NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Les JO sont avant tout faits par et pour les Occidentaux


Les JO sont avant tout faits par et pour les Occidentaux
Le CIO a la dure tâche de sélectionner les disciplines olympiques, selon des critères stricts. | PHOTO: GABRIEL BOUYS / AFP
La majorité des sports présents aux Jeux ont été inventés en Europe ou aux États-Unis. Hormis quelques concessions, le reste du monde peine à imposer ses traditions, à commencer par l'Afrique.
 
Si le squash était une discipline olympique, l'Égypte pourrait largement s'adjuger une médaille d'or supplémentaire sous le soleil de Rio. Sur la saison 2015-2016, Mohammed El Shorbagy, numéro un mondial depuis deux ans, a remporté six des sept tournois majeurs. En finale de l'Open de Grande-Bretagne, il a même battu un compatriote, Ramy Ashour, triple vainqueur des championnats du monde entre 2008 et 2014. En tout, l'Égypte a remporté sept couronnes mondiales, et compte cinq représentants dans le top 10 du circuit mondial (PSA). Ramy Ashour avait d'ailleurs participé au clip de campagne pour inscrire le squash au programme olympique des Jeux de Tokyo en 2020, accompagné de la championne malaisienne Nicol David.
 
 
Hélas, le CIO n'a pas jugé que le squash méritait d'intégrer les Jeux en 2020 au Japon, lui préférant des sports comme le skateboard, le surf, le karaté et l'escalade. «Tout ça, c'est de la politique, soupire Amr Feky, journaliste spécialiste du squash et consultant pour BBC Arabic. Des athlètes du monde entier, venus même du tennis ont soutenu la candidature du squash, et c'est le seul qui a été rejeté.» Pour le journaliste, il s'agit d'une sécurité prise par les Occidentaux, et surtout les Américains. «Les États-Unis n'ont qu'une seule joueuse dans le top 10 du squash féminin, et aucun joueur chez les hommes, poursuit-il. Le squash ne sera un sport olympique que quand les États-Unis auront des joueurs susceptibles de décrocher l'or.»
 
Au Brésil, le rêve de la capoeira
 
Et encore, le squash a sans doute la chance d'être originaire d'Angleterre. Car il faut bien l'avouer: en dehors de l'Occident, les sports olympiques ne reflètent que très peu la diversité sportive autour du monde. Sur les vingt-cinq disciplines présentes à Rio, seules deux ne sont pas originaires d'Europe ou des États-Unis: le taekwondo et le judo. Et il aura fallu attendre 1964 (JO de Tokyo) pour le judo et 1988 (JO de Séoul) pour le taekwondo. «Ces sports non-universels à l'origine sont des concessions à l'Asie», expliquait l'historien du sport Patrick Clastres au Monde en 2013. De quoi expliquer par exemple pourquoi le karaté, art martial millénaire du Japon, sera le petit nouveau des Jeux de Tokyo en 2020.
 
À Rio, certains rêvaient de voir arriver la capoeira, emblème de la diaspora angolaise au Brésil et fierté nationale au moins à égalité avec le futebol. Il y a déjà des années que ce sport de combat, à l'origine entraînement secret des esclaves noirs, s'est ouvert au monde entier. Les compétitions existent, malgré le flou qui entoure la WCF, la fédération internationale de capoeira. Pour les jeunes, inscrire le sport aux JO serait «un bon moyen d'accroître sa visibilité», comme le disait le jeune Genilson dans un reportage de Vice News.
 
Les capoeiristes traditionnels, et notamment ceux qui professent un art orthodoxe proche de ses racines africaines, étaient plutôt contre. Urubu, mestre du groupe Fundição Progresso, craignait que l'on impose à la capoeira des règles strictes. «Est-ce que je vais devoir enlever mes dreadlocks, est-ce que je vais devoir mettre un casque?», se demandait le maître. Vice précisait par ailleurs qu'aucune demande d'intégration n'avait été formulée au CIO, de la part d'aucun groupe de capoeira.
 
«Nous pensons que ce n'est pas le lieu parce que c'est une compétition. Dans la capoeira, nous n'avons pas de vainqueur, nous sommes les mêmes et nous sommes amis...»
 
Un lobbying difficile
 
Dans toute l'Afrique, rares sont les pays qui ont élu au rang de sport national une discipline issue de leur tradition ancestrale: la majorité d'entre eux considère le football comme sport national, hormis les pays fans de rugby (Afrique du Sud et Namibie) et d'athlétisme et haltérophilie (Soudan, Éthiopie, Kenya,...). Le Sénégal fait figure d'exception en revendiquant son attachement à la lutte traditionnelle. Au pays de la Teranga, le «làmb», lutte avec frappe, est un pilier de la culture sportive, qui draine tout le pays dans les arènes. Les cachets des champions, comme Gris Bordeaux ou Bombardier, s'élèvent à plusieurs dizaines de millions de francs CFA.
 
Mais la lutte sénégalaise n'est pratiquée que dans son pays natal (et également en Gambie), ce qui exclut d'avance une éventuelle candidature, quand on sait à quel point le CIO est attaché à ce que les disciplines soient internationales. Difficile de faire du lobbying, encore plus lorsque les Jeux ne se déroulent pas dans le pays concerné. Depuis le début de l'ère moderne, aucun pays d'Afrique n'a accueilli les JO. Seule la ville du Cap avait tenté sa chance en 2004, échouant devant les candidatures d'Athènes et de Rome.
 
Au CIO, le poids des nations africaines est bien faible. Sur les 98 membres actifs du Conseil, seuls 14 représentent l'Afrique, et ils ne sont que quatre parmi les membres honoraires. Pire, seule la Marocaine Nawal El Moutawakel fait partie de la commission exécutive du CIO. En 2016, Anant Singh devenait le deuxième membre sud-africain du Comité, faisant de son pays le premier en Afrique à disposer de deux représentants. De quoi donner, peut-être, plus de poids aux futures candidatures africaines, qu'elles concernent le choix des disciplines ou celui du pays hôte.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

A Dakar, la vie de galère des étudiants

A Dakar, la vie de galère des étudiants
Mar 22 Mai 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Alors qu’un retard dans le versement des bourses a donné lieu à de violentes manifestations, de jeunes Sénégalais racontent leur quotidien au « Monde Afrique »   A Dakar, l’université Cheikh-Anta-Diop (UCAD) porte encore les ... Lire la suite >

Éthiopie : le combat pour les libertés toujours d'actualité

Éthiopie : le combat pour les libertés toujours d'actualité
Mar 22 Mai 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Alors qu'Abiy Ahmed, le nouveau Premier ministre, multiplie les discours d'ouverture, l'état d'urgence est toujours en vigueur. Vigilants, les activistes attendent de voir.   Située à la 150e place sur 180 pays dans le classement mondial de la liberté... Lire la suite >

Présidentielle au Mali: un parti de la majorité divisé sur le soutien au président sortant

Présidentielle au Mali: un parti de la majorité divisé sur le soutien au président sortant
Lun 21 Mai 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

L'Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma), une des principales formations de la majorité, est divisée sur le soutien à apporter à la candidature du président malien sortant Ibrahim Boubacar Keita lors de la présidentielle de juillet.     Ces... Lire la suite >

La très grande solitude affective des exilés

La très grande solitude affective des exilés
Lun 21 Mai 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Contraints de quitter leur pays seuls, les Soudanais de Vichy que « Le Monde » a suivi racontent leur vie de célibataires en France.   Un soleil de mai filtre à travers le pare-brise. Ebloui, Ahmed profite d’un arrêt au feu pour sortir de sa veste... Lire la suite >

Les Etats-Unis accusent le pouvoir camerounais et les séparatistes anglophones d’exactions

Les Etats-Unis accusent le pouvoir camerounais et les séparatistes anglophones d’exactions
Dim 20 Mai 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Depuis 2017, un conflit de basse intensité oppose les forces gouvernementales à des sécessionnistes armés dans le nord du pays.   Les Etats-Unis ont accusé le gouvernement camerounais et les séparatistes de la minorité anglophone d’exactions... Lire la suite >

Centrafrique: une lutte d'influence diplomatique et sécuritaire

Centrafrique: une lutte d'influence diplomatique et sécuritaire
Dim 20 Mai 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Diplomatie

Influence diplomatique, présence sécuritaire, intérêts économiques... En Centrafrique, pays en conflit depuis 2013 où un quart de la population a dû fuir son domicile, les grandes puissances se livrent à une rude lutte d'influence, récemment... Lire la suite >

Au Congo, le régime de Sassou-Nguesso exprime sa toute-puissance répressive

Au Congo, le régime de Sassou-Nguesso exprime sa toute-puissance répressive
Sam 19 Mai 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Procès d’opposants et arrestations de militants de la société civile se multiplient à Brazzaville, alors que la crise économique nourrit la grogne sociale.   En l’espace de dix jours, au Congo, un ancien candidat à la présidentielle... Lire la suite >

RD Congo : la menace d'une crise Ebola se confirme

RD Congo : la menace d'une crise Ebola se confirme
Sam 19 Mai 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Société

Le risque d'une propagation d'Ebola est de plus en plus certain en RDC. Une situation qui préoccupe les organisations internationales comme les pays voisins.   L'inquiétude grandit en RDC. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a, ce vendredi, ... Lire la suite >

Ebola: portrait d'un virus tueur

Ebola: portrait d'un virus tueur
Ven 18 Mai 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Société

Provoquant fièvre, vomissements et diarrhées intenses, le virus Ebola, dont une nouvelle épidémie s'est déclarée en République démocratique du Congo (RDC), est redouté en raison de son taux de létalité très élevé.   -... Lire la suite >

Zambie: le chanteur et militant Pilato placé en détention

Zambie: le chanteur et militant Pilato placé en détention
Ven 18 Mai 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

La justice zambienne a ordonné jeudi la mise en détention du chanteur populaire et controversé Chama Fumba, arrêté mercredi à son retour dans son pays qu'il avait fui, craignant pour sa vie.   Chama Fumba, plus connu sous le nom de Pilato,... Lire la suite >

Nigeria: rare apparition publique d'un leader chiite emprisonné

Nigeria: rare apparition publique d'un leader chiite emprisonné
Jeu 17 Mai 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Un leader religieux chiite emprisonné depuis plus de deux ans au Nigeria a fait mardi une rare apparition publique, lors d'une audience devant un tribunal, en relation avec des affrontements meurtriers qui avaient opposé ses partisans à l'armée en 2015.    Ibrahim... Lire la suite >

Afrique du Sud: Zuma continue d'embarrasser le président Ramaphosa

Afrique du Sud: Zuma continue d'embarrasser le président Ramaphosa
Jeu 17 Mai 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président sud-africain Jacob Zuma a été contraint de démissionner en février, une sortie humiliante après neuf années au pouvoir, mais l'ancien homme fort du pays, empêtré dans des scandales, et ses nombreux fidèles semblent... Lire la suite >

Éthiopie - Hirut Zemene : « Nous sommes décidés à changer la situation »

Éthiopie - Hirut Zemene : « Nous sommes décidés à changer la situation »
Mer 16 Mai 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Economie

ENTRETIEN. Ministre des Affaires étrangères de l'Éthiopie, Hirut Zemene symbolise la volonté de renouvellement de son pays. Elle s'est confiée au « Point Afrique ».   L'Éthiopie renoue avec son histoire millénaire... Lire la suite >

Ebola : un vaccin expérimental sera utilisé en RDC

Ebola : un vaccin expérimental sera utilisé en RDC
Mer 16 Mai 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

La République démocratique du Congo a donné son feu vert à l’utilisation d’un vaccin expérimental pour lutter contre l’épidémie qui s’est déclarée dans le nord-ouest du pays.   Un vaccin expérimental... Lire la suite >

Niger : mais que se passe-t-il pour les activistes de la société civile en détention ?

Niger : mais que se passe-t-il pour les activistes de la société civile en détention ?
Mar 15 Mai 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Des avocats nigériens montent au créneau, un mois et demi après une vague d'arrestations qui a touché de célèbres figures de la société civile.   Dimanche 25 mars, Moussa Tchangari, secrétaire général d'AEC... Lire la suite >

Au Congo-Brazzaville, le général Mokoko veut saisir la justice internationale

Au Congo-Brazzaville, le général Mokoko veut saisir la justice internationale
Mar 15 Mai 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Politique

Le principal opposant au président Denis Sassou-Nguesso a été condamné à vingt ans de prison pour « atteinte à la sécurité de l’Etat ».   La défense du général congolais Jean-Marie Michel Mokoko,... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Université Charles-Louis De...Montesquieu Abidjan / Grandes Conférences Royales - 7è édition
Sam 14 Avr 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS