation hante

Le cauchemar de l'inflation hante
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

Le cauchemar de l'inflation est de retour au Zimbabwe. Malgré la suppression de la parité fixe entre la pseudo-monnaie locale et le dollar américain, les prix n'en finissent plus de grimper, réduisant à néant les promesses de sortie de crise du gouvernement.   Dans... Lire la suite >

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation

L'ex-président de la Cour suprême du Nigeria fait appel de sa condamnation
Lun 22 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'ancien président de la Cour suprême du Nigeria a fait appel de sa condamnation à dix ans de suspension de toute fonction publique pour corruption, ont déclaré vendredi ses avocats.   Walter Onnoghen, qui était le plus haut magistrat du pays,... Lire la suite >

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale

Libye: la communauté internationale divisée, des roquettes sur la capitale
Jeu 18 Avr 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

La communauté internationale reste mercredi divisée sur l'offensive lancée par le maréchal Khalifa Haftar sur Tripoli, capitale libyenne et siège du gouvernement d'union (GNA) ciblée mardi soir par des tirs de roquettes qui ont fait six nouveaux morts.   Soumis... Lire la suite >

« Le massacre d’Ogossagou est la conséquence de la perte de contrôle de l’Etat malien sur les milices »

« Le massacre d’Ogossagou est la conséquence de la perte de contrôle de l’Etat malien sur les milices »
Jeu 18 Avr 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

L’universitaire Youssouf T. Sangaré analyse la situation sécuritaire du Mali et la montée en puissance d’un islam politique.   Tribune. Le 23 mars, plus de 160 habitants du village d’Ogossagou, essentiellement des Peuls, furent massacrés.... Lire la suite >

ACTUALITE

Un roi ivoirien vole au secours de la cathédrale Notre-Dame
Mer 12 Juin 2019 | Source: slateafrique.com
Massacre au Mali : la déflagration guette
Mer 12 Juin 2019 | Source: afrique.lepoint.fr
Plus d'Actualité | Cliquez ici

Vidéo à ne pas rater

Intronisation du roi du Moronou du 19 au 24 Mai 2019
Dim 12 Mai 2019 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS